DICAPRIO LEONARDO (1974- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur et producteur américain, né le 11 novembre 1974 à Los Angeles.

C’est à l’âge de cinq ans que Leonardo Wilhelm DiCaprio obtient son premier rôle dans l’émission pour enfants Romper Room. Durant son adolescence, il multiplie les apparitions dans des films éducatifs et des productions commerciales et publicitaires. En 1990, il commence à tourner dans plusieurs séries télévisées – The New Lassie (Les Nouvelles Aventures de Lassie) et Roseanne notamment –, et en 1991, il se voit confier un rôle permanent dans Growing Pains (Quoi de neuf docteur ?). C’est également cette même année qu’il fait ses débuts sur le grand écran dans Critters 3 (1991), un film d’horreur à petit budget.

Leonardo DiCaprio va s’imposer dans les années 1990 comme l’un des artistes majeurs d’Hollywood, dont la renommée tient à l’originalité et la complexité de ses compositions. Sa carrière prend un tournant décisif en 1992 lorsqu’il est choisi parmi quelque quatre cents candidats pour donner la réplique à Robert De Niro dans This Boy's Life (1993, Blessures secrètes). Sa performance est saluée par des critiques dithyrambiques. Son film suivant, What's Eating Gilbert Grape (1993, Gilbert Grape), lui vaut une nomination aux oscars comme meilleur second rôle masculin pour son interprétation criante de réalisme d’un jeune attardé mental. Il enchaîne ensuite plusieurs films indépendants, dont The Basketball Diaries (1995, Basketball Diaries) et Total Eclipse (1995, Rimbaud Verlaine), qui a pour thème la relation homosexuelle entre Arthur Rimbaud et Paul Verlaine.

À partir du milieu des années 1990, Leonardo DiCaprio va gagner en popularité grâce à des films plus grand public. Ainsi, il est érigé en idole des jeunes à la suite de son rôle dans Romeo and Juliet (1996, Romeo + Juliette) de Baz Luhrmann, adaptation offrant une relecture moderne de l’œuvre de William Shakespeare. En 1997, Leonardo DiCaprio est propulsé au firmament des stars mondiales avec la sortie de Titanic, film à grand spectacle réalisé par James Cameron. C’est notamment à son physique de jeune premier et à son interprétation bouleversante de Jack Dawson, artiste désargenté qui s’éprend d’une passagère d’extraction aristocratique – incarnée par Kate Winslet –, que Titanic doit d’enregistrer les plus importantes recettes de l’histoire du cinéma.

Bien que les sollicitations pour jouer dans des superproductions et autres œuvres grand public ne manquent pas, Leonardo DiCaprio privilégie les rôles de personnages complexes qui vont orienter sa carrière. En 2000, il campe le rôle principal dans The Beach (2000, La Plage), un film noir sur la quête du paradis terrestre par un jeune routard. Deux ans plus tard, il est à l’affiche de Gangs of New York (2002, Les Gangs de New-York), film d’époque de Martin Scorsese retraçant l’histoire des gangs new-yorkais du milieu du xixe siècle. La même année, il donne la réplique à Tom Hanks dans le film de Steven Spielberg Catch Me If You Can (2002, Attrape-moi si tu peux), où il prête ses traits au personnage réel de l’escroc Frank Abagnale Jr. DiCaprio retrouve ensuite Scorsese qui lui fait incarner le jeune Howard Hughes dans The Aviator (2004, Aviator). Cette prestation lui apporte une nomination pour l’oscar du meilleur acteur. Sa collaboration avec le réalisateur se poursuit avec The Departed (2006, Les Infiltrés), puis avec Shutter Island (2010) et Le Loup de Wall Street (2013). Blood Diamond (2006, Le Diamant de sang) assure à l'acteur l’un des meilleurs succès critiques de sa carrière, et il se voit nommé aux oscars pour son interprétation d’un trafiquant de diamants. Il se produit également sous la direction de Clint Eastwood (J. Edgar, 2011), Quentin Tarantino (Django Unchained, 2012) et Baz Luhrmann à nouveau (The Great Gatsby [Gatsby le Magnifique], 2013). Son impressionnante prestation dans The Revenant, d’Alejandro González Iñárritu, lui vaut de recevoir l’oscar du meilleur acteur en février 2016.

Citoyen engagé, Leonardo DiCaprio œuvre, entre autres, en faveur de causes environnementales. [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  DICAPRIO LEONARDO (1974- )  » est également traité dans :

GONZÁLEZ IÑÁRRITU ALEJANDRO (1963- )

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 095 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Chute et rédemption »  : […] C’est en Espagne, comme l’avaient fait Cuarón et del Toro, qu’Iñárritu va réaliser un film résolument différent, au scénario linéaire et au style moins flamboyant : Biutiful (2010), qui n’en préserve pas moins une bonne part de ce qui fait l’originalité du cinéaste. Javier Bardem, symbole de la précarité humaine (professionnelle, amoureuse, physique, voire médicale), prolonge ce qu’Iñárritu avai […] Lire la suite

SCORSESE MARTIN (1942- )

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 2 622 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une inépuisable création »  : […] C’est ce que confirme sa production tout au long des vingt premières années du xxi e  siècle. Après Gangs of New York , Scorsese continue d’alterner films de genre et œuvres plus personnelles, tout en sachant qu’il pourra compter sur son « fonds de commerce », le film criminel, s’il rencontre un grave échec. Aviator ( The Aviator , 2004) est un film à caractère biographique ( biopic ), genre de n […] Lire la suite

SHUTTER ISLAND (M. Scorsese)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 068 mots

Adapté du best-seller de Dennis Lehane (2003), l'opus de Martin Scorsese Shutter Island (2009) agace et fascine. Il agace par son style survolté caractéristique non plus de la vive personnalité du cinéaste d' After Hours (1986), mais bien plutôt de l'impérieuse nécessité qui pousse aujourd'hui la plupart des réalisateurs mainstream à tourner et à monter de manière haletante, tout film devant pla […] Lire la suite

SPIELBERG STEVEN (1946- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 702 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'épreuve du réel »  : […] Les héros de Spielberg sont confrontés à un mal incompréhensible (le camion et son conducteur invisible dans Duel ), quasi transcendant ( Rencontres... , E.T. ), qui ne peut être combattu que par un être supérieur, « élu » : Roy/Richard Dreyfus dans Rencontres du troisième type... , Indiana Jones ou encore les scientifiques de Jurassic Park et du Monde perdu (1997), les abolitionnistes d' Ami […] Lire la suite

Pour citer l’article

« DICAPRIO LEONARDO (1974- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 mars 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/leonardo-dicaprio/