VOTE DES FEMMES (France)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

vidéo : Femmes : l'entrée en politique

Femmes : l'entrée en politique

À l'aube du XXe siècle, les femmes, désireuses de participer à la vie politique, s'organisent. Elles revendiquent les mêmes droits civiques que les hommes, en s'appuyant sur les principes du suffrage universel. Dans plusieurs pays occidentaux, les manifestations de rues succèdent aux mots... 

Afficher

En France, les femmes ont obtenu le droit de vote par une ordonnance du 21 avril 1944. La décision fut prise à l'issue d'un débat à l'Assemblée d'Alger où Fernand Grenier, représentant du Parti communiste, introduisit ce droit dans la discussion qui se bornait à envisager l'éligibilité. L'article premier de l'ordonnance prévoit la convocation d'une Assemblée constituante « élue au scrutin secret par tous les Français et Françaises majeurs » ; l'article 17 précise que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». La revendication du droit en question ne s'était imposée comme préoccupation commune à tous les mouvements féministes qu'au début du xxe siècle. Elle fut à l'origine du combat des suffragettes contre l'exclusion civique des femmes. Le premier vote des Françaises, le 29 avril 1945, à l'occasion d'élections municipales, apparut donc comme le triomphe de l'assimilation et la fin d'une vieille polémique. Après vingt-cinq pays – dont l'Australie (1895), la Finlande (1906), la Norvège (1913), le Danemark (1915), l'Allemagne, la Pologne et l'Autriche (1918), les Pays-Bas (1919), l'Irlande et le Royaume-Uni (1928), l'Espagne (1931) –, la France fut néanmoins l'un des derniers États d'Europe à faire accéder les femmes à la complète égalité des droits politiques.

—  Bernard VALADE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification

Les derniers événements

12-13 juin 2019 France. Discours de politique générale du Premier ministre Édouard Philippe.

Le 12, le Premier ministre Édouard Philippe prononce un discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, qui annonce l’« acte II » du quinquennat. Prenant acte du succès des listes écologistes aux élections européennes, il annonce une « accélération écologique » dans les douze mois à venir, sans toutefois fixer de nouveaux objectifs. La « justice sociale » constitue la deuxième priorité affichée par le gouvernement, avec des mesures comme la réforme de l’assurance-chômage, la baisse de l’impôt sur le revenu pour les classes moyennes, l’aide aux familles monoparentales ou la prise en charge de la dépendance. […] Lire la suite

1er-29 avril 2014 France. Nomination du gouvernement de Manuel Valls

Le 29, le programme de stabilité budgétaire du gouvernement, soumis au vote consultatif de l'Assemblée nationale, est adopté par 265 voix contre 232 et 67 abstentions. Trois députés socialistes votent contre et 41 s'abstiennent. Les élus U.M.P. et les écologistes votent majoritairement contre. La plupart des députés de l'U.D.I. s'abstiennent.  […] Lire la suite

1er-17 mai 2012 France. Élection de François Hollande à la présidence de la République et nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre

Le 1er, les traditionnels défilés organisés par les syndicats dans les grandes villes du pays sont très suivis. Ces manifestations s'inscrivent dans le contexte de l'élection présidentielle. Elles sont également une réponse au rassemblement de dizaines de milliers de partisans de Nicolas Sarkozy au Trocadéro, à Paris, appelés par le président-candidat à défendre le « vrai travail ». […] Lire la suite

1er août - 3 septembre 2009 Iran. Investiture du président Mahmoud Ahmadinejad sur fond de procès des opposants

Le 19, le président Ahmadinejad présente son nouveau gouvernement dans lequel figurent, ce qui constitue une première, trois femmes. Le vice-président du Parlement estime que « près de cinq ministres proposés par Ahmadinejad n'obtiendront pas le vote de confiance ». Le 25 a lieu la quatrième audience du tribunal révolutionnaire qui juge l'ensemble des réformateurs proches de l'ex-président Khatami; selon le procureur, des « aveux écrits » attribuent la responsabilité des « incidents électoraux » au leader du parti réformateur Mocharekat, Mohsen Mirdamadi. […] Lire la suite

1er-26 août 2008 Afghanistan – France. Mort de dix soldats français

« La France est résolue à poursuivre la lutte contre le terrorisme, pour la démocratie et la liberté, affirme-t-il. La cause est juste, c'est l'honneur de la France et de ses armées de la défendre. » En France, des voix s'élèvent pour réclamer une redéfinition de l'engagement français en Afghanistan. Le 22, le gouvernement français annonce la tenue en septembre d'un débat au Parlement, suivi d'un vote, sur la présence française en Afghanistan, en application des nouvelles dispositions résultant de la révision constitutionnelle de juillet. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « VOTE DES FEMMES (France) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 mars 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vote-des-femmes/