Écrivains français


ABELLIO RAYMOND (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Michel CAMUS
  •  • 910 mots

Né le 11 novembre 1907 dans une famille ouvrière des faubourgs de Toulouse, Georges Soulès entre à l'École polytechnique en 1927, puis à l'École nationale des ponts et chaussées en 1930. Son adhésion à la Gauche révolutionnaire ne l'empêchera pas en 1936 de diriger le Service des grands travaux à l'hôtel Matignon. Prisonnier sur le front en 1940, il est libéré en février 1941 après neuf mois d'ofl […] Lire la suite

ABOUT EDMOND (1828-1885)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 384 mots

Romancier, essayiste et surtout publiciste, Edmond About fait un séjour à l'École française d'Athènes à sa sortie de l'École normale supérieure. À son retour, il fait paraître La Grèce contemporaine (1855), une satire peu complaisante du régime de ce pays, et un roman, Talla, qui lui donne une rapide renommée : on l'accuse en effet de plagiat. Il tente alors […] Lire la suite

ABRAHAM PIERRE (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Pierre GAMARRA
  •  • 722 mots

Né et mort à Paris, Pierre Bloch dit Abraham appartient à une famille de la petite bourgeoisie française. Son père, Richard Bloch né à Auxerre, est ingénieur de l'exploitation de la Compagnie d'Orléans. Sa mère, Lorraine, est fille d'un ingénieur des Mines. Pierre Abraham a évoqué lui-même dans Les Trois Frères cette tradition scientifique de la famille qui devait le mener, com […] Lire la suite

ACHARD MARCEL (1899-1974)

  • Écrit par 
  • Robert MANUEL
  •  • 562 mots

Né à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), Marcel Achard passe toute sa jeunesse à Lyon et fait ses études à Calluire. Il écrit sa première pièce à l'âge de dix ans, pièce de cape et d'épée d'une violence inouïe. En 1917, il écrit une parodie de Tartuffe qu'il intitule Tartuffe pour le théâtre Guignol. C'est un succès. Il écrit alors une dizaine de pièces qui, toutes […] Lire la suite

ADAMOV ARTHUR (1908-1970)

  • Écrit par 
  • Jacques POULET
  •  • 1 134 mots

Auteur dramatique français d'origine russo-arménienne, Arthur Adamov a vécu une enfance entre deux mondes. Né à Kislovotsk (Caucase), il passe ses premières années à Bakou ; ses parents possèdent « une bonne partie des pétroles de la Caspienne ». Surprise en Allemagne par la déclaration de la Première Guerre mondiale, la famille se réfugie à Genève. La révolution d'Octobre et la guerre civile l'in […] Lire la suite

A.D.G. ALAIN FOURNIER dit (1947-2004)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 666 mots

C'est en août 1971 qu'A.D.G. publie son premier roman, La Divine Surprise, dans la collection Série noire de Gallimard. Il raconte les mésaventures d'Alfred le Cloarec et de son fils Albert, deux truands de la vieille école qui finiront piteusement. Si son écriture tout comme son sujet évoquent […] Lire la suite

ADRIEN PHILIPPE (1939-2021)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

Né le 19 décembre 1939 à Savignies, dans l'Oise, Philippe Adrien se fait d'abord connaître comme auteur dramatique. Après En passant par la Lorraine (1965), La Baye (1967) lui vaut son plus grand succès. Mise en scène au théâtre de Chaillot par Antoine Bourseiller, avec […] Lire la suite

AILLAUD GILLES (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Jean JOURDHEUIL
  •  • 790 mots

Né en 1928 à Paris, le peintre Gilles Aillaud, fils de l'architecte Émile Aillaud, étudia la philosophie après guerre, puis revint à la peinture qu'il avait pratiquée avec assiduité durant son adolescence. Son devenir-peintre n'eut pas lieu dans une école des Beaux-Arts mais silencieusement, dans un isolement qui dura plus d'une décennie. De cette période il gardera une étonnante capacité à se ten […] Lire la suite

AIMARD GUSTAVE (1818-1883)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 110 mots

Romancier populaire français. De son véritable nom Olivier Gloux, Gustave Aimard est l'auteur de nombreux romans d'aventures. Les Trappeurs de l'Arkansas (1858) constitue le premier d'une longue série de livres dont l'Ouest américain est le cadre. Par là, Aimard se trouve être un précurseur de la diffusion de toute une mythologie du western. Ses œuvres, qui connurent longtemps […] Lire la suite

ALAIN ÉMILE CHARTIER, dit (1868-1951)

  • Écrit par 
  • Robert BOURGNE
  •  • 4 560 mots

Philosophe et écrivain, Alain se fit connaître en son temps comme journaliste et comme professeur. Il demeure dans l'histoire littéraire le créateur d'un genre particulier, exigeant et exigu : le propos, forme applicable à tout contenu soumettant le développement de la pensée à la loi de […] Lire la suite

ALAIN-FOURNIER HENRI-ALBAN FOURNIER dit (1886-1914)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 322 mots

« Quelque chose désespérément me réclame et toutes les routes de la terre m'en séparent. » Alain-Fournier et Augustin Meaulnes, le héros du Grand Meaulnes (1913), se rejoignent dans cette phrase. Les analogies entre la vie de celui qui prit, en 1907, juste après la khâgne, le pseudonyme d'Alain-Fournier et son roman sont manifestes : La Chapelle-d'Angillon et les paysages du Ch […] Lire la suite

ALBERT-BIROT PIERRE (1876-1967)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 945 mots

Peintre, sculpteur, imprimeur, romancier, poète, Pierre Albert-Birot est un esprit original et l'un des grands poètes du xxe siècle. Son père était un homme d'affaires qui réussissait mal et qui quitta bientôt le domicile conjugal. Pierre Albert-Birot passa son enfance à Angoulême, où il était né, dans une semi-pauvreté, tandis que sa mère avait ouver […] Lire la suite

ALCRIPE PHILIPPE LE PICARD dit PHILIPPE D' (1530/31-1581)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 355 mots

Moine normand de l'abbaye cistercienne de Mortemer, dans la forêt de Lyons, Philippe d'Alcripe semble avoir suscité la défiance de ses confrères par une activité littéraire jugée peu sérieuse : c'est en effet l'auteur de La Nouvelle Fabrique des excellents traicts de vérité, un recueil de quatre-vingt-dix-neuf […] Lire la suite

ALEMBERT JEAN LE ROND D' (1717-1783)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 2 874 mots
  •  • 2 médias

Né le 16 novembre 1717, abandonné par sa mère, la marquise de Tencin, sur les marches de l'église Saint-Jean-le-Rond à Paris – d'où son nom –, Jean Le Rond d'Alembert fut recueilli et élevé par la femme d'un vitrier, Mme Rousseau, chez qui il demeura jusqu'à l'âge de quarante-huit ans. Son père, le chevalier Destouches, fit en sorte de subvenir à ses besoins et de lui procur […] Lire la suite

ALEXANDRIAN SARANE (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

Écrivain, essayiste, critique d'art et critique littéraire. Né en 1927 à Bagdad (Irak), Sarane Lucien Alexandrian est le fils du stomatologue attitré du roi Fayçal Ier. Arrivé en France à l'âge de six ans, il y découvre les écrits de Baudelaire, Bataille et Breton. En 1947, à l'occasion de la conférence de Tristan Tzara tenue à l […] Lire la suite

ALLAIS ALPHONSE (1855-1905)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 320 mots

Ce fils d'un pharmacien de Honfleur vient à Paris tenter sa chance. Il étudie avec Charles Cros la photographie en couleurs avant de se lancer dans le journalisme. Ses premiers récits sont publiés dans le Gil Blas et Le Journal, puis ils sont recueillis en volumes, dont les plus fameux sont À se tor […] Lire la suite

AMROUCHE JEAN (1906-1962)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

Jean el-Mouhouv Amrouche est né à Ighil-Ali (Petite Kabylie). Peu de temps après sa naissance, sa famille, christianisée et francisée, émigre à Tunis. Après des études au collège Alaoui de cette ville, Jean Amrouche est reçu à l'École normale supérieure de Saint-Cloud ; il devient ensuite professeur à Sousse, puis à Bône et à Tunis.De 1934 à 1939, il collabore aux Cahiers de Barbari […] Lire la suite

AMROUCHE TAOS (1913-1976)

  • Écrit par 
  • Jacqueline ARNAUD
  •  • 1 190 mots

Sœur de l'écrivain Jean Amrouche, Taos Amrouche appartient à la Petite Kabylie, par son père, à la Grande Kabylie, par sa mère. Mais les hasards de l'histoire qui voulut que ses parents, en échange d'une bonne instruction française, fussent amenés à adopter le christianisme, puis la nationalité française, la firent naître à Tunis où les siens s'étaient […] Lire la suite

AMYOT JACQUES (1513-1593)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 912 mots

Humaniste et prélat français, c'est en tant que traducteur que Jacques Amyot s'imposa comme grand écrivain. Né à Melun d'une famille modeste, « le Plutarque françois » fait à Paris de brillantes études, de grec notamment, et est reçu maître ès arts à dix-neuf ans. En 1534 ou 1535, poussé par le désir de faire du droit, ou par l'inquiétude à la suite de l'a […] Lire la suite

ANOUILH JEAN (1910-1987)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 1 467 mots
  •  • 1 média

Pièces noires, pièces roses, pièces brillantes, pièces grinçantes : Anouilh a lui-même défini ainsi les différentes facettes de son œuvre théâtrale. Ce classement marque aussi une évolution. Anouilh a commencé par des comédies cocasses à la fois cruelles et tendres ou par la modernisation des grands mythes de la tragédie grecque, à la manière de Giraudoux. […] Lire la suite

ANTELME ROBERT (1917-1990)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 765 mots

Robert Antelme entre en 1943 dans la Résistance. Il est membre du groupe M.N.P.D.G., que dirige François Mitterrand. Arrêté par la Gestapo, emprisonné à Fresnes, il est déporté en juin 1944 et reste près d'un an prisonnier des camps nazis (Buchenwald, Dachau). À partir de cette « expérience », un mot à entendre dans le sens plein qu'ont pu lui donner Bataille et Blanchot, Robert Antelme écrivit […] Lire la suite

APOLLINAIRE GUILLAUME (1880-1918)

  • Écrit par 
  • Michel DECAUDIN
  •  • 4 277 mots
  •  • 1 média

Venu à la littérature alors que s'achevait le symbolisme, mort à la veille de l'arrivée de Dada à Paris et de la naissance du surréalisme, sensible à toutes les formes de la nouveauté sans pour autant repousser la tradition, tendant une main à Verlaine et l'autre à Breton, Apollinaire illustre la mutation qui s'est opérée dans la […] Lire la suite

ARAGON LOUIS (1897-1982)

  • Écrit par 
  • Daniel BOUGNOUX
  •  • 4 120 mots
  •  • 1 média

L'œuvre d'Aragon est l'objet d'un malentendu que son auteur semble favoriser à plaisir. Lui-même a très tôt relevé, comme un trait constitutif de sa personnalité, qu'on ne saurait l'estimer entièrement : « À chaque instant je me trahis, je me démens, je me contredis. Je ne suis pas celui en qui je placerai ma confiance » (« Révélations sensationnelles », in Littérature 13). On […] Lire la suite

ARGENS JEAN-BAPTISTE DE BOYER marquis d' (1704-1771)

  • Écrit par 
  • Joël SHAPIRO
  •  • 424 mots

Cet écrivain et philosophe, originaire de la Provence (il est né à Aix), déiste et ami de Voltaire, parfait représentant du siècle des Lumières, lutta toute sa vie contre l'obscurantisme. Une anecdote raconte que, lors d'une dangereuse tempête, les passagers du navire se mirent à réciter des prières tandis que le marquis d'Argens poursuivit calmement sa lec […] Lire la suite

ARLAND MARCEL (1899-1986)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 734 mots

Jean Paulhan n'aurait pas existé, Marcel Arland eût sans doute été le grand patriarche des lettres françaises de l'après-guerre. Mais la présence rigide et sévère du premier a accentué la discrétion du second — qui n'en demeure pas moins l'un des représentants les plus brillants de l'esthétique et du souci littéraires du xx […] Lire la suite

ARNAUD GEORGES-JEAN (1928- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 764 mots
  •  • 1 média

Georges-Jean Arnaud est encore étudiant lorsqu'il écrit son premier manuscrit, Ne tirez pas sur l'inspecteur. Il l'adresse au secrétariat du Prix du Quai des Orfèvres et remporte le prix (1952). Pour le publier, il utilise le pseudonyme de Saint-Gilles (son village natal dans le Gard) car à l'époque, un autre Georges Arnaud (de son vrai nom Henri Girard) connaît un franc succès […] Lire la suite

ARNAULD, ARNAULT ou ARNAUT LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 259 mots

Famille originaire d'Auvergne, établie à Paris au milieu du xvie siècle, époque de sa première ascension et, sans doute, de son anoblissement. Gens de loi et de finances, hommes d'épée, hommes d'État s'y côtoient. Cependant c'est dans le domaine des lettres et surtout dans celui de la vie religieuse qu'elle atteindra sa plus haute illustration. Elle c […] Lire la suite

ARON JEAN-PAUL (1925-1988)

  • Écrit par 
  • Jean BORIE
  •  • 830 mots

Né avec une vocation « littéraire » dans une famille de médecins et de biologistes, Jean-Paul Aron ne réagit pas à la manière de Flaubert – que pourtant il admirait beaucoup.Au contraire, après avoir réussi à l'agrégation de philosophie en 1953, il songe immédiatement à une thèse sur la naissance de la biologie en France, à l'orée du xix […] Lire la suite

ARRABAL FERNANDO (1932- )

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 576 mots

Arrabal est né à Melilla, dans le Maroc espagnol, sous la république. Son père, officier de carrière, est du reste connu pour ses opinions républicaines. Dès le début du soulèvement de l'armée d'Afrique, en 1936, ce dernier est arrêté puis condamné à mort. Sa peine sera commuée en trente ans de prison, mais il mourra en 1942, lors d'« une tentative d'évasion ». Fernando n'oubliera jamais le destin […] Lire la suite

ARTAUD ANTONIN (1896-1948)

  • Écrit par 
  • Paule THÉVENIN
  •  • 3 392 mots
  •  • 1 média

Le 4 septembre 1896, Antoine-Marie-Joseph Artaud (dit Antonin) est né à Marseille. Le père, Antoine Roi, est capitaine au long cours ; la mère, Euphrasie Nalpas, est une Levantine originaire de Smyrne. Il est l'aîné de cinq enfants, dont deux mourront en bas âge. Ses premières années sont celles que pouvait vivre tout enfant de la bourgeoisie aisée, en province, au début de ce siècle, avec parfois […] Lire la suite

AUBIGNAC FRANÇOIS HÉDELIN abbé d' (1604-1676)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 698 mots

L'un de ces abbés qui tiennent tant de place dans l'histoire de la littérature — et des théories littéraires — au xviie siècle. Il a été prédicateur, romancier, dramaturge, poète, mais il a surtout voulu être, quant à lui, le législateur du théâtre. En 1640, une querelle l'oppose à Ménage à propos de la durée de l'Heautontimoroumenos […] Lire la suite

AUBIGNÉ THÉODORE AGRIPPA D' (1552-1630)

  • Écrit par 
  • Jacques BAILBE
  •  • 1 836 mots

Après la mort de Henri II, la poésie française s'enrichit d'accents nouveaux. On assiste au développement de la poésie sérieuse, avec Du Bartas (Le Triomphe de la foi, 1574, La Semaine ou Création du monde, 1578), et de la poésie politique et polémique. Les poètes interviennent […] Lire la suite

AUDIBERTI JACQUES (1899-1965)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 1 285 mots

Jacques Audiberti a traversé la civilisation occidentale du xxe siècle comme un paysan méditerranéen, chaussé de gros souliers, muni d'une vaste culture et d'une immense curiosité. Chemin faisant, il a raconté ses découvertes, ses plaisirs, ses surprises, ses colères, ses enthousiasmes, dans une langue d'une richesse inépuisable. Ce verbe qu'il posséd […] Lire la suite

AUGIÉRAS FRANÇOIS (1924-1971)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 375 mots

Les éditions Fata Morgana ont entrepris depuis 1976 de republier les textes de François Augiéras, l'un des écrivains les plus injustement méconnus de notre époque.À la fin de 1950, A. Gide, P. Herbart, Etiemble, Y. Bonnefoy et quelques autres reçurent une curieuse plaquette manuscrite, signée « Abdalah Chambah », et postée depuis l'Afrique du Nord. Le Vieillard et l'enfant marq […] Lire la suite

AUGIER ÉMILE (1820-1889)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 379 mots

Représentant avec Dumas fils de la comédie sérieuse, Émile Augier est de ceux qui analysent avec lucidité les mœurs de leur époque. Après avoir passé son baccalauréat en philosophie, il entre chez un avoué mais sent que sa vocation est ailleurs. Admirateur et disciple de François Ponsard, partisan de « l'école du bon sens » en réaction contre le drame romant […] Lire la suite

AULNOY MARIE CATHERINE LE JUMEL DE BARNEVILLE baronne d' (1650-1705)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 390 mots

De bonne famille normande, Marie Catherine Le Jumel de Barneville est l'un des personnages les plus inquiétants et les plus contradictoires du siècle de Louis XIV. Conteuse raffinée, mais aventurière mêlée à deux reprises à une affaire de meurtre, elle épousa à quinze ans François de La Motte, baron d'Aulnoy, assez triste personnage, par surcroît trois fois plus âgé qu'elle. Elle tenta de s'en déb […] Lire la suite

AURY DOMINIQUE (1907-1998)

  • Écrit par 
  • Frédéric BADRÉ
  •  • 975 mots

Anne Desclos est née le 23 septembre 1907. Elle est morte le 26 avril 1998. Connue dans le monde entier sous le pseudonyme de Pauline Réage, auteur d'Histoire d'O, c'est sous celui de Dominique Aury que cette femme secrète devint l'une des figures importantes de la vie littéraire française, durant plus d'un demi-siècle.Fille d'un professeu […] Lire la suite

AYMÉ MARCEL (1902-1967)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 2 017 mots
  •  • 1 média

Depuis la fin du mécénat royal, puis la disparition du roman-feuilleton, la littérature est essentiellement devenue une activité d'amateur : à quelques exceptions près, les écrivains marquants du xxe siècle possédaient une fortune personnelle (parfois modeste, mais suffisante pour les faire vivre) ou exerçaient une activité annexe. Dans cet univers de […] Lire la suite

BAÏF JEAN ANTOINE DE (1532-1589)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 644 mots

Poète français qui fit partie de la Pléiade. Dans Défense et illustration de la langue française, Joachim du Bellay cite « ces deux lumières françoyses, Guillaume Budé et Lazare de Baïf ». Fils naturel de ce dernier, Jean Antoine bénéficia d'u […] Lire la suite

BAILLY JEAN-CHRISTOPHE (1949- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 022 mots

Né en 1949 à Paris, Jean-Christophe Bailly est l'auteur d'une œuvre d'une grande diversité, tournée aussi bien vers la poésie (L’Astrolabe dans la passe, 1973 ; Basse continue, 2000) et le théâtre (il a travaillé notamment avec Georges Lavaudant et Klaus Michael Grüber) que vers la peinture et l'art contemporain (il a publié des essais sur Jacques Monory, Pi […] Lire la suite

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 15 001 mots
  •  • 3 médias

Prométhée, Protée, homme à la robe de bure, créateur halluciné immortalisé par Rodin, Balzac a suscité toutes les imageries et toutes les gloses. L'œuvre immense vit, de réédition en réédition : elle est traduite et lue dans le monde entier et la télévision lui a redonné, plus que le cinéma, peut-être, une nouvelle fortune.La prodigieuse vitalité de cette v […] Lire la suite

BALZAC HONORÉ DE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 445 mots

20 mai 1799 Naissance de Balzac à Tours.18 mai 1804 Napoléon Bonaparte devient empereur des Français.1807 Balzac entre au collège des Oratoriens, à Vendôme. Il y restera six années.1814 En novembre, la famille Balzac s'installe à Paris.1815-1830 Restauration. […] Lire la suite

BALZAC JEAN-LOUIS GUEZ DE (1595 env.-1654)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 661 mots

Le maître de la littérature épistolaire et l'un des créateurs de la prose classique dans la première moitié du xviie siècle. Balzac met d'abord sa plume au service du duc d'Épernon et tente de jouer lui-même un rôle politique. Ses ambitions sont vite déçues et, après un séjour à Rome, il se retir […] Lire la suite

BANVILLE THÉODORE DE (1823-1891)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 664 mots

Venu à Paris dans son enfance, Théodore de Banville se passionne très jeune pour le spectacle et pour la poésie. Avant vingt ans, il publie son premier recueil de vers ; il y manifeste déjà un talent sûr qui relève d'une conception de la poésie dont il ne se départira jamais.S'opposant vigoureusement à la nouvelle poésie réaliste, il professe un amour exclusif de la beauté : Les Car […] Lire la suite

BARBEY D'AUREVILLY JULES (1808-1889)

  • Écrit par 
  • Jacques PETIT
  •  • 1 498 mots
  •  • 1 média

On ne peut aisément situer ni définir Barbey d'Aurevilly. Par les dates de sa vie, il touche aux deux mouvements littéraires extrêmes du xixe siècle, le romantisme et le symbolisme ; il semble prolonger l'un et, par certains aspects de son œuvre, annoncer l'autre. Personnage contradictoire, il a laissé de soi […] Lire la suite

BARBIER AUGUSTE (1805-1882)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 546 mots

Coups d'essai qui étaient vraiment des coups de maître, quelques poèmes inspirés par la révolution de Juillet, publiés à partir d'août 1830 dans La Revue de Paris et d'autres journaux, rendirent soudain célèbre un poète de vingt-cinq ans. Dix-neuf pièces, bientôt réunies en volume sous le titre, emprunté à Chénier, d'Iambes. Ni classiques ni […] Lire la suite

BARBUSSE HENRI (1873-1935)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 330 mots

Journaliste dès l'âge de seize ans, Henri Barbusse fut d'abord influencé par le Parnasse et par le symbolisme. Ses premiers poèmes, réunis en recueil en 1894 sous le titre Le Mystère d'Adam, furent salués par Mallarmé et par Barrès. Puis cet ami de Heredia évolue vers le naturalisme, et son roman L'Enfer (1908) est […] Lire la suite

BARJAVEL RENÉ (1911-1985)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 421 mots

Né à Nyons, René Barjavel devient d'abord employé de banque, puis il choisit le journalisme sans gloire de la province, et travaille au Progrès de l'Allier au début des années 1930. Alors qu'il est critique de cinéma au Merle blanc d'avant guerre, il entre chez Denoël comme chef de fabrication.La guerre arrive. Commence une période de sa vie qui sera beaucou […] Lire la suite

BARRÈS MAURICE (1862-1923)

  • Écrit par 
  • Jean TOUCHARD
  •  • 2 213 mots

Il y a deux images de Barrès : celle, qu'a laissée Jacques-Émile Blanche, d'un grand jeune homme pâle, au teint olivâtre, à la lèvre dédaigneuse, à l'allure de dandy, cravate blanche et fleur à la boutonnière ; celle du grand écrivain patriote, enveloppé dans les plis du drapeau tricolore devant une foule de soldats casqués, avec la cathédrale de Strasbourg à l'arrière-plan – c'est la vignette pop […] Lire la suite

BARTHES ROLAND (1915-1980)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 4 712 mots
  •  • 1 média

« Il existe, dit Umberto Eco, deux façons d'être maître. Il y a le maître qui travaille en offrant sa vie et son activité comme modèles, et il y a le maître qui passe sa vie à construire des modèles, théoriques ou expérimentaux, à appliquer. Barthes appartenait, indéniablement à la première catégorie. »Plus suggestif que directif, Roland Barthes, en effe […] Lire la suite

BATAILLE GEORGES (1897-1962)

  • Écrit par 
  • Francis MARMANDE
  •  • 2 716 mots

Longtemps tenu pour un écrivain maudit, Georges Bataille reste encore relativement méconnu. Ses histoires noires et déchirantes, d'un érotisme sale, n'en sont pas seules responsables. « Je fais peur », disait-il pour expliquer cette difficulté à se faire reconnaître : « Je fais peur, non pour mes cris, mais je ne peux laisser personne en paix. » Ce ne sont […] Lire la suite

BATAILLE HENRY (1872-1922)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 559 mots

Poète et dramaturge, né à Nîmes, fils de Léopold Bataille, un austère magistrat du Second Empire, Henry Bataille vient faire ses études à Paris. Il croit d'abord se sentir une vocation de peintre et fréquente l'académie Jullian. Mais, féru de théâtre, il écrit un drame fortement inspiré par le romantisme dont Sully Prudhomme a fait l'éloge. Cependant, après l'échec de la première pièce qu'il a fai […] Lire la suite

BAUDELAIRE CHARLES

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 6 903 mots
  •  • 2 médias

Paul Valéry, dans une conférence de 1924 dont le texte, Situation de Baudelaire, fut publié dans le recueil Variété (1924-1944), a fait du poète des Fleurs du mal le pionnier de la modernité ; pour lui Rimbaud, Verlaine et Mallarmé constituent la triade majeure.Telle que Baudelaire l'a conçue, l […] Lire la suite

BAUDELAIRE CHARLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 303 mots

9 avril 1821 Naissance de Baudelaire à Paris.1827 Préface de Victor Hugo à Cromwell, qui marque le début du romantisme en France.9 juin 1841 Le général Aupick fait embarquer son beau-fils sur un navire à destination de […] Lire la suite

BAYEN BRUNO (1950-2016)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 802 mots

Né le 13 novembre 1950 à Paris, Bruno Bayen entre à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Sous la direction de Bernard Dort, il présente une maîtrise consacrée à Homme pour homme de Brecht. Il s'essaie déjà à l'écriture dramatique. Au musée ce soir évoque Mai-68 par le biais du théâtre dans le théâtre, et in […] Lire la suite

BAYLE PIERRE (1647-1706)

  • Écrit par 
  • Élisabeth LABROUSSE
  •  • 942 mots

Le Dictionnaire historique et critique de Bayle (1696) figure très souvent dans les inventaires de bibliothèques privées du xviiie siècle. Bayle fut en effet un des inspirateurs des Lumières. Dans cet ouvrage, l'auteur manifeste une prodigieuse ér […] Lire la suite

BAZIN JEAN-PIERRE HERVÉ-BAZIN dit HERVÉ (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 599 mots

Né à Angers, dans une famille bourgeoise solidement établie, petit-neveu de l'académicien bien-pensant René Bazin, l'auteur des Oberlé, Hervé Bazin, a refusé la place toute prête qui l'attendait. Il se forme seul en exerçant divers métiers : journaliste, représentant de commerce, employé des postes, valet de chambre... Il écrit aussi d […] Lire la suite

BAZIN RENÉ (1853-1932)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 403 mots

Romancier et académicien français né le 26 décembre 1853 à Angers, mort le 19 juillet 1932 à Paris.Après avoir suivi des études à Paris et à Angers, René François Nicolas Marie Bazin devient professeur de droit à l'Université catholique d'Angers. Tout au long de sa vie, il a su rester proche des gens de sa campagne et des activités rurales. Ses œuvres de jeunes […] Lire la suite

BÉALU MARCEL (1908-1993)

  • Écrit par 
  • Marcel SCHNEIDER
  •  • 761 mots

Né en 1908 dans le Loir-et-Cher, Marcel Béalu a voué son existence à la littérature et trouvé le moyen de s'affirmer — et de subsister — en exerçant des métiers qui avaient rapport avec elle. Il s'occupa notamment de la librairie Le Pont traversé, mine d'éditions rares. De 1955 à 1971, il a dirigé avec René Rougerie la revue Réalités secrètes. Conseillé par des poètes comme […] Lire la suite

BEAUMARCHAIS PIERRE-AUGUSTIN CARON DE (1732-1799)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 4 172 mots
  •  • 1 média

L'apparition de Beaumarchais dans le théâtre et les lettres françaises de la fin du xviiie siècle relève de la magie. Il touche à tout, fait flèche de tout bois et apporte au théâtre le charme qui s'en est absenté après la mort de Marivaux. Ce séducteur écrit et agit dans un roman qui ne s'embarrasse que rarement du récit et de la rétrospection parce […] Lire la suite

BEAUSSANT PHILIPPE (1930-2016)

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 618 mots
  •  • 1 média

Romancier, historien et essayiste, Philippe Beaussant est né à Cauderan en Gironde, le 6 mai 1930. Sa scolarité se déroule en province puis à Paris, avant ses classes préparatoires au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine. Titulaire d'un Master of Arts et d'une licence de lettres à la Sorbonne, il est professeur de lettres classiques et découvre le monde en voyageant. Dès 1965, c'est à la Flinders Un […] Lire la suite

BEAUVOIR SIMONE DE (1908-1986)

  • Écrit par 
  • Éliane LECARME-TABONE
  •  • 2 814 mots
  •  • 2 médias

Simone de Beauvoir fut, sans doute, l'une des femmes les plus influentes de son siècle. Son œuvre, considérable, se déploie dans trois directions principales : une série de romans dont les meilleurs se situent au début de son parcours ; un vaste ensemble autobiographique commencé en 1958 et achevé, en même temps que son œuvre même, en 1981 ; et plusieurs essais, enfin, d'où émerge L […] Lire la suite

BECKETT SAMUEL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 298 mots

13 avril 1906 Naissance de Samuel Beckett à Dublin.1914-1918 Première Guerre mondiale.1928-1930 Vit à Paris. Il est lecteur à l’École normale supérieure. Durant ces années, il se lie d’amitié avec James Joyce.1934 […] Lire la suite

BELLAY JOACHIM DU (1522-1560)

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 3 517 mots

Joachim du Bellay n'a jamais eu à subir, comme Ronsard et Villon, un purgatoire de trois siècles avant d'être réhabilité en grande pompe. Il n'a jamais tout à fait cessé d'avoir des lecteurs, même à l'époque où tout ce qui était antérieur à Malherbe paraissait a priori suspect aux gens de goût. Mais on peut se demander s'il a été servi ou desservi par ce privilège insolite. Car l'absence de contes […] Lire la suite

BELLEAU RÉMY ou REMI (1528-1577)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 436 mots

Poète français appartenant à la Pléiade. Né à Nogent-le-Rotrou dans un site champêtre, Rémy Belleau vint à Paris comme précepteur de Charles de Lorraine et résida jusqu'à sa mort en l'hôtel de Guise. Intelligent sans surcharge d'érudition, il était avant tout « un homme qui plaisait ». Il fut l'ami sans nuage de Ronsard et l'on sait que Bellea […] Lire la suite

BELLEFOREST FRANÇOIS DE (1530-1583)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 136 mots

Pauvre et peu courtisan, Belleforest vécut de sa plume en exécutant des commandes de libraires. Il séjourna à la cour de Marguerite de Navarre et, après la mort de cette dernière (1549), se fixa à Paris. Polygraphe, il composa, compila, traduisit (Cicéron, Boccace, Bandello...) ou remania plus de cinquante volumes, en vers et en prose. On lui d […] Lire la suite

BENCHEIKH JAMEL EDDINE (1930-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 188 mots

Écrivain franco-algérien. Issu d'une famille de magistrats, Jamel Eddine Bencheikh étudie le droit et l'arabe au Maghreb avant de venir à Paris, en 1956, approfondir ses connaissances en lettres arabes. Agrégé, il repart à l'université d'Alger, en 1962, comme professeur de littéature arabe médiévale. En 1968, pour échapper aux tracasseries politiques, il revient à Paris travailler au C.N.R.S., ava […] Lire la suite

BENDA JULIEN (1867-1956)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 2 077 mots

Pour avoir, plus d'un demi-siècle durant, obstinément, passionnément refusé presque toutes les modes philosophiques et politiques (en pleine ivresse bergsonienne, rédigé quelques pages irréfutables sur et contre la fameuse « intuition » sous laquelle il discerne quatre sens au moins à peu près inconciliables ; en pleine vigueur des camelots du roi, ou du roy, méticuleusement démonté les sophismes […] Lire la suite

BÉNICHOU PAUL (1908-2001)

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 920 mots

La difficulté, voire l'impossibilité de classer dans un genre délimité l'œuvre de Paul Bénichou donne la mesure de sa nouveauté. Faute d'une meilleure appellation, on pourrait accepter celle d'histoire des idées ou d'histoire de la littérature. Ni une appellation ni l'autre ne rendrait suffisamment compte cependant de la forme spécifique que les idées revêtent dans la littérature ou de ce qui est […] Lire la suite

BENOIT PIERRE (1886-1962)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 355 mots

Tous les livres de Pierre Benoit ont obtenu un vif succès pendant l'entre-deux-guerres et sont encore lus aujourd'hui par un vaste public.Il débute en 1918 avec Kœnigsmark ; sa méthode est déjà au point et il excelle dans ce genre du roman de voyages qu'il remet à la mode. Il situe chacune de ses intrigues dans une province française ou un pays lointain dans lequel il voyage af […] Lire la suite

BENSÉRADE ISAAC DE ou ISAAC (1612-1691)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 379 mots

Originaire de Normandie, Isaac Bensérade vient chercher fortune à Paris et plaît immédiatement à Richelieu. Il s'intéresse d'abord au théâtre (et à une comédienne, la Bellerose) et fait jouer sans grand succès cinq pièces, dont Cléopâtre. À la mort de Richelieu, il gagne la faveur de Mazarin et de la reine, ce qui lui vaut de fort belles pensions. Il a peu de savoir, mais beauc […] Lire la suite

BENS JACQUES (1931-2001)

  • Écrit par 
  • Noël ARNAUD
  •  • 562 mots

Romancier subtil, Jacques Bens fut membre fondateur de l'Oulipo. Ses débuts, avec Valentin et La Plume et l'ange, avaient été remarqués par Raymond Queneau et Boris Vian ; le Collège de Pataphysique signala cet auteur nouveau qu […] Lire la suite

BERGE CLAUDE (1926-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

Mathématicien français. Fondateur de la théorie des graphes, écrivain cofondateur de l'Oulipo (« Ouvroir de littérature potentielle », en 1960), Claude Berge laisse aussi une œuvre de sculpteur et une collection d'objets d'art des Asmat de Nouvelle-Guinée. Docteur ès sciences mathématiques, chercheur au C.N. […] Lire la suite

BERGOUNIOUX PIERRE (1949- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 082 mots

La biographie de Pierre Bergounioux tient en une ligne et demie sur la quatrième de couverture de ses ouvrages : « né à Brive en 1949 », il est « professeur de lettres dans la région parisienne ». La platitude de l'information, en violente rupture avec la touffeur et la beauté de cette œuvre majeure, est à elle seule la marque d'un humour singulier, éloigné de tout comique, qui éclaire les nombreu […] Lire la suite

BERL EMMANUEL (1892-1976)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DUNOYER
  •  • 720 mots

Le milieu familial d'Emmanuel Berl et tous ceux qu'il a fréquentés permettent de comprendre comment une intelligence brillante et des dons multiples ont pu se développer en maintes directions et nous valoir, au lieu d'un romancier ou d'un philosophe, le « grand esprit » à l'état pur auquel il limitait ses ambitions ; un essayiste et un moraliste ; un mémorialiste qui a sans se lasser tenté d'appro […] Lire la suite

BERNANOS GEORGES (1888-1948)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 2 862 mots
  •  • 1 média

Figure emblématique de l'écrivain catholique au xxe siècle – avec Claudel et Mauriac –, Bernanos ne saurait relever d'une école littéraire ou d'une tendance politique univoque. Si ses premiers romans (Sous le soleil de Satan, L'Imposture, La Joie) s'insèrent, par leur écriture, dans la tradit […] Lire la suite

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE HENRI (1737-1814)

  • Écrit par 
  • Gabriel-Robert THIBAULT
  •  • 1 886 mots

Bernardin de Saint-Pierre est né au Havre en 1737. Il est l'auteur des Études de la nature et des Harmonies de la nature. Commencé vers 1773, le premier de ces deux ouvrages fut publié onze ans plus tard. Un apologue, Paul et Virginie, fut ajouté à sa troisième édition. Quant aux Harmonies, mis en chantier en 1790, pub […] Lire la suite

BERNARD PAUL dit TRISTAN (1866-1947)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 385 mots

Ami de Jules Renard, d'Alphonse Allais, de Courteline, de Lucien et Sacha Guitry, Tristan Bernard fait partie de ces figures qui ont marqué la vie parisienne durant toute la première moitié du xxe siècle. Plus que par son œuvre, qui a remporté cependant un grand […] Lire la suite

BERNIER FRANÇOIS (1625-1688)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 299 mots

Philosophe et médecin français qui reçoit en même temps que Chapelle les leçons de Gassendi, dont il défendra les idées par de vigoureux libelles latins. Après un grand voyage à travers l'Europe et des études médicales à Montpellier, Bernier s'embarque en 1656 pour l'Orient ; il demeure de longues années auprès d'Aurangzeb, Grand Moghol de l'Inde, dont il est devenu le médecin. Il ne rentrera en F […] Lire la suite

BERNSTEIN HENRY (1876-1953)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 386 mots

Auteur dramatique français, fils d'un banquier israélite, Henry Bernstein connut un très vif succès dans la décennie qui précéda la Première Guerre mondiale. Découvert par Antoine, directeur du Théâtre-Libre, il débute avec une comédie : Le Marché (1905). Avec beaucoup de brutalité et une puissance d'effets qui est de toute évidence l'objet premier de sa recherche, il peint des […] Lire la suite

BÉROALDE DE VERVILLE FRANÇOIS BROUARD dit (1556-env. 1629)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 507 mots

Connu surtout comme l'auteur présumé d'un livre qui a obtenu un succès durable, leMoyen de parvenir, Béroalde de Verville a par ailleurs publié des ouvrages nombreux et variés, injustement méprisés. Il est successivement « un étudiant humaniste ; un poète famélique en quête de mécène » ; puis, après avoir abjuré le protestantisme, « un soldat poète dans le goût de [...] d'Aubig […] Lire la suite

BERTIN ANTOINE DE (1752-1790)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 524 mots

Comme Chabanon, Léonard et Parny, comme plus tard Leconte de Lisle, le chevalier de Bertin est né sous les tropiques (à l'île Bourbon). Son œuvre est mince, mais elle mérite de survivre à l'oubli. Transplanté en France dès l'âge de neuf ans, il y mène bientôt la vie facile et dissipée des jeunes officiers nobles de l'Ancien Régime. S'il s'était contenté de ciseler de charmants petits riens pour […] Lire la suite

BERTRAND ALOYSIUS (1807-1841)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 921 mots

Brunetto Latini opposait « la voie de la prose, large et pleinière si comme est ore la parleure des gens » et « li sentiers de rime, plus estroiz et plus fors ». Pourtant, la phrase française connut, au Moyen Âge, sa période gothique, dont Aloysius Bertrand a tenté de retrouver le secret. Il n'est pas l'inventeur de la prose poétique, qui n'a cessé de briller en France, même quand la […] Lire la suite

BETTENCOURT PIERRE (1917-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 963 mots

Né en 1917 à Saint-Maurice-d'Ételan (Seine-Maritime), Pierre Bettencourt avait su conserver pendant quatre-vingt-neuf ans une vive curiosité dont il concevait mal qu'elle pût être restreinte par tel ou tel choix d'application ou vocation spéciale. Entre le dessin, la poésie, l'imprimerie, la théologie, la bicyclette, la peinture, l'entomologie ou la corre […] Lire la suite

BÈZE THÉODORE DE (1519-1605)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 505 mots

Successeur de Calvin et guide des huguenots lors des guerres de religion. Fils d'un bailli bourguignon, Théodore de Bèze mène d'abord, après des études juridiques à Orléans et à Paris, une vie de dilettante et de poète. Sa conversion et sa fuite à Genève (1548) lui p […] Lire la suite

BIALOT JOSEPH (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 663 mots

Écrivain abordant des genres aussi divers que le polar ou le roman historique, Joseph Bialot fut aussi un témoin de la Shoah. Sa vie fut une succession d'épreuves qu'il s'efforça de surmonter grâce à une énergie de tous les instants, une énorme capacité de travail et un humour permanent qui empruntait autant à l […] Lire la suite

BIANCIOTTI HECTOR (1930-2012)

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 759 mots
  •  • 1 média

Hector Bianciotti naît le 18 mars 1930 de parents paysans piémontais installés dans la Pampa, à Calchin Oeste, près de Cordoba, au nord-ouest de Buenos Aires. Alors que père et mère parlent le piémontais entre eux, l'espagnol est la langue imposée aux sept enfants. Sensible à la valeur intuitive des mots, le jeune garçon découvre tôt le français grâce à la poésie de […] Lire la suite

BICENTENAIRE DE VICTOR HUGO

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 982 mots

Victor Hugo a eu deux cents ans. La France, en 2002, a fêté dignement le bicentenaire de sa naissance, dix-sept ans après avoir célébré le centenaire de sa mort, en 1985. A-t-on eu pour autant l'impression d'une redite ? Non, car, en réalité, ce n'est pas tout à fait le même Hugo qui a été à l'honneur. 1985 avait été une redécouverte : la culture française, alors massivement hugophobe depuis au mo […] Lire la suite

BIET CHRISTIAN (1952-2020)

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 801 mots

Né le 12 mai 1952 à Paris, Christian Biet enseigne d’abord dans le secondaire avant de devenir maître de conférences en littérature du xviie siècle à l’École normale supérieure de Fontenay - Saint-Cloud de 1986 à 1995. Il occupe ensuite jusqu’en 2020 le poste de professeur en histoire et esthétique du théâtre à l’université Paris-Nanterre. Il est éga […] Lire la suite

BILLETDOUX FRANÇOIS (1927-1991)

  • Écrit par 
  • Pierre MARCABRU
  •  • 423 mots

Né à Paris en 1927, François Billetdoux fut un élève de Charles Dullin et suivit les cours de l'Institut des hautes études cinématographiques avant de travailler, à partir de 1946, à la Radiodiffusion française. Dans l'univers confus du théâtre de l'après-guerre, son œuvre bouscule les règles sans pour autant brouiller le jeu. Dès À la nuit, la nuit (1955), créé au théâtre de l […] Lire la suite

BLANCHOT MAURICE (1907-2003)

  • Écrit par 
  • Christophe BIDENT
  •  • 2 333 mots

Dominante et marginale, telle est la place qu'est venue occuper au fil du xxe siècle l'œuvre narrative, critique et philosophique de Maurice Blanchot. Cette œuvre a suscité les plus vives admirations et souffert les plus suspicieux dénigrements. Dans un univers intime et déroutant, par un langage incisé, un lyrisme tenu, par une dramaturgie chaque foi […] Lire la suite

BLONDE DIDIER (1953- )

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 076 mots
  •  • 1 média

L'écrivain Didier Blonde a vécu dans la même rue qu’Arsène Lupin, à Neuilly. Il fait état de cette découverte dans Carnet d’adresses, un essai publié en 2010, et on lira cela comme un signe : « Presque tout ce que j’écris trouve son origine dans les Arsène Lupin : les thèmes du masque, de l’identité, Paris, les adresses, le cinéma muet, le mystère, le secret, le rapport à l’his […] Lire la suite

BLONDEL ROGER (1895-1980)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 424 mots

Sorte de Voltaire contemporain mâtiné d'un Swift des Temps modernes qui aurait mal digéré les leçons du surréalisme, Roger Blondel a construit, sous son nom ou sous quelque autre, une œuvre à l'apparence anarchique et débonnaire dont, pourtant, la signification est claire : la littérature s'ennuie et la langue française prend du ventre. Blondel inocula de l'insolence, du piquant et du cynisme dans […] Lire la suite

BLONDIN ANTOINE (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 336 mots

Né à Paris en 1922, Antoine Blondin vécut un S.T.O. sinistre, une Libération dont il ne perçut que l'envers, un après-guerre qui n'était pas de sa couleur préférée. Il cultive l'amitié des jeunes écrivains d'alors (Roger Nimier, Michel Déon, Jacques Laurent), qu'on allait nommer « les hussards ». Les romans de B […] Lire la suite

BLOY LÉON (1846-1917)

  • Écrit par 
  • Jacques PETIT
  •  • 1 234 mots

Romancier, critique, historien..., Léon Bloy est surtout connu comme polémiste. La violence de ses attaques a souvent masqué l'intérêt d'une œuvre qui apparaît comme celle d'un poète, formé par le romantisme et contemporain des grandes ambitions symbolistes.Né à Périgueux, Léon Bloy alla très tôt vivre à Paris, mais ne publia son premier ouvrage qu'à près […] Lire la suite

BOBIN CHRISTIAN (1951- )

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 1 063 mots
  •  • 1 média

Christian Bobin est un écrivain et poète aussi singulier que lumineux. Traduite en plus de quarante langues, son œuvre, qui compte une soixantaine de livres et qui a reçu le prix de l'Académie française en 2016, excède toutes les conventions. Elle se situe aux lisières du récit et du fragment, de la lettre et du poème, de l'essai autobiographique et de la lége […] Lire la suite

BODARD LUCIEN (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Nathalie CROM
  •  • 468 mots

Lucien Bodard est né en 1914 à Chongqing, dans la province du Sichouan. Il est le fils d'un diplomate français en poste en Chine. Durant dix ans, cette Chine encore infiniment tournée vers le passé, médiévale, grouillante, violente, constituera son seul décor. Ensuite, ce sera le départ pour la France et les études sanctionnées par un diplôme de sciences politiques. Lucien Bodard rejoint l'Afrique […] Lire la suite

BOILEAU NICOLAS (1636-1711)

  • Écrit par 
  • Pierre CLARAC
  •  • 1 841 mots
  •  • 1 média

Sous le règne de Louis XIV, la bourgeoisie ne cesse de s'élever. Boileau est, dans l'ordre des lettres, le représentant le plus authentique de cette bourgeoisie. Il est issu d'une longue suite de greffiers, d'avocats et de petits officiers de finance. C'est à peine si, parmi les ascendants de sa grand-mère paternelle, on rencontre quelques magistrats. Il est du Palais et un peu d'Église ; à onze a […] Lire la suite

BOISROBERT FRANÇOIS DE (1592-1662)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 246 mots

Fils d'un homme de loi normand et huguenot, Boisrobert vint à Paris en 1616 et s'insinua comme poète dans les bonnes grâces de la reine mère Marie de Médicis. Il se convertit au catholicisme en 1621 et fut tonsuré en 1623. Son esprit et son effronterie lui valurent la faveur du cardinal de Richelieu, et, après avoir visité l'Angleterre (1625-1626) e […] Lire la suite

BON FRANÇOIS (1953- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 059 mots

L'histoire du roman a depuis longtemps décliné la liste des positions que l'écriture peut prendre devant le réel, en jouant de toutes les continuités, ruptures, fidélités et volte-face. François Bon, né en 1953, se trouve placé dans cet inconfort : vouloir formaliser et prolonger l'expérience de vivre dans l'écriture, c'est aujourd'hui se frayer un chemin étroit entre les grandes sommes engendrées […] Lire la suite

BONHEUR GASTON (1914-1980)

  • Écrit par 
  • René JANVIER
  •  • 545 mots

En 1930, débarquait à Paris un jeune homme d'à peine dix-sept ans, mais dont les poches contenaient quelques lettres de recommandation signées Joë Bousquet (à l'adresse de Jean Paulhan, d'Yves Tanguy et, plus curieusement, d'Abel Gance). Natif de l'Aude, Gaston Bonheur (de son vrai nom Gaston Teyssère) sortait tout juste du lycée de Carcassonne, où il avait amassé les premiers poèmes de […] Lire la suite

BONNEFOY YVES (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Michèle FINCK
  •  • 1 662 mots
  •  • 1 média

Le parcours poétique d'Yves Bonnefoy peut se situer sous le signe de l'injonction rimbaldienne des Illuminations : « trouver le lieu et la formule ». Mais si la hâte est constitutive de la quête rimbaldienne, la maturation progressive est le propre de l'œuvre de Bonnefoy, organisée autour d'un centre générateur bifocal – le « simple » et le « sens ». L'œuvre de Bonnefoy naît d' […] Lire la suite

BORDEAUX HENRY (1870-1963)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 338 mots

Né en Savoie, Henry Bordeaux y demeurera toute sa vie, et cette province sera le cadre de la plupart de ses nombreux livres. Certes, ce romancier fut le modèle de l'écrivain provincial, mais non de ceux qui cherchent à faire revivre les anciennes coutumes ou à retrouver le pittoresque de la campagne : ce fils d'avocat est avant tout un père de famille bourgeois, et comme il l'écrivait lui-même dan […] Lire la suite

BOREL JACQUES (1925-2002)

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 788 mots

Bien qu'il considérât son œuvre comme essentiellement autobiographique, Jacques Borel accepta que L'Adoration, son premier livre, fût sous-titrée roman. Le récit, en effet, a une logique qui n'est pas celle de l'histoire, mais de la mémoire ; il en suit tous les méandres. Et aucun Aveu différé (1997), selon le titre d'un autre de ses ouvrages, ne peut mettre […] Lire la suite

BOREL PIERRE-JOSEPH D'HAUTERIVE dit PÉTRUS (1809-1859)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 1 016 mots

Chef de file de ceux que l'on désigne communément du nom de « petits romantiques français », boudé par le succès de son vivant, Pétrus Borel s'impose aujourd'hui comme l'un des écrivains les plus originaux du romantisme.Il est le douzième des quatorze enfants d'une famille d'émigrés pauvres, réfugiée en Suisse a […] Lire la suite

BORY JEAN-LOUIS (1919-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 436 mots

Né le 25 juin 1919 à Méréville (Seine-et-Oise), agrégé de lettres classiques, Jean-Louis Bory remporte le premier prix Goncourt de l'après-guerre, avec Mon Village à l'heure allemande (1945), transposition de ses souvenirs de la Résistance, et premier élément de son grand cycle romanesque Par temps et marées. Ce genre de […] Lire la suite

BOSCO HENRI (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 342 mots

Romancier français, Henri Bosco trouvera tous les thèmes de son œuvre dans sa Provence natale. Cependant, il vient tardivement à la littérature, après avoir longtemps enseigné au Maroc où il se fixe définitivement. Il y dirige une revue, Aguedal, qui réunit quelques poètes locaux. Son premier roman, Pierre Lampedouze, paraît en 1924 ; il exprime toute la vig […] Lire la suite

BOSQUET ALAIN (1919-1998)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 429 mots

« Naître en Russie, grandir en Belgique, fuir aux États-Unis, apprendre la paix en Allemagne, vivre en France : cela ne fait pas sérieux. C'est mon destin. Tour à tour j'en ai honte, et me dis que cela peut avoir autant d'importance qu'une virgule dans un poème ; pas plus. » Alain Bosquet, lui-même, met ainsi ses lecteurs en garde contre une interprétation biographique un peu hâtive de ses livres. […] Lire la suite

BOSSUET JACQUES BÉNIGNE (1627-1704)

  • Écrit par 
  • Jacques TRUCHET, 
  • Universalis
  •  • 3 921 mots
  •  • 1 média

Bossuet est comme un homme du Moyen Âge planté au cœur d'un siècle de crises qui s'ouvre, dès 1598, avec le traité de Vervins et la mort de Philippe II, et s'achève, en 1715, avec la mort de Louis XIV. Son intelligence exceptionnelle et sa foi inébranlable sont tout au service de l'ordre établi, de la […] Lire la suite

BOUCHET ANDRÉ DU (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT
  •  • 839 mots

André du Bouchet est unanimement reconnu comme un des plus importants poètes français de la seconde moitié du xxe siècle. Ses débuts coïncident avec le déclin du surréalisme, dont il rejette, avec d'autres, la dérive ésotériste et la fuite dans l'imaginaire. Il reconnaît chez Reverdy l'exemple d'une poésie qui af […] Lire la suite

BOUCHET GUILLAUME, sieur de Brocourt (1513 env.-env. 1594)

  • Écrit par 
  • Catherine TRESSON
  •  • 172 mots

Imprimeur poitevin, Bouchet fut en relation avec de nombreux écrivains ; il composa d'abord des vers qui sont presque tous perdus. Nommé juge-consul des marchands de Poitiers, c'est à ceux-ci qu'il dédie Les Sérées, dont la première publication a lieu en 1584 et auxquelles il donnera deux suites. Cet ouvrage est un recueil de contes de vei […] Lire la suite

BOUHOURS DOMINIQUE (1628-1702)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 277 mots

Le plus « honnête homme » de la Compagnie de Jésus, et le plus estimé dans le monde, malgré une formation théologique, reçue à Bourges, et une carrière enseignante, commencée à Tours, puis vouée à des préceptorats flatteurs. L'éducation des jeunes princes de Longueville, celle de Seignelay, fils de Colbert, après un séjour à Dunkerque comme aumônier de garnison, assurent sa réputation. Fixé au col […] Lire la suite

BOUILHET LOUIS (1822-1869)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 237 mots

Plus que de l'écrivain, c'est de l'ami de Flaubert dont on se souvient aujourd'hui. Le destin de Bouilhet, parallèle à bien des égards à celui de Flaubert, en offre comme une reproduction dans un mode mineur, et sous le signe de l'échec. Condisciple de Flaubert, célibataire comme lui, confiné à Rouen, la pauvreté l'empêche de vivre et de travailler dans les mêmes conditions que ce dernier. D'une s […] Lire la suite

BOULAINVILLIERS HENRI comte de (1658-1722)

  • Écrit par 
  • Pierre DUPARC
  •  • 336 mots

Après une courte carrière militaire, Henri de Boulainvilliers se retire dans sa propriété de Normandie. Peu fortuné, il y mène une vie campagnarde ; cela ne l'empêche pas d'être en relation avec les ducs de Saint-Simon et de Noailles, entre autres, et surtout de s'adonner à des travaux d'histoire. Il participe au mouvement d'idées qui marque la fin du règne de Louis XIV et les expériences politiqu […] Lire la suite

BOULANGER DANIEL (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 689 mots

Né le 24 janvier 1922 à Compiègne, passé par le petit séminaire, résistant pendant l’Occupation, puis bourlingueur tâtant de tous métiers, Daniel Boulanger, en même temps qu’il publie ses premiers romans, fréquente le mileu de la Nouvelle Vague. On le voit ainsi dans À bout de souffle (1959) et Tirez su […] Lire la suite

BOULLE PIERRE (1912-1994)

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO
  •  • 659 mots

Avant de choisir la littérature, Pierre Boulle — né à Avignon — connaît une vie aventureuse en Malaisie, où il entame à partir de 1938 une carrière d'ingénieur dans les plantations de caoutchouc. Il y demeure jusqu'en 1947 et combat sur place contre l'armée japonaise. On le décore de la croix de guerre et de la médaille de la Résistance. Rentré en France à partir de 1948, il devient alors un écriv […] Lire la suite

BOURDALOUE LOUIS (1632-1704)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 361 mots

Jésuite français, Bourdaloue est l'un des plus grands prédicateurs, et sans doute le plus apprécié, du siècle de Louis XIV. Il fait ses débuts à Paris à la fin de 1669, au moment même où Bossuet, nommé évêque puis précepteur du grand dauphin, délaisse la chaire. Ses sermons provoquent un engouement extraordinaire (dont témoignent les lettres de Mme de Sévigné), aussi bien à […] Lire la suite

BOURDET ÉDOUARD (1887-1945)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 388 mots

Auteur dramatique français, Édouard Bourdet fait ses débuts, en 1910, avec Le Rubicon. Mais pas plus cette pièce que L'Homme enchaîné (1923) ne connaissent le succès. La Prisonnière (1926) aborde un sujet difficile, la souffrance d'une femme damnée, et l'auteur le traite avec beaucoup d'habileté et l'audace qu'il s'est permise dans le cho […] Lire la suite

BOURGEADE PIERRE (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 827 mots

Écrivain inquiet du mystère humain et de l'opacité du monde, touche-à-tout polygraphe et compulsif, littérateur étranger à toute forme d'académisme, Pierre Bourgeade laisse derrière lui une cinquantaine de livres qui constituent moins une œuvre qu'un témoignage pour une pragmatique existentielle de l'écriture.Né le 7 novembre 1927 à Morlanne (Pyrénées-Atlantiques), Pierre Bourgeade passe sa jeunes […] Lire la suite

BOURGEOIS LÉON (1851-1925)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 297 mots

Avocat et homme politique français, Léon Bourgeois, avec le solidarisme, élabora le programme social et économique dont le parti radical avait besoin pour se distinguer à la fois du libéralisme individualiste et du socialisme collectiviste. Ses idées furent exprimées dans une série d'articles publiés par la Revue nouvelle en 1896, et […] Lire la suite

BOURGES ÉLÉMIR (1852-1925)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 369 mots

On peut avancer qu'Élémir Bourges, ce solitaire, n'eut pas d'existence en dehors de la littérature. Né à Manosque, il monte à Paris en 1874 et collabore comme journaliste à diverses publications, dont La Revue des chefs-d'œuvre (1881-1886). Il se lie d'amitié avec Mallarmé et fréquente les mardis de la rue de Rome. Cependant, il se retire bientôt à Samois et, à l'écart de tous […] Lire la suite

BOURGET PAUL CHARLES JOSEPH (1852-1935)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 591 mots

Écrivain qui eut une influence décisive, dans les lettres françaises, au lendemain du naturalisme. Fils du mathématicien Justin Bourget, Paul Bourget passe une enfance solitaire (il perd sa mère à l'âge de cinq ans), studieuse et pieuse à Clermont-Ferrand. Son père étant nommé à Paris, il devient élève du lycée Louis-le-Grand. Passionné de littérature et lec […] Lire la suite

BOURIN JEANNE (1922-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 115 mots

Romancière française. Titulaire d'une licence d'histoire, Jeanne Bourin publie, en 1963, un premier roman historique Le Bonheur est une femme. D'autres suivent, comme Très Sage Héloïse (1966), qui contribuent à rendre le Moyen Âge populaire. En 1979, elle publie La Chambre des dames, une ch […] Lire la suite

BOUSQUET JOË (1897-1950)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 586 mots

Né à Narbonne, au pays des cathares, Joë Bousquet est une sorte de cathare lui-même, c'est-à-dire un « pur ». Poète de la nuit, du vent et du silence, de tout ce qui est désespoir, il compose une œuvre abondante, constituée essentiellement de poèmes en prose. À sa souffrance, physique et morale, il oppose une infatigable curiosité intellectuelle, une pensée aiguë, toujours sur le qui-vive.Lorsque […] Lire la suite

BOUSSENARD LOUIS (1847-1910)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 189 mots
  •  • 1 média

Romancier populaire français, Louis Boussenard est, avec des auteurs comme Paul d'Ivoi, le capitaine Danrit, René Thévenin, l'un des piliers de la revue pour la jeunesse que fut Le Journal des voyages (fondé en 1877). Outre Le Tour du monde d'un gamin de Paris (publié en […] Lire la suite

BOUTANG PIERRE (1916-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-François DUVERNOY
  •  • 710 mots

Né à Saint-Étienne le 20 septembre 1916, Pierre Boutang avait quarante-huit ans de moins que le maître qu'il s'était choisi dès son adolescence : Charles Maurras. En politique, domaine dans lequel l'adhésion implique une appartenance, c'est beaucoup ; d'autant plus que celle-ci n'était pas insignifiante : il s’agissait de l' […] Lire la suite

BOVE EMMANUEL BOBOVNIKOFF dit EMMANUEL (1898-1945)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 739 mots

Né à Paris, le 20 avril 1898, d'un père russe, sans profession ni revenus définis, et d'une mère luxembourgeoise, Emmanuel Bove fait ses études à l'École alsacienne, rue d'Assas. Très jeune, alors que sa famille vit dans une situation difficile, il occupe divers emplois temporaires : conducteur de tramway, garçon de café, manœuvre chez Renault, chauffeur de taxi. Ces « petits métiers » sont autant […] Lire la suite

BRANTÔME (1537?-1614)

  • Écrit par 
  • Maurice RAT
  •  • 761 mots

L'enfance de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, s'était passée à la cour de Navarre ; puis, après d'assez bonnes études à Paris et à Poitiers, nommé tout jeune encore abbé commendataire de Brantôme par Henri II, sa vie s'était partagée en plaisirs de cour et de ruelles ; en voyages d'agrément, dont il aimait les surprises ; en expéditions militaires, où il sut se comporter en brave, jusqu […] Lire la suite

BRASILLACH ROBERT (1909-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 622 mots

Après le lycée de Sens où il a pour professeur Gabriel Marcel, Brasillach, élève à Louis-le-Grand, est attiré par la carrière littéraire ; ses amis s'appellent Maurice Bardèche, Jacques Talagrand (Thierry Maulnier), Roger Vailland et, bientôt, lorsqu'il est à l'École normale supérieure, Simone Weil, Jacques Soustelle, Henri Quéfellec.Son premier roman […] Lire la suite

BRASSENS GEORGES (1921-1981)

  • Écrit par 
  • Alain POULANGES
  •  • 1 478 mots
  •  • 1 média

Il existe peu de révolutions dans l'histoire de la chanson française mais, indiscutablement, la survenue de Brassens constitue l'une d'elles. Dès ses premières apparitions, il parvient à diviser le public et à créer le scandale : les uns condamnent son anarchisme et son vocabulaire cru, les autres louent son style et son audace. Ne se réclamant d'aucune chap […] Lire la suite

BRÉBEUF GEORGES DE (1617-1661)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 356 mots

Poète français, issu d'une famille de vieille noblesse normande. Pauvre et malade, ombrageux, instable et exalté, Brébeuf est doué d'une sensibilité inquiète, et porté à la mélancolie. Longtemps, en dépit du succès obtenu par la libre traduction qu'il donne de La Pharsale de Lucain (1653), ses ambitions et ses espérances restent déçues, qu […] Lire la suite

BREILLAT CATHERINE (1948- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

Qu'elle passionne ou irrite, la personnalité de Catherine Breillat ne laisse pas indifférent. Sœur de l'actrice Marie-Hélène Breillat, elle est née à Bressuire (Deux-Sèvres) le 13 juillet 1948. Après des études secondaires, elle écrit à dix-sept ans un premier roman, L'Homme facile, qui choque par sa perversité érotique. Catherine Breillat restera par la suite très attachée à l […] Lire la suite

BRÉMOND D'ARS YVONNE DE (1894-1976)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 762 mots

« Antiquaire, décoratrice, femme de lettres », Yvonne de Brémond d'Ars aura à sa manière participé à ce véritable phénomène social qu'est depuis l'après-guerre moins l'extraordinaire développement du goût de l'ancien que l'accès de générations et de classes nouvelles à l'objet d'art. Delly, Hector Malot ou Exbrayat (toutes comparaisons flatteuses) des ama […] Lire la suite

BRETON ANDRÉ

  • Écrit par 
  • Marguerite BONNET
  •  • 4 872 mots

« Qui suis-je ? » demandait André Breton au début d'un de ses livres les plus célèbres, Nadja. C'est son œuvre tout entière qui apporte la réponse, mais la question pour lui n'a jamais été close. Homme d'une ténacité exigeante dans ses choix profonds et en même temps homme de la liberté intérieure la plus inlassable, homme du mouveme […] Lire la suite

BRETON ANDRÉ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 654 mots

19 février 1896 Naissance de Breton à Tinchebray, dans l'Orne.1914-1918 Première Guerre mondiale.1916 Infirmier militaire à Nantes, Breton y fait la connaissance de Jacques Vaché. En mai, il rencontre Guillaume Apollinaire. […] Lire la suite

BRIEUX EUGÈNE (1858-1932)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 182 mots

En des œuvres quelque peu didactiques, Brieux s'est attaqué aux plaies sociales de son époque. Les pièces de Brieux appartenaient au répertoire du célèbre Théâtre-Libre d'Antoine, qui eut une grande influence sur le développement du nouveau style naturaliste. La réputation de Brieux a cependant bien baissé depuis l'époque où G. B. Shaw disait de lui qu'il était dans son genre « incomparablement le […] Lire la suite

BRILLAT-SAVARIN ANTHELME (1755-1826)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 526 mots

Cet homme, dont le nom est célèbre, n'est en fait connu que pour une œuvre publiée à la fin de sa vie, La Physiologie du goût, dont il vaut la peine de connaître le second titre dans tout son développement : Méditations de gastronomie transcendante, ouvrage théorique, historique et à l'ordre du jour, dédié aux gastronom […] Lire la suite

BRION MARCEL (1895-1984)

  • Écrit par 
  • Marcel SCHNEIDER
  •  • 906 mots

En vrai romantique, Marcel Brion a cru à l'unité de la création artistique. De culture humaniste et de curiosité universelle, il s'est intéressé avec un égal bonheur à l'histoire, à l'archéologie, à la musique, au fantastique en littérature et dans les arts plastiques. Aussi ne saurait-on distinguer celui qui a consacré des études profondes et raffinées […] Lire la suite

BROSSES CHARLES DE (1709-1777)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 351 mots

Toute sa carrière de magistrat épicurien, et par conséquent courageux, inflexible sur l'honneur professionnel, Charles de Brosses la fit au parlement de Dijon, sa ville natale : fils de magistrat, il fut donc, dès vingt et un ans, conseiller ; puis président à trente-deux, pour finir sous le mortier d'un premier président (qu'il coiffa en 1765), non sans avoir obtenu entre-temps les honneurs de de […] Lire la suite

BUDÉ GUILLAUME (1468-1540)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine de LA GARANDERIE-OSTERMAN
  •  • 2 841 mots

Étrange destin posthume que celui de Guillaume Budé. Unanimement salué comme le plus grand humaniste français, il fut de son vivant une sorte de héros du savoir, et comme la figure emblématique de cette « science des lettres » en plein essor, dont il avait été à l'aube du xvie siècle le pionnier, et dont il se fit sous le règne de François I […] Lire la suite

BUFFON GEORGES LOUIS LECLERC comte de (1707-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 1 854 mots
  •  • 1 média

Buffon n'a pas pris une part active au combat philosophique du xviiie siècle, mais il y a joué son rôle, en donnant l'exemple d'une science débarrassée des influences religieuses, en affirmant l'unité de l'espèce humaine, en parsemant son œuvre de remarques inspirées de l'esprit philosophique.C'est un écrivain dont le style noble et grave, précis et c […] Lire la suite

BUSSY-RABUTIN ROGER comte de (1618-1693)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 402 mots

Soldat courageux, homme de cour et écrivain de talent, Bussy-Rabutin laissa derrière lui comme un parfum de scandale. Il reçut une brillante éducation chez les jésuites d'Autun, puis au collège de Clermont, avant de partir en Lorraine avec le régiment de son père. De 1634 à 1659, il fut de toutes les campagnes militaires en Flandre, en Lorraine, en Franche- […] Lire la suite

BUTOR MICHEL (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 2 923 mots
  •  • 1 média

Michel Butor est né le 14 septembre 1926 à Mons-en-Barœul. Associé vers 1955 à Nathalie Sarraute, à Claude Simon, à Robert Pinget, à Alain Robbe-Grillet, dans le groupe littéraire appelé « nouveau roman », M […] Lire la suite

CABANIS JOSÉ (1922-2000)

  • Écrit par 
  • Alain CLERVAL
  •  • 516 mots

Né à Toulouse en 1922, José Cabanis fait ses études dans cette ville. De 1943 à 1945, il est requis au titre du S.T.O. en Allemagne. En 1952, il publie son premier roman, L'Âge ingrat, que prolongeront L'Auberge fameuse (1953) et Juliette Bonviolle (1954). Du prix Renaudot qui lui est décerné à l'unanimité au premier tour, en 1966, pour […] Lire la suite

CAILLOIS ROGER (1913-1978)

  • Écrit par 
  • Vital RAMBAUD
  •  • 1 572 mots

Comme les pierres qu'il aimait tant et dont il fut le poète, Roger Caillois présente plusieurs facettes au premier abord contradictoires. Cet ancien surréaliste, normalien agrégé de grammaire, qui fut haut fonctionnaire de l'U.N.E.S.C.O. et entra en 1971 à l'Académie française, savait ainsi par cœur le Discours de la méthode et admirait Montesquieu auquel, d'ailleurs, on pourra […] Lire la suite

CALAFERTE LOUIS (1928-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre DRACHLINE
  •  • 568 mots

Né le 14 juillet 1928 à Turin, en Italie, Louis Calaferte émigre avec sa famille, dans la banlieue lyonnaise, au début des années 1930. Il y vivra une enfance marquée par la pauvreté et la xénophobie. La guerre puis la découverte de l'esclavage salarié en usine à l'âge de treize ans le marqueront à jamais. Requiem des innocents (1952), so […] Lire la suite

CALET HENRI (1904-1956)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 080 mots

Henri Calet occupe dans le champ littéraire français la place paradoxale d'un écrivain faussement simple, qui conserve un demi-siècle plus tard un charme singulier.C'est le premier mari de sa mère, Sophie Anne Claus, qui lui donne son nom : Barthelmess. Mais il est le fils de Raymond Feuillaubois, dit « Théo », qui restera le compagnon de sa mère jusqu'à la fin de sa vie. Plus tard, lorsque l'aute […] Lire la suite

CAMUS ALBERT

  • Écrit par 
  • Jacqueline LÉVI-VALENSI
  •  • 2 953 mots
  •  • 2 médias

« Une pensée profonde est en continuel devenir, épouse l'expérience d'une vie et s'y façonne. De même, la création unique d'un homme se fortifie dans ses visages successifs et multiples que sont les œuvres. » À travers la diversité de leurs formes d'expression : roman, théâtre, essai, journalisme, la pensée et l'œuvre de Camus illustrent parfaitement cette cohérence fondamentale et ce dynamisme fé […] Lire la suite

CAMUS ALBERT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 321 mots

7 novembre 1913 Naissance d'Albert Camus à Mondovi, en Algérie.1930 Première atteinte de la tuberculose.1933 Étudiant à la faculté d'Alger, il se lie avec René Poirier et Jean Grenier.1935 Adhésion au Parti com […] Lire la suite

CARADEC FRANÇOIS (1924-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 827 mots

François Caradec est mort le 13 novembre 2008. Avec sa disparition c'est une époque qui semble se clore – celle des débuts du Collège de Pataphysique –, et un moment des lettres françaises où la « vie drôle » d'Alphonse Allais avait été remise à l'honneur : en témoigne L'Encyclopédie des farces et attrapes et des mystifications (1964) qu'il a dirigée avec Noël Arnaud. Mais Fran […] Lire la suite

CARMONTELLE LOUIS CARROGIS dit (1717-1806)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Si la réputation de Carmontelle a été grande de son temps et l'est restée encore de nos jours, c'est plus comme chroniqueur ou mémorialiste qu'on l'apprécie que comme artiste à proprement parler. Nul n'a mieux défini ce génie original que Grimm : « Il a le talent de saisir singulièrement l'air, le maintien, l'esprit de la figure. Il m'arrive chaque jour de reconnaître des gens que je n'ai vus qu'e […] Lire la suite

CARRÈRE EMMANUEL (1957- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 781 mots

L'œuvre d'Emmanuel Carrère est un objet d'observation privilégié pour qui voudrait observer les destinées contemporaines de la littérature : sa thématique et son horizon d'attente très visibles sont en effet significatifs de ce qui se joue du littéraire au début du xxie siècle et de l'évolution de nombreux écrivains qui ont intégré dans leur style mêm […] Lire la suite

CARRIÈRE JEAN (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 159 mots

Écrivain français. Né de parents musiciens, Jean Carrière se voue à l'écriture après une rencontre avec Jean Giono, dont il devient secrétaire. Il est d'abord critique musical et chroniqueur littéraire à la radio, métiers qu'il continuera longtemps d'exercer. Son premier roman, Retour à Uzès (1967), lui vaut le prix de l'Académie franç […] Lire la suite

CARRIÈRE JEAN-CLAUDE (1931-2021)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 066 mots
  •  • 1 média

Fils de viticulteurs, Jean-Claude Carrière naît le 19 septembre 1931 à Colombières-sur-Orb (Hérault), où il passe son enfance. Alors qu’il a treize ans, ses parents prennent la gérance d’un café à Montreuil-sous-Bois. Dès le lycée, il est attiré par le cinéma et la littérature, pense devenir professeur, mais écrit déjà dans des revues littéraires pendant ses […] Lire la suite

CASANOVA GIACOMO (1725-1798)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI, 
  • Universalis
  •  • 1 274 mots

Grand aventurier voyageur du xviiie siècle – comme Cagliostro ou le comte de Saint-Germain –, Giacomo Girolamo Casanova, né à Venise, resta toujours attaché à cette ville qui commençait alors son déclin, mais n'en constituait pas moins un merveilleux décor de théâtre peint par Guardi, Longhi, Canaletto, et utilisé comme tel par un autre de ses contemp […] Lire la suite

CASSOU JEAN (1897-1986)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 886 mots

À la fois poète et critique d'art, historien et romancier, rêveur plongé dans son monde intérieur et homme d'action, Jean Cassou est né à Bilbao. Orphelin de père, pauvre, il doit très tôt gagner sa vie et celle de sa mère. Ainsi, très jeune, passant d'un métier à un autre, il se forge une image d'un monde incohérent qu'il décrit plus tard dans […] Lire la suite

CAVANNA FRANÇOIS (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 970 mots

Fils d’un maçon italien émigré et d’une Française originaire de la Nièvre, François Cavanna est né à Paris le 22 février 1923. Il a raconté avec tendresse son enfance prolétaire à Nogent-sur-Marne dans ses autobiographies. En 1943, il est requis par le Service du travail obligatoire et se voit affecté dans une entreprise de munitions à Berlin. Rentré d'Allem […] Lire la suite

CAYROL JEAN (1911-2005)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 846 mots

Écrivain français. Jean Cayrol est né à Bordeaux le 6 juin 1911. Après des études de droit et de lettres, il occupe un emploi de bibliothécaire. La poésie le requiert très tôt. Même si c'est la lecture des surréalistes qui le révèle à lui-même, il compose, à l'écart des esthétiques du temps, des poèmes qui, avec fièvre, interrogent l'unité d'un « je » lyrique écartelé entre ses possibles ( […] Lire la suite

CAZOTTE JACQUES (1719-1792)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 600 mots

Dans la première partie de sa vie, rien ne semblait destiner Cazotte à la littérature. Il naît en 1719 à Dijon, où son père est greffier des états de Bourgogne et entreprend des études de droit. À Paris, où il vient en 1740, la protection de Maurepas lui permet d'entrer dans l'administration de la marine. Il commet alors quelques œuvres badines, dues à la fréquentation des milieux littéraires et m […] Lire la suite

CÉLINE LOUIS-FERDINAND

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 5 016 mots

Longtemps après sa mort, Céline ne se laisse toujours pas ranger parmi ceux que l'on a coutume d'appeler les « classiques de notre temps ». Classiques et bien de notre époque, Camus, Malraux et Sartre – écrivains humanistes et mesurés dans leurs novations langagières – le sont depuis longtemps déjà. Giono, Gracq ou Yourcenar connaissent un même ennoblissement. Bataille même, et Artaud et Genet – h […] Lire la suite

CÉLINE LOUIS-FERDINAND - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 508 mots

27 mai 1894 Naissance à Courbevoie, en banlieue parisienne, de Louis Ferdinand Destouches, nom de baptême de Céline.1899 Sa famille s'installe passage Choiseul, à Paris. Elle y restera huit ans.1900 Exposition universelle de Paris.1912 S'engage pour trois ans dans un régiment de cuirassiers. […] Lire la suite

CENDRARS BLAISE (1887-1961)

  • Écrit par 
  • Yvette BOZON-SCALZITTI
  •  • 1 248 mots
  •  • 1 média

Blaise Cendrars (pseudonyme de Frédéric Sauser-Hall), né à La Chaux-de-Fonds (Suisse), mort à Paris, est l'écrivain victime de la légende qu'il a lui-même créée et que ses amis, ses critiques ont enrichie : légende de l'homme d'action, de l'aventurier épris de la vie, et de la vie dangereuse, dédaigneux de l'art et des artistes, n'aimant rien tant que bourlinguer et ne détestant rien tant qu'écrir […] Lire la suite

CERTEAU MICHEL DE (1925-1986)

  • Écrit par 
  • Dominique JULIA, 
  • Claude RABANT
  •  • 2 886 mots
  •  • 1 média

Michel de Certeau avait un goût profond de l'ailleurs qui était un désir de cerner et d'analyser le présent. Il lui fallait sans cesse parcourir d'autres lieux, livres ou pays, pour dire où nous sommes et qui nous sommes, et nommer l'étranger qui nous hante. « L'historien parcourt les bords de son présent », écrivait-il. Chez lui, le goût de l'autre coïncide avec la recherche de l'intelligibilité  […] Lire la suite

CÉSAIRE AIMÉ (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 361 mots
  •  • 1 média

« Pousser d'une telle raideur le grand cri nègre que les assises du monde en seront ébranlées » : tel est le projet qui commande la vie et l'œuvre d'Aimé Césaire, homme politique martiniquais et poète négro-africain. Il fait surgir, en 1939, dans un grand poème, le Cahier d'un retour au pays natal, devenu depuis lors un classique majeur des littératures du monde noir, le mot «  […] Lire la suite

CESBRON GILBERT (1913-1979)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 1 058 mots

Gilbert Cesbron naît à Paris, dans le XVIIe arrondissement. Il fait ses études au lycée Condorcet, puis à l'École des sciences politiques, et passe une licence en droit. Son rêve d'alors ? Le Conseil d'État... Mais c'est compter sans les hasards qui, parfois, déterminent une vie. En 1935, il remplace un ami au Poste parisien, la plus importante station de radio de l'avant-gu […] Lire la suite

CHABANEIX PHILIPPE (1898-1982)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 491 mots

Les fervents de Marie Louis Australien Philippe Chabaneix, qui commence à publier en 1922 (Les Tendres Amies), saluent en lui le poète délicat cultivant une sérénité nostalgique en marge d'un siècle si friand de hardiesses et de voix amples.Pour le moins, la manière poétique est ici toute de douceur et de discrétion, sans aspérités, solidement ancrée dans l'alexandrin le plus t […] Lire la suite

CHABROL JEAN-PIERRE (1925-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 165 mots

Écrivain français. Toute l'œuvre de ce fils d'instituteur et petit-fils de bergers est un hymne à sa région des Cévennes. Résistant, puis journaliste à L'Humanité jusqu'en 1956, il raconte la révolte des Camisards dans Les Fous de Dieu (1961), que suivent notamment Le Bout-galeux (1967), Je t'aimerai sans vergogne (196 […] Lire la suite

CHAILLOU MICHEL (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Sylvie JAUDEAU
  •  • 723 mots

Né à Nantes en 1930, Michel Chaillou part vivre avec sa mère à Casablanca (Maroc) en 1945, avant de revenir en France en 1951 et de suivre des études de philosophie à Poitiers. Il s’établit à Paris en 1963 et publie son premier récit, Jonathamour (1968), dans la collection du Chemin, dirigée par Georges Lambrichs.Tout au long d’ […] Lire la suite

CHAMFORT (1741-1794)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 1 806 mots

En vain cherchera-t-on dans ce qui fut le bréviaire de plusieurs générations de lycéens laïques, l'Histoire de la littérature française de Lanson, quelque éclaircissement sur Sébastien Roch Nicolas, alias Chamfort. Son nom y paraît à peine, en appendice aux pages consacrées à son compagnon et ami, aristocrate révolutionnaire dont Chamfort écrivit les plus célèbres discours : Mi […] Lire la suite

CHAMOISEAU PATRICK (1953- )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 118 mots

En publiant en 2002 Biblique des derniers gestes, un roman hors des normes, Patrick Chamoiseau confirmait la haute ambition qui anime toute son œuvre : témoigner par une écriture fondatrice de l'identité vivante conquise par les peuples de la Caraïbe. Cette œuvre ouverte sur tous les genres (romans, essais, autobiographie, contes, théâtre...), développée comme une mosaïque, est […] Lire la suite

CHAMPFLEURY JULES FLEURY HUSSON dit (1821-1889)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 537 mots

Né à Laon (Aisne), fils d'un secrétaire de mairie, Jules Fleury Husson commence des études classiques, puis entre comme commis dans une librairie de gros. Il donne des articles à L'Artiste — c'est le directeur, Arsène Houssaye, qui lui conseille en 1844 d'adopter le pseudonyme de Champfleury —, à La Revue de Paris, au Messager de l'Assemblée […] Lire la suite

CHAMSON ANDRÉ (1900-1983)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DUNOYER
  •  • 942 mots

Né le 6 juin 1900, à Nîmes, André Chamson avait deux ans lorsque sa famille vint habiter Alès : il y fut lycéen avant de l'être à Montpellier. Il passait ses vacances au Vigan, chez sa grand-mère, Sarah Aldebert. Ses randonnées dans le massif de l'Aigoual lui ont permis de s'imprégner d'une terre, d'un climat qui marqueront de façon indélébile ses œuvres à venir, à commencer par Rou […] Lire la suite

CHAPELAIN JEAN (1595-1674)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 369 mots

Fils d'un notaire parisien, Jean Chapelain abandonne des études de médecine pour entrer comme précepteur chez le marquis de La Trousse, dont il administrera longtemps les biens. Célibataire, il vit avec une économie que ses adversaires taxent de ladrerie, de même qu'ils brocardent sa mise peu soignée. Il nourrit, il est vrai, une seule passion, le savoir, et a pour seul luxe sa bibliothèque (4 000 […] Lire la suite

CHAPELLE CLAUDE LUILLIER dit (1626-1686)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 141 mots

Poète français. Capable d'études sérieuses (il suit très tôt les leçons de Gassendi) et d'amitiés solides (avec Cyrano, d'Assoucy, Boileau, Racine et surtout Molière), apprécié par de très grands seigneurs (Condé, les Vendôme, Nevers, la duchesse de Bouillon), Claude Chapelle, joyeux compagnon, se signale dès sa première jeunesse par un libertinage tapag […] Lire la suite

CHARDIN JEAN (1643-1713)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

Voyageur français au Moyen-Orient et en Inde. Fils d'un riche joaillier, Jean Chardin reçut une excellente éducation. Pour satisfaire son goût des voyages, il se lia avec un marchand de Lyon et partit avec lui, en 1665, pour la Perse et l'Inde. En Perse, il bénéficia de la protection du shāh ‘Abbās II et rentra en France en 1670 ; l'année suivante, il publia le Récit du couronnement […] Lire la suite

CHARDONNE JACQUES (1884-1968)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 366 mots

De son vrai nom Jacques Boutelleau, Chardonne mena la vie d'un homme de lettres, partagé entre son activité de directeur littéraire et celle d'écrivain, qu'il conçoit comme une sorte d'artisanat. Dès L'Épithalame (1921), le ton général est trouvé. Mais la manière de ce charentais passionné a su évoluer. L'Épithalame, Claire (1931), un ess […] Lire la suite

CHARLES-ROUX EDMONDE (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 813 mots
  •  • 1 média

Née le 17 avril 1920 à Neuilly-sur-Seine, Edmonde Charles-Roux a commencé sa vie dans « le monde d’hier » cher à Stefan Zweig, celui des grandes capitales cosmopolites d’avant-guerre : Londres, Prague, Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire. En 1932, son père, François Charles-Roux (1879-1961), homme d’af […] Lire la suite

CHAR RENÉ (1907-1988)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MATHIEU
  •  • 1 560 mots
  •  • 1 média

Désormais classique – son entrée dans la Bibliothèque de la Pléiade en est le signe –, l'œuvre, haute, fraternelle, de René Char rayonnait depuis longtemps d'une illuminante obscurité : « J'aime qui m'éblouit puis accentue l'obscur à l'intérieur de moi. » La fascination qu'elle exerce semble naître d'une ouverture et d'un resserrement, de l'union paradoxale d'une parole chaleureuse et d'une écritu […] Lire la suite

CHARRON PIERRE (1541-1603)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 1 129 mots

Homme d'Église et homme de lettres français, Pierre Charron est connu surtout comme moraliste. Il abandonne l'étude du droit pour celle de la théologie et est ordonné prêtre. Il se signale par son enseignement et surtout par ses sermons. Les évêques se disputent bientôt, en ces temps troublés, cet éloquent champion de la foi catholique, chez qui la clarté et […] Lire la suite

CHASSIGNET JEAN-BAPTISTE (1570?-? 1635)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 152 mots

L'œuvre de ce Franc-Comtois est un des trésors oubliés qu'ont exhumés les recherches entreprises depuis la Seconde Guerre mondiale sur la littérature baroque en France. Fils d'un médecin de Besançon, il poursuit à Dôle des études juridiques qui le mènent à une carrière d'avocat fiscal à Gray. Attaché à sa province, il publie des travaux d'histoire locale. Ma […] Lire la suite

CHATEAUBRIAND FRANÇOIS RENÉ DE (1768-1848)

  • Écrit par 
  • Patrick BERTHIER
  •  • 6 228 mots
  •  • 1 média

Il « restaura la cathédrale gothique, rouvrit la grande nature fermée, inventa la mélancolie et la passion moderne. » Ce jugement de Théophile Gautier résume heureusement l'image légendaire de Chateaubriand, auteur opportun du Génie du christianisme, peintre mélodieux des rives du Meschacéb […] Lire la suite

CHAULET GEORGES (1931-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 417 mots

Auteur de littérature pour la jeunesse, Georges Chaulet est célèbre pour le personnage de Fantômette.Né à Paris en 1931, d'un père ingénieur et d'une mère commerçante, Georges Chaulet suit des études d'architecture à l'École des beaux-arts de Paris. De retour de son service militaire en 1954, il travaille dans l'entreprise familiale que […] Lire la suite

CHAULIEU GUILLAUME AMFRYE abbé de (1639-1720)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 296 mots

Poète français. Chaulieu a vécu dans l'entourage de puissants protecteurs : les Vendôme (le duc et surtout son frère, le grand prieur, auprès de qui il s'installe dans l'enclos du Temple, d'où le surnom d'Anacréon du Temple qui lui a été donné), puis les petits-enfants du Grand Condé, le duc d'Enghien et la duchesse du Maine, après qu'un ordre royal eut obligé le duc de Vendôme à se séparer de cel […] Lire la suite

CHEDID ANDRÉE (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Christiane CHAULET ACHOUR
  •  • 957 mots
  •  • 1 média

Andrée A. Saab naît le 20 mars 1920 au Caire et se forme à l'université américaine de cette ville jusqu'en 1942. Elle se marie alors avec Louis-Antoine Chedid au Liban avant de s'installer à Paris, en 1946. Décédée le 6 février 2011, elle est inhumée au cimetière Montparnasse. « Le corps s'en va, le cœur séjourne », cette citation de Chrétien de Troyes est inscrite sur sa tombe. Son fils, Louis et […] Lire la suite

CHENG FRANÇOIS (1929- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 857 mots

Poète, romancier et calligraphe, François Cheng est né en Chine, à Nanchang, le 30 août 1929. Issu d'une famille d'universitaires et de lettrés, le jeune homme, qui connaît la fin de la guerre et la guerre civile en Chine, entre à l'université de Nankin, avant de gagner la France en 1949. Il finit par s'y installer. Étudiant à la Sorbonne, il est un lecteur assidu à la bibliothèque Sainte-Genevièv […] Lire la suite

CHÉNIER ANDRÉ (1762-1794)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 1 556 mots

Un bref passage sur la terre des hommes et une fin tragique ; la carrière de poète qu'il n'a pas eue ; sa présence, sa poésie perpétuées parmi nous : telles sont, aux yeux de l'histoire, les trois vies d'André Chénier. La première dure à peine trente-deux ans et se termine sur l'échafaud le 7 thermidor an II (25 juillet 1794). La deuxième nous mène jusqu'à la Restauration. La troisième commence en […] Lire la suite

CHÉNIER MARIE-JOSEPH (1764-1811)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 446 mots

Né à Constantinople deux ans après son frère André, officier de dragons à dix-sept ans, Marie-Joseph de Chénier démissionne assez vite de l'armée pour se consacrer aux Muses. Après quelques pièces sans aucun succès, il remporte un triomphe à la fin de 1789 en faisant jouer un Charles IX où sa plume de patriote dénonce vigoureusement les tyrans. La même faveur du public accueill […] Lire la suite

CHEVILLARD ÉRIC (1964- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 069 mots
  •  • 1 média

Éric Chevillard est très discret sur sa vie, qu’il aime à présenter comme sans intérêt. Il termine ainsi malicieusement la notice rédigée pour le Dictionnaire des écrivains contemporains par eux-mêmes par la mention : « Hier encore, un de ses biographes est mort d'ennui. » Né le 18 juin 1964 à La Roche-sur-Yon, il a fait des études de journalisme et vit à Dijon avec sa femme et […] Lire la suite

CHRÉTIEN JEAN-LOUIS (1952-2019)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 107 mots

Philosophe et poète, Jean-Louis Chrétien est né à Paris le 24 juillet 1952. Reçu premier à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (1972) ainsi qu’à l’agrégation de philosophie (1974), il enseigne un temps en province. Revenu à Paris, il est pensionnaire de la fondation Thiers de 1977 à 1980 avant d’obtenir un poste à l’université de Créteil. Il est e […] Lire la suite

CIORAN ÉMILE MICHEL (1911-1995)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 917 mots

« Je pense, dit quelque part Cioran, à un moraliste idéal — mélange d'envol lyrique et de cynisme — exalté et glacial, diffus et incisif, tout aussi proche des Rêveries que des Liaisons dangereuses, ou rassemblant en soi Vauvenargues et de Sade, le tact et l'enfer. » On dirait là d'un autoportrait ou d'un art poétique, tant ces lignes le […] Lire la suite

CIXOUS HÉLÈNE (1937- )

  • Écrit par 
  • Bertrand LECLAIR
  •  • 2 076 mots

Née à Oran (Algérie) le 5 juin 1937, Hélène Cixous a publié plus de soixante ouvrages (fictions, essais ou pièces de théâtre), depuis la parution de son recueil de nouvelles Le Prénom de Dieu, en 1967, tout en menant une brillante carrière universitaire en France et aux États-Unis. Agrégée d'anglais à vingt-deux ans, elle a soutenu, en 19 […] Lire la suite

CLAIR GÉRARD RÉGNIER dit JEAN (1940- )

  • Écrit par 
  • Richard LEYDIER
  •  • 1 024 mots
  •  • 1 média

De son vrai nom Gérard Régnier, Jean Clair est critique d’art, commissaire d’expositions et écrivain. Il a fait carrière en tant que directeur de musée et conservateur du patrimoine. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages et organisateur d’expositions qui ont fortement marqué le paysage artistique français et […] Lire la suite

CLAUDEL PAUL

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 4 104 mots

Ennemis et admirateurs de Claudel n'ont jamais été d'accord que sur un point : Claudel est un astre aberrant dans le ciel français, dont l'apparition a été pour tous un objet de stupeur. Éléphant blanc pour les uns, bloc erratique pour les autres, il est un défi aux lois immuables qui régiraient notre culture. Disons tout de suite que cet étrange accord est fondé sur des malentendus qui font écran […] Lire la suite

CLAUDEL PAUL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 298 mots

6 août 1868 Naissance de Paul Claudel à Villeneuve-sur-Fère, près de Soissons.1882 Installation de la famille à Paris. Claudel est élève au lycée Louis-le-Grand.1886 Découverte de Rimbaud. Le 25 décembre, conversion à Notre-Dame.1887 Claudel fréquente les […] Lire la suite

CLAVEL BERNARD (1923-2010)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 568 mots

Plus de vingt romans, de nombreux contes pour enfants et une quinzaine d'essais, récits, nouvelles, constituent aujourd'hui, l'œuvre de Bernard Clavel, sans nul doute l'un de nos écrivains les plus prolixes.Sa vie, belle et mouvementée, il l'a racontée avec émotion dans La Grande Patience, série autobiographique de quatre volumes (La Maison des autres, 1962  […] Lire la suite

CLAVEL MAURICE (1920-1979)

  • Écrit par 
  • Paul THIBAUD
  •  • 1 122 mots

Maurice Clavel est mort au terme d'une décennie qui, dans le monde intellectuel français, aura largement été marquée par ses interventions, dans l'ordre politique comme dans l'ordre spirituel.Après avoir longtemps oscillé et erré de l'enseignement au théâtre et au roman, du journalisme à la politique, de la Résistance et du […] Lire la suite

COATMEUR JEAN-FRANÇOIS (1925-2017)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 980 mots

Issu d’une famille modeste, Jean-François Coatmeur est né le 26 juillet 1925 à Pouldavid-sur-Mer (Finistère), depuis devenu un quartier de Douarnenez. Sa passion pour l’écriture commence avec la lecture d’une nouvelle de Maupassant. Sa mère souhaitant qu’il devienne prêtre, Coatmeur effectue ses études secondaires au petit séminaire de Pont-Croix. Leur fin est marquée par un événement dramatique. […] Lire la suite

COCTEAU JEAN (1889-1963)

  • Écrit par 
  • Christian DOUMET
  •  • 2 388 mots
  •  • 5 médias

Le 11 octobre 1963 avait lieu, à Cuverville, la vente aux enchères de la bibliothèque de Gide. Le même jour, à Milly-la-Forêt, une crise cardiaque terrassait Jean Cocteau.L'avenir n'aura pas de peine à voir là la fin d'une époque, que Cocteau couvrit tout entière et dont il fut peut-être le porte-parole le plus éloquent. Osant la vivre, osant affronter toutes ses formes d'expression, il l'habita s […] Lire la suite

CŒURDEROY ERNEST (1825-1862)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 664 mots

Poète et théoricien de la révolution apocalyptique, Cœurderoy illustre, en la poussant au paroxysme, l'évidence tristement vérifiée que ceux que le désespoir pousse à la révolution ne font que des révolutions désespérées. Avec une extrême lucidité, il éprouve à quel point une société qui interdit la libre création de soi s'expose nécessairement aux coups de la passion de la destruction. Les raison […] Lire la suite

COLET LOUISE (1810-1876)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 188 mots

Louise Colet a laissé une œuvre abondante et éclectique, qui reste à découvrir. Elle a connu des succès d’édition, reçu des prix prestigieux et des hommages des plus grands, parmi lesquels Victor Hugo. Elle n’a toutefois pas réussi à s’imposer comme une écrivaine à part entière, et illustre bien en cela la condition des femmes qui se mêlent d’écrire au […] Lire la suite

COLETTE (1873-1954)

  • Écrit par 
  • Louis FORESTIER
  •  • 2 177 mots
  •  • 1 média

Interroger Colette : d'autres s'y sont essayés avec un bonheur inégal. Quand il s'agit d'entreprise de cet ordre, on songe aux pages où l'écrivain elle-même raconte l'interview qu'elle accorda à un jeune reporter : celui-ci ne tira pas grand-chose de la rencontre, tandis que Colette se passionna et s'enrichit. Telle elle fut : aux aguets de tout ce qui vit, nature, bêtes et hommes ; prête à se fai […] Lire la suite

COMPAGNON ANTOINE (1950- )

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 112 mots
  •  • 1 média

Né le 20 juillet 1950 à Bruxelles, Antoine Compagnon a été professeur à la Sorbonne et enseigne depuis de nombreuses années à l’université Columbia de New York. De 2006 à 2021, il a également été titulaire au Collège de France de la chaire de « Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie ». Ce spécialiste reconnu de Montaigne, Baudelaire et Proust a su faire rayonn […] Lire la suite

CONRART VALENTIN (1603-1675)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 232 mots

Homme de lettres français né en 1603 à Paris, mort le 23 septembre 1675 à Paris.Fils d'un commerçant huguenot originaire de Valenciennes, Valentin Conrart est élevé dans un calvinisme austère. Il ne sait ni le latin ni le grec, mais apprend l'italien et l'espagnol dès qu'il s'émancipe de la tutelle paternelle. En 1627, il achète une charge de conseiller-secrétaire du roi, s'introduit dans la socié […] Lire la suite

CONTI ANITA (1899-1997)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 891 mots

Née en 1899 à Ermont (Seine-et-Oise), Anita Conti hérite de l'esprit « alerte et inventif » d'une famille qui voyage beaucoup. Ses parents la laissent développer sa passion pour la mer et les sciences à travers l'enseignement de précepteurs, des lectures, et des rencontres avec des amis de son grand-père, comme Pierre et Marie Curie.Dans les années 1920 et 1930, la belle et élégante jeune femme, a […] Lire la suite

CONVERT PASCAL (1957- )

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 990 mots
  •  • 1 média

Pascal Convert, né le 29 décembre 1957 à Mont-de-Marsan, est un artiste français internationalement reconnu, qui vit et travaille à Biarritz. À la fois plasticien, sculpteur, vidéaste, auteur de films et écrivain, il fut pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 1989-1990 et a été, depuis cette période, le lauréat de nombreuses commandes publiques en France. S’il utilise des procédés formels d’une […] Lire la suite

COPPÉE FRANÇOIS (1842-1908)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

Poète, connu pour sa manière simple et intimiste de dépeindre la vie des humbles. Il débuta comme petit employé au ministère de la Guerre et connut le succès en 1869 avec une pièce de théâtre, Le Passant. Son recueil de poèmes Les Humbles (1872) est le mieux connu et le plus caractéristique. Il fut élu à l'Académie française en 1884. Après une grave maladie, […] Lire la suite

CORBIÈRE TRISTAN (1845-1875)

  • Écrit par 
  • Jude STÉFAN
  •  • 526 mots

Bien que son œuvre, Les Amours jaunes (1873), s'avère moins magnifique que la leur, le nom de Tristan Corbière, fils d'un écrivain de renom régionaliste, Édouard Corbière, devait être cité aux côtés de ceux de Rimbaud et de Lautréamont : comme les leurs, cette œuvre est porteuse d'une analogue révolte contre l'existence et d'un semblable refus dans la forme même. « On aime jaun […] Lire la suite

CORNEILLE PIERRE

  • Écrit par 
  • Paul BÉNICHOU
  •  • 5 566 mots
  •  • 1 média

Le théâtre cornélien est fait pour nous saisir et nous entraîner, au moyen d'exemples qu'il place à distance de nous et au-dessus de nos pouvoirs ordinaires, et qui cependant n'ont tout leur sens que par notre admiration. Étonnement et communion, mouvement de ce que nous sommes vers ce que le drame nous suggère d'être au-delà de nous-mêmes, tel est le ressort puissant de ce théâtre. Ce qui a quelq […] Lire la suite

CORNEILLE PIERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 298 mots

6 juin 1606 Naissance de Pierre Corneille à Rouen.1615-1622 Corneille fait ses études au collège des jésuites de Rouen, où il s'initie au théâtre.1629 Mélite, première œuvre dramatique de Corneille. C'est une « pièce comique ».1634 […] Lire la suite

CORNEILLE THOMAS (1625-1709)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 409 mots

À la fois bénéficiaire et victime de la gloire de son « grand » frère, Thomas Corneille s'applique, semble-t-il, à le suivre en tout point, de loin, avec vénération et, plus encore, avec une indéfectible et chaude affection, d'ailleurs réciproque. Né à Rouen, dix-neuf ans après lui, il étudie le droit comme lui, pour se tourner aussitôt vers le théâtre en commençant par composer des comédies imité […] Lire la suite

CORRESPONDANCE 1919-1935 (P. Istrati et R. Rolland) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 1 066 mots

Les 320 lettres réunies par Daniel Lérault et Jean Rière dans cette Correspondance 1919-1935 (Gallimard, 2019) témoignent de la richesse de l’échange entre Panaït Istrati (1884-1935) et Romain Rolland (1866-1944). Entre le haïdouk […] Lire la suite

CORRESPONDANCE 1954-1968 (P. Celan, R. Char) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 972 mots

Ce volume de correspondance rassemble les quarante-cinq lettres, les onze cartes postales, les quarante dédicaces de livres, opuscules, poèmes, traductions et les quelques autres documents que s’adressèrent, de juillet 1954 à octobre 1968, le poète juif d’Europe orientale Paul Celan […] Lire la suite

COSSERY ALBERT (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 1 073 mots

Au mois de juin 2008 disparaissait à Paris, dans la chambre 58 de l'hôtel de Louisiane qu'il occupait à Saint-Germain-des-Prés depuis 1945, un écrivain dérangeant aux allures de dandy, campé dans un refus obstiné des valeurs d'une société dont il n'aura cessé de clamer l'imposture, s'efforçant de la combattre par la dérision et le rire. Dès 1964, il revendiquait ce refus de toute compromission ; a […] Lire la suite

COTIN abbé CHARLES (1604-1682)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 203 mots

Né et mort à Paris, académicien, conseiller et aumônier du roi. Nul n'ignore, grâce à Boileau, que Cotin a prêché. À travers Trissotin, on le connaît encore mieux comme auteur prétentieux de poésies galantes, énigmes, etc., et comme adversaire pédant de Ménage. Il fréquente effectivement l'hôtel de Rambouillet et d'autres salons, dont celui de la Grande Mademoiselle, produit des volumes de […] Lire la suite

COURIER PAUL-LOUIS (1772-1825)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • Universalis
  •  • 1 407 mots

« Paul-Louis Courier, vigneron de la Chavonnière, bûcheron de la forêt de Larçay, laboureur de la Filonnière, de la Houssière et autres lieux » : peu d'écrivains français joignirent meilleure plume à pire caractère.Ni les mathématiques, ni surtout l'école d'artillerie, où Courier fut admis en 1791 à dix-neuf ans, n'exigeaient qu'il désertât un peu, refusât de rejoindre son corps et que, chef d'esc […] Lire la suite

COURNOT MICHEL (1922-2007)

  • Écrit par 
  • Maurice ACHARD
  •  • 714 mots

Né à Paris le 1er mai 1922, avenue des Ternes dans le XVIIe arrondissement, Michel Cournot fait des études secondaires dans plusieurs lycées – Charlemagne, Louis-le-Grand, Henri IV – au fil des déménagements de sa famille.Le 11 novembre 1940, cinq mois après l'entrée des Allemands dans Paris, il participe à une manifestation spo […] Lire la suite

COURTELINE GEORGES MOINAUX dit (1858-1929)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 754 mots

Après s'être essayé à plusieurs genres littéraires, c'est en tant qu'auteur de petites comédies gaies que Georges Courteline a connu le plus de succès et qu'il a dominé le théâtre comique des années 1900. Il doit peut-être à son père, le chroniqueur humoriste de La Gazette des tribunaux, Jules Moinaux, ses dons innés pour l'observation et […] Lire la suite

COUTÉ GASTON (1880-1911)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 444 mots

Poète « mineur » puisque chansonnier montmartrois, Gaston Couté, né à Beaugency sur la frange beauceronne, mort à trente et un ans dans un hôpital parisien, de la misère et de tous les excès qui ont dévoré sa santé, fut un vrai poète maudit et un authentique créateur. Moins connu qu'Aristide Bruant (il n'eut pas son Toulouse-Lautrec) son aîné, bien q […] Lire la suite

CRÉBILLON PROSPER (1674-1762) & CLAUDE PROSPER (1707-1777)

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 880 mots

« Jamais la nature ne fit deux êtres plus voisins et plus dissemblables. » Le jugement est tranché, que Louis Sébastien Mercier, dans le Tableau de Paris, porte sur les deux Crébillon, père et fils, à la veille de la Révolution. Le premier aurait traité son fils du « plus mauvais de ses ouvrages » et le second confié à Mer […] Lire la suite

CREVEL RENÉ (1900-1935)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 565 mots

« Je sais à quoi m'en tenir et que je suis affligé non du classique complexe d'Œdipe, mais du simplexe anti-Œdipe [...]. Malheur à l'homme qui n'a pas voulu coucher avec sa mère ! » (Êtes-vous fous ? 1929). René Crevel a quatorze ans lorsque son père, imprimeur de musique, se pend, et « ce suicide, écrit Crevel, pour ma formation et ma déformation, fit plus que tout essai posté […] Lire la suite

CROS CHARLES (1842-1888)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 633 mots
  •  • 1 média

Personnage hors du commun, autodidacte de génie qui fut également attiré par la littérature et par la science. Descendant d'une lignée de professeurs, né à Fabrezan (Aude), Charles Cros fait ses études sous la direction de son père. En 1860, il entre comme surveillant à l'Institution des sourds-muets et commence des études de médecine qu'il ne tarde pas à abandonner. À partir de ce moment-là, sa v […] Lire la suite

CUREL FRANÇOIS DE (1854-1928)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 497 mots

Héritier d'une ancienne famille industrielle lorraine, diplômé de l'École centrale des arts et manufactures, ayant dû renoncer après la guerre de 1870 à une carrière d'ingénieur, François de Curel vit en gentilhomme campagnard une semi-retraite sur ses terres ardennaises et partage son temps entre la lecture, la méditation et la chasse. Son goût pour les lettres se concrétise en 1885 par des nouve […] Lire la suite

CYRANO DE BERGERAC SAVINIEN (1619-1655)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 1 675 mots

Si l'indiscret Tallemant des Réaux n'accorde, dans ses Historiettes, que quelques lignes à Savinien Cyrano de Bergerac, encore est-ce pour avancer, sur la foi d'un libraire, que sa tragédie, La Mort d'Agrippine, ne dut son succès qu'à « de belles impiétés ». Serait-ce donc le destin de Cyrano de ne susciter que commér […] Lire la suite

DABADIE JEAN-LOUP (1938-2020)

  • Écrit par 
  • Véronique MORTAIGNE
  •  • 1 040 mots

Le Français Jean-Loup Dabadie fut à la fois scénariste, dialoguiste, parolier, écrivain, auteur de théâtre et de sketchs. Homme courtois, drôle et élégant, il sut manier les arts dits simples et légers, jusqu’à les mener à l’Académie française, où il fut élu en 2008 – une première pour la vénérable institution. Tout au long d’une carrière récompensée par de multiples trophées (grand prix du cinéma […] Lire la suite

DABIT EUGÈNE (1898-1936)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 395 mots

Romancier français, né à Paris dans un milieu ouvrier. Très jeune, Eugène Dabit doit travailler ; il pratique divers métiers, apprenti ferronnier à quatorze ans, électricien, dessinateur industriel, avant de s'engager en 1916 : il restera au front jusqu'à la fin de la guerre. Il se croit d'abord une vocation de peintre, mais n'obtient guère de succès dans cet art. C'est seulement en 1926 qu'il s'o […] Lire la suite

DACIER ANNE, née LEFÈVRE (1654-1720)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 460 mots

Fille de l'érudit français Tanneguy Lefèvre et femme de l'érudit André Dacier — elle-même célèbre érudite. Après avoir reçu les leçons de son père, Anne Lefèvre est protégée, quand elle devient orpheline, par Chapelain et par Huet, et chargée, grâce au duc de Montausier, de fournir quelques-uns des volumes de la collection destinée à l'éducation du dauphin (« ad usum Delphini »). C'est ainsi que, […] Lire la suite

DADELSEN JEAN-PAUL DE (1913-1957)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 825 mots

Lorsqu'une tumeur au cerveau l'emporte, à Zurich, le 22 juin 1957, Jean-Paul de Dadelsen, né à Strasbourg le 20 août 1913, n'a encore publié que quelques rares textes dont Bach en automne (dans le no 35 de la N.R.F., en 1955). Il faudra attendre 1962 pour que paraisse, édité par François Duchêne et préfacé par Henri […] Lire la suite

DAENINCKX DIDIER (1949- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 006 mots
  •  • 1 média

Le « polar » a embrouillé la question des genres littéraires. Peu soucieux de figurer parmi les humanités modernes, choisissant d'ailleurs ses modèles chez les Anglo-Saxons, étranger à l'esthétisme comme à la littérature de laboratoire, il mêle les charmes du fort codage rhétorique qui caractérise le roman policier aux préoccupations sociales et polit […] Lire la suite

DAIX PIERRE (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 802 mots

« Écoute, j’ai laissé raconter n’importe quoi sur moi ; mais toi, je t’aiderai. » Ces paroles de Picasso à Pierre Daix en disent long sur la capacité d’écoute que le peintre prêtait à l’écrivain, journaliste et historien d’art, né à Ivry-sur-Seine le 24 mai 1922, mort à Paris le 2 novembre 2014. Auteur de nombreux ouvrage […] Lire la suite

DALMAS ANDRÉ (1909-1989)

  • Écrit par 
  • Pierre PACHET
  •  • 675 mots

La vie d'écrivain d'André Dalmas est simple et mystérieuse à la fois. Elle prend au sérieux l'enfance et l'adolescence, où apparaît l'essentiel, et sur lesquelles ses récits ne cessent de revenir. Ce souci est déjà présent dans sa biographie du mathématicien Évariste Galois, mort en duel en 1832, républicain ardent, maître énigmatique de l'analyse, que sa mo […] Lire la suite

DANCOURT FLORENT CARTON dit (1661-1725)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 244 mots

Ancien élève des Jésuites, Dancourt se voue au théâtre. Il enlève et épouse, en 1680, la fille de l'acteur La Thorillière, qu'il devait rendre malheureuse par une inconduite notoire. Il joue à Lille, puis se crée, comme comédien, orateur de la troupe et auteur à succès, une situation prééminente à la Comédie-França […] Lire la suite

DANRIT ÉMILE DRIANT dit (1855-1916)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 111 mots

Officier de carrière, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale. Auteur prolifique de romans guerriers destinés à la jeunesse. Leur idéologie belliciste et xénophobe les rend à peu près illisibles aujourd'hui, malgré la présence, de-ci de-là, de certaines intuitions vérifiées par l'évolution des techniques : Danrit est ainsi l'un des premiers à avoir annoncé le rôle fondamental que l'avion […] Lire la suite

DANTEC MAURICE GEORGES (1959-2016)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 735 mots

Né à Grenoble le 13 juin 1959, Maurice Georges passe une partie de son enfance et de son adolescence en région parisienne. Il fréquente le lycée Romain-Rolland d'Ivry et y rencontre deux futurs romanciers, Tonino Benacquista et Jean-Bernard Pouy. Ce dernier, alors animateur socioculturel, l'initie à la […] Lire la suite

DARD FRÉDÉRIC (1921-2000)

  • Écrit par 
  • Raymond MILÉSI
  •  • 756 mots

Né à Jallieu (Isère) le 29 juin 1921, Frédéric Dard, peu enclin aux études, fait ses premières armes littéraires dans la revue Le Mois à Lyon. Ses publications ne tardent guère : La Peuchère, M. Joos (1941). Il se marie en 1942. Durant la guerre et l'après-guerre, Dard publie chroniques, articles, nouvelles ainsi que ses premiers « polars », très recherchés […] Lire la suite

DARIEN GEORGES ADRIEN dit GEORGES (1862-1921)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 413 mots

L'écrivain français Darien est-il le fils du général Adrien ? On l'a prétendu, mais le début de son existence reste très mystérieux. Sans doute fut-il lui-même militaire, sous-officier, jusqu'en 1889, année où il publie son premier livre, Les Vrais Sous-Offs. La violence qui s'y manifeste sera la constante de toute son œuvre. Bas les cœurs (1889) est un réci […] Lire la suite

DARRIEUSSECQ MARIE (1969- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 051 mots
  •  • 1 média

« À quoi sert un livre qui ne propose pas de voir le monde comme s'il se dévoilait pour la première fois ? », affirme Marie Darrieussecq. Son œuvre singulière et novatrice mérite que l'on ne s'arrête pas aux polémiques qui ont marqué sa carrière littéraire.Née le 3 janvier 1969 à Bayonne, elle grandit dans un village du Pays basque. Sa mère, professeur de français, et son père, technicien, lui tr […] Lire la suite

DATTAS LYDIE (1949- )

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 936 mots
  •  • 1 média

Lydie Dattas est l'auteure d'une dizaine de livres aussi denses que flamboyants. Son œuvre compacte et drue porte à leur extrême point de tension le vers, le poème en prose, la lettre spirituelle ou le récit autobiographique. Lydie Dattas est née le 19 mars 1949 à Paris, d'une mèreactrice de théâtre et d'un père compositeur et organiste, titulaire de […] Lire la suite

DAUDET ALPHONSE (1840-1897)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 591 mots
  •  • 1 média

Romancier français, Alphonse Daudet est né à Nîmes dans une famille aisée. Cependant, à la suite de la ruine de son père, il doit abandonner ses études et, à dix-sept ans, il doit travailler comme répétiteur au collège d'Alès. Cette pénible expérience, menée pendant deux ans, constituera la matière autobiographique de son premier roman, Le Petit Chose (1868). En 1857, il rejoin […] Lire la suite

DAUDET LÉON (1867-1942)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 406 mots

Après des études de médecine interrompues, qui lui inspirent Les Morticoles (1894), violente et savoureuse satire des milieux médicaux où apparaissent sa verve et sa causticité, Léon Daudet envisage une carrière littéraire que confirme bientôt Le Voyage de Shakespeare (1895), fresque fantastique sur les problèmes de la création esthétique. Journaliste-né, il […] Lire la suite

DAUMAL RENÉ (1908-1944)

  • Écrit par 
  • Patrick KRÉMER
  •  • 1 149 mots

Né à Reims en 1908, fils d'un instituteur qui ne dédaignera pas la plume, René Daumal semble avoir été porté très jeune à une forme d'hermétisme dont son œuvre portera toujours la trace. Il pressent que l'essentiel est ailleurs, sans doute dans les univers parallèles qu'il sait exister. Cette conviction, il la fait partager aux rares condisciples du lycée […] Lire la suite

DAVID-NEEL ALEXANDRA (1868-1969)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 198 mots

Née à Saint-Mandé en 1868, Alexandra David, dès son plus jeune âge, réagit aux difficultés par la fuite : c'est ce qu'elle révélera dans une autobiographie posthume, Le Sortilège du mystère (1972). Ses biographes, Jean Chalon et Jacques Brosse, suggèrent que sa misanthropie trouve son origine dans le regard que son père l'a obligée à porter – à deux ans et demi – sur les cadavr […] Lire la suite

DEBORD GUY-ERNEST(1931-1994)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 030 mots

Peut-on parler du situationnismeet, singulièrement, de Guy Debord ? Le premier s'est paradoxalement ingénié à rassembler des révolutionnaires qui refusaient de devenir un parti politique ou un mouvement artistique d'avant-garde ; le second a construit sa vie en n'en livrant que le mythe fragmentaire, du lieu même qui était le sien, c'est-à-dire la clandestinité intellectuelle et la mystification. […] Lire la suite

DEFFAND MARIE marquise du (1697-1780)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 589 mots

Sainte-Beuve (Lundis I et XIV) et Gustave Lanson (Choix de lettres du XVIIIe siècle) ont parlé admirablement de Mme du Deffand. Ame d'une richesse exceptionnelle, elle offre une image exemplaire du sort de la femme sous l'Ancien Régim […] Lire la suite

DEFORGES RÉGINE (1935-2014)

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 634 mots

« J’ai longtemps rêvé d’être une enfant trouvée… fille de roi, peut-être… Mais je suis née à Montmorillon, petite ville du Poitou, au domicile de ma grand-mère paternelle, Blanche Peyon, le jeudi 15 août 1935 », écrit Régine Deforges dans ses Mémoires, L’Enfant du 15 août (2013). La narratrice revendique dans ces pages un désir constant de sen […] Lire la suite

DEGUY MICHEL (1930- )

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 862 mots

« Nul ne fut hanteur plus obstiné ; qui mit plus de ruse, plus de résolution au service d'une hantise vaine ; nul plus insistant à imiter le flux et le reflux de l'élément ; à devenir élément-homme, d'universelle hantise ; à revenir buter, blesser obstinément contre les arbres, contre le ciel, contre la mer ; à se dresser comme obstacle, érigeant la douane de silence à toutes les limites où revien […] Lire la suite

DELAVIGNE CASIMIR (1793-1843)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 467 mots

Poète et auteur dramatique né au Havre, Casimir Delavigne annonce le romantisme par ses idées libérales et par un début d'affranchissement par rapport aux règles et à l'esprit classiques.Ses Dithyrambes sur la naissance du roi de Rome lui valent les compliments de Napoléon Ier et une place dans l'Administration des droits réunis. Il prend part aux concour […] Lire la suite

DELAY FLORENCE (1941- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 773 mots

Florence Delay est essayiste et romancière, comédienne, traductrice, scénariste. Elle a été élue à l'Académie française le 14 décembre 2000. Née à Paris le 19 mars 1941, elle fait ses études au lycée Jean de La Fontaine et à la Sorbonne. Attirée par le théâtre, elle est élève à l'école du Vieux-Colombier, puis régisseur-stagiaire de Jean Vilar au […] Lire la suite

DELBO CHARLOTTE (1913-1985)

  • Écrit par 
  • Christiane PAGE
  •  • 1 011 mots

Née le 10 août 1913, à Vigneux-sur-Seine, l’écrivain Charlotte Delbo vient d’un milieu modeste. Elle interrompt ses études à seize ans, devient sténodactylo anglais-français, tout en poursuivant sa formation intellectuelle au sein de l’Université ouvrière où elle rencontre son futur époux Georges Dudach (1914-1942). De 1930 à 1934, elle travaille avec Henri Lefebvre (universitaire marxiste, philos […] Lire la suite

DELILLE JACQUES (1738-1813)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 976 mots

Un an avant sa mort, Jacques Delille était considéré comme le plus grand des écrivains français vivants. En 1813, on lui fait des funérailles magnifiques. Pourtant, un siècle et demi après sa mort, un groupe de chercheurs clermontois s'interrogent sur la destinée posthume de leur compatriote et intitulent leur ouvrage : Delille est-il mort ? C'est dire que cette poésie tantôt d […] Lire la suite

DELTEIL JOSEPH (1894-1978)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 683 mots
  •  • 1 média

Joseph Delteil est né à Villar-en-Val (Aude), d'un père bûcheron-charbonnier. Après la fin de la guerre, il s'installe à Paris. En 1922, son premier roman, Sur le fleuve Amour, étonne les surréalistes. En 1925, il obtient le prix Femina avec sa Jeanne d'Arc qui, deux ans plus tard, est utilisée par Carl Dreyer pour réaliser son célèbre film. Devenu auteur à […] Lire la suite

DENON DOMINIQUE VIVANT baron (1747-1825)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 824 mots

La carrière de Denon se déroule avec le même succès sous l'Ancien Régime, la Révolution et l'Empire. Cet homme est remarquable pour l'habileté et la grâce avec laquelle il sut se faire des amis et des protecteurs à toutes les époques et en tous lieux. On le voit successivement s'assurer l'appui de Louis XV, de M. de Vergennes, du cardinal de Bernis, de David, de Robespierre, de Mm […] Lire la suite

DÉON MICHEL (1919-2016)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 906 mots

Revêtu de l'habit vert, aux couleurs de cette Irlande qu'il avait élue comme dernier havre d'une vie fertile en voyages immobiles, Michel Déon entra sous la Coupole le 22 février 1978. On peut y voir le dernier avatar d’une liaison tumultueuse, ponctuée de ruptures et de retrouvailles, entre la Ville Lumière et ce vagabond stendhalien toujours en partance.Michel Déon, de son vrai nom Édouard Miche […] Lire la suite

DEROGY JACQUES (1925-1997)

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 868 mots

Figure emblématique du journalisme d'investigation français, Jacques Derogy, né Jacques Julien Weitzmann le 24 juillet 1925, a fait ses études au lycée Henri-IV qu'il quitte pour fuir la capitale et l'avance allemande de 1940 ; il gagne les maquis d'Ardèche et passe la guerre dans la clandestinité. Après la Libération, il rentre à Paris pour s'inscrire à […] Lire la suite

DÉROULÈDE PAUL (1846-1914)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 386 mots

Surtout connu pour les Chants du soldat (1872), poèmes dans lesquels il exprime un patriotisme intransigeant et glorieux, Paul Déroulède est dominé toute sa vie par l'idée de revanche sur l'Allemagne. Après avoir participé à la guerre de 1870 où il est fait prisonnier, il s'évade de Breslau, reprend du service dans l'armée de Bourbaki, est blessé une première fois par l'ennemi […] Lire la suite

DESANTI DOMINIQUE (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

Née Anne Dominique Persky à Moscou en 1920, Dominique Desanti revient en France avec sa famille dans les années qui suivent la révolution d'Octobre. En 1938, elle se marie avec le philosophe Jean-Toussaint Desanti et commence une carrière dans le journalisme. En 1940, elle entre dans la Résistance et, en 1943, adhère au Parti communiste français. À la Libérati […] Lire la suite

DES BARREAUX JACQUES (1599-1673)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 277 mots

Magistrat et écrivain français — mais il n'a pratiquement pas exercé sa charge et n'a publié aucun livre. Son incroyance tapageuse (qui lui attire quelques mésaventures mais ne résiste ni à la maladie ni, semble-t-il, à l'approche de la mort), sa réputation de viveur et d'« illustre débauché », l'amitié qui l'a lié à Théophile de Viau (mais qu'il a […] Lire la suite

DESBORDES-VALMORE MARCELINE (1786-1859)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 369 mots

Née à Douai, fille d'un peintre en armoiries ruiné par la Révolution, Marceline Desbordes connaît une enfance difficile. Pour tenter de redresser la précaire situation financière de la famille, elle accompagne sa mère aux Antilles, dans un éprouvant voyage dont elle reviendra seule et à demi-morte. À l'âge de seize ans, elle embrasse la carrière de comédienne qu'elle n'abandonnera qu'en 1832, se s […] Lire la suite

DES FORÊTS LOUIS-RENÉ (1918-2000)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 856 mots

La première enfance de Louis-René des Forêts se partage entre Paris et le Berry. Vers l'âge de treize ans, il est placé dans un collège religieux en Bretagne, puis termine ses études secondaires à Bourges, dans un collège diocésain. Marquées par la découverte de la littérature et bientôt de la musique, ces années sont aussi celles du deuil : des Forêts perd […] Lire la suite

DESJARDINS PAUL (1859-1940)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 350 mots

Fils d'un professeur au Collège de France, lui-même agrégé de philosophie, Paul Desjardins fut professeur à Paris au collège Stanislas, d'où son enseignement le fit écarter, puis aux lycées Michelet et Condorcet, et maître de conférences aux écoles normales de Sèvres et de Saint-Cloud.Disciple de Jules Lagneau, dans la tradition de l'idéalisme moral, il fonda en 1892 une Union pour l'action morale […] Lire la suite

DES MASURES LOUIS (1515 env.-1574)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 645 mots

Auteur de tragédies sacrées, Louis Des Masures précède Ronsard de quelque dix années, et sa jeunesse se déroule grâce à son protecteur Jean de Lorraine dans le milieu humaniste de la cour de François Ier, où gravitent des poètes traducteurs de textes anciens. Il travaille lui-même à une translation de L'Énéide, et ses premiers essais poétiques se situent […] Lire la suite

DESNOS ROBERT (1900-1945)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 2 182 mots

Le surréalisme est un curieux mouvement littéraire : tous les grands écrivains qui en ont fait partie se sont réalisés après l'avoir quitté. Il semble ainsi que la notion de « grand écrivain surréaliste » ne corresponde à aucune réalité. Encore faut-il considérer que certains amis d'André Breton, et parmi les plus doués, sont morts très jeunes : […] Lire la suite

DESNOYERS LOUIS (1802-1868)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 130 mots

Journaliste et homme de lettres lié au parti libéral, Desnoyers fut, avec Balzac, le fondateur de la Société des gens de lettres en 1838. Il fonda également, avec Philipon, le journal satirique Le Charivari. C'est avec un grand succès qu'il fit paraître en feuilleton, dans le Journal des enfants, Les Més […] Lire la suite

DES PÉRIERS BONAVENTURE (1510-1544)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 404 mots

La vie de Bonaventure des Périers nous est mal connue. On sait qu'il passa quelque temps à Lyon, où il aida Étienne Dolet à composer ses Commentaires de la langue latine, puis qu'il fut admis dans le cercle de Marguerite de Navarre, comme conseiller, puis comme secrétaire de la r […] Lire la suite

DESPORTES PHILIPPE (1546-1606)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 806 mots

Le représentant le plus important de la génération qui a suivi celle de Ronsard et précédé celle de Malherbe. Né à Chartres d'une famille de négociants, Desportes fait de solides études classiques et prend la tonsure. Il devient secrétaire de l'évêque du Puy, qui l'emmène à Rome : il s'y accoutume aux mœurs policées et s'y familiarise avec les poètes italiens dont l'influence marquera fortement so […] Lire la suite

DESSAINT PASCAL (1964- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 904 mots

Cadet d’une famille d’origine ouvrière de six enfants, Pascal Dessaint est né le 10 juillet 1964 à Dunkerque (Nord). Très jeune, il se passionne pour la littérature sous l’influence de son frère Eusèbe, devenu poète. En 1984, il s’installe à Toulouse où il va achever des études universitaires sanctionnées, en 1989, par un D.E.A. d’histoire contemporaine. Durant cette période, il exerce divers peti […] Lire la suite

DETREZ CONRAD (1937-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 266 mots

Écrivainbelge né le 1er avril 1937 à Roclenge-sur-Geer (près de Liège), mort le 12 février 1985 à Paris.Après avoir abandonné ses études de théologie à l'Université catholique de Louvain, Conrad Jean Detrez part pour le Brésil à vingt-quatre ans. Il y enseigne la littérature française et s'engage dans des mouvements révolutionnaires. Expulsé par les autorités brésiliennes, i […] Lire la suite

DEUX FRED (1924-2015)

  • Écrit par 
  • Sylvain LARQUIER, 
  • Françoise PERRONNO
  •  • 924 mots

Enfance miséreuse ou enfance prometteuse ? Fred Deux, né le 1er juillet 1924 à Boulogne-Billancourt, et que son patronyme semble avoir prédestiné à la dualité, fera de son enfance dans un logement-cave le terreau de son œuvre littéraire et picturale. L’habitation en sous-sol de l’immeuble bourgeois où il vit entouré de l’amour de ses p […] Lire la suite

DEVAULX NOËL (1901-1995)

  • Écrit par 
  • Christophe MERCIER
  •  • 575 mots

Auteur de deux courts romans (Compère, vous mentez, 1948 et Sainte-Barbegrise, 1955), c'est dans ses dix-neuf recueils de contes fantastiques que l'art de Noël Devaulx est le plus accompli : L'Auberge Parpillon, 1945 ; Le Pressoir mystique, 1948 ; Bal chez Alféoni […] Lire la suite

DHÔTEL ANDRÉ (1900-1991)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 626 mots

Des Ardennes, où il a vu le jour, dans la ville d'Attigny, André Dhôtel a gardé le sens d'un merveilleux très quotidien et du goût pour les choses de la terre. Tout jeune, il a été profondément marqué par un autre Ardennais : Arthur Rimbaud, auquel il consacre un essai en 1933 : L'Œuvre logique de Rimbaud. Il y reviendra dans sa matur […] Lire la suite

DIDEROT DENIS (1713-1784)

  • Écrit par 
  • Yvon BELAVAL
  •  • 6 373 mots
  •  • 2 médias

Il est vrai que toute grande œuvre se suffit : mais plus l'auteur a été engagé dans l'action, plus il a procédé par allusions, avouées ou secrètes, à son expérience, plus il s'est exprimé et trahi par son style, plus, alors, sa vie nous éclaire. Or, toutes ces raisons valent pour Diderot : il faut tenter de le connaître. Pour commencer par les dehors, on […] Lire la suite

DOLET ÉTIENNE (1509-1546)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 480 mots

Après avoir fait à Paris des humanités classiques très soignées, Étienne Dolet entreprend le traditionnel tour des universités européennes, notamment à Padoue, qui est l'un des centres les plus réputés de l'humanisme italien avec une forte coloration épicurienne. Après un passage à Toulouse (droit), où son éloquence fait des ravages dans les milieux estudi […] Lire la suite

DOMENACH JEAN-MARIE (1922-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 957 mots

Inséparable de la revue Esprit et du mouvement personnaliste qu'Emmanuel Mounier a fondés, le nom de Jean-Marie Domenach restera également associé à une série de refus et d'engagements qui furent ceux d'un homme de foi et de fidélité. Né à Lyon le 13 février 1922, c'est dans cette ville que, au cours des années 1940-1942, il rédi […] Lire la suite

DORAT CLAUDE (1734-1780)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 355 mots

Parisien de naissance, Dorat fut, comme l'ancêtre dont il portait le nom, fécond et paresseux. On lui reprocha sa hâte à produire et une certaine propension à la négligence. « Il hasardait ses ouvrages, comme les saillies d'un homme aimable que l'occasion inspirait », dit un de ses contemporains. Pourtant, ce petit-maître valait probablement mieux que sa réputation. Il s'était lancé dans la carriè […] Lire la suite

DORAT ou DAURAT JEAN DINEMANDI dit JEAN (1508-1588)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 373 mots

Humaniste et poète français. D'origine limousine, il abandonnera le nom familial de Dinemandi (dîne-matin) pour celui de Dorat (ou en latin auratus, d'où les innombrables jeux de mots sur sa bouche d'or et ses vers dorés). Il fait de solides études à Paris, devient l'un des meilleurs hellénistes de l'époque et l'un des poètes néo-latins les plus appréciés. En 1544, Lazare de Ba […] Lire la suite

DORGELÈS ROLAND (1886-1973)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 418 mots
  •  • 1 média

De son vrai nom Laurent Lecavelé, Roland Dorgelès est né à Amiens en 1886. Après de brèves études à l'École des beaux-arts de Paris, il opte pour le journalisme et mène la vie de bohème de l'époque, jusqu'à la guerre, qu'il fait, dès 1914, comme engagé volontaire dans l'infanterie. Son livre, Les Croix de bois, lui vaut en 1919 à la fois la gloire et le prix Femina. Élu triomph […] Lire la suite

DORT BERNARD (1929-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 1 018 mots

Bernard Dort est né à Metz en 1929. La carrière de cet ancien élève de l'E.N.A. passé par Sciences Po ne fut jamais qu'une subtile, talentueuse et studieuse école buissonnière au profit de l'art du théâtre et de sa pédagogie : collaborateur de quelques publications prestigieuses, des Temps modernes et des Cahiers du Sud, dans les années 1950, aux […] Lire la suite

DOUBROVSKY SERGE (1928-2017)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 1 204 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de Serge Doubrovsky, né à Paris le 22 mai 1928, fera date dans l'histoire de l'écriture du « je ». Avec un rare mélange d'audace et d'obstination, il a renouvelé les enjeux de la littérature autobiographique au fil des textes qu'il a publiés depuis la fin des années 1960, à un rythme patient et régulier : La Dispersion (1969), Fils (1977), […] Lire la suite

DRIEU LA ROCHELLE PIERRE (1893-1945)

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ
  •  • 1 165 mots

De l'entre-deux-guerres français, des fastes et misères de sa bourgeoisie, aucun témoin plus intéressant que cet écrivain admirablement intelligent et doué, mais rongé, dès sa naissance, d'une sorte de maladie de vivre incurable qui lui fit entreprendre une série d'expériences promises invariablement à l'échec et le conduisit au suicide.Né à Paris en 1893 de parents qui ne s'étaient jamais aimés e […] Lire la suite

DRUON MAURICE (1918-2009)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

Maurice Druon voyait dans la guerre, les arts et le gouvernement, « trois métiers du risque » ; il les a exercés comme officier de cavalerie, écrivain, ministre avant de devenir le secrétaire perpétuel de l'Académie française, paladin d'une francophonie ouverte.Fils d'une actrice divorcée et de Lazare Kessel, un comédien russe qui se suicida à vingt et […] Lire la suite

DU BARTAS GUILLAUME DE SALLUSTE (1544-1590)

  • Écrit par 
  • James DAUPHINE
  •  • 704 mots

C'est au sein d'une famille de commerçants enrichis que naquit à Montfort (Gers), en 1544, Guillaume de Salluste du Bartas. En 1565, son père avait acheté à l'évêque de Lombez le château du Bartas. Après de bonnes humanités, Guillaume fit son droit à Toulouse où il fut reçu docteur (1567). À la mort de son père (1566), Du Bartas transforme et aménage le château, se marie — il épouse Catherine de M […] Lire la suite

DUBILLARD ROLAND (1923-2011)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD, 
  • Universalis
  •  • 504 mots

Dramaturge, poète et comédien, Roland Dubillard est né à Paris en 1923. « Voyageur exilé sur notre planète » (Laurent Terzieff), il est l'auteur d'une œuvre à la fois cocasse et inquiétante, à mi-chemin entre Ionesco et Jean Tardieu. C'est d'ailleurs ce dernier, alors qu'il est à la tête du « Club d'essai » de la […] Lire la suite

DU BOS CHARLES (1883-1939)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Il « a été pour une certaine critique, ce que Proust fut pour le roman. Les deux hommes ont eu le même désir de coïncider avec un sentiment, un paysage et une œuvre... Du Bos, comme Proust, cherche — et trouve — l'essence. La critique ainsi conçue devient poésie et création » (André Maurois, Préface aux Approximations). Cette optique définit une œuvre critiq […] Lire la suite

DU CAMP MAXIME (1822-1894)

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 812 mots
  •  • 1 média

D'avoir été pendant trente-sept ans l'ami, le compagnon de Gustave Flaubert ne semble pas avoir porté chance à Maxime Du Camp. La postérité est à cet égard fautive, qui n'a pas pris la peine, depuis un siècle, de relire cet excellent polygraphe. À l'exception du Nil (réédité en 1987 par D. Oster et M. Dewachter chez Sand/Conti) e […] Lire la suite

DUCIS JEAN-FRANÇOIS (1733-1816)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 310 mots

Chacun sait que Ducis a eu l'idée de transplanter Shakespeare sur la scène française sans savoir l'anglais, mais personne ne lit plus son théâtre, pourtant apprécié du public entre 1770 et la Révolution. L'erreur serait de prendre ces pièces pour des traductions, qu'elles n'étaient évidemment pas, et de les condamner sans autre forme de procès au lieu de les étudier comme des tentatives d'adaptati […] Lire la suite

DUCLOS CHARLES PINOT (1704-1772)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 430 mots

Écrivain breton, né et mort à Dinan, très récemment sorti de l'oubli parce qu'on a pu voir dans son Commentaire sur la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal (publié en édition posthume) une des sources principales de l'Essai sur l'origine des langues de J.-J. Rousseau (cf. J. Derrida, […] Lire la suite

DU FAIL NOËL (1520-1591)

  • Écrit par 
  • Romain WEBER
  •  • 760 mots

La vie de ce juriste et écrivain français est assez mal connue. Issu d'une famille de moyenne noblesse rurale, Noël Du Fail parfait ses études à Paris. S'ensuivraient des frasques estudiantines, un tour de France des universités et même deux expéditions militaires en Italie. À son retour en Bretagne, en 1548, il est « licencié es loix ». Un bon mariage et l'achat de charges au présidial de Rennes […] Lire la suite

DUFAY GUILLAUME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 378 mots

Vers 1400 Naissance de Guillaume Dufay (Du Fay, Du Fayt), peut-être dans la région de Cambrai, peut-être à Bersele (Beersel), près de Bruxelles. La date du 5 août 1397 a été avancée par certains musicologues.1423 À Rimini (Italie), où il est au service des Malatesta, Dufay compose l'épithalame […] Lire la suite

DUFRÊNE FRANÇOIS (1930-1982)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 894 mots

« Anarchiste discipliné », comme l'a surnommé Bernard Heidsieck, François Dufrêne fut « le premier au monde, en tant que poète », en 1953, à utiliser le magnétophone comme « stylo vocal » pour enregistrer directement des poèmes phonétiques : les « crirythmes ». La spontanéité d'improvisation de ces cris, de ces bruits de gorge et de langue, y attei […] Lire la suite

DUHAMEL GEORGES (1884-1966)

  • Écrit par 
  • Daniel MADELÉNAT
  •  • 1 480 mots

Une âme frémissante, inquiète et généreuse ; une voix intime et fraternelle qui va droit au cœur ; une vive et ardente présence au sein des souffrances et des angoisses humaines, tels nous apparaissent la figure de l'écrivain français Georges Duhamel, le ton de son œuvre, la mission qu'il s'est assignée. Médecin et humaniste avant tout, il s'est refusé aux jeux de la littérature, aux exercices de […] Lire la suite

DUJARDIN ÉDOUARD (1861-1949)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 124 mots

Écrivain, essayiste, poète et ami de Mallarmé, connu surtout pour son roman Les lauriers sont coupés (1887), où il emploie pour la première fois le « monologue intérieur », procédé tout à fait nouveau d'expression psychologique, repris par Joyce dans Ulysse.Dujardin a été associé au mouvement symboliste dès son origine, et a publié des poèmes en vers libres, […] Lire la suite

DUMAS ALEXANDRE (1802-1870)

  • Écrit par 
  • Claude SCHOPP
  •  • 5 658 mots
  •  • 2 médias

« J'avais besoin depuis longtemps de vous écrire, de vous exprimer l'étonnement où me tient votre inépuisable génie, le fleuve immense de votre invention. Vous êtes plus qu'un écrivain. Vous êtes une des forces de la Nature ; et j'ai pour vous les sympathies profondes que j'ai pour elle-même », écrivait Michelet à Dumas (Paris, 23 mars 1851, cité dans Le Mousquetaire, n […] Lire la suite

DUMAS ALEXANDRE, dit DUMAS FILS (1824-1895)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

Un des fondateurs de la pièce à thèse, c'est-à-dire d'un drame bourgeois réaliste mettant en scène quelque problème social et suggérant des solutions, Dumas fils, enfant illégitime d'Alexandre Dumas père, avait hérité de ce dernier, mais dans un genre totalement différent, une grande fécondité littéraire. Son premier succès fut un roman, […] Lire la suite

DUPIN JACQUES (1927-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 749 mots

Poète et critique d'art né à Privas (Ardèche), Jacques Dupin partageait avec quelques-unes des voix poétiques majeures de sa génération – Yves Bonnefoy, André du Bouchet avec lesquels il fonda en 1967 la revue L'Éphémère – le souci de rendre l'expérience poétique à sa vocation ontologique. Salué dès son premier recueil, […] Lire la suite

DUPREY JEAN-PIERRE (1930-1959)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 539 mots

Mort à vingt-neuf ans, Jean-Pierre Duprey, dont toute d'œuvre poétique a été rassemblée en trois volumes, a pourtant connu, dans une aussi courte période de création littéraire, des phases d'activité intense (l'essentiel de son œuvre écrite a été composé pendant les années 1948 et 1949) et des moments de silence à la mesure de son destin tragique.Il est né à Rouen dans une famille bourgeoise. Il f […] Lire la suite

DURANTY EDMOND (1833-1880)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 609 mots

Marqué par le destin d'une naissance illégitime, d'un caractère extrêmement secret et fier, Edmond Duranty fait figure de solitaire sa vie durant. On ne connaît pratiquement rien de sa jeunesse, si ce n'est qu'il la passa à la campagne chez une grand-tante qui lui servira de famille. En 1853, à vingt ans, il entre comme fonctionnaire à l'Administration générale des domaines et forêts de la Couronn […] Lire la suite

DURAS MARGUERITE (1914-1996)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 2 094 mots
  •  • 1 média

« Elle écrit, Marguerite Duras, oui, M. D., elle écrit. Elle a des crayons, des stylos et elle écrit. C'est ça. C'est ça et rien d'autre. » L'écriture est la seule identité que Marguerite Duras se concède. L'écrit a pris possession de tout, du théâtre comme du cinéma. Il parcourt tout, le corps comme le plus courant de la vie. Il finit par tenir lieu de tout, de l'alcool – refuge contre l'absence […] Lire la suite

DURRY MARIE-JEANNE (1901-1980)

  • Écrit par 
  • Patrick GRIOLET
  •  • 340 mots

Personnage admiré, redouté ou controversé, Marie-Jeanne Durry conserva jusqu'au bout, dans un corps miné, cette stupéfiante volonté qu'on pouvait lire dans son regard. Cependant, ayant glané les honneurs et gravi tous les échelons de la carrière universitaire, elle ne parvint jamais à se faire vraiment connaître hors d'un cénacle de fidèles. Il est peu de femmes, en un temps où l'Université appart […] Lire la suite

DUSTAN GUILLAUME (1965-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 167 mots

Écrivain et éditeur français. Guillaume Dustan, de son vrai nom William Banarès, suit brillamment le cursus de Sciences Po et de l'E.N.A. qui lui ouvre la carrière de juge administratif. Découvrant en 1990 sa séropositivité, il abandonne ses engagements professionnels et écrit trois romans autofictionnels. Le premier, Dans ma chambre (1996), fait sensation en exaltant les relat […] Lire la suite

DUTOURD JEAN (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Écrivain français. Né à Paris en 1920, Jean Dutourd est mobilisé en 1940, et fait prisonnier. Il s'évade, et entre par la suite dans la Résistance. Il sera administrateur adjoint du quotidien Libération entre 1944 et 1947, puis attaché aux services français de la B.B.C. de 1947 à 1950. Son premier ouvrage, Le Complexe de César, paraît en 1946. Mais le livre […] Lire la suite

DU VAIR GUILLAUME (1556-1621)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 466 mots

Considéré par un grand nombre de ses contemporains comme le magistrat le plus éloquent du siècle, Guillaume Du Vair fut un des représentants caractéristiques de son époque, de toute une tradition d'hommes de loi que leur culture latine et grecque amenait à une forme de philosophie du droit. Les charges qu'il occupa le placèrent toute sa vie à mi-chemin du juridique et du politique : conseiller au […] Lire la suite

DUVERT TONY (1945-2008)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 564 mots

Né le 2 juillet 1945 à Villeneuve-le-Roi, Tony Duvert se signale à l'attention de la critique littéraire par la publication en 1967 de son roman Récidive aux éditions de Minuit, que vont suivre Interdit de séjour et Portrait d'homme couteau (1969), puis Le Voyageur (1970). En 1973 paraît le splendide Pay […] Lire la suite

EAUBONNE FRANÇOISE D' (1920-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 178 mots

Écrivain et militante féministe française. Après un cursus à la faculté des lettres et à l'école des Beaux-Arts de Toulouse, Françoise d'Eaubonne s'engage dans la Résistance. À la Libération, elle adhère au Parti communiste, qu'elle quittera à l'époque des grands procès staliniens. En 1947, elle publie son premier roman, Comme un vol de gerfauts (prix des lecteurs). Deux ans pl […] Lire la suite

ECHENOZ JEAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 179 mots

Jean Echenoz est né le 26 décembre 1947 à Orange. C'est en 1979 qu'il fait son entrée dans le paysage littéraire avec Le Méridien de Greenwich. Publiée aux éditions de Minuit au moment où la littérature française est traversée par de nombreux débats sur la fin des avant-gardes et du nouveau roman, son œuvre est saluée de manière diverse. R […] Lire la suite

ELUARD PAUL (1895-1952)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • Claude ROY
  •  • 2 548 mots
  •  • 1 média

Dans son avertissement à l'iconographie de Paul Eluard, Roger-Jean Ségalat juge roidement les quelques ouvrages publiés jusqu'ici sur le poète : « Les quelques études mi-biographiques, mi-littéraires concernant Paul Eluard ont été, pour la plupart, écrites de son vivant ou immédiatement après sa mort. Inspirées par l'amitié, elles contiennent plus de bons sentiments que de faits précis. Quelquefoi […] Lire la suite

EMMANUEL PIERRE (1916-1984)

  • Écrit par 
  • Luc ESTANG
  •  • 1 342 mots

Aucun poète français, depuis les grands romantiques, n'aura été aussi « engagé » dans son époque. « Écho sonore » de tous les conflits dont elle retentit et qui ont culminé en l'an 40. L'acte de naissance poétique de Pierre Emmanuel est à ce millésime.Mais, à la différence de ses illustres devanciers, Pierre Emmanuel, si véhémentement qu'il le dénonce, ne s'en tient pas à l'événement pour lui-même […] Lire la suite

ÉNARD MATHIAS (1972- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

Après une jeunesse tranquille à Niort, où il est né le 11 janvier 1972, Mathias Énard étudie l’histoire de l’art à l'École du Louvre, l’arabe et le persan à l’Inalco. Il fait de longs séjours au Moyen-Orient : Beyrouth et Damas en 1991, Téhéran en 1993, le djebel Druze en Syrie en 1996, où il enseigne le français pendant son service militaire. Puis il s’installe à Barcelone en 2000, abandonne sa t […] Lire la suite

ÉPINAY LOUISE marquise D' (1726-1783)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 518 mots

L'art du commérage mené à la pointe de l'esprit fonde pour une grande part l'attrait que suscitent l'œuvre et la vie de Louise Florence Pétronille Tardieu d'Esclavelles, née à Valenciennes en 1726. Recueillie, à la mort de son père, par sa tante, Mme de Bellegarde, qui l'éduquera avec sa propre fille, la future Mme d'Houdetot, Louise épouse, en 1749, s […] Lire la suite

ERCKMANN-CHATRIAN, ÉMILE ERCKMANN (1822-1899) & ALEXANDRE CHATRIAN (1826-1890)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 766 mots

Un seul auteur ou deux ? Et vraiment alsacien(s) ? Le Lorrain Erckmann et le Lorrain Chatrian s'étaient rencontrés à l'âge de ces amitiés d'étudiants qui sont souvent les plus fécondes ; ils avaient décidé d'écrire des livres. Ils en discutaient le plan ensemble ; Erckmann tenait compte des suggestions de Chatrian ; il écrivait seul, au fond de sa province ; à Paris, Chatrian recevait le nouveau m […] Lire la suite

ERNAUX ANNIE (1940- )

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 970 mots
  •  • 1 média

Née à Lillebonne en 1940, Annie Ernaux grandit à Yvetot dans un milieu modeste. Après des études à l'université de Rouen, elle enseigne d'abord comme institutrice puis comme agrégée de lettres modernes. C'est avecLa Place (1983) qu'Annie Ernaux va toucher un vaste public : innombrables sont les lectrices et les lecteurs qui se sont reconnus dans ce récit d'une acculturation dou […] Lire la suite

ESCARPIT ROBERT (1918-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 160 mots

Universitaire, romancier et « billettiste » du Monde. Normalien, agrégé d'anglais, Robert Escarpit s'est intéressé de façon pionnière à des sujets de sciences humaines et sociales (Sociologie de la littérature, 1958, La Révolution du livre, 1965, Théorie générale de 1'information et de la communication, 1975). À Bordea […] Lire la suite

ESQUIROS ALPHONSE (1812 ou 1814-1876)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 966 mots

Le poète romantique et écrivain socialiste Alphonse Esquiros n'est pas, comme il le prétend, un enfant du peuple ; il est issu d'une famille de chirurgiens et de négociants. Il reçoit au petit séminaire de Saint-Nicolas une éducation religieuse qui le marquera fortement. Admirateur passionné de Victor Hugo, il fréquentera de façon intermittente le Petit […] Lire la suite

ESTAUNIÉ ÉDOUARD (1862-1942)

  • Écrit par 
  • Robert LOUIS
  •  • 475 mots

Après quelques œuvres, pleines de talent, qui le situent dans la lignée d'un Maupassant (Un simple, 1891 ; Bonne Dame, 1891), Estaunié abandonne le naturalisme pour se laisser aller tout entier à la vérité qui vient de s'imposer à lui avec force : l'essentiel est ce que l'on ne voit pas, ce que l'on ne dit pas. Dès La Vie secrète (1908), […] Lire la suite

ESTEBAN CLAUDE (1935-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 846 mots

L'œuvre de Claude Esteban est tout entière placée sous le signe d'une expérience de la langue qui tient pour une part décisive de la traduction : poète attentif au retrait du sensible dans la formulation verbale, prosateur vif tour à tour ironique et méditatif, affrontant l'expérience du deuil ou l'irréparable du bilinguisme, comme la mémoire évasive des tableaux ou des livres, […] Lire la suite

ETIEMBLE RENÉ (1909-2002)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 720 mots

On devait dire « Etiemble » comme on dit « Voltaire » : comme lui, ce polémiste-né aura mis sa plume vive et brillante au service de nobles causes, et en particulier celle de la littérature comparée.Etiemble a fait place à Voltaire dans son cours publié sur L'Orient philosophique au XVIIIe siècle (1957-1959), récrit […] Lire la suite

EYDOUX HENRI-PAUL (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Jean ANDREAU
  •  • 796 mots

Écrivain de qualité, grand connaisseur de l'archéologie et de l'histoire de l'art, dont il a tant contribué à assurer la « diffusion » (pour reprendre un mot qu'il utilisait lui-même), Henri-Paul Eydoux est mort le 7 mai 1986.Né à Tarbes en 1907, il fit ses études à Paris. Diplômé de l'École libre des sciences politiques, il occupa d'abord des fonctions admini […] Lire la suite

FABRE D'OLIVET ANTOINE (1768-1825)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 991 mots

Il est le plus notable, sans doute, des ésotéristes non chrétiens du xviiie siècle français. Fabre d'Olivet découvre en 1795 la Philosophie de la Nature (1769) du déiste Delisle de Sasles, ouvrage à succès qui l'influence beaucoup. Peu après, ruiné, Fabre doit vivre surtout de sa plume et d'un emploi au ministère de la Guerre, jusq […] Lire la suite

FABRE-LUCE ALFRED (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 818 mots

Né le 16 mai 1899, Alfred Fabre-Luce est le petit-fils d'Henri Germain, le fondateur du Crédit Lyonnais et le fils d'un banquier. Ses études ? Licence de lettres, de droit et un diplôme de sciences politiques. Sa carrière ? Le Who's who la résume très brièvement : « Attaché d'ambassade (1919-1920) puis homme de lettres et journaliste. » Auteur d'une quarantaine d'ouvrages et de […] Lire la suite

FALLET RENÉ (1927-1983)

  • Écrit par 
  • Alphonse BOUDARD
  •  • 692 mots

Né à Villeneuve-Saint-Georges en 1927, René Fallet est un produit typique d'une certaine banlieue d'avant la Seconde Guerre mondiale et de l'immédiat après-guerre : pas tout à fait un Parisien, plus tout à fait un paysan. Toute son œuvre sera marquée par ces deux influences qui ne rivalisent pas entre elles mais s'interpénètrent et s'harmonisent pour donner cette sorte de citadin qui garde toujour […] Lire la suite

FARGUE LÉON-PAUL (1876-1947)

  • Écrit par 
  • André BEUCLER
  •  • 1 303 mots

Aussi parisien que Baudelaire et, la plupart du temps, aussi désargenté, mais moins pathétique et pas du tout dandy ; aussi difficile que Mallarmé quant à l'utilisation du vocabulaire, aussi convaincu de la supériorité de la poésie, toutefois moins ambitieux de pensée, mais plus communicatif, plus attiré par le tumulte des sentiments, que l'auteur d […] Lire la suite

FAURE LUCIE (1908-1977)

  • Écrit par 
  • Juliette M. TURLAN
  •  • 651 mots

Lucie Meyer, née à Paris, descend d'une famille alsacienne qui a fui l'occupation allemande. En 1931, elle rencontre Edgar Faure, jeune avocat. C'est une attirance spontanée, réciproque et définitive. De leur mariage sont nées deux filles, Sylvie et Agnès, qui deviendront toutes deux psychanalystes.Les grandes lignes de la vie de Lucie Faure peuvent se d […] Lire la suite

FAVART CHARLES-SIMON (1710-1792)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 208 mots

Poète et librettiste français né et mort à Paris, Favart débute dans un style inspiré de Virgile, puis écrit des comédies et des parodies mêlées de vaudevilles, comme Les Jumelles et La Chercheuse d'esprit, données respectivement à la Foire Saint-Germain en 1734 et en 1741. Parmi ses livrets, on peut citer : Bastien et Bastienne (1753), p […] Lire la suite

FAYE JEAN-PIERRE (1925- )

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 623 mots

Après avoir passé l'agrégation de philosophie en 1950, Jean-Pierre Faye, né à Paris, enseigne à Reims, Chicago, Lille. Entre 1958 et 1970, il publie six romans – Entre les rues (1958), La Cassure (1961), Battement (1962), Analogues (1964), L'Écluse (prix R […] Lire la suite

FÉNELON FRANÇOIS DE SALIGNAC DE LA MOTHE- (1651-1715)

  • Écrit par 
  • Jeanne-Lydie GORÉ-CARACCIO
  •  • 3 154 mots

Grand seigneur, précepteur des princes exilé par Louis XIV, théologien discuté, pieux archevêque, penseur politique hardi mais déniant toute valeur à ce que nous appelons « mobilité sociale », Fénelon est tantôt apparu à la postérité comme le philanthrope éclairé précurseur des philosophes, tantôt comme l'héritier et le défenseur suspect, discuté, d'une longue tradition mystique : jamais cependant […] Lire la suite

FERNANDEZ DOMINIQUE (1929- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 765 mots

Romancier, essayiste et grand voyageur, Dominique Fernandez, élu à l'Académie française le 8 mars 2007, privilégie l'Italie – avec une nette prédilection pour Naples et la Sicile (Mère Méditerranée, 1965 ; Dictionnaire amoureux de l’Italie, 2008) – et la Russie (Dictionnaire amoureux de la Russie, 2004). Dans l'exploration de l'art […] Lire la suite

FEUILLET OCTAVE (1821-1890)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 430 mots

Romancier attitré du monde élégant du second Empire et de la IIIe République. Après des études fort brillantes au collège Louis-le-Grand de Paris, couronnées de succès au Concours général, il commence son droit tout en travaillant pour le théâtre avec Paul Bocage. Il est rappelé dans sa Normandie natale auprès de son père malade, et ce semi-exil lui permettra de trouver sa v […] Lire la suite

FÉVAL PAUL, dit FÉVAL PÈRE (1817-1887)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 451 mots

Issu d'une famille de magistrats assez peu fortunée, Paul Féval fut l'un des auteurs de romans-feuilletons les plus productifs et les plus célèbres du xixe siècle. À treize ans, il passe une année dans un mystérieux manoir du Morbihan, refuge de conspirateurs chouans, et il restera fortement imprégné de folklore breton. Après une licence de droit, il […] Lire la suite

FEYDEAU GEORGES (1862-1921)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 613 mots

Fils du romancier Ernest Feydeau, Georges Feydeau prend la relève de Labiche et porte à sa perfection le vaudeville. Il est pris très tôt par le démon d'écrire et, dès la fin de ses études, il entre dans une double carrière mondaine et théâtrale. Il écrit d'abord des monologues que des acteurs célèbres récitent dans les salons, et deux courtes pièces en u […] Lire la suite

FIÉVÉE JOSEPH (1767-1839)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 751 mots

Une éminence grise politique doublée d'un écrivain méconnu mais important, tel apparaît Joseph Fiévée, célèbre pour son roman La Dot de Suzette et pour sa Correspondance avec Napoléon que lurent avec passion Sainte-Beuve et Mérimée. Ce personnage, qui a fasciné ses contemporains, a été parfaitement défini par l'un d'eux : « Nul de nos personnages politiques […] Lire la suite

FILLEUL NICOLAS (1537?-apr. 1584)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 702 mots

Né à Rouen d'une famille de petite noblesse, Nicolas Filleul est un homme de théâtre. En 1563 il fait représenter au collège d'Harcourt une tragédie intitulée Achille, selon la mode du temps, dans les établissements scolaires. En 1566, le cardinal de Bourbon, archevêque de Rouen et puissant personnage, le charge de composer les […] Lire la suite

FINBERT ELIAN J. (1899-1977)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DUNOYER
  •  • 629 mots

Rançon des auteurs qui ont brillé dans une spécialité : le reste de leur œuvre est occulté. Elian J. Finbert, malgré la variété de son registre, ne peut se défaire de l'étiquette d'écrivain animalier. Il est vrai que, de 1953 à 1964, ses émissions « Les Plus Belles Histoires de bêtes », qui fourniront la matière d'au moins six volumes, et « À l'écoute de la nature » lui avaient valu la notoriété. […] Lire la suite

FINKIELKRAUT ALAIN (1949- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 934 mots

Essayiste engagé, Alain Finkielkraut usa d'abord d'un humour corrosif pour débusquer, avec Pascal Bruckner, les pièges des « nouvelles normes » sociales issues de Mai-68, avant d'adopter ensuite un ton plus incantatoire dans sa dénonciation des mirages de la modernité. Sa réflexion se nourrit de l’étude des rapports qu'entretiennent la mémoire, la tradition ou encore la culture avec le progrès ; e […] Lire la suite

FLAUBERT GUSTAVE

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 9 824 mots
  •  • 1 média

Flaubert n'est pas seulement un des plus grands écrivains du xixe siècle, ni uniquement un auteur « à la mode » dont l'étude s'est considérablement développée dans le dernier tiers du xxe siècle : Flaubert constitue un « problème » aussi bien pour les écrivains que p […] Lire la suite

FLAUBERT GUSTAVE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 227 mots

12 décembre 1821 Naissance de Gustave Flaubert à Rouen.1838 Mémoires d'un fou, premier écrit autobiographique.1842 Flaubert s'installe à Paris, où il commence des études de droit.1843 Se lie d'amitié avec […] Lire la suite

FLÉCHIER ESPRIT (1632-1710)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 445 mots

L'un des plus grands orateurs sacrés du xviie siècle, Esprit Fléchier, né à Pernes (Comtat Venaissin) dans une famille modeste, reçut son éducation à Tarascon au sein de la congrégation de la Doctrine chrétienne de César de Bus, dans laquelle il entra en 1648. Il la quitta en 1658, après avoir enseigné quelque temps la rhétorique à Narbonne. En 1659, […] Lire la suite

FLEURY CLAUDE (1640-1723)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 281 mots

Fils d'un avocat au Conseil du roi, Claude Fleury commence une carrière au Parlement et entre dans les ordres en 1667, à l'instigation de Bossuet. Précepteur des fils du prince de Conti, puis du fils légitimé de Louis XIV et de Mlle de la Vallière, le comte de Vermandois, il fut adjoint à Fénelon comme précepteur du duc de Bourgogne, et devint en 1716 confesseur du jeune roi Louis XV. Il fréquenta […] Lire la suite

FLORIAN JEAN-PIERRE CLARIS DE (1755-1794)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 425 mots

Surtout connu pour ses Fables (1792) qui font de lui un disciple et un imitateur de La Fontaine, plus moralisateur et moins poète. En fait, son œuvre fut en son temps assez riche et variée, même s'il ne s'y trouve point de chef-d'œuvre de premier plan.Né au château de Florian, dans les basses Cévennes, il a même été considéré comme un écrivain languedocien et comme le premier d […] Lire la suite

FOIGNY GABRIEL DE (1630?-? 1692)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 293 mots

Écrivain français, auteur de l'un des romans utopiques les plus importants de la fin du xviie siècle. Entré dans l'ordre des Cordeliers, Gabriel de Foigny acquiert une réputation d'excellent prédicateur ; mais en 1666, il abjure le catholicisme et se réfugie en Suisse. Il vit alors en donnant des leçons, ainsi qu'en témoignent quelques manuels : […] Lire la suite

FOLARD JEAN-CHARLES chevalier de (1669-1752)

  • Écrit par 
  • André CORVISIER
  •  • 307 mots

De famille noble, enthousiasmé par la lecture des Commentaires de César, Jean-Charles Folard s'enfuit de chez lui pour s'engager dans l'armée. Sa carrière d'homme de guerre se déroule de dix-huit à cinquante ans. Sous-lieutenant puis aide de camp du maréchal de Vendôme, il est grièvement blessé à Cassano et à Malplaquet pendant la guerre d […] Lire la suite

FOLLAIN JEAN (1903-1971)

  • Écrit par 
  • Jacques RÉDA
  •  • 532 mots

Si souvent essentielle dans la formation d'une sensibilité de poète, l'expérience de l'enfance apparaît déterminante chez Jean Follain. Ses premières années s'écoulent en Normandie, entre Saint-Lô où il est né et le village de Canisy. L'un de ses grand-pères était notaire ; l'autre, instituteur. Bien qu'installé dès 1925 dans la capitale, qu'il arpentera et décrira (Paris, 1935 […] Lire la suite

FONTANES LOUIS DE (1757-1821)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 646 mots

De famille noble, passionné pour la poésie, Fontanes produit avant la Révolution quelques œuvres qui lui permettent de se faire connaître dans le monde littéraire. En 1783, il publie une traduction en vers de l'Essai sur l'homme de Pope, précédé d'un Discours préliminaire qu'on trouva d'une rare sûreté de goût chez un jeune homme de vingt-six ans. En 1789, d […] Lire la suite

FONTENELLE BERNARD DE (1657-1757)

  • Écrit par 
  • Werner KRAUSS
  •  • 1 754 mots

Sous le couvert du bel esprit – qu'il resta jusqu'au bout –, donnant même dans la préciosité, Fontenelle entra en science comme on chausse une mode. Venu pour divertir, il instruit réellement.En l'annexant à la littérature, loin de la confondre avec elle, il veut que la science devienne assimilable à l'honnête homm […] Lire la suite

FORNERET XAVIER (1809-1884)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 357 mots

Poète romantique français à peu près inconnu à son époque, Forneret publia, grâce à une fortune personnelle, tous ses ouvrages à compte d'auteur. Trois drames, dont, en 1835, L'Homme noir (surnom adopté ultérieurement par le poète), annoncés à grand renfort de publicité, furent joués à Dijon, sa ville natale, qui garda longtemps le souvenir de ces représentations uniques, mais […] Lire la suite

FORT PAUL (1872-1960)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 685 mots

Fils d'un minotier champenois qui s'installe à Paris en 1878, Paul Fort fait ses études secondaires au lycée Louis-le-Grand et se lie d'amitié avec Pierre Louÿs et André Gide, élèves de l'École alsacienne.Se destinant à Saint-Cyr, il est influencé par ses amis, qui l'orientent vers la littérature. Il se met à fréquenter le café Voltaire, haut lieu du mouvement symboliste, et rédige un manifeste en […] Lire la suite

FOUCHET MAX-POL (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Nadine VASSEUR
  •  • 769 mots

Poète, critique, écrivain mais aussi grand voyageur, et, pour le grand public, homme de télévision, Max-Pol Fouchet était de ces esprits à la curiosité encyclopédique qui, dans la grande lignée de l'humanisme, s'intéressent à tout et en premier lieu aux hommes. « Ce qui m'importe, disait-il, c'est l'art comme témoignage de l'homme [...]. Dès mon adolescence, j'ai voulu m'approcher le plus possible […] Lire la suite

FOURASTIÉ JEAN (1907-1990)

  • Écrit par 
  • Jacques LESOURNE
  •  • 992 mots

Économiste, sociologue, moraliste, Jean Fourastié a exercé de multiples fonctions. Au cours de sa carrière, il a été notamment commissaire contrôleur général des assurances, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, directeur d'études à l'École pratique des hautes études, président de la Commission de la main-d'œuvre du commissariat général au Plan, membre de l'Institut (Académie d […] Lire la suite

FOURIER CHARLES (1772-1837)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 391 mots

Né à Besançon dans un milieu aisé, Charles Fourier, après de sérieuses études, s'installe bientôt à Lyon, où la Révolution le ruine. Contraint à gagner sa vie, il exerce plusieurs métiers, dont celui de salarié du commerce. Il ne pourra qu'à partir de 1830 se consacrer entièrement à une œuvre très personnelle de pensée comme de style.Son premier ouvrage, […] Lire la suite

FOURNEL PAUL (1947- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 956 mots

Peu d'écrivains contemporains savent comme Paul Fournel mener à bien l'exploration des genres littéraires, tout en restant fidèle à des thématiques fondatrices, étrangères à l'air du temps et aux sensibilités factices. Né à Saint-Étienne le 20 mai 1947, Paul Fournel intègre vingt ans plus tard l'École normale supérieure de Saint-Cloud. Mais aux carrières de la recherche et de l'enseignement, il pr […] Lire la suite

FRANCE ANATOLE (1844-1924)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire BANCQUART
  •  • 2 293 mots

Adaptées pour la télévision, entrées dans la collection de la Pléiade, les œuvres d'Anatole Thibault, dit France, attirent de nouveau l'attention. Elles permettent de revivre un grand morceau de l'histoire française, tout en posant des questions devenues très pressantes pour nous. On aima leur humour et leur élégance, dont on retrouve actuellement les mérites.À la différence de la plupart de nos é […] Lire la suite

FRANÇOIS DE SALES (1567-1622)

  • Écrit par 
  • Louis COGNET
  •  • 2 684 mots

Évêque d'un diocèse savoyard dont plus de la moitié des fidèles étaient passés au calvinisme, François de Sales eut à se poser, dans un contexte difficile, le problème de la lutte contre la Réforme. Il eut le mérite de comprendre rapidement que les méthodes de controverse alors en faveur conduisaient rarement à des résultats solides, et que la puissance de diffusion du calvinisme venait de l'inten […] Lire la suite

FRANK BERNARD (1928-2006)

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 862 mots

Pendant cinquante ans, les contemporains de Bernard Frank qui s'attachaient à la littérature l'auront lu avec passion, profit et plaisir. Dans les périodiques, les quotidiens, les hebdomadaires, ils auront aimé le miracle permanent d'un style d'idées, de prose et de poésie. Ses livres, au reste peu nombreux, trouvent eux-mêmes leur source et leur énergie dans le monde des revues, si effervescent d […] Lire la suite

FRÉNAUD ANDRÉ (1907-1993)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 445 mots

Né à Montceau-les-Mines, le 26 juillet 1907, André Frénaud, après quelques études de droit et de philosophie à Paris, des voyages (U.R.S.S., Italie, Espagne), devient fonctionnaire au ministère des Travaux publics, poste qu'il occupera de 1937 à 1967. Pendant la guerre, il passe deux ans prisonnier en Allemagne, s'évade, entre dans la Résistance. Il rencontre Eluard, Aragon et de nombreux peintres […] Lire la suite

FRISON-ROCHE ROGER (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 584 mots

Roger Frison-Roche fait partie de ces hommes qui ont maintenu vivante, à travers de nombreux romans et récits prenant pour cadre la montagne ou la nature désertique, la tradition de l'enthousiasme dans l'effort, de la victoire sur soi, de la communion avec l'universel dans une nature âpre et somptueuse.Né à Paris en 1906 de parents d'origine savoyarde, il se rend à dix-sept ans à Chamonix pour y e […] Lire la suite

FROMENTIN EUGÈNE (1820-1876)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 198 mots

Issu d'une lignée de juristes et de médecins, Eugène Fromentin passe son enfance dans le domaine familial de Saint-Maurice (près de La Rochelle) et il en gardera des impressions ineffaçables. Excellent élève au collège de la ville, il se lie d'amitié avec une jeune fille, de quatre ans son aînée, qui se marie en 1834. Continuant ses études dans la capitale, il revoit son amie à l'occasion des vaca […] Lire la suite

FROSSARD ANDRÉ (1915-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 946 mots

Étrange parcours, tracé droit par des lignes courbes, qui conduisit le fils de L. O. Frossard, premier secrétaire général du Parti communiste français en 1920, onze fois ministre de la IIIe République, à devenir l'ami, le confident, le porte-idées d'un pape polonais, Jean-Paul II Wojtyla, qui a tant contribué à ruiner le pouvoir communiste en Europe et en Russie. Juif du côt […] Lire la suite

FUMAROLI MARC (1932-2020)

  • Écrit par 
  • Jean-François LABIE, 
  • Universalis
  •  • 1 441 mots
  •  • 1 média

Marc Fumaroli est né le 10 juin 1932 à Marseille. C'est à Fès (Maroc) qu'il commence des études qui le prépareront à l'enseignement des lettres. Il fait son service militaire à l’École militaire interarmes de Coëtquidan (Morbihan) puis à Colbert (aujourd’hui Aïn Oulmene), en Algérie, entre septembre 1958 et janvier 1961. Par la suite, sa carrière universitaire sera un modèle de régularité. L'unive […] Lire la suite

FUMET STANISLAS (1896-1983)

  • Écrit par 
  • Georges HOURDIN
  •  • 584 mots

Éditeur, écrivain, critique d'art, journaliste, Stanislas Fumet a exercé une influence certaine sur une partie de la pensée et de l'art français avant et après la Seconde Guerre mondiale. Le dernier livre qu'il a publié, un livre de souvenirs, intitulé Histoire de Dieu dans ma vie (1978), permet de mieux saisir l'unité d'une démarche exemplaire et d'une œuvre originale.L'influe […] Lire la suite

FURETIÈRE ANTOINE (1619-1688)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 372 mots

Ayant fait d'excellentes études, Furetière, fils d'un clerc d'avoué, entreprit d'abord une carrière d'homme de loi, mais il abandonna bientôt sa charge pour entrer dans les ordres et obtenir des bénéfices qui lui permirent de donner libre cours à sa vocation littéraire. Après trois livres de vers comiques et satiriques, où il se montrait un adversaire résolu de la […] Lire la suite

GAILLY CHRISTIAN (1943-2013)

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 006 mots

Christian Gailly est un écrivain français, né à Belleville (Paris) en 1943, dans un milieu populaire. Sans être difficiles, son enfance et sa jeunesse sont marquées par le manque, celui de la culture pour l’essentiel. Sa vie d’adulte sera faite de ruptures, de tournants successifs ou d’ascensions, pour employer un terme que cet amateur d’aviation et de jeux […] Lire la suite

GALZY JEANNE (1884-1977)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 502 mots

Lauréate du prix Femina en 1922 pour Les Allongés et membre du jury de ce prix depuis 1940, la romancière Jeanne Galzy, décédée à l'âge de quatre-vingt-treize ans à Montpellier, sa ville natale, fut bercée dès son plus jeune âge par le rythme poétique. Sa mère, qui écrivait elle-même des vers, lui disait, le soir, Le Lac de Lamartine pour l'endormir. Et c'es […] Lire la suite

GAMARRA PIERRE (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 235 mots

Écrivain français. Né en 1919 à Toulouse, Pierre Gamarra est d'abord enseignant, puis journaliste. Son premier roman, La Maison de feu (1948) lui vaut le prix international Charles Veillon. Son style, où la volonté d'engagement n'entrave pas la liberté du récit, caractérisera la suite de son œuvre qui fait une place de choix à Toulouse […] Lire la suite

GAO XINGJIAN (1940- )

  • Écrit par 
  • Paul BADY
  •  • 538 mots

Même s'il n'avait pas obtenu en 2000 le prix Nobel de littérature « pour une œuvre marquée d'une amère prise de conscience et d'une ingéniosité langagière qui a ouvert des voies nouvelles à l'art du roman et du théâtre chinois », Gao Xingjian occuperait une place importante dans l'histoire de la littérature chinoise moderne. Né en 1940 à Ganzhou (Chine), diplômé de la section de français de l'Inst […] Lire la suite

GARNIER ROBERT (1544-1590)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 571 mots

Poète et dramaturge français. Originaire du Maine, après avoir étudié le droit à Toulouse, Robert Garnier est en 1567 avocat au parlement de Paris, conseiller au présidial du Mans en 1569 et lieutenant criminel du Maine en 1574. Conseiller du roi Henri II avant de passer à la Ligue, il trépassa en pleine guerre civile. Bien que, dès 1566, il ait été lauréat aux Jeux floraux de Toulouse pour des […] Lire la suite

GARROS PEY DE (1520?-1590)

  • Écrit par 
  • Charles CAMPROUX
  •  • 350 mots

D'une famille de la noblesse de robe qui, à la suite de près de deux siècles de charges municipales, accède, par certains de ses membres, à la noblesse d'épée, Pey de Garros, après des études au collège de Lectoure (Gers actuel), obtient un doctorat en droit à l'université de Toulouse. Vers 1560, considérant l'autonomie religieuse et « hérétique » de sa province comme une garantie d'indépendance p […] Lire la suite

GARY ROMAIN (1914-1980)

  • Écrit par 
  • Nicolas GELAS
  •  • 1 472 mots
  •  • 1 média

Honorée de plusieurs prix littéraires mais longtemps dédaigné par les critiques, l’œuvre abondante de Roman Kacew, alias Romain Gary,est désormais pleinement reconnue. Attachée à défendre l'humain dans l'homme, riche de plus de trente romans, un essai, deux films, elle déploie, à l'instar de son auteur, les séductions de l'identité et de ses masques.Né le 8 mai 1914 à Wilno (Pologne, aujourd'hui V […] Lire la suite

GASPAR LORAND (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 781 mots

L'œuvre de Lorand Gaspar n'est pas séparable d'un itinéraire singulier qu'il racontera en 1982 dans un texte autobiographique en préface à une anthologie de ses textes rassemblés autour de Sol absolu. D'origine hongroise, il naît le 28 février 1925 à Tărgu Mureş, en Transylvanie orientale, dans une région qui sera rattachée par la suite à la Roumanie. Après des études à l'École […] Lire la suite

GAUTIER JUDITH (1845-1917)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 591 mots

Fille de Théophile Gautier et d'Ernesta Grisi (sœur de la danseuse Carlotta Grisi). Élevée dans une absolue liberté, Judith passe sa petite enfance à la campagne où elle mène une existence de sauvageonne ; aussi la règle de la vie de couvent, celui de Notre-Dame-de-la-Miséricorde où elle se retrouve pensionnaire, lui paraît-elle lourde. Dès son plu […] Lire la suite

GAUTIER THÉOPHILE (1811-1872)

  • Écrit par 
  • Pierre MOREAU
  •  • 1 460 mots

Dans une conférence d'avril 1914, André Gide lança une de ces formules qui se substituent commodément à l'analyse critique : « Oui, Théophile Gautier occupe une place considérable ; c'est seulement dommage qu'il l'occupe mal. » Les lettres françaises ont imposé une sorte de quarantaine à ce maître contesté que les lettres étrangères, en revanche, apprécient, comme en témoignent Henry James, Ezra P […] Lire la suite

GENET JEAN (1910-1986)

  • Écrit par 
  • René de CECCATTY
  •  • 3 111 mots
  •  • 1 média

Sa naissance bâtarde, sa jeunesse crapuleuse, sa conception de la sexualité comme abjection et transfiguration, ses années de prison, la diversité de son œuvre, la noblesse de son style contrastant avec le milieu interlope qu'il décrit, les multiples cautions intellectuelles dont il bénéficie, de Jean Cocteau à Jacques Derrida, en passant par […] Lire la suite

GENEVOIX MAURICE (1890-1980)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET, 
  • Universalis
  •  • 805 mots

Né le 29 novembre 1890 à Decize (Nièvre), près de Nevers, Maurice Genevoix passe son enfance au contact de la nature. Ses études sont brillantes : une voie d'universitaire et d'enseignant toute tracée. La Grande Guerre interrompt brusquement ce cours. Mobilisé le 2 août 1914 en tantqu’officier d’infanterie, il va participer à la bataille de la Marne et à la […] Lire la suite

GENLIS STÉPHANIE DU CREST DE SAINT-AUBIN comtesse de (1746-1830)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 635 mots

Ses Mémoires sont souvent cités, mais on ignore à peu près l'abondante production dramatique, romanesque et pédagogique de Mme de Genlis. Sans doute est-elle surtout intéressante par sa vie qui fut longue et remplie d'événements. Née et élevée au château de Saint-Aubin, en Bourgogne, elle est chanoinesse à l'âge de sept ans, et, dès son plus jeune âge, li […] Lire la suite

GENTIL-BERNARD PIERRE AUGUSTE BERNARD dit (1708-1775)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 156 mots

Le qualificatif de « gentil » attribué par Voltaire au poète Bernard désigne ses vers et non sa personne car l'homme était un rude gaillard. Il passe pour un maître du genre gracieux, où brillèrent, au moins autant que lui, Chaulieu, Gresset et Bernis. Dragon, il vécut sur les champs de bataille ; puis dans les parages de la Cour : l'abus du jeu, de la table et du lit le fit tomber dans un gâtisme […] Lire la suite

GENTILLET INNOCENT (mort en 1595?)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 303 mots

Publiciste, originaire du Dauphiné. Gentillet grandit dans la Réforme. Avocat, puis parlementaire, il est au fait des affaires au moins provinciales et rédige un certain nombre de libelles comme il en foisonna : Remonstrance au roi Henri III (1574), Apologie ou Défense par les chrétiens de France de la religion réformée (1578). Il doit sa célébrité, qui fut […] Lire la suite

GÉRALDY PAUL (1885-1983)

  • Écrit par 
  • Marcelle BILON
  •  • 795 mots

Le 6 mars 1885, Paul Lefèvre (Paul Géraldy) naît à Paris. Son père, journaliste et homme de lettres, meurt prématurément. Paul, brillant élève au lycée Buffon, doit, à seize ans, interrompre ses études pour gagner sa vie. C'est cette période qu'il intitule : Marche funèbre pour la mort de ma jeunesse. Tout en préparant son baccalauréat, il est employé par la librairie Delagrave […] Lire la suite

GERMAINE DE STAËL, DEUX CENTS ANS APRÈS

  • Écrit par 
  • Laura BROCCARDO
  •  • 1 404 mots

L’année 2017 commémore le bicentenaire de la mort de Germaine de Staël. Le dynamisme de la recherche est soutenu par la Société des études staëliennes, fondée en 1929 et présidée depuis 2015 par Stéphanie Genand, et par sa revue scientifique, les Cahiers staëliens. Le numéro commémoratif du bicentenaire, « 18 […] Lire la suite

GERMAIN SYLVIE (1954- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

Sylvie Germain est née en 1954 à Châteauroux. Dès ses études de philosophie, elle jette les fondements d'un univers très personnel. Dans son mémoire de maîtrise, elle étudie la métaphysique de l'ascèse dans la mystique chrétienne. Le jeu du visible et de l'invisible chez Vermeer et Watteau est au centre de son D.E.A. en esthétique. Quant à son doctorat de 3e cycle, elle y ex […] Lire la suite

GHIL RENÉ GUILBERT dit RENÉ (1862-1925)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 313 mots

Mallarmé préfaça lui-même, en 1886, le Traité du verbe, ouvrage d'un jeune poète de vingt-quatre ans, René Ghil. Celui-ci y systématisait, sous le nom d'« instrumentation verbale », le principe de valeur des sons fondamentaux que Rimbaud avait introduit dans son sonnet des Voyelles. Cette ambitieuse théorie devait perme […] Lire la suite

GIDE ANDRÉ (1869-1951)

  • Écrit par 
  • Éric MARTY
  •  • 3 662 mots
  •  • 2 médias

Chaque écrivain possède son image d'Épinal, au travers de laquelle la société le glorifie pour mieux l'assimiler ; or l'œuvre de Gide, dont toute la vie fut préoccupée par le rôle et la responsabilité de l'écrivain, est une sorte de machine à déjouer et à déconstruire les images, à défaire les mythes. La formule qu'il place en épigraphe à ses Morceaux choisis (1921) le portrait […] Lire la suite

GILBERT CLAUDE (1652-1720)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 250 mots

Avocat dijonnais, Claude Gilbert publie en 1700 (sans nom d'auteur ni d'éditeur) un récit utopique, L'Histoire de Calejava ou de l'isle des hommes raisonnables, avec le parallèle de leur morale et du christianisme. Il y raconte le voyage fictif en Lituanie d'un protestant chassé de France par la révocation de l'édit de Nantes, Christofile, de sa fille Eudoxe (qui, née d'une mèr […] Lire la suite

GILBERT-LECOMTE ROGER (1907-1943)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 489 mots

Né à Reims dans un milieu bourgeois, Roger Lecomte (il ne deviendra Roger Gilbert-Lecomte qu'en 1928 pour se démarquer d'un père incompréhensif et inflexible) rencontre pendant ses années de lycée Roger Vailland et René Daumal avec lesquels il crée, encore adolescent, la revue Apollo. Les […] Lire la suite

GILBERT NICOLAS JOSEPH FLORENT (1750-1780)

  • Écrit par 
  • Bernard VISSE
  •  • 785 mots

Poète lorrain, Nicolas Gilbert doit une certaine réputation à la légende ou, plutôt, au mythe romantique du poète incompris, victime d'une société égoïste, tel que le représente Vigny dans Stello : on a fait de lui une sorte de Chatterton français. S'il est vrai qu'il est mort jeune, à vingt-neuf ans, il ne faut plus pour autant s'abuser aujourd'hui.Gilbert naît à Fontenoy-le-C […] Lire la suite

GIONO JEAN (1895-1970)

  • Écrit par 
  • Laurent FOURCAUT
  •  • 6 207 mots

Le patient travail de la critique a fait justice des malentendus qui ont longtemps masqué la véritable portée de l'œuvre de Giono : écrivain régionaliste, puis « collaborateur », il aurait ensuite totalement changé de manière en imitant Stendhal. On mesure mieux aussi, maintenant, la richesse, la complexité et la profondeur de cette œuvre : poèmes, contes et nouvelles (Solitude de l […] Lire la suite

GIRAUDOUX JEAN (1882-1944)

  • Écrit par 
  • Jacques BODY
  •  • 1 797 mots
  •  • 1 média

Un romantique du xxe siècle, qui finit par prendre rang dans la lignée des classiques, à la suite de Marivaux et Musset, et pas tellement loin de ce Racine dont il a parlé comme d'un double ; un La Fontaine, rêveur et distrait, qui laisse une œuvre de quarante volumes ; l'« enchanteur » de son temps, comme fut nommé Chateaubriand, et comme lui caressa […] Lire la suite

GLISSANT ÉDOUARD (1928-2011)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 268 mots
  •  • 1 média

Malgré le prix Renaudot attribué à La Lézarde en 1958,l'œuvre d'Édouard Glissant a longtemps été plus célèbre que vraiment lue. Attaquée sans ménagements par les adversaires de ses prises de position politiques, refusée en Martinique même comme trop élitiste, voire illisible, elle s'est peu à peu imposée aux lecteurs, dans les décennie […] Lire la suite

GOBINEAU JOSEPH ARTHUR DE (1816-1882)

  • Écrit par 
  • Jean GAULMIER
  •  • 1 597 mots

Le cas de Gobineau est sans doute unique dans l'histoire de la pensée française : son œuvre, absolument méconnue dans son propre pays, a d'abord rayonné en Allemagne grâce à un biographe passionné, L. Schemann, et sous l'impulsion première de Richard Wagner, admirateur de son poème d'Amadis (1876). Ses boutades contre la France du […] Lire la suite

GODARD D'AUCOUR CLAUDE (1716-1795)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 140 mots

Auteur de second ordre, Godard d'Aucour eut une existence aisée : fermier général en 1754, receveur général des Finances à Alençon en 1785. Les Mémoires turcs, avec l'Histoire galante de deux jeunes Turcs durant leur séjour en France (1745), qui remportèrent un grand succès, se ressentent de l'influence des Lettres persanes : on y trouve une satire parfois v […] Lire la suite

GOLDMAN PIERRE (1944-1979)

  • Écrit par 
  • Jacqueline PUYAU
  •  • 1 383 mots

Le 20 septembre 1979, Pierre Goldman est assassiné à Paris, à trente-cinq ans, fauché par les balles de trois tueurs inconnus. Ainsi meurt un juif polonais militant, délinquant, intellectuel et écrivain, né en France. Cette énumération d'« identités » a une histoire, dont l'épisode le mieux connu – le plus public en […] Lire la suite

GOMBERVILLE MARIN LE ROY DE (1600-1674)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 706 mots

Écrivain français, dont les romans ont connu une vogue exceptionnelle, Gomberville débuta très tôt dans la poésie, mais médiocrement ; il s'intéresse de bonne heure à l'histoire : en 1620, il rédige un Discours des vertus et des vices de l'histoire, et de la manière de la bien escrire — mais déjà il s'est tourné vers le roman ; il a publié à dix-neuf ans L'Exil d […] Lire la suite

GONCOURT EDMOND (1822-1896) ET JULES DE (1830-1870)

  • Écrit par 
  • Robert RICATTE
  •  • 1 331 mots
  •  • 1 média

Edmond et Jules Huot de Goncourt sont dans un faux jour : une académie et un prix perpétuent leur nom sans qu'on lise leurs œuvres, qui, elles-mêmes, ont successivement bénéficié et pâti du courant naturaliste où elles sont prises. Quand on les en dégage, on perçoit d'étranges éclats, une humanité saisie en flagrant délit de bizarrerie ; mais, cette plus juste image de leur art ainsi formée, il re […] Lire la suite

GORZ ANDRÉ (1923-2007)

  • Écrit par 
  • Gérard PAUL
  •  • 1 083 mots

André Gorz s’est donné la mort, avec sa femme, le 24 septembre 2007, dans leur maison de Vosnon, dans l’Aube. Le dernier livre de ce philosophe et militant inlassable, Lettre à D. Histoire d'un amour, paru en 2006, était un bouleversant témoignage d’amour pour celle qui l’a accompagné pendant soixante ans, Dorine.André Gorz est né à Vienne en 1923, d'un père juif et d'une mère […] Lire la suite

GOURMONT REMY DE (1858-1915)

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 832 mots

S'il fut un esprit attentif jusqu'à la passion au « paysage littéraire » (l'expression est de lui) de son temps, c'est bien Remy de Gourmont pour qui « la littérature est peut-être avec la religion la passion abstraite qui secoue le plus violemment les hommes ». En plein essor de la « littérature industrielle », Gourmont choisit son camp, celui du petit nombre de ceux qui, en cette fin du […] Lire la suite

GRACQ JULIEN (1910-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT
  •  • 1 980 mots
  •  • 1 média

Mort Angers, le 22 décembre 2007, Julien Gracq, pseudonyme de Louis Poirier, est né le 27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil, en Maine-et-Loire. Agrégé d'histoire et de géographie, il enseigne cette discipline, principalement au lycée Claude-Bernard, jusqu'à sa mise à la retraite en 1970. Cette carrière d'enseignant est interrompue par la guerre. Louis Poirier est prisonnier de juin 1940 à fév […] Lire la suite

GRAINVILLE PATRICK (1947- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

Patrick Grainville est né le 1er juin 1947 à Villiers-sur-Mer, en Normandie. Professeur agrégé de lettres, il reçoit le prix Goncourt en 1976 pour son quatrième roman, Les Flamboyants, l’épopée de Tokor, un roi fou africain, entre onirisme ardent et réalisme trivial. Critique au Figaro littéraire, membre du jury du prix Médicis, il est […] Lire la suite

GRALL XAVIER (1930-1981)

  • Écrit par 
  • André LAUDE
  •  • 428 mots

Né en 1930 à Landivisiau, Xavier Grall est mort en 1981 à l'hôpital de Quimperlé. Auteur de romans (Africa Blues, Cantique à Mellila), d'essais (James Dean, Mauriac journaliste, Génération du Djebel), de recueils lyriques (La Sône des pluies et des tombes, Rituel b […] Lire la suite

GRANOFF KATIA (1895-1989)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 353 mots

Menant de front la double activité de femme de lettres et de marchand de tableaux, Katia Granoff a su établir une véritable symbiose entre les mots et les couleurs. Née le 16 juillet 1895 à Nikolaïev en Ukraine, Katia Granoff a étudié la littérature et les sciences sociales en Suisse. Comme la révolution bolchevique avait ruiné sa famille, elle vint s'installer à Paris, en 1924, et y créa deux ans […] Lire la suite

GRAVE JEAN (1854-1939)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 408 mots

Né dans le Puy-de-Dôme, Jean Grave suit à Paris l'enseignement des Frères des écoles chrétiennes jusqu'à l'âge de onze ans. Mis en apprentissage, il se forme lui-même grâce à de nombreuses lectures. Jean Grave succède à son père comme cordonnier en 1876 et commence à fréquenter assidûment les milieux politiques. Converti à l' […] Lire la suite

GRÉCOURT JEAN-BAPTISTE WILLART DE (1683-1743)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 98 mots

Chanoine de son état, Willart de Grécourt passa de la prédication au libertinage et se fit une spécialité des vers licencieux qu'on fait circuler sous le manteau. Son poème de Philotanus, satire pesante de la bulle Unigenitus, eut un succès prodigieux. Il a beaucoup rimé durant sa vie. La meilleure partie de son œu […] Lire la suite

GREEN JULIEN (1900-1998)

  • Écrit par 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 2 361 mots

« Courage, Green ! Votre œuvre est bonne. » En 1926, Georges Bernanos, dont Sous le soleil de Satan venait d'assurer la notoriété, tenait, par cet encouragement paru dans Les Nouvelles littéraires, à faire connaître le premier roman d'un débutant, Mont-Cinère, qu'il trouvait « marqué du sig […] Lire la suite

GRENIER JEAN (1898-1971)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 902 mots

Si l'on établit une biographie officielle de Jean Grenier, de la licence ès lettres (1917, il a dix-neuf ans) à l'agrégation de philosophie (1922), puis aux postes qu'il occupa — lycées d'Avignon, d'Alger, Institut français de Naples, Alger encore (1930-1938) où le futur auteur de l'Essai sur l'esprit d'orthodoxie (1938) conseille à s […] Lire la suite

GRENIER ROGER (1919-2017)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 983 mots

Journaliste, homme de radio et écrivain français, Roger Grenier fut un incomparable témoin de notre xxe siècle littéraire. L'exergue malicieux de ses Brefs Récits pour une longue histoire (2012), emprunté à Valery Larbaud, en dit long sur la posture paradoxale de leur auteur dont l'œu […] Lire la suite

GRESSET JEAN-BAPTISTE LOUIS (1709-1777)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 388 mots

Né à Amiens d'une famille de bonne bourgeoisie, Gresset fait ses études chez les jésuites et entre dans leur ordre à seize ans. Il est envoyé au collège Louis-le-Grand pour y professer, et décrit dans une épître en vers, La Chartreuse (1734), la vie qu'il menait à cette époque. Mais c'est surtout à une sorte de conte poétique, publié la même année, qu'il doit son succès. Ce poè […] Lire la suite

GRIPARI PIERRE (1925-1990)

  • Écrit par 
  • Claude COMBET
  •  • 371 mots

Né à Paris en 1925 d'un père grec et d'une mère normande, Pierre Gripari est orphelin à l'âge de dix-neuf ans. Il exerce alors différents métiers : commis agricole, dactylo, surveillant d'étude, pianiste dans un bal de campagne, et se retrouve engagé volontaire dans les troupes aéroportées de 1946 à 1949. Sa pièce Le Lieutenant Tenant, créée en 1962 à la Gaîté-Montparnasse, et […] Lire la suite

GROSJEAN JEAN (1912-2006)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 971 mots

Né en 1912 à Paris, d'un père ingénieur des Arts et métiers, Jean Grosjean devient orphelin de mère à trois ans. Il fait une école d'agriculture et, adolescent, travaille dans la métallurgie au Perreux. Bachelier à vingt ans, il entre au séminaire (1933) et est ordonné prêtre en 1939. Il quitte l'Église dix ans plus tard et se marie en 1950. Le peu d'indications qu'il a données sur sa vie avant le […] Lire la suite

GROULT BENOÎTE (1920-2016)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 715 mots
  •  • 1 média

Tout au long de sa vie d’écrivain, Benoîte Groult aura fait une large place aux combats en faveur du féminisme et aux engagements politiques.Née le 31 janvier 1920 à Paris, Benoîte Groult entre tardivement en littérature. Élevée dans une famille bourgeoise – sa mère est la sœur du couturier Paul Poiret –, elle épouse le journaliste Georges de Caunes en 1946 puis, en 1952, le romancier […] Lire la suite

GROULT FLORA (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 107 mots

Romancière française. Avec sa sœur Benoîte, elle publie Journal à quatre mains (1962), puis Féminin pluriel (1967), deux livres qui rencontrent un grand succès et que prolongera Il était deux fois (1968). À la veille des années 1970, on peut y lire une manière de requiem pour l'image traditionnelle de la femme : celle-ci y étant montrée d […] Lire la suite

GUÉHENNO JEAN (1890-1978)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 365 mots

Universitaire et essayiste, Jean Guéhenno reste à travers son œuvre un fils du peuple. Né dans une famille ouvrière de Fougères, il met d'abord son énergie à se dégager de cette origine. Mais, dès qu'il y réussit, il est tourmenté par ce reniement ; il ne cesse d'invoquer le pardon de ses frères et sœurs. Ses livres reviennent sur l'opposition entre le peuple et la culture, comme sur une obsession […] Lire la suite

GUÉRIN DANIEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 315 mots

Parmi les observateurs lucides d'une époque, Daniel Guérin est l'un des rares penseurs français à reconnaître, dès les années 1930, la prépondérance de la vie quotidienne sur le pouvoir des idéologies. L'homosexualité, qu'il découvre et revendique tout adolescent, l'incitera très vite à prôner la liberté sexuelle, inséparable pour lui des libertés qu'o […] Lire la suite

GUÉRIN MAURICE DE (1810-1839)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 371 mots

Issu d'une famille de vieille souche languedocienne, Maurice de Guérin naquit près de Gaillac, au château du Cayla où il passa sa petite enfance. La vie à la campagne influe de façon décisive sur la nature de son inspiration poétique et sur sa sensibilité extraordinairement réceptive. La timidité, la passivité, l'irrésolution de son caractère subissent l'heureuse influence de la forte personnalité […] Lire la suite

GUÉRIN RAYMOND (1905-1955)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 500 mots

C'est au début des années 1980 qu'on redécouvre Raymond Guérin, tombé dans l'oubli depuis sa mort, en 1955. Les éditions Le Tout sur le tout, la revue Grandes Largeurs, Gallimard s'y emploient plus particulièrement.La vie de Guérin n'a rien d'exceptionnel. À la fin des années 1920, il fonde La Revue libre, noue des amitiés littéraires avec J. Grenier, J. Pau […] Lire la suite

GUIBERT HERVÉ (1955-1991)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 432 mots
  •  • 1 média

Chez Hervé Guibert — qui fut longtemps critique photographique au journal Le Monde —, l'écrivain produit des images ou des fantasmes, et le photographe raconte des histoires. Dans L'Image fantôme (1981), il avait clairement exprimé que la photographie telle qu'il l'entendait ne se concevait que dans une visée autobiographique. C'est ce dont témoigneront ses […] Lire la suite

GUILLEVIC EUGÈNE (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Jacques RÉDA
  •  • 522 mots

Il est certain que la pensée et la poésie orientales ont, par divers relais, discrètement mais profondément imprégné — depuis une trentaine d'années — quelques courants de la poésie française. On ne s'en étonne pas moins de rencontrer des poètes dont ce n'est pas la « philosophie », mais la formulation même qui (tout en demeurant liée sans trace d'exotisme à un terroir) semble entretenir une curie […] Lire la suite

GUILLOUX LOUIS (1899-1980)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 809 mots

Né à Saint-Brieuc, Louis Guilloux était peut-être, d'origines, d'action et de style, le dernier et le plus pur des grands écrivains populistes français. D'origines d'abord : ce fils de cordonnier, ce boursier, ce journaliste à la petite semaine était de toujours sensibilisé aux luttes et aux problèmes sociaux. D'action ensuite, car cet écrivain, continuellement branché sur la vie, ne connaissait p […] Lire la suite

GUIMARD PAUL (1921-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 105 mots

Écrivain français. Révélé au grand public par Claude Sautet, dont le film Les Choses de la vie (1970) portait à l'écran son troisième roman, publié en 1967, Paul Guimard avait déjà remporté le grand prix de l'humour, en 1956, pour Les Faux Frères, et le prix Interallié, l'année suivante, pour Rue du Havre. Dans un style lapidaire, Paul Gu […] Lire la suite

GUITRY SACHA (1885-1957)

  • Écrit par 
  • Noël SIMSOLO
  •  • 1 319 mots
  •  • 2 médias

Comédien, dramaturge, journaliste, conférencier, caricaturiste, poète et cinéaste, Sacha Guitry a régné pendant plus de cinquante ans sur le monde des arts en mariant la contestation à l'absurde dans ses pièces de théâtre et ses films. Roi de la comédie, il a montré parfois une exquise sensibilité dans un registre plus grave. Aristocrate de l'anarchie, il a […] Lire la suite

GUITTON JEAN (1901-1999)

  • Écrit par 
  • Gérard LECLERC
  •  • 734 mots

Écrivain, philosophe, auteur d'une trentaine d'ouvrages qui regardent aussi bien la philosophie que l'exégèse ou l'autobiographie, Jean Guitton s'est inscrit tout au long du xxe siècle, comme un penseur catholique, particulièrement soucieux d'établir des liens rigoureux entre la raison et la foi. Né dans un milieu catholique de Saint-Étienne, il resse […] Lire la suite

GUYON DE CHESNOY JEANNE MARIE BOUVIER DE LA MOTTE dite MADAME (1648-1717)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 714 mots

Écrivain spirituel qui joua un rôle important dans la querelle du quiétisme francais. Née à Montargis en 1648, Jeanne Marie Bouvier de La Motte épousa à seize ans Jacques Guyon, héritier d'une grosse fortune et de vingt-deux ans son aîné. Sa vie domestique est peu connue : les Guyon eurent cinq enfants, dont deux vécurent. La disgrâce de la famille Fouquet […] Lire la suite

GUYOTAT PIERRE (1940-2020)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 307 mots
  •  • 1 média

L'entreprise de Pierre Guyotat poursuit d'une certaine façon celle de Sade : même tentative pour mettre à la torture le langage et lui faire « dire » le désir ; même refus absolu d'accepter toute séparation entre eux, avec pour résultat l'accouchement d'une langue inédite, où les distinctions coutumières entre oral et écrit volent en éclats. Toute l'œuvre est en proie à la violence de ce mouvement […] Lire la suite

HAEDENS KLÉBER (1913-1976)

  • Écrit par 
  • Bruno TOTVANIAN
  •  • 462 mots

Né dans un milieu un peu étriqué et « bien-pensant » – son père était officier de la coloniale –, Kléber Haedens a souffert longtemps du conformisme familial. Il lui a réglé son compte dès son premier livre : L'École des parents paru en 1937. Dans ce roman, encore maladroit, on trouve la trame de ce qui sera son dernier livre, Adios (1973). Cette […] Lire la suite

HALÉVY LUDOVIC (1834-1908)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 393 mots

Au sortir du collège, Ludovic Halévy, fils de l'écrivain Léon Halévy (1802-1883), entre dans l'administration. Tout en remplissant ses fonctions, il commence à écrire pour le théâtre des livrets d'opérettes. Après avoir donné au théâtre des Bouffes-Parisiens, sous le pseudonyme de Jules Servières, des opérettes en un acte (Une pleine eau et Madame Papillon), […] Lire la suite

HALLIER JEAN-EDERN (1936-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 219 mots

« J'ai une mauvaise image dans les coteries intellectuelles ; c'est normal, j'ai d'abord une forte image populaire ; en somme, je suis le Voltaire des garçons coiffeurs. » Ainsi, Jean-Edern Hallier s'exprimait-il sur lui-même dans les colonnes de L'Événement du jeudi, le 16 juillet 1992. À cette date, celui qui rejetait la sommaire, et trop commode, étiquette de clown médiatiqu […] Lire la suite

HAMILTON ANTOINE (1646-1720)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 590 mots

Auteur (en français) d'un roman historico-biographique où il prend pour personnage son propre beau-frère, le comte de Gramont. Le titre complet de ce roman, publié en 1713, est le suivant : Mémoires de la vie du comte de Gramont, contenant particulièrement l'histoire amoureuse de la cour d'Angleterre sous le règne de Charles II (1713).À […] Lire la suite

HEIDSIECK BERNARD (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 287 mots

Poète et performeur français. Né le 30 novembre 1928, Bernard Heidsieck appartient à une des grandes familles champenoises. Il passe son enfance et son adolescence à Reims. Après avoir suivi l’enseignement de l’Institut de sciences politiques à Paris, il accomplit sa carrière professionnelle à la Banque française du commerce extérieur. En 1955, il publie un premier ouvrage de […] Lire la suite

HÉLIAS PIERRE-JAKEZ (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Thierry GLON
  •  • 1 088 mots

La biographie de Pierre-Jakez Hélias fait de lui le témoin d'une société bretonne traditionnelle. Elle enseigne, en effet, que cet enfant pauvre du pays bigouden, pour qui le breton fut langue maternelle, devint agrégé de lettres classiques et accéda à la notoriété littéraire. Son engagement confirme ce statut : il participa dès l'après-guerre aux combats […] Lire la suite

HERBART PIERRE (1904-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 390 mots

Né à Dunkerque, Pierre Herbart fait ses classes dans le journalisme en collaborant à Marianne et à Vendredi de 1930 à 1934. En 1931, il s'embarque pour la Chine : c'est le début d'une série de voyages que ce jeune intellectuel, doté d'un esprit curieux et aventureux, effectue à travers les colonies françaises, en Afrique et en Asie. Il en rapporte de grandes […] Lire la suite

HÉROËT ANTOINE (1492 env.-1568)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 274 mots

L'un des poètes les plus importants de l'école lyonnaise. Heroët a une situation de poète officiel et, à ce titre, écrit plusieurs pièces de circonstance, en particulier l'épitaphe de Louise de Savoie et plus tard celle de Marguerite de Navarre, avant d'entrer dans la vie ecclésiastique et de devenir, en 1552, évêque de Digne. Apprécié de la Co […] Lire la suite

HESSEL STÉPHANE (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 016 mots
  •  • 1 média

Diplomate et personnalité éminente de la Résistance et de la gauche françaises, Stéphane Hessel naît le 20 octobre 1917, à Berlin. Ses parents, Helen Grund et Franz Hessel, tous deux allemands, bourgeois bohêmes proches du milieu artistique et intellectuel parisien d’avant la Première Guerre mondiale, ont accepté l […] Lire la suite

HETZEL JULES, dit P.-J. STAHL (1814-1886)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 957 mots

Véritable détecteur de talents, marquant le monde des lettres du xixe siècle de sa personnalité généreuse, l'éditeur Jules Hetzel écrivit aussi sous le pseudonyme de P.-J. Stahl.Issu d'une vieille famille alsacienne, fils d'un maître sellier de l'armée et d'une sage-femme, Hetzel passa son enfance à Chartres où de brillants débuts scolaires lui ouvrir […] Lire la suite

HOCQUARD EMMANUEL (1940-2019)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 768 mots

Emmanuel Hocquard serait né à Tanger en 1940. Dans Le Cap de Bonne Espérance (1988), résumant dix ans de publications, il écrit : « Tel fut mon art : de brusques contrastes entre un prosaïsme trivial et de nostalgiques élans de l'âme ; la rapidité des changements de ton, l'emploi d'une langue familière qui ne s'interdisait pourtant pas le […] Lire la suite

HONORÉ CHRISTOPHE (1970- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 960 mots

Né le 10 avril 1970 à Carhaix (Finistère), Christophe Honoré suit les cours d'une école de cinéma parallèlement à des études de lettres conduites à l'université de Rennes-II. Installé à Paris à partir de 1995, il écrit dans plusieurs revues, en particulier aux Cahiers du cinéma. En 1998, ses diatribes contre des films de […] Lire la suite

HOUDAR DE LA MOTTE ANTOINE LAMOTTE-HOUDAR dit (1672-1731)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 399 mots

Avec Les Originaux ou l'Italien (1693), Houdar de La Motte fait au théâtre des débuts désastreux qui le conduisent à la Trappe. Mais il revient bientôt aux lettres et entame avec succès une nouvelle et double carrière, dramatique et poétique. Ses opéras en particulier, L'Europe galante (1697), Le Triomphe des arts (1700), S […] Lire la suite

HOUELLEBECQ MICHEL (1958- )

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 281 mots
  •  • 1 média

Michel Houellebecq ‒ de son vrai nom Michel Thomas ‒ est né le 26 février 1958 à La Réunion. En 1985, il donne des poèmes à la Nouvelle Revue de Paris, avant de publier un essai (Lovecraft, contre le monde, contre la vie, 1991). Suivront des recueils de poèmes (La Poursuite du bonheur, 1992 ; Le Sens du combat, 1996, […] Lire la suite

HOUSSAYE ARSÈNE HOUSSET dit ARSÈNE (1815-1896)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 727 mots

Né à Bruyères, dans l'Aisne, issu d'une famille d'agriculteurs, Arsène Houssaye joua un rôle important à son époque par une production littéraire abondante et fort diverse, mais surtout par son rôle et son influence sur la vie artistique du xixe siècle.S'étant sauvé de chez lui à l'âge de dix-sept ans, il gagne Paris et fréquente l'impasse du Doyenné. […] Lire la suite

HUGO VICTOR

  • Écrit par 
  • Pierre ALBOUY, 
  • Pierre GEORGEL, 
  • Jacques SEEBACHER, 
  • Anne UBERSFELD, 
  • Philippe VERDIER
  •  • 13 568 mots
  •  • 4 médias

Roman, critique, voyages, histoire dialoguent dans l'œuvre de Victor Hugo avec le lyrisme, l'épopée, le théâtre en un ensemble dont le « poète » a souvent proposé des articulations historiques, géographiques ou idéologiques plutôt qu'une périodisation. En règle générale, l'œuvre en prose a pour fonction de recueill […] Lire la suite

HUGO VICTOR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 313 mots

26 février 1802 Naissance de Victor Hugo à Besançon.1804-1815 Premier Empire.12 octobre 1822 Mariage avec Adèle Foucher.1827 Publication de Cromwell, dont la Préface joue un rôle décisif dans la naissance du […] Lire la suite

HUGUENIN JEAN-RENÉ (1936-1962)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 950 mots

La mort accidentelle de Jean-René Huguenin, à vingt-six ans, livre au lecteur le témoignage d'un jeune intellectuel des années 1950 qui n'a pas eu le temps de se renier. Le lire aujourd'hui ; c'est faire surgir dans leur fraîcheur et leurs maladresses les questions éthiques et esthétiques que se pose un garçon ambitieux, farouchement décidé à devenir écrivain. Son seul roman publié, […] Lire la suite

HUYSMANS JORIS-KARL (1848-1907)

  • Écrit par 
  • Françoise GAILLARD
  •  • 1 452 mots

« Un inexplicable amalgame d'un Parisien raffiné et d'un peintre de la Hollande », tel est, selon ses propres termes, le portrait de Joris-Karl Huysmans. Si l'on y ajoute une sensibilité maladive et exacerbée, une bile toujours prête à s'échauffer et à se déverser en flots de hargne et de rancune contre une époque honnie, des maux d'estomac avivés par l'inf […] Lire la suite

HYVERNAUD GEORGES (1902-1983)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 051 mots

Georges Hyvernaud est né en 1902 d'une mère couturière et d'un père ajusteur. Le passage par une école normale d'instituteurs, puis l'admission à l'École normale supérieure de Saint-Cloud, lui donnèrent le profil type d'un fils du peuple méritant voué au service de l'école républicaine qui a su le distinguer. Mobilisé en 1939, capturé en 1940, il fait la douloureuse expérience de la captivité pend […] Lire la suite

IKOR ROGER (1912-1986)

  • Écrit par 
  • Nadine SAUTEL
  •  • 1 023 mots

À contre-courant de son époque, Roger Ikor se présentait volontiers comme l'héritier de Romain Rolland et l'apôtre du roman-fleuve. Accablant d'un même dédain la peinture abstraite et la musique sérielle, l'« architecture carrée » et Alain Robbe-Grillet, il est resté fidèle, comme son ami […] Lire la suite

IONESCO EUGÈNE (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Philippe SELLIER
  •  • 2 587 mots

Vers les années 1950, la tragédie ressuscite avec Eugène Ionesco, Samuel Beckett, Jean Genet. Presque inconnu jusqu'en 1956, Ionesco a vu, dix ans plus tard, au cours de la saison 1966-1967, cinq au moins de ses pièces jouées à Paris, dont une au Théâtre de France et u […] Lire la suite

ISOU ISIDORE GOLDSTEIN dit ISIDORE (1925-2007)

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 1 026 mots

Jean Isidore Isou Goldstein, dit Isidore Isou, est né à Botosani (Roumanie) en janvier 1925. Dans Agrégation d'un Nom et d'un Messie (1947), il retrace son initiation spirituelle à travers les livres et l'évocation de différents maîtres. Ces années d'apprentissage le conduiront, écrit-il, à découvrir la poésie lettriste en 1943. Après avoi […] Lire la suite

IVOI PAUL DELEUTRE dit PAUL D' (1856-1915)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 127 mots

Romancier populaire français. Il demeure surtout connu pour son roman d'aventures Les Cinq Sous de Lavarède (1894), qui conte le tour du monde accompli avec cinq sous en poche par le jeune Armand Lavarède. C'est le premier titre de la série des Voyages excentriques, qui comptera en tout vingt et un volumes. S […] Lire la suite

JABÈS EDMOND (1912-1991)

  • Écrit par 
  • Didier CAHEN
  •  • 1 891 mots
  •  • 1 média

De Je bâtis ma demeure (1957) au Livre de l'hospitalité (1991), les livres d'Edmond Jabès composent une œuvre ouverte qui mêle poésie et récit, contes et dialogues, pensées et méditations. Loin, cependant, de se perdre dans la multiplicité des approches et des genres, elle y puise sa cohérence. Si elle traverse de grandes questions de notre époque – du judaï […] Lire la suite

JACOB MAX (1876-1944)

  • Écrit par 
  • Yvon BELAVAL
  •  • 1 371 mots
  •  • 2 médias

Personnage insolite de la génération qui, dans les débuts de ce siècle, a inventé une sensibilité nouvelle, Max Jacob est connu surtout comme recréateur du poème en prose : or, cela ne va pas sans injustice contre le reste de son œuvre poétique et romancière. On a peint souvent du dehors le personnage, fauteur et conteur d'anecdotes, commère, mystique, astrologue, en veste de garçon boucher et mon […] Lire la suite

JALOUX EDMOND (1878-1949)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 116 mots

Auteur d'une œuvre romanesque abondante, non dépourvue de qualités, Edmond Jaloux est surtout connu pour son activité de critique littéraire. De 1924 à 1940, il collabore régulièrement aux Nouvelles littéraires et recueille ses articles dans les sept volumes de L'Esprit des […] Lire la suite

JAMMES FRANCIS (1868-1938)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 569 mots
  •  • 1 média

Poète et romancier, Francis Jammes ne quittera jamais son Béarn natal, et il y trouvera les sources de son inspiration. Après des études à Bordeaux, il s'installe à Orthez auprès de sa mère ; travaillant comme clerc de notaire, il mène la vie paisible d'un provincial en harmonie avec la nature et les hommes. Il se promène dans la montagne, discute dans les salons et écrit des poèmes. Sans aucun ar […] Lire la suite

JANIN JULES (1804-1874)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 446 mots

Pour les critiques rigoureux du xixe siècle, le nom de Jules Janin est synonyme de négligence et d'opportunisme dans l'exercice du métier d'homme de lettres. De 1830 à 1874, Janin est critique littéraire au Journal des débats. Celui qu'on su […] Lire la suite

JAPRISOT SÉBASTIEN (1931-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 189 mots

Auteur français de romans policiers. Renvoyé de chez les Jésuites, Jean-Baptiste Rossi, élève de terminale au lycée Thiers, écrit à dix-sept ans son premier roman, Les Mal Partis (publié en 1950). Il traduit L'Attrape-cœurs de J. D. Salinger, travaille pour la publicité, puis se découvre un talent pour le roman polic […] Lire la suite

JARRY ALFRED (1873-1907)

  • Écrit par 
  • Vincent BOUNOURE
  •  • 1 274 mots

Ubu est entré dans le ciel mythologique : ce qu'il y eut de prophétique dans les dits de ce maroufle, abondamment illustrés par les événements de ce temps, manifeste une nécessité historique dont Alfred Jarry s'est trouvé l'instrument privilégié. Tandis que les créateurs d'emblèmes universels, Cervantès ou Goethe, s'abritaient dans les coulisses d'où ils manœuvraient don Quichotte ou Faust, l'écri […] Lire la suite

JASMIN JACQUES BOÉ dit (1798-1864)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 153 mots

Avant la venue de Mistral, Jasmin fut le plus célèbre des poètes occitans. Ce coiffeur agenais, d'origine modeste, sut, dans ses poèmes écrits en dialecte gascon, rencontrer la sensibilité populaire du Sud-Ouest français. Il y exalte la bonté et les qualités de cœur des humbles, d'où les surnoms de « Perruquier d'Agen », de « saint Vincent de Paul de la lyre » ou d'« Homère sensible des prolétaire […] Lire la suite

JAUCOURT LOUIS chevalier DE (1704-1779)

  • Écrit par 
  • Luc VILAR
  •  • 944 mots

L'un des collaborateurs de Diderot les plus abondants, et les plus fidèles, tout dévoué à l'œuvre de l'Encyclopédie, Louis de Jaucourt est issu d'une famille de noblesse ancienne — « d'épée et de nouveaux convertis » — dont les racines sont en Champagne et en Bourgogne. Le chevalier a étudié, dans les pays protestants, la philosophie et la théologie à Genève, les mathématiques […] Lire la suite

JEANSON FRANCIS (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 345 mots

Philosophe,fondateur d'un réseau de soutien au Front de libération nationale (F.L.N.) algérien. Né à Bordeaux, Francis Jeanson fait des études de lettres et de philosophie, avant de gagner l'Espagne en 1943 pour échapper au S.T.O. et rejoindre les Forces françaises libres en Afrique du Nord. En 1945, alors qu'il […] Lire la suite

JEURY MICHEL (1934-2015)

  • Écrit par 
  • Denis GUIOT
  •  • 884 mots

La parution en 1973 du Temps incertain dans la collection dirigée par Gérard Klein Ailleurs et Demain, fait l'effet d'un coup de tonnerre dans le paysage de la science-fiction française. Évoluant dans les univers intérieurs chers à Philip K. Dick grâce à la chronolyse (une drogue capable de manipuler le temps), formellement influe […] Lire la suite

JODELLE ÉTIENNE (1532-1573)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 507 mots

Poète et dramaturge français, l'une des gloires — mais la plus méconnue — de la Pléiade, Jodelle est aussi musicien, peintre, architecte, orateur et « vaillant aux armes ». Élève de Muret au collège de Boncourt, il fait jouer dès l'âge de vingt ans une pièce, Eugène, première tentative pour créer une com […] Lire la suite

JONQUET THIERRY (1954-2009)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 795 mots

Thierry Jonquet est mort à Paris, le 9 août 2009, à l'âge de cinquante-cinq ans. Le 18 août, quatre cents personnes rassemblées au crématorium du Père-Lachaise, rendirent un hommage ultime à l'ami et au romancier. Son cercueil, sobre et de couleur rouge vif, rappelait opportunément son roman le plus autobiographique, Rouge c'est la vie (1998), qui racontait […] Lire la suite

JOSSELIN JEAN-FRANÇOIS (1939-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 161 mots

Écrivain et journaliste français. Il publie son premier texte, Les Indolents (1957), à l'âge de dix-huit ans. Jean Cayrol, qui l'accueille dans « Écrire », la collection de premières œuvres qu'il vient d'ouvrir au Seuil, a été sensible à cette minutie têtue dans l'analyse des actes les plus inavouables, les plus dérangeants de l'être […] Lire la suite

JOUBERT JOSEPH (1754-1824)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 417 mots

Né à Montignac, fils d'un chirurgien de l'armée, Joseph Joubert fait ses études à Toulouse et songe à endosser l'habit ecclésiastique. Il vient à Paris en 1778, fréquente les philosophes, travaille avec Diderot. Il se lie d'amitié avec Fontanes, qui le prendra comme conseiller quand il sera grand maître de l'Université, le nommant inspecteur général (1809). De 1776 à sa mort, il remplit ses […] Lire la suite

JOUFFROY ALAIN (1928-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Poète, écrivain et critique d’art, Alain Jouffroy est né à Paris le 11 septembre 1928. C’est en 1946 qu’il rencontre André Breton, qui aura une profonde influence sur son œuvre. Il se lie avec le groupe surréaliste, dont il devient membre, avant d’en être exclu en 1948. Il va alors fonder la revue Néon avec quelques autres « dissiden […] Lire la suite

JOUHANDEAU MARCEL (1888-1979)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 1 341 mots

De Jouhandeau, Léautaud prédisait qu'il écrivait trop et que cela le perdrait. Jusqu'à sa mort, ou peu s'en faut, à quatre-vingt-dix ans, toute la vie de Jouhandeau en effet passa par l'écriture, et lorsque paraît le vingt-quatrième volume de ses Journaliers, combien de carnets décantent, peut-être à jamais, dans les tiroirs, ou à la bibliothèque Jacques Doucet ? Si l'intensité […] Lire la suite

JOURDAN PIERRE-ALBERT (1924-1981)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 788 mots

Né à Paris, poète des plus discrets, Pierre-Albert Jourdan aura beaucoup écrit et peu publié de son vivant. Les Sandales de paille (1987) et Le Bonjour et l'adieu (1991) rassemblent l'essentiel de son œuvre poétique, de ses journaux et fragments. Dans un petit texte inédit paru en 1996 dans un recueil d'hommages qui lui fut consacré, il notait ces phrases qu […] Lire la suite

JOUVE PIERRE JEAN (1887-1976)

  • Écrit par 
  • Daniel LEUWERS
  •  • 1 782 mots

Au fond de moi je vous avoue [que je suis sûr d'être immortelVanité essentielleLa parole du poète français Pierre Jean Jouve s'élève, toujours impérieuse, et emprunte les crêtes acérées du langage. Elle cherche avec minutie à éterniser « le galbe de l'amour dans le nom du poème ». Elle s'efforce de cerner le vide dévorant de l'incernable Beauté dont les intermédiaires sont la femme, le sexe et la […] Lire la suite

JULLIEN JEAN (1854-1919)

  • Écrit par 
  • Pascale ROGER
  •  • 962 mots

Auteur dramatique français, théoricien et critique de théâtre, Jean Jullien fut un observateur exigeant de la vie théâtrale du tournant du xixe siècle. De lui on ne retient souvent que sa définition de la pièce de théâtre comme une « tranche de vie », expression célèbre mais mal comprise : en effet, en voulant qualifier son propos de naturaliste, on o […] Lire la suite

KADDOUR HÉDI (1945- )

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Né en 1945 à Tunis d’une mère pied-noir et d’un père tunisien, Hédi Kaddour est un écrivain français aux multiples parcours. Major de l’agrégation de lettres modernes, il a enseigné comme coopérant au Maroc avant de rejoindre l’École normale supérieure de Lyon. Il poursuit l’enseignement des lettres à la New York University en France, et les notes et croquis rassemblés dans Les Pier […] Lire la suite

KAHN GUSTAVE (1859-1936)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 370 mots

Le critique d'art et poète Gustave Kahn, ami de Jules Laforgue et disciple de Mallarmé, eut un rôle important au sein du mouvement symboliste. Après des études de lettres et d'histoire à la Sorbonne et à l'École des chartes, il effectue son service militaire en Tunisie ; on retrouvera souvent dans son œuv […] Lire la suite

KARR ALPHONSE (1808-1890)

  • Écrit par 
  • Patrice DUBOC
  •  • 710 mots

Journaliste et romancier français. Son premier roman, Sous les tilleuls (1832), connut immédiatement un succès large et durable ; s'ensuivit alors une série de titres, Une heure trop tard (1833), Fa dièze (1834), Vendredi soir (1835), Einerley (1838), etc., où se combinent, avec des bonheurs divers, […] Lire la suite

KERANGAL MAYLIS DE (1967- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 061 mots
  •  • 1 média

Maylis de Kerangal est née le 16 juin 1967 à Toulon, dans une famille de la petite noblesse bretonne. Fille d’un pilote de navire et petite-fille d’un capitaine de la marine marchande, elle passe son enfance au Havre puis fait ses études à Rouen et à Paris : classes préparatoires littéraires, puis cursus d’histoire, philosophie et ethnologie. À partir de 199 […] Lire la suite

KESSEL JOSEPH (1898-1979)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 706 mots
  •  • 1 média

Fils d'émigrés russes d'origine juive, Joseph Kessel est né à Clara, en Argentine. Son père avait fui les persécutions antisémites et était venu faire des études de médecine en France avant de s'embarquer pour l'Argentine travailler comme médecin dans une colonie agricole. Toute la vie de Kessel sera placée sous le signe de ses origines cosmopolites. À la fois juif, russe et français, il passera l […] Lire la suite

KLINGSOR LÉON LECLÈRE dit TRISTAN (1874-1966)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 249 mots

Poète français, Tristan Klingsor débute comme compositeur chansonnier, et restera toujours influencé par la musique. Il tentera d'en restituer le mouvement dans ses vers. Mais c'est aussi la liberté et la fantaisie qui les caractérisent. Il s'évade du symbolisme et retrouve la nature, les odeurs et les couleurs du monde, la vie quotidienne. Sa sensibilité fait songer à Verlaine par la tendresse et […] Lire la suite

KLOSSOWSKI PIERRE (1905-2001)

  • Écrit par 
  • Alain ARNAUD
  •  • 1 617 mots

Pour qui aborde Pierre Klossowski, la première épreuve est le trouble. Non que l'homme s'avance masqué. Il est au contraire volontiers son propre commentateur. Ni que son œuvre écrite et dessinée soit hermétique. Elle se réclame plutôt d'une syntaxe et d'une science des figures des plus classiques. Le mystère et la légende n'en demeurent pas moins, accrus et préservés à la fois par cette apparente […] Lire la suite

KOCK PAUL DE (1793-1871)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 401 mots

Fils d'un banquier hollandais guillotiné sous la Terreur, le romancier français Paul de Kock fut l'un des écrivains les plus populaires du xixe siècle. Dès son enfance, il est passionné de promenades champêtres et de lectures, et se fait renvoyer à l'âge de quinze ans de chez son employeur, surpris en train d'écrire en cachette un roman, […] Lire la suite

KOLTÈS BERNARD-MARIE (1948-1989)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 562 mots

Né le 9 avril 1948 à Metz dans une famille catholique pratiquante, Bernard-Marie Koltès poursuit ses études chez les jésuites ; sans crise et sans agressivité, il prendra ses distances avec la religion. Avec des camarades, il monte sa première œuvre, Les Amertumes (1971), inspirée d'Enfance de Gorki, et fonde aussitôt après sa compagnie, le Théâtre du quai. […] Lire la suite

LA BOÉTIE ÉTIENNE DE (1530-1563)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 748 mots

Fils d'un lieutenant du sénéchal du Périgord, d'une famille de magistrats, Étienne de La Boétie appartient à cette bourgeoisie cultivée sur laquelle la monarchie s'est appuyée dans ses efforts pour affermir son pouvoir contre les restes de la féodalité. Après des humanités classiques, il étudie le droit à Orléans, où professait entre autres Anne du Bourg, protestant qui fut brûlé à Paris en 1559. […] Lire la suite

LA BRUYÈRE JEAN DE (1645-1696)

  • Écrit par 
  • Jeanne-Lydie GORÉ-CARACCIO
  •  • 2 462 mots

L'auteur des Caractères s'inscrit dans cette lignée complexe de moralistes français qui, au xviie siècle, unis dans un même pessimisme, ont rivalisé de mépris pour l'inanité et le caractère hétéroclite du moi. Chrétiens fervents ou libertins, s'il […] Lire la suite

LA CALPRENÈDE GAUTIER DE COSTES sieur de (1609-1663)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 299 mots

Originaire sinon de Gascogne, comme sa fierté l'aurait aimé et comme le veut la tradition, du moins des environs de Sarlat, La Calprenède entre dans la carrière des armes et ne l'abandonnera pas en abordant le théâtre en 1635. Il compose neuf tragédies (dont La Mort de Mithridate) ou tragi-comédies ; trois de ces pièces tirent leur sujet de l'histoire anglaise (J […] Lire la suite

LACARRIÈRE JACQUES (1925-2005)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 894 mots

Né à Limoges en 1925, Jacques Lacarrière passe son enfance à Orléans « dans un tilleul au milieu d'un jardin », écrit des poèmes et étudie le grec au lycée. Il parcourt à pied la Sologne, pays du Grand Meaulnes. Alain-Fournier sera le seul auteur français auquel il consacrera un essai (1991). Son existence est très vite marquée par deux passions : l'errance, qui vise à « s'enra […] Lire la suite

LACENAIRE PIERRE FRANÇOIS (1800-1836)

  • Écrit par 
  • Marcel LE CLÈRE
  •  • 356 mots

Bien éclipsée pendant un siècle par tant d'autres criminels aussi effrayants et plus récents, la figure de Lacenaire est sortie de l'ombre grâce aux Enfants du paradis de Prévert et Carné. Fils d'honorables commerçants établis près de Lyon, élève au lycée de cette ville puis au petit séminaire d'Alès dont il est chassé, Lacenaire entame sa licence en droit à Chambéry. Ses indél […] Lire la suite

LACLOS CHODERLOS DE (1741-1803)

  • Écrit par 
  • Yvon BELAVAL
  •  • 1 825 mots

En définitive, Laclos est l'auteur d'un seul livre, Les Liaisons dangereuses, qui subsiste envers et contre tout : le milieu, les mœurs ont changé, l'anecdote offre peu d'intérêt par elle-même ; mais il manifeste, caché sous l'analyse la plus claire, on ne sait quel secret qui touche à la réalité de l'amour et de ses fantasmes. L'homme et l'œuvre : une double énigme.Un homme én […] Lire la suite

LACRETELLE JACQUES DE (1888-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DUNOYER
  •  • 732 mots

Pour la postérité, Jacques de Lacretelle restera sans doute l'auteur de Silbermann (1922), histoire d'un jeune juif brillant, enthousiaste, ambitieux, dont l'avenir est brisé par les brimades de ses camarades de lycée et la complicité de leurs parents. Il était en cela le symbole du destin déchiré d'Israël. Les événements devaient apporter à ce livre un tragique regain d'actual […] Lire la suite

LA FAYETTE MARIE-MADELEINE DE dite MADAME DE (1634-1693)

  • Écrit par 
  • Jeanne FAURE-COUSIN
  •  • 1 053 mots
  •  • 1 média

« Mme de La Fayette a eu raison pendant sa vie. Elle a eu raison après sa mort. » Mme de Sévigné croyait-elle si bien dire et comme prophétiser. Depuis trois siècles, en effet, ce nom a fait éclore un mythe. Qu'importe qu'elle soit auteur plus qu'écrivain si sa postérité littéraire en est encore à s'enrichir de cette sorte de cascade qui (hommage, infl […] Lire la suite

LAFON MARIE-HÉLÈNE (1962- )

  • Écrit par 
  • Jean KAEMPFER
  •  • 1 069 mots
  •  • 1 média

Marie-Hélène Lafon, née le 1er octobre 1962 à Aurillac, est une fille de paysans du Cantal. Elle a grandi sur le plateau du Cézallier, à 1 000 mètres d’altitude, fait ses classes lycéennes dans un pensionnat religieux, à Saint-Flour, avant d’entreprendre des études de lettres à la Sorbonne, où elle a soutenu une thèse consacrée au romancier et folkloriste […] Lire la suite

LA FONTAINE JEAN DE (1621-1695)

  • Écrit par 
  • Tiphaine ROLLAND
  •  • 3 158 mots
  •  • 3 médias

La Fontaine est à la fois l’auteur le plus unanimement célébré de la littérature française et l’un des plus difficiles à saisir. Un peu comme Perrault avec ses Contes du temps passé, il s’est identifié avec le genre ancien qu’il a rénové : ses Fables résonnent partout, dans les écoles primaires qui les inscrivent dans les mémoires juvéniles, comme à l’univer […] Lire la suite

LAFONT ROBERT (1923-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 239 mots

Écrivainet linguiste occitan. Robert Lafont est né à Nîmes en 1923. En 1945, il participe à la fondation de l'Institut d'études occitanes, qui vient remplacer la Société d'études occitanes qui s'était discréditée durant l'Occupation. En 1950, il en devient le président, un poste qu'il occupera jusqu'en 1981. Professeur à l'université de Montpellier, écrivant aussi bien en occitan qu'en français ou […] Lire la suite

LAFORGUE JULES (1860-1887)

  • Écrit par 
  • Gérard PRÉVOT
  •  • 982 mots

Quatre vers extraits des « Locutions des Pierrots » dans L'Imitation de Notre-Dame la Lune peuvent s'entendre comme une simple fantaisie mineure à l'accent personnel ou comme le reflet de l'inquiétude moderne :Ah ! oui, devenir légendaire, Au seuil des siècles charlatans ! Mais où sont les Lunes d'antan ? Et que Dieu n'est-il à refaire !Tout Laforgue est dans cette double démar […] Lire la suite

LA HARPE JEAN-FRANÇOIS DE (1739-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 480 mots

Même s'il n'est plus beaucoup lu, La Harpe reste célèbre comme critique. On cite encore à l'occasion son Cours de littérature qui lui a fait donner en son temps le surnom de Quintilien français. On fait de lui le représentant d'une critique réactionnaire, opiniâtrement opposée à l'esprit des Lumières. En fait, sa carrière, plus complexe, […] Lire la suite

LAMARCHE-VADEL BERNARD (1949-2000)

  • Écrit par 
  • Christian GATTINONI
  •  • 775 mots

Bernard Lamarche-Vadel, collectionneur français d'art contemporain, châtelain d'Ille-et-Vilaine, fils de vétérinaire, né en 1949, est également critique et écrivain. Fait peu banal, il a toujours gardé le nom de la femme qu'il a rencontrée à dix-neuf ans, Gaëtane Vadel. Sa vie tout entière est organisée, maîtrisée, planifiée, réorientée pour faire œ […] Lire la suite

LAMARTINE ALPHONSE DE (1790-1869)

  • Écrit par 
  • Henri GUILLEMIN
  •  • 4 513 mots
  •  • 1 média

Ni un langoureux, un pleurard (Musset), un « femmelin » (Proudhon), en poésie, ni, en politique, un rêveur égaré hors de son domaine et promis aux fatales bévues de l'innocent, c'est un mâle, au contraire. Lamartine, compromis, certes, en littérature, par un vocabulaire désuet, mais un « voyant », dira Rimbaud ; et, dans les affaires civiques, un de ces très grands qui, les pieds sur terre, savent […] Lire la suite

LAMENNAIS FÉLICITÉ DE (1782-1854)

  • Écrit par 
  • Louis LE GUILLOU
  •  • 1 700 mots

Voir, comme on le fait parfois, dans la rupture de Lamennais avec le catholicisme romain une réaction d'orgueil blessé après la condamnation de Paroles d'un croyant, et tenir sa révolte pour un affrontement purement personnel avec le pape Grégoire XVI, c'est risquer de passer à côté du drame qui s'est joué dans l'Église du […] Lire la suite

LA MOTHE LE VAYER FRANÇOIS DE (1588-1672)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 722 mots

Philosophe et écrivain français, l'un des représentants majeurs de ce « libertinage érudit » qui marque, entre l'humanisme de la Renaissance et la philosophie du siècle des Lumières, une étape essentielle. À quarante ans, cet indolent n'a écrit aucun livre : il s'est prêté avec quelque répugnance aux devoirs de sa charge de substitut au procureur du roi et s'est surtout « composé un caractère. Le […] Lire la suite

LANZMANN CLAUDE (1925-2018)

  • Écrit par 
  • Juliette SIMONT
  •  • 1 173 mots
  •  • 1 média

Né à Bois-Colombes le 27 novembre 1925, Claude Lanzmann, écrivain, cinéaste, intellectuel dans le siècle, directeur de la revue Les Temps modernes (fondée par Jean-Paul Sartre en 1945) est d'abord mondialement connu pourShoah (1985), consacré à l'extermination des Juifs pa […] Lire la suite

LAPORTE ROGER (1925-2001)

  • Écrit par 
  • Didier CAHEN
  •  • 745 mots

Écrivain, essayiste, créateur, créature de sa propre écriture, tel est Roger Laporte. Comme en témoigne Une vie (1986), ouvrage unique dans tous les sens du terme, puisqu'il rassemble en un fort volume les neuf récits publiés par l'auteur, cet écrivain a tout donné à la littérature, sans rien en attendre d'autre que cet impossible don de soi.Roger Laporte est né le 20 juillet 1 […] Lire la suite

LARBAUD VALERY (1881-1957)

  • Écrit par 
  • John Kenneth SIMON
  •  • 1 750 mots

La formule selon laquelle on présente épisodiquement Valery Larbaud dans les anthologies, manuels et histoires de la littérature est celle du « riche amateur » du début du siècle, dilettante, bon vivant, angoissé et chercheur d'âme (la sienne surtout), incessant voyageur transeuropéen : Barnabooth, en somme. Donc, Larbaud serait l'auteur d'un seul livre comportant, au nom d'un personnage fictif, d […] Lire la suite

LARIVEY PIERRE DE (1540/41-1612)

  • Écrit par 
  • Catherine TRESSON
  •  • 386 mots

Né en Champagne, fils d'un négociant italien, Pierre de Larivey appartient à la famille florentine des Giunti. Il prend peut-être le nom de Larivey (l'arrivée) en venant à Paris où l'on trouve sa trace en 1586 dans le milieu des avocats et des membres du Parlement. Il traduit des œuvres italiennes et il fait paraître, en 1579, ses six premières comédies. Ordonné prêtre, il obtient un bénéfice et s […] Lire la suite

LA ROCHEFOUCAULD FRANÇOIS DE (1613-1680)

  • Écrit par 
  • Paul BÉNICHOU
  •  • 1 414 mots
  •  • 1 média

L'œuvre du moraliste français François, duc de La Rochefoucauld, est née tout entière de sa carrière d'aristocrate conspirateur et homme du monde. Il conspira en effet et se battit de vingt-cinq à quarante ans, puis vécut paisiblement dans la retraite ou dans le monde jusqu'à sa mort, à Paris où il était né. Sa vie, commencée dans les agitations de la Fronde, à laquelle il prit une part active, co […] Lire la suite

LARTIGUE PIERRE (1936-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 331 mots

Poète, essayiste et romancier français. Né le 24 avril 1936 à Dammarie-lès-Lys (Seine-et-Marne), Pierre Lartigue fait ses études secondaires à La Rochelle (Charente-Maritime), période durant laquelle il commence à écrire des poèmes. Il rejoint ensuite Bordeaux, où il devient professeur d'espagnol. Ses premiers poèmes sont publiés par Aragon dans Les Lettres françaises et lus, l […] Lire la suite

LASSAILLY CHARLES (1806-1843)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 521 mots

Charles Lassailly fut l'une des figures les plus représentatives du phénomène des Jeunes-France (ou Bousingots), qui accompagna la révolution romantique. Son enfance fut assombrie par une série d'épreuves (mort tragique du père noyé dans la Loire) qui influèrent fortement sur un tempérament nerveux et instable. L'étrangeté de son physique plutôt laid e […] Lire la suite

LA TOUR DU PIN PATRICE DE (1911-1975)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 479 mots

Peu de vies sont aussi discrètes que celle de Patrice de La Tour du Pin, qui se confond presque totalement avec son œuvre. On sait peu de chose de ce poète, sinon qu'il est né à Paris d'une ancienne famille du Dauphiné alliée aux descendants des rois d'Irlande. Sa mère était fille d'un général irlandais, petite-fille de Condorcet. Ses origines celtes expliquent sans doute chez ce poète ce mysticis […] Lire la suite

L'ATTAIGNANT GABRIEL CHARLES DE (1697-1779)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 83 mots

Poète français, né et mort à Paris. Il fut chanoine de Reims et l'un de ces abbés de salons et de cabarets en vogue comme il en existait au xviiie siècle. À la fin de sa vie, il se retira chez les pères de la Doctrine chrétienne. Il a laissé quatre volumes d'épigrammes, de pages légères, de lettres. Sa langue est aisée, fort bien venue et évite la pré […] Lire la suite

LAUDE JEAN (1922-1983)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT, 
  • Claude FRONTISI
  •  • 1 206 mots

Professeur d'histoire de l'art à Paris-I, où son enseignement eut un rayonnement considérable, Jean Laude était surtout connu pour ses importants travaux sur la peinture moderne et sur les arts africains. Mais parallèlement à cette œuvre scientifique, il n'avait cessé de poursuivre une recherche poétique dont la rigueur intransigeante l'a tenu à l'écart des modes successives, mais dont l'actualité […] Lire la suite

LAURENT JACQUES (1919-2000)

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 754 mots

Sans même tenir compte de ses nombreux pseudonymes, il y eut de bien nombreux Jacques Laurent au cours de la seconde moitié du xxe siècle, depuis le publiciste, jusqu'au membre de l'Académie française, élu en 1986. On le trouve au premier rang dans la plupart des polémiques des années 1950 opposant gauche et droite, résistance gaulliste et vichysme re […] Lire la suite

LAUTRÉAMONT ISIDORE DUCASSE dit COMTE DE (1846-1870)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc STEINMETZ
  •  • 3 187 mots

L'œuvre d'Isidore Ducasse, alias comte de Lautréamont, se résume à deux titres : Les Chants de Maldoror et les Poésies. Troublante et révoltée, elle comble, sans nul doute, l'imaginaire de celui qui consent à en accepter sans arrière-pensée les merveilles. Elle apparaît aussi de plus en plus, en raison même de sa propre […] Lire la suite

LÉAUTAUD PAUL (1872-1956)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 390 mots

Fils d'un souffleur de la Comédie-Française, abandonné par sa mère, romancier essayiste, critique, mémorialiste, Paul Léautaud parle surtout de lui-même. En 1900, il publie avec Van Bever Les Poètes d'aujourd'hui, une anthologie du symbolisme, qui fut rééditée jusqu'en 1956. Le Petit Ami (1902) est un roman autobiographique qui dit le souvenir de l'amour du […] Lire la suite

LEBLANC MAURICE (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 437 mots

Originaire de la grande bourgeoisie rouennaise (son père était armateur), Leblanc fait d'abord paraître des romans d'analyse psychologique (une dizaine en tout, qui lui vaudront l'estime d'écrivains aussi importants que Léon Bloy et Jules Renard), ainsi qu'une pièce de théâtre, La Pitié. C'est en 1904 qu'il rédige pour le magazine Je sais tout la première av […] Lire la suite

LE BRIS MICHEL (1944-2021)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 709 mots
  •  • 1 média

Michel Le Bris est né le 1er février 1944 à Plougasnou (Finistère), de père inconnu, dans une famille pauvre mais où les livres attisent sa curiosité. Il restera toujours attaché à cette terre qui finit et s’ouvre sur les appels du large. Dans son roman La Beauté du monde (2008) qui manque de peu d’obtenir le prix G […] Lire la suite

LE BRUN ANNIE (1942- )

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 1 129 mots
  •  • 1 média

Annie Le Brun est née à Rennes en 1942. À dix-sept ans, elle lit, d'André Breton, Nadja, L'Amour fou et L'Anthologie de l'humour noir : « Si ces livres ne répondaient pas forcément aux questions que je me posais, j'y retrouvais des préoccupations qui me paraissaient essentielles : qu'est-ce que […] Lire la suite

LEBRUN MICHEL (1930-1996)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 646 mots

Autodidacte, Michel Cade abandonne l'école très jeune et travaille dès l'âge de seize ans à La Bonne Presse, puis place quelques dessins humoristiques à France Dimanche et à L'Os libre de Pierre Dac. Devenu gérant de café en banlieue parisienne, il passe ses nuits à écrire son premier roman, Hollywood confidentiel, qui […] Lire la suite

LEBRUN PONCE DENIS ÉCOUCHARD- (1729-1807)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 535 mots

Parfois nommé Écouchard-Lebrun, il est aussi désigné par son surnom de Lebrun-Pindare, qu'il dut en son temps à la renommée de ses Odes. On peut se reporter, pour des renseignements assez complets sur sa vie et ses œuvres, aux articles que Sainte-Beuve lui consacre dans les Portraits littéraires (tome I) et dans les Causeries du lundi (to […] Lire la suite

LE CLÉZIO JEAN-MARIE-GUSTAVE (1940- )

  • Écrit par 
  • Christian DOUMET
  •  • 2 360 mots

Lorsqu'il obtint, en 1963, le prix Renaudot pour son roman Le Procès-verbal, Jean-Marie-Gustave Le Clézio n'était guère, pour le public, qu'un visage dont on soulignait la jeunesse et la beauté nordique, et ces trois initiales qui, dès la page de garde, posaient le signe de l'énigme. La critique, louangeuse ou méfiante, restait obnubilée par le mystère et l'étrangeté : elle en […] Lire la suite

LEDUC VIOLETTE (1907-1972)

  • Écrit par 
  • Éliane LECARME-TABONE
  •  • 1 278 mots

Reconnue précocement par des écrivains déjà célèbres comme Genet, Camus, Sartre et surtout Simone de Beauvoir qui l'aida avec persévérance, Violette Leduc ne rencontra le succès public que tardivement avec La Bâtarde (1964), premier volume de son autobiographie. Son œuvre, transgre […] Lire la suite

LE FÈVRE DE LA BODERIE GUY (1541-1598)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 956 mots

Guy Le Fèvre de La Boderie est né à Falaise. Sa formation doit moins aux études universitaires qu'à l'influence d'un maître savant, Guillaume Postel. Versé en latin, grec, hébreu, chaldéen, arabe et syriaque, Le Fèvre achève en 1567 de transcrire en caractères hébraïques et de traduire en latin le Nouveau Testament syriaque, d'ap […] Lire la suite

LE GAC JEAN (1936- )

  • Écrit par 
  • Servane ZANOTTI
  •  • 615 mots

Dès son enfance, à Tamaris, près d'Alès, sa ville natale, Jean Le Gac (né en 1936) — qui a porté jusqu'à sept ans le nom de son grand-père Jean Kyriakos — manifeste un don exceptionnel pour le dessin et la peinture, lui valant admiration et célébrité dans son école. Il obtient un diplôme de professeur de dessin et d'arts plastiques et enseigne à partir de 1958. Or, dans les années 1960, la peintur […] Lire la suite

LEGRAND GÉRARD (1927-1999)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 565 mots

Né en 1927 à Paris, mort le 3 décembre 1999, Gérard Legrand fut, de 1948 à la mort d'André Breton en 1966, l'un des acteurs du mouvement surréaliste, et non des moindres. Poète, essayiste et travailleur tenace, fidèle jusqu'au bout à Breton, auquel il ressemblait comme un fils, il lui a consacré, dix ans après sa mort, un essai important : […] Lire la suite

LEIRIS MICHEL (1901-1990)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 2 907 mots
  •  • 1 média

Comment rendre nécessaire le désordre d'une vie ? Comment doter de sens ce qui est le fruit du hasard ? Ces questions marquent le dilemme de l'entreprise autobiographique, et singulièrement de celle conduite par Michel Leiris. En effet, là où l'œuvre d'art vise à l'accomplissement et à la justification suprême qu'énonce Proust dans Le Temps retrouvé, le sujet autobiographique s […] Lire la suite

LE LIONNAIS FRANÇOIS (1901-1984)

  • Écrit par 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 1 390 mots

Ingénieur chimiste de formation, François Le Lionnais aimait se présenter comme mathématicien. Jeune encore, il s'occupe du téléphone automatique. Résistant, il est déporté à Dora où il sabote le système de guidage des V2. Après la guerre, cet ami de Marcel Duchamp fondera, avec Raymond Queneau, l'Oulipo. François Le Lionnais a toujours eu des activités varié […] Lire la suite

LELY GILBERT (1904-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis GABIN
  •  • 752 mots

Le nom de Gilbert Lely s'associe d'abord, à la défense et à la publication d'auteurs libertins, et en particulier au marquis de Sade, dont il a établi les Œuvres complètes et publié dix volumes d'inédits. Cette activité d'éditeur et de présentateur s'est doublée d'une œuvre de biographe à la fois lyrique et scrupuleusement exacte, la Vie du marquis de Sade, […] Lire la suite

LEMAISTRE DE SACY LOUIS ISAAC (1613-1684)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 652 mots
  •  • 1 média

L'un des principaux solitaires de Port-Royal, poète, exégète, écrivain spirituel. Neveu, par sa mère, d'Arnauld d'Andilly et du grand Arnauld, frère cadet d'Antoine Lemaistre, Lemaistre de Sacy acquiert une solide formation d'humaniste et de théologien, mais, par discrétion naturelle et selon l'esprit de Saint-Cyran, il renonce au doctorat et, longtemps, […] Lire la suite

LEMAITRE JULES (1853-1914)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 585 mots

Germaine Durrière débute la thèse qu'elle consacre à Jules Lemaitre (Jules Lemaitre et le théâtre, 1934) en soulignant le paradoxe de sa vie d'homme de lettres : d'une part, il proclame l'incertitude et la vanité de la critique et il s'est fait critique ; d'autre part, il dénonce l'artifice et la convention du théâtre et il s'est fait dramaturge.Rien ne destine ce fils d'instit […] Lire la suite

LEMAITRE PIERRE (1951- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 121 mots
  •  • 1 média

Devenu écrivain à cinquante-cinq ans, Pierre Lemaitre a choisi les sous-genres du thriller et du  roman noir et obtenu un succès grandissant au fur et à mesure de la sortie de chacun de ses ouvrages. Qu’il s’agisse de la critique ou des lecteurs, l’unanimité est de mise pour apprécier la qualité des intrigues qu’il met en place. La consécration viendra avec […] Lire la suite

LEMERCIER NÉPOMUCÈNE (1771-1840)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 326 mots

L'œuvre de Lemercier est copieuse et inaccessible. Fier, énergique, intrépide, toute sa vie est faite de contrariétés vaincues. C'est en le comparant à Chateaubriand, qui était son aîné de trois ans, que l'on s'aperçoit à quel point cet homme intelligent, convaincu d'innover, a manqué le tournant littéraire du nouveau siècle. « Il est bizarre plutôt qu'original » disent ceux qui l'approchent (G. V […] Lire la suite

LEMIERRE ANTOINE MARIN (1723 env.-1793)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 561 mots

La date de naissance d'Antoine Lemierre est incertaine : 1721 ? 1723 ? 1733 ? Tous ses biographes répètent qu'il avait « des idées, de l'imagination, de la verve » mais regrettent les cahots de sa versification, la rudesse abrupte de son style. L'un d'eux remarque avec finesse : « Dorat et lui, fondus ensemble, eussent fait un grand poète. » (On pourrait en dire autant de Delille et de Roucher.) L […] Lire la suite

LENOBLE EUSTACHE (1643-1711)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 158 mots

Aventurier et littérateur français. Après avoir été procureur général à Metz, Eustache Lenoble est arrêté et condamné pour faux. Il se rend alors fameux par sa liaison, en captivité et en cavale, avec Gabrielle Perreau, surnommée la Belle Épicière, et par des écrits (souvent rédigés en prison) d'une abondance et d'une diversité stupéfiantes : traités et dissertations, fables et poèmes héroïques ou […] Lire la suite

LE RIDER JACQUES (1954- )

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

Né en 1954 à Athènes, directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe depuis 1999 une chaire intitulée « L’Europe et le monde germanique (époque moderne et contemporaine) », Jacques Le Rider est tout d’abord germaniste et historien, éditeur et traducteur. Mais ses compétences vont bien au-delà de ce qu’il est généralement convenu d’attendre d’un spécialiste reconnu de la langu […] Lire la suite

LEROUX GASTON (1868-1927)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 921 mots

Gaston Leroux est un des deux ou trois écrivains français qui ont fondé le roman populaire du xxe siècle. À la suite d'Émile Gaboriau, et parallèlement à Maurice Leblanc, son exact contemporain, il a introduit, dans un genre où les péripéties romanesques re […] Lire la suite

LE ROY EUGÈNE (1836-1907)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 340 mots

Eugène Le Roy naît à Hautefort, en Dordogne. Après avoir fait les campagnes d'Algérie et d'Italie, il entre en 1860 dans l'administration des contributions directes. Devenu par la suite percepteur, il meurt à Montignac-sur-Vézère. Son œuvre est profondément, charnellement lié au Périgord : dans les ouvrages d'érudition qu'il consacre au pays comme dans des recueils un peu oubliés tels que […] Lire la suite

LESAGE ALAIN-RENÉ (1668-1747)

  • Écrit par 
  • Roger LAUFER
  •  • 1 277 mots

Écrivain de métier, Alain-René Lesage a laissé une œuvre dramatique et romanesque importante, qui ne représente qu'une part sans doute de ses activités littéraires. Il a – comme en d'autres temps Cervantès, Tolstoï, Proust – résumé et réinterprété une tradition séculaire. La richesse de la matière espagnole et méditerranéenne, l'ironie mesurée, à la française, pérennisent son chef-d'œuvre, l' […] Lire la suite

LESCURE JEAN (1912-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 242 mots

Homme de lettres français, promoteur du cinéma d'art et d'essai. Après des études de philosophie et de psychopathologie, Jean Lescure se consacre aux lettres et entre, en 1934, au Comité de vigilance des intellectuels antifascistes. En 1939, il publie son premier recueil de poèmes, Le Voyage immobile, et prend la direction de la revue Messages, dont il fait, […] Lire la suite

L'ESTOILE PIERRE DE (1546-1611)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 344 mots

Issu d'une famille d'officiers de judicature orléanaise, mais né à Paris, Pierre de l'Estoile est entré dans l'histoire grâce au témoignage exceptionnel que constituent ses Mémoires journaux rédigés entre 1574 et 1610. Ils recouvrent la majeure partie de la dure période des guerres de Religi […] Lire la suite

LÉVIS MANO GUY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Andrée CHEDID
  •  • 766 mots

« Le miracle GLM » est l'œuvre du poète Guy Lévis Mano. Car il deviendra typographe parce qu'il est d'abord poète. Puis éditeur parce qu'il est typographe.En 1935, GLM achète sa première vraie presse, une Minerve à pédale. L'importante revue Arts et métiers graphiques de Peignot remarque tout de suite ses pages, ses couvertures, et les reproduit. Dès le début, les plus grandes […] Lire la suite

LÉVY BERNARD-HENRI (1948- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 969 mots

Figure controversée du paysage médiatico-intellectuel français, Bernard-Henri Lévy, né le 5 novembre 1948 à Béni-Saf en Algérie, cumule les fonctions d'essayiste, de chef de file des « nouveaux philosophes », de reporter, de publiciste, de directeur de collection et de cinéaste.En 1968, il intègre l'École normale supérieure, où il suit les cours de Louis Althusser et de Jacques Derrida. Il devient […] Lire la suite

LIMBOUR GEORGES (1900-1970)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 580 mots

Professeur de philosophie et journaliste, voyageur et écrivain, membre du groupe surréaliste dans les années vingt, puis exclu de ce groupe, Georges Limbour est surtout un poète. Extrêmement sévère envers son œuvre poétique, il en a brûlé la plus grande partie, ne laissant paraître que ce dont il était réellement satisfait. Il a également écrit de nombreux contes, récits et romans où il révèle, au […] Lire la suite

LORRAIN PAUL DUVAL dit JEAN (1855-1906)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 282 mots

Romancier et conteur fantastique, Jean Lorrain fut une sorte de dandy obsédé par la perversité. Cet ancien militaire se met à écrire des poèmes immoraux avec une complaisance évidente pour le monde de l'aristocratie corrompue qu'il met en scène. Ses recueils Le Sang des dieux (1882), Modernités (1885), […] Lire la suite

LOTI PIERRE (1850-1923)

  • Écrit par 
  • Bruno VERCIER
  •  • 1 735 mots
  •  • 1 média

Très tôt après sa mort, Pierre Loti était tombé dans un discrédit profond. Mais depuis les années 1980, il connaît une faveur nouvelle. Ce n'est plus la gloire qui l'avait entouré de son vivant – lui qui fut en son temps le plus jeune académicien français –, mais une réévaluation en prise avec nos préoccupations actuelles. Amorcée en 1972 par un article de Roland Barthes sur Aziyadé […] Lire la suite

LOUIS-COMBET CLAUDE (1932- )

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 619 mots

« L'écriture comme exercice et accomplissement de la vie intérieure », écrit Claude Louis-Combet. Son œuvre, empreinte de mysticité et de religiosité, semble être la parfaite illustration de cet aphorisme. Elle se développe selon deux axes : une réflexion sur l'écriture comme « Passion », au sens christique du mot, et une approche de la spiritualité à travers des thèmes traités de manière romanesq […] Lire la suite

LOUVET JEAN-BAPTISTE (1760-1797)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 948 mots

Né à Paris, fils d'un papetier, Louvet (qui se fit souvent appeler Louvet de Couvray pour se distinguer d'un frère aîné qu'il haïssait) débute à dix-sept ans comme secrétaire de Dietrich (le futur maire de Strasbourg), puis est commis d'un libraire quelque peu spécialisé en ouvrages licencieux, ce qui lui donne envie de tenter sa chance en ce domaine. En 1787, il publie Une année de […] Lire la suite

LOUYS PIERRE LOUIS dit PIERRE (1870-1925)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 404 mots

Ami d'André Gide à l'École alsacienne, Pierre Louÿs se lie d'abord au Parnasse. À dix-neuf ans, il rencontre Leconte de Lisle et il épouse la plus jeune fille de Heredia, Louise. Trois années plus tard, il fait partie de l'école symboliste et, en 1892, il écrit un sonnet à Mallarmé à l'occasion de son cinquantième anniversaire. Un an plus tôt, il avait fo […] Lire la suite

LUNEL ARMAND (1892-1977)

  • Écrit par 
  • Gérard SÉNÉCA
  •  • 656 mots

Professeur de philosophie, écrivain lauréat de plusieurs prix littéraires importants, conférencier, collaborateur de Darius Milhaud (auquel le liait une amitié jamais démentie qui datait de l'enfance). L'œuvre d'Armand Lunel est inséparable de la Provence, sa région natale, et de la Côte d'Azur, sa terre d'élection. Depuis son premier roman, […] Lire la suite

MAALOUF AMIN (1949- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 654 mots

Amin Maalouf se réclame autant de l'Occident que du monde arabo-musulman. Attentif au Dérèglement du monde (2009), l'écrivain – auteur de romans et d'essais – travaille à élaborer une vision dépassionnée et réfléchie des croyances et des différences humaines à partir de son expérience libanaise.Né à Beyrouth le 25 février1949, Amin Maalouf est originaire du Mont-Liban. De confe […] Lire la suite

MABILLE PIERRE (1904-1952)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 600 mots

Médecin, anthropologue et écrivain, né à Reims le 2 août 1904, Pierre Mabille fait partie de ces esprits lucides que le xxe siècle découvre tardivement. Partageant les préoccupations des surréalistes, il aborde, par une approche à la fois scientifique et poétique, l'étude de l'homme sensible et de ses pouvoirs insoupçonnés.Interne des hôpitaux de Pari […] Lire la suite

MAC ORLAN PIERRE DUMARCHEY dit PIERRE (1882-1970)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 579 mots

Pour signer une œuvre romanesque et poétique importante, Pierre Dumarchey a choisi le pseudonyme de Pierre Mac Orlan. Ses romans, dont l'action se situe aussi bien dans les bouges de Montmartre ou dans les arrière-salles des bistrots d'un port embrumé que dans le cadre exotique et aventureux de la Légion étrangère, sont empreints d'une mélancolie poétique qui rehausse des aventures vécues ou trans […] Lire la suite

MAGNY OLIVIER DE (1529 env.-env. 1561)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 264 mots

Poète de la Renaissance française, originaire de Cahors comme Marot, Olivier de Magny entra tôt dans le sillage de Ronsard, dont il devint et resta le disciple. Monté à Paris dès 1547, il servit de secrétaire à l'humaniste Hugues Salel, dont il rassembla et publia les inédits après la mort de son protecteur (1553). En 1554 paraît d'Olivier de Magny un recueil d'Amours, inspiré […] Lire la suite

MAISTRE XAVIER DE (1763-1852)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 249 mots

Conteur et moraliste, issu d'une famille de très ancienne noblesse, Xavier de Maistre, frère de Joseph de Maistre, est né à Chambéry. Officier dans l'armée sarde, une malheureuse affaire de duel lui vaut quarante-deux jours d'arrêts, au cours desquels il écrira le Voyage autour de ma chambre (1795), essai philosophique et littéraire se présentant sous la forme d'un aimable vaga […] Lire la suite

MALET LÉO (1909-1996)

  • Écrit par 
  • Robert DELEUSE
  •  • 1 204 mots
  •  • 1 média

Avec l'arrivée de Léo Malet, le roman policier français reçoit le même type de secousse que celle qu'enregistre le roman américain avec l'entrée en lice de Dashiell Hammett. Avec lui, le roman d'investigation hexagonal quitte ses faux cols pour se colleter avec de vrais durs. Il se met à exsuder la peur, tandis que Nestor Burma arpente les rues, pipe au bec et gouaille au vent, avec juste ce qu'il […] Lire la suite

MALFILÂTRE JACQUES-CHARLES-LOUIS DE CLINCHAMP DE (1732-1767)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 291 mots

Dans la légende, Malfilâtre est l'une des figures symboliques du poète mort en pleine jeunesse, de détresse et d'épuisement. En fait, il s'agit là de mythe plus que de réalité. Né à Caen, Malfilâtre étudie chez les Jésuites et manifeste de bonne heure des dispositions pour la poésie. Quatre de ses odes sont couronnées. L'Ode sur le Soleil fixe au milieu des planètes (1759) est […] Lire la suite

MALHERBE FRANÇOIS DE (1555-1628)

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM
  •  • 1 614 mots

Depuis Boileau, et par une suite naturelle de l'influence qu'il eut pendant plus de deux siècles sur notre histoire littéraire, il a été admis que Malherbe était le père de notre poésie et, plus généralement, de toute notre littérature classique. Même ceux qui, aujourd'hui, ne partagent plus cette vue, continuent le plus souvent d'admettre qu'il est, par excellence, classique, et que son œuvre s'o […] Lire la suite

MALLARMÉ STÉPHANE (1842-1898)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BACKES
  •  • 5 997 mots
  •  • 1 média

Ce poète a longtemps suscité la raillerie ou la colère : écrire de l'inintelligible est une perversité. Mais il avait su fasciner quelques artistes, parmi les plus grands : Gide, Claudel, Valéry, Gauguin, Debussy. Ils l'ont imposé.Mallarmé a des fidèles, mais peut-être pas de disciples ; il apparaît d'emblée comme un classique éloigné, admirable, inimitable. Après lui, la […] Lire la suite

MALLET-JORIS FRANÇOISE (1930-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 519 mots

Écrivain franco-belge, Françoise Mallet-Joris est l’auteur d’une œuvre d’une trentaine de titres qui frappe par sa diversité, tant elle touche à des genres différents : roman d’analyse, roman historique, autobiographie… sans oublier les chansons qu’elle écrivit avec Marie-Paule Belle et Michel Grisolia.Françoise Lilar naît le 6 juillet 1930 à Anvers. Son père, qui est avocat, sera par quatre fois […] Lire la suite

MALLET ROBERT (1915-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 266 mots

Poète et universitaire français. Fils d'avocat, diplômé en droit et en lettres, Robert Mallet s'engage en 1942 dans la Résistance. Après la guerre, il se voue à la poésie, à l'édition et à l'université. Auteur d'une thèse et d'un ouvrage sur Francis Jammes, il publie bientôt ses propres poèmes et devient conseiller chez Gallimard. Il y annote de nombr […] Lire la suite

MALLEVILLE CLAUDE DE (1597-1647)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 220 mots

Poète français, il est l'un des représentants les plus marquants de la génération qui a suivi immédiatement celle de Malherbe. Attaché au service du maréchal de Bassompierre, qu'il ne quittera que quelques mois pour suivre le cardinal de Bérulle, il l'accompagne dans ses missions diplomatiques. Lorsque son maître est arrêté en 1631, et emprisonné pendant de longues années, il lui reste fidèle et m […] Lire la suite

MALOT HECTOR (1830-1907)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 225 mots

Sans famille (1878) est l'œuvre la plus connue d'Hector Malot. Ce classique de la littérature enfantine narre les aventures de Remi, jeune garçon orphelin élevé par une brave femme, la mère Barberin, et qu'un musicien ambulant, le signor Vitalis, emmène avec lui sur les routes. Après de multiples péripéties, il parviendra à retrouver ses véritables parents. L'ouvrage, plein de […] Lire la suite

MALRAUX ANDRÉ

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 9 018 mots
  •  • 2 médias

Depuis sa mort, il n'est guère possible de traiter d'André Malraux sur le ton mesuré qui convient. Peu d'hommes auront été tour à tour aimés ou détestés avec tant de passion. L'heure de la synthèse posthume, de la dernière métamorphose n'est pas encore venue. Pour une part, Malraux est entré dans ce purgatoire – dans ces limbes, aurait-il dit – qui guettent à leur mort les grands écrivains d'une g […] Lire la suite

MALRAUX ANDRÉ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 461 mots

3 novembre 1901 Naissance à Paris.1914-1918 Première Guerre mondiale.1919 Début du mouvement Dada.1921 Parution du premier livre d'André Malraux, Lunes en papier. Le 21 octobre, il se marie avec Clara Goldschmidt.1923 […] Lire la suite

MALRAUX CLARA (1898-1982)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 767 mots

Clara Goldschmidt, née en 1898 dans une famille de la bourgeoisie juive de Magdebourg établie à Paris, reçoit une éducation bourgeoise mais peu conventionnelle : à vingt-deux ans, elle rencontre, au local de la revue anarchisante Action, un jeune homme aux yeux et aux idées flottants pour lequel, écrira-t-elle dans Le Bruit de nos pas : « J'abandonnerai tout […] Lire la suite

MALRIEU JEAN (1915-1976)

  • Écrit par 
  • Pierre DHAINAUT
  •  • 877 mots

Homme du Sud, fidèlement : s'il convient de présenter Jean Malrieu d'une formule, il faut insister sur ses origines. Elles sont géographiques et historiques, mais la poésie les vivifia sans cesse. Cette terre intimement connue, aimée pour ses paysages et son passé, pour ces mythes et sa lumière, il ne l'a jamais quittée : lui-même se définissait volontiers comme « un Occitan de langue française ». […] Lire la suite

MANCHETTE JEAN-PATRICK (1942-1995)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 413 mots

Le père de l'expression « néo-polar », né en 1942, enseigne d'abord le français en Grande-Bretagne. Il devient traducteur, puis publie, en 1971, L'Affaire N'Gustro, qui traite de la corruption des milieux politiques et de leur collusion avec les truands. Début prometteur, qui attire l'attention sur ce jeune écrivain. Manchette obtient le grand prix de littérature policière en 1 […] Lire la suite

MANCIET BERNARD (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Philippe GARDY
  •  • 818 mots

On pourrait croire que l'écriture de Bernard Manciet est essentiellement centrée autour du bourg de la Grande Lande où il est né, Sabres, et au voisinage duquel il a fini ses jours, après y avoir passé la plus grande partie de son existence. Son œuvre la plus connue n'est-elle pas un immense poème en seize chants, L'Enterrement à Sabres (1989) ? L'omniprésence du paysage landai […] Lire la suite

MAQUET AUGUSTE (1813-1888)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 225 mots

Avant d'être le collaborateur d'Alexandre Dumas, Auguste Maquet fut d'abord l'un de ses plus fervents admirateurs. Il fait partie de cette jeunesse de 1830, dite Jeune-France ou bousingot, qui s'enrôle sous la bannière du drame romantique. Il est du Petit Cénacle, et ses premières ambitions littéraires s'affi […] Lire la suite

MARANA GIOVANNI PAOLO (1642-1693)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 85 mots

Noble génois vivant en France après avoir participé, en 1672, à une conjuration manquée, destinée à faire passer la ville de Savone sous la domination des ducs de Savoie. Marana est l'auteur de L'Espion du Grand Seigneur dans les cours des princes chrétiens (1684) ; dans cet ouvrage, qui annonce les Lettres persanes de Montesquieu, il fait découvrir et juger […] Lire la suite

MARCEAU FÉLICIEN (1913-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 261 mots

Écrivain français d'origine belge. Né le 16 septembre 1916 à Cortenbergh (Belgique), Louis Carette fait ses études au collège de la Sainte-Trinité à Louvain, puis à l'université de Louvain – une période qu'il évoquera dans ses Mémoires, Les Années courtes (1968). De 1936 à 1942, il travaille à l'Institut national de radiodiffusion. À la Libération, il doit quitter la Belgique p […] Lire la suite

MARCEL GABRIEL (1889-1973)

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 1 136 mots

Gabriel Marcel s'inscrivit très tôt, et de façon originale, dans le mouvement qui s'opposait aux idéalismes et rationalismes régnant dans l'Université du début du siècle. Attentif à l'existence concrète, toujours soucieux de soutenir l'intuition qu'il a d'une expérience s'étendant à tous les domaines de la vie intérieure, il demeurera fidèle à une ligne de pensée qu'on a pu dire, contre son gré, e […] Lire la suite

MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)

  • Écrit par 
  • Pierre JOURDA
  •  • 1 450 mots

Elle a porté quatre noms. Mais qu'on la nomme Marguerite de Valois, d'Angoulême, d'Alençon ou de Navarre, elle reste la reine de Navarre. Et qu'on ne la confonde pas avec une autre Marguerite, la femme d'Henri IV, la reine Margot de gaillarde mémoire ! Sa vie, toute de devoir, de dignité, de dévouement, d'élans mystiques et de curiosité psychologique, ne fut […] Lire la suite

MARGUERITTE PAUL (1860-1918)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 389 mots

Écrivain français. Fils d'un général tombé à Sedan en 1870, Paul Margueritte suit des études secondaires au Prytanée militaire de La Flèche, mais il renonce à la carrière militaire et travaille dans l'administration publique. Influencé par l'école naturaliste Paul Margueritte prétend, dans Mon Père (1884), donner une dimension sociale à son témoignage filial. Après […] Lire la suite

MARGUERITTE VICTOR (1866-1942)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 298 mots

Frère de Paul Margueritte, Victor Margueritte entreprend d'abord une carrière militaire. En 1886, il s'engage dans les spahis et deviendra lieutenant de dragons avant de démissionner de l'armée en 1896. Il collabore pendant plus de dix ans avec son frère ; mais, dans le même temps, il écrit quelques pièces pour le théâtre, par exemple […] Lire la suite

MARIVAUX PIERRE CARLET DE CHAMBLAIN DE (1688-1763)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 4 507 mots
  •  • 1 média

De tous les auteurs du xviiie siècle, Marivaux est celui dont l’image est désormais la plus éloignée de celle qu’avaient de lui ses contemporains ou les générations qui l’ont immédiatement suivi. Ce sont les metteurs en scène et les acteurs, tout autant que les critiques, qui ont révélé son œuvre, celle d’un écrivain de génie, à telle enseigne qu’on p […] Lire la suite

MARMONTEL JEAN-FRANÇOIS (1723-1799)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 525 mots

Peut-être le meilleur élève de Voltaire, même s'il n'a pas le génie de son maître. Né d'une famille obscure et pauvre, d'abord instruit par un prêtre, puis par les Jésuites, il écrit à Voltaire, qui lui promet sa protection, et vient à Paris. Ses débuts sont difficiles, il connaît la misère avant la gloire. On est bien renseigné là-dessus par les […] Lire la suite

MAROT CLÉMENT (1496-1544)

  • Écrit par 
  • Pierre JOURDA
  •  • 1 505 mots

Marot poète léger.... Le gentil Marot... Marot amuseur de la cour... Le thème est usé, mais tenace. On le doit à Boileau. Or, le protégé de Marguerite de Navarre a été autre chose. Il a su rire, certes, et faire rire. Mais il a été aussi, et plus souvent qu'on ne le croit, un vrai poète : il a parlé d'amour, avec sincérité ; il a poursuivi de s […] Lire la suite

MARTIN DU GARD ROGER (1881-1958)

  • Écrit par 
  • Gaëtan PICON
  •  • 2 992 mots

Martin du Gard occupe dans l'histoire du roman français de la première moitié du siècle une place importante, et assez particulière dans la mesure où, plus traditionnelle que novatrice, son œuvre a intéressé l'avant-garde littéraire en même temps qu'elle a touché le grand public. Partageant avec quelques autres entreprises romanesques la faveur des lecteurs qui cherchent à retrouver leurs habitude […] Lire la suite

MASCOLO DIONYS (1916-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 172 mots

Écrivain et philosophe français. À partir de 1943, avec Edgar Morin, Robert et Marguerite Antelme (plus tard Marguerite Duras), il participe à la Résistance en adhérant au Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés de François Mitterrand. Exclu du Parti communiste à la fin des années 1940, il fonde en 1955 avec Edgar Morin et Louis-René des […] Lire la suite

MASPERO FRANÇOIS (1932-2015)

  • Écrit par 
  • Sylvain PAPAVERO
  •  • 908 mots

« Tout en moi affirme que je suis né le 24 juillet 1944, à l'âge de douze ans et demi. En guise de sage-femme, je vois le visage d’un agent de la Gestapo », confie François Maspero dans Les Abeilles & la guêpe (2002). Ce jour-là, la Gestapo venait arrêter ses parents : leur fils aîné, Jean Maspero, avait tué un officier allemand. Les pare […] Lire la suite

MASSIS HENRI (1886-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 340 mots

C'est par sa collaboration avec Alfred de Tarde, pour la publication d'enquêtes sur Les Jeunes Gens d'aujourd'hui, que Massis se fait connaître en 1911. Né à Paris, proche de Péguy de 1910 à 1914, il se rapproche de Maurras, à qui il restera fidèle toute sa vie. Mais il n'appartiendra jamais lui-même à l'Action française. En 1919 […] Lire la suite

MAUPASSANT GUY DE (1850-1893)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 2 318 mots
  •  • 1 média

Maître consacré de l'art de la nouvelle, Maupassant jouit d'une singulière fortune littéraire : s'il est considéré à l'étranger comme le conteur français par excellence, et, en même temps, comme le fondateur d'une école internationale – de Joseph Conrad à Isaac Babel, de nombreux écrivains se réclament de son exemple –, la France, pendant longtemps, ne l'a […] Lire la suite

MAURIAC CLAUDE (1914-1996)

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 821 mots

Grand écrivain sans style fortement marqué, Claude Mauriac était destiné, par son sens du montage, de la composition et de la perturbation, à faire du journal personnel l'instrument d'une autobiographie tout à fait neuve.Le premier livre de Claude Mauriac est consacré à Marcel Jouhandeau (Introduc […] Lire la suite

MAURIAC FRANÇOIS (1885-1970)

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE
  •  • 2 565 mots

Mauriac est sans conteste l'un des plus importants romanciers français du xxe siècle. Son domaine est limité. Le décor, les personnages, les thèmes, les procédés (rétrospection, monologue intérieur) varient peu d'un livre à l'autre. Il est essentiellement le peintre de la province française, des combats entre la chair et l'esprit, entre la sensualité […] Lire la suite

MAUROIS ANDRÉ (1885-1967)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 332 mots

Essayiste, romancier, historien, biographe, André Maurois fut avant tout un humaniste. Né en Normandie d'une famille juive qui avait quitté l'Alsace après la guerre de 1870, de son nom d'origine Émile Herzog, André Maurois dirigea l'entreprise familiale après avoir été élève d'Alain au lycée de Rouen. Mais c'est la guerre qui le conduit à la littérature. Son expérience d'officier de liaison auprès […] Lire la suite

MAURRAS CHARLES (1868-1952)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 1 416 mots
  •  • 2 médias

Arrivant à Paris, après de brillantes études au collège religieux d'Aix, le jeune Charles Maurras, d'une famille de petite bourgeoisie provençale, débute obscurément dans le journalisme. Quatre ans plus tard, dans la royaliste Gazette de France, il fera vraiment ses premières armes ; mais de dix-huit […] Lire la suite

MAUVIGNIER LAURENT (1967- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 1 099 mots
  •  • 1 média

Laurent Mauvignier est né à Tours en 1967. Son œuvre installe ses fictions « à hauteur d'homme », dans une parole nouée que seule l'exigence de l'écriture permet de restituer. C'est là un paradoxe remarquable : si les personnages et leur milieu social orientent la lecture vers une représentation du réel, la rigueur formelle de la composition, aussi élaborée que discrète, inscrit le texte dans l'om […] Lire la suite

MAXIMIN DANIEL (1947- )

  • Écrit par 
  • Christiane CHAULET ACHOUR
  •  • 1 024 mots

Né à Saint-Claude, en Guadeloupe, le 9 avril 1947, Daniel Maximin a évoqué son enfance dans Tu, c'est l'enfance (2004) et a obtenu deux grands prix littéraires pour ce livre.Daniel Maximin réside en France depuis 1960. Il effectue ses études supérieures à la Sorbonne, puis enseigne à Orly (1971-1987) tout en ayant bientôt une autre activité d'enseignement, l'anthropologie, à l' […] Lire la suite

MAYNARD FRANÇOIS (1582-1646)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 339 mots

Son principal biographe n'a pas réussi à imposer l'orthographe Mainard. Fils d'un conseiller au parlement de Toulouse, il est reçu avocat, puis, attiré par les lettres, vient à Paris comme secrétaire de la reine Margot à l'hôtel de Sens, rendez-vous de poètes (1605 ?). C'est alors qu'il aurait écrit le Philandre, poème pastoral d'authenticité contestée ; il rime aussi avec soin […] Lire la suite

MECKERT JEAN (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 988 mots

Jean Meckert fait partie de ces romanciers contemporains que n'aime guère l'Université, tant leurs personnages et leur écriture sont éloignés des dogmes qui règnent souvent sur l'enseignement des lettres. Au carrefour du populisme, de l'anarchisme et de l'esthétique du « polar » moderne, violemment engagé dans les combats contre l'exploitation des hommes, Meckert a sans doute souffert d'être un au […] Lire la suite

MEDDEB ABDELWAHAB (1946-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 349 mots

Écrivain et philosophe franco-tunisien, Abdelwahab Meddeb est né en 1946 à Tunis, dans une famille conservatrice et pieuse. Après trois années à l’université de Tunis, il suit des études de lettres et d’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. À partir de 1967, il s’établit à Paris. De 1974 à 1987, il est conseiller littéraire et directeur éditorial des éditions Sindbad. Là, il fait tradui […] Lire la suite

MEILHAC HENRI (1831-1897)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 400 mots

Après des études à Louis-le-Grand, Henri Meilhac est employé dans une librairie. Il acquiert vite une réputation d'humoriste doué d'un esprit caustique et d'une imagination quelque peu fantasque, grâce à des dessins et articles parus au Journal pour rire où il collabore de 1852 à 1855 sous le pseudonyme de Talin. En 1855, il débute au théâtre en faisant représenter au Palais-Ro […] Lire la suite

MÉNAGE GILLES (1613-1692)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 791 mots

L'un de ces abbés qui occupent tant de place dans l'histoire de la littérature française au xviie siècle. Un abbé, mais non un prêtre : il n'ira pas au-delà du sous-diaconat qu'il reçoit en 1648 ; ses confortables revenus ecclésiastiques lui permettent dès lors de donner tout son temps aux études et aussi, plus tard, à la vie de salon. C'est un abbé f […] Lire la suite

MENDÈS CATULLE (1841-1909)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 171 mots

Poète parnassien, épigone de Baudelaire, de Banville, de Leconte de Lisle, de Gautier (dont il épousa la fille, Judith), Catulle Mendès fonda en 1860 La Revue fantaisiste puis, à partir de 1866, donna son élan au Parnasse contemporain. Il se fit remarquer par l'aspect très recherché et vaguement décadent de sa poésie […] Lire la suite

MÉRAT ALBERT (1840-1909)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 80 mots

Poète parnassien à la production assez abondante, Albert Mérat composa des pièces faciles et légères, d'une inspiration « réaliste » quelque peu semblable à celle de son ami Coppée. S'il fréquenta Verlaine et la bohème parisienne, sa poésie reste, dans son élégance, passablement académique. En mai 1871, Rimbaud le considérait comme un « voyant » et en faisait presque l'égal de Verlaine. La postéri […] Lire la suite

MERCIER LOUIS SÉBASTIEN (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 875 mots

Écrivain fécond, dont la nature bouillante et les idées audacieuses font parfois penser à Diderot. À vingt ans, Louis Sébastien Mercier débute dans la littérature par des Héroïdes, mais ne réussit pas et en conçoit un dédain amer pour la poésie. Le roman, le drame sont les genres littéraires qu'il prônera. Le drame, par son mépris des règles d'Aristote, lui convient. Il publie […] Lire la suite

MÉRÉ ANTOINE GOMBAUD chevalier de (1607-1684)

  • Écrit par 
  • Jacques PRÉVOT
  •  • 540 mots

Il y a aujourd'hui trois facettes du personnage d'Antoine Gombaud, chevalier de Méré, qui méritent de retenir l'attention : l'« honnête homme », l'interlocuteur de Pascal, l'écrivain.Il est certain que, pour ses contemporains, Méré, hôte régulier des salons de Mme de Rambouillet ou de la duchesse de Lesdiguières, un temps rival de Voiture qu'il n'estimait guère, a incarné l' […] Lire la suite

MÉRIMÉE PROSPER (1803-1870)

  • Écrit par 
  • Guy DUMUR
  •  • 1 315 mots
  •  • 1 média

Contemporain des grands romantiques français, Mérimée n'a eu de cesse de se distinguer d'eux. Sans doute l'influence de Stendhal, de vingt ans son aîné et son meilleur ami, a-t-elle joué en faveur d'un scepticisme, d'une désinvolture, qui n'étaient pas dans le ton de l'époque et les rattachaient tous deux au […] Lire la suite

MERLE ROBERT (1908-2004)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 782 mots

Romancier français. Robert Merle naît en Algérie dans une famille de colons le 29 août 1908 à Tebessa, près de la frontière tunisienne. Son père, officier interprète, meurt des suites d'une typhoïde en 1916, et la famille doit se rapatrier. Les grands lycées parisiens conduisent le jeune homme à se tourner vers la philosophie et l'agrégation d'anglais. Il exerce son professorat à Bordeaux, puis à […] Lire la suite

MERRILL STUART (1863-1915)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 360 mots

Poète de nationalité américaine, Stuart Merrill passe son enfance à Paris, où son père appartient à l'ambassade des États-Unis. Au lycée Condorcet, il est le condisciple de quelques-uns des futurs symbolistes, René Ghil et Éphraïm Mikhaël entre autres. La langue française le séduit et il acquiert une très riche culture poétique. Il retourne aux États-Unis […] Lire la suite

MESCHONNIC HENRI (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Linguiste, traducteur et poète français. Né à Paris, Henri Meschonnic suit des études de lettres avant d'enseigner à l'université de Lille (1963-1968) puis à Paris-VIII (1969-1997). La linguistique, l'exercice de la poésie et celui de la traduction constituent pour lui les […] Lire la suite

MESPLÈDE CLAUDE (1939-2018)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 549 mots

Né le 11 janvier 1939 à Saint-Laurent-de-la-Prée (Charente-Maritime), Claude Mesplède suit des études secondaires au lycée Marcelin-Berthelot de Toulouse, avant de passer un CAP d’électricien en aéronautique (1957) et de travailler chez Air France, où il occupera des fonctions syndicales locales puis nationales à la CGT. Très tôt, il découvre les romanciers populaires et le roman noir américain, e […] Lire la suite

MICHELET JULES (1798-1874)

  • Écrit par 
  • Paul VIALLANEIX
  •  • 2 732 mots
  •  • 1 média

Michelet fut l'un des maîtres du romantisme, non seulement français, mais européen. Il fonda l'autorité du peuple qui avait accompli la première des révolutions modernes sur toute une tradition dont il « ressuscita » les étapes en joignant aux audaces du prophète les curiosités de l'archiviste et les prudences de l'historien. Il devint ainsi le directeur […] Lire la suite

MICHON PIERRE (1945- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 704 mots
  •  • 1 média

Pierre Michon publie son chef-d'œuvre, Vies minuscules – qui est aussi son premier livre – en 1984, à près de quarante ans. Ce détail biographique pour montrer que toute l'œuvre (aujourd'hui une douzaine de romans ou de récits) est chargée des expériences douloureuses d'un homme qui a traversé toutes les saisons de l'enfer, que le malheur a brutalisé et qui a le droit de dire q […] Lire la suite

MIKHAËL GEORGES EPHRAÏM MICHEL dit EPHRAÏM (1866-1890)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 216 mots

Poète français né à Toulouse, Éphraïm Mikhaël vient à Paris afin de poursuivre des études de lettres et, après une licence, il prépare l'École des chartes. À cette époque, il participe déjà à quelques revues symbolistes et ses poèmes indiquent une grande maîtrise et un talent très sûr. Au théâtre, La Fiancée de Corinthe (1888) et Le Cor fleuri (1888) le font […] Lire la suite

MILLET RICHARD (1953- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 733 mots

Richard Millet naît à Viam (Haute-Corrèze) en 1953. Il y reste sept ans avant de suivre ses parents au Liban (Beyrouth, 1987 ; Un balcon à Beyrouth, 1994 ; L'Orient désert, 2007 ; Brumes de Cimmérie, 2010). À son retour, il enseigne comme professeur certifié dans des établissements parisiens avant d […] Lire la suite

MILLEVOYE CHARLES HUBERT (1782-1816)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 325 mots

À cheval sur deux siècles, Millevoye est le type du poète de transition : il fait le joint entre le classicisme déclinant et l'aube du romantisme. Sa courte carrière commence en 1800 : à peine quinze ans plus tard, elle est terminée. De santé chétive, avec une mauvaise vue, poitrinaire, il alternait la vivacité et la mélancolie, l'impétuosité et l'amertum […] Lire la suite

MIRBEAU OCTAVE (1848-1917)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Auteur de romans et de pièces de théâtre, Mirbeau dressa un réquisitoire impitoyable contre le clergé ainsi que contre les inégalités sociales de son époque. Il fut l'un des dix premiers membres de l'Académie Goncourt, fondée en 1903. Ayant commencé sa carrière comme journaliste dans la presse bonapartiste et royaliste, il établit sa réputation de conteur avec des histoires de paysans normands : […] Lire la suite

MISTRAL FRÉDÉRIC (1830-1914)

  • Écrit par 
  • Charles CAMPROUX
  •  • 1 097 mots
  •  • 1 média

Mistral n'est pas, comme on l'a dit, le poète de la Provence. Il est le poète d'une idée de la Provence. À cette idée, il a consacré sa vie d'homme et voué son œuvre d'écrivain. Pour illustrer et défendre cette idée, il a élaboré ce que ses disciples ont appelé « la doctrine mistralienne », doctrine assez fluctuante pour que des familles d'esprit fort différentes aient pu se réclamer de lui. Quel […] Lire la suite

MODIANO PATRICK (1945- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 763 mots
  •  • 1 média

Prix Nobel de littérature 2014,Patrick Modiano est un des écrivains les plus importants de la génération née juste après la Seconde Guerre mondiale, dont son œuvre – qui rencontre un public nombreux et fidèle – est directement issue. Ses romans plongent dans l'atmosphère équivoque et indécise des périodes où les êtres et les choses sont pro […] Lire la suite

MOHRT MICHEL (1914-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Écrivain français. Michel Mohrt est né en 1914 à Morlaix (Finistère). Licencié en droit, diplômé de l'école militaire d'infanterie de Saint-Maixent, il est mobilisé en 1939 dans une section d'éclaireurs-skieurs à la frontière des Alpes, où il combat les troupes italiennes. Jusqu'en 1942, il est avocat à Marseille, où il fait la connaissance de Robert Laffo […] Lire la suite

MOLIÈRE

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM, 
  • Alfred SIMON
  •  • 8 450 mots
  •  • 1 média

Dans la longue tradition de la littérature comique, qui naît avec Aristophane et qui n'a cessé de se développer depuis la Grèce classique jusqu'au xxe siècle, le nom de Molière figure parmi les plus grands. Il n'est pas question […] Lire la suite

MOLIÈRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 301 mots

15 janvier 1622 Baptême de Jean-Baptiste Poquelin en l'église Saint-Eustache à Paris.1636 Études chez les jésuites au collège de Clermont. Se prépare à devenir avocat.1643 Molière fonde avec les Béjart la troupe de l'Illustre-Théâtre.1644 Liaison amoureuse de […] Lire la suite

MONCRIF FRANÇOIS DE (1687-1770)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 160 mots

L'œuvre de Moncrif, auteur de second plan, est un aimable pot-pourri de tous les genres. Homme du monde, courtisan accompli, Moncrif fit une carrière prudente, mais réussie au point d'entrer à l'Académie française et de passer pour un écrivain important du siècle de Louis XV. Il contait, il rimait. Lecteur de Marie Leszczynśka, il publia des Poésies chrétiennes composées par ordre d […] Lire la suite

MONFREID HENRI DE (1879-1974)

  • Écrit par 
  • Pierre RIPERT
  •  • 506 mots

Aventurier, explorateur, écrivain, Henri de Monfreid est mort, à quatre-vingt-quinze ans, dans sa maison d'Ingrandes (Indre). Il passa la majeure partie de sa vie sur les rivages de la mer Rouge, où il mena une vie d'aventures qui lui inspira la plupart de ses romans.Rien ne semblait le destiner à une vie aventureuse. Après avoir échoué au concours d'entrée à Polytechnique, il rompt avec sa famill […] Lire la suite

MONLUC BLAISE DE (1500 env.-1577)

  • Écrit par 
  • Robert GARAPON
  •  • 1 430 mots

Cinq batailles rangées, dix-sept assauts de forteresses, onze sièges, plus de deux cents escarmouches, sept arquebusades et bien d'autres blessures : tel est l'état des services de Monluc, et le sujet de son livre. Il ne parle que de ce dont il a été lui-même acteur ou témoin.Monluc éclaire plusieurs aspects majeurs de la France sous les derniers Valois. Par […] Lire la suite

MONNIER HENRI BONAVENTURE (1799-1877)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 1 148 mots

Artiste aux multiples talents, dessinateur, littérateur, auteur dramatique, acteur, Henri Monnier a peut-être dû à cette dispersion la relative désaffection dont son œuvre a souffert après sa mort. Le critique d'art l'a traité en littérateur et le critique littéraire en caricaturiste. Pourtant l'œuvre graphique, littéraire, dramatique et, sans doute, le jeu m […] Lire la suite

MONOD THÉODORE (1902-2000)

  • Écrit par 
  • Isabelle JARRY
  •  • 1 525 mots
  •  • 1 média

Savant et naturaliste français connu pour ses nombreux travaux effectués dans le Sahara, Théodore Monod est à l'origine un zoologiste spécialiste des crustacés et des poissons. Ses nombreuses missions en Afrique de l'Ouest et son intérêt particulier pour le désert l'ont conduit à étudier spécifiquement ce milieu, dont il est devenu l'un des meilleurs connaisseurs. Parallèlement à ses expéditions, […] Lire la suite

MONTAIGNE MICHEL EYQUEM DE (1533-1592)

  • Écrit par 
  • Fausta GARAVINI
  •  • 8 167 mots

Livre unique et livre mystère, repris et modifié incessamment pendant toute une vie, les Essais paraissent être un mélange de substances disparates, de thèmes désaccordés. Est-ce un livre éclaté – mais où situer son point d'éclatement ? Un nouveau mode de pensée qui détruit les systèmes de l'Antiquité, quitte à réutiliser leurs ruines ? Un […] Lire la suite

MONTCHRESTIEN ANTOINE DE (1576 env.-1621)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 494 mots

Fils d'un apothicaire, Montchrestien se fait connaître, dès 1596, en faisant jouer sa tragédie La Carthaginoise ou la liberté à Rouen. En 1601, il publie un livre de tragédies (L'Écossaise ou le désastre, Les Lacènes ou la constance, David ou l'adultère, etc.). En 1605 paraît un […] Lire la suite

MONTESQUIEU CHARLES DE (1689-1755)

  • Écrit par 
  • Georges BENREKASSA
  •  • 7 180 mots
  •  • 1 média

Il est tentant de remettre en son état original Montesquieu, victime d'une culture politique approximative et du zèle des savants à le moderniser. Pourtant, ce destin est significatif. Les politiques se rappellent – quand l'atteinte au corps social et au corps politique devient flagrante et que la croyance nécessaire en l'indépendance du pouvoir judiciaire ne p […] Lire la suite

MONTHERLANT HENRY DE (1895-1972)

  • Écrit par 
  • Pierre SIPRIOT
  •  • 1 502 mots

Pendant cinquante ans de vie littéraire, Montherlant a pris au mot tout ce qu'il sentait, convoitait, sans jamais perdre de vue l'idée de la mort. Ce ne sont pas seulement les êtres qui meurent, c'est la terre qui roule dans le vide. Dès lors, la vie des personnages de Montherlant sera un naufrage accepté lentement et plein du court étonnement de naître et de vivre.Montherlant est le grand stylist […] Lire la suite

MORAND PAUL (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Marcel SCHNEIDER
  •  • 1 848 mots

Paul Morand attira l'attention du monde littéraire dès ses premiers recueils de poèmes, Lampes à arc (1919) et Feuilles de température (1920). Célèbre à trente-trois ans avec Ouvert la nuit (1922), il connut le succès des forts tirages, courut le monde, lança la mode de la désinvolture, puis, après 1944, éprouva de son vivant le purgatoir […] Lire la suite

MORÉAS JEAN PAPADIAMANTOPOULOS dit JEAN (1856-1910)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 486 mots

Poète d'expression française, ce fils d'un magistrat grec apprend tout jeune le français avec une gouvernante tandis qu'il suit des études secondaires à Athènes. Moréas vient à Bonn et à Heidelberg pour faire du droit et il mène en Allemagne une vie de bohème. Il voyage en Italie et en France où il fréquente l'avant-garde littéraire. Il s'installe définitivem […] Lire la suite

MORELLET ANDRÉ (1727-1819)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 239 mots

Philosophe et écrivain français né à Lyon. Après des études de théologie en Sorbonne, l'abbé Morellet collabore à l'Encyclopédie dont il rédige certains articles sur la religion.D'un esprit ingénieux et mordant, doué pour la lutte, il participe à la querelle des philosophes, ce qui lui vaut deux mois d'emprisonnement à la Bastille (1760). Partisan de la tolérance, il publie un […] Lire la suite

MORELLY (1717 env.-env. 1778)

  • Écrit par 
  • Christine BARTHET
  •  • 882 mots

Bien qu'il fût l'un des principaux représentants du socialisme utopique et l'inspirateur de Babeuf (qui se réclama du Code de la nature au cours de son procès) ainsi que de la génération suivante, Morelly demeure mal connu. Certains auteurs vont même jusqu'à soutenir qu'il y a eu deux Morelly. Plusieurs documents permettent toutefois d'avancer que les œuvres signées de ce nom o […] Lire la suite

MORICE CHARLES (1861-1919)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 301 mots

Poète et essayiste français, Charles Morice fut l'un des principaux théoriciens du symbolisme. Il collabore avec Jean Moréas quand celui-ci rédige, en 1886, le « Manifeste du symbolisme » dans Le Figaro ; c'est d'ailleurs Morice qui, sans doute, donne son nom à l'école au moment où elle se distingue des décadents. En 1888, il publie […] Lire la suite

MORIN EDGAR (1921- )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LE MOIGNE
  •  • 1 626 mots

« Sans cesse, ce qui me fait horreur, c'est la pensée disjonctive, unidimensionnelle, mutilante. Chaque fois que j'étudie un phénomène social, je ressens sa complexité et essaie de la traduire [...] : son caractère multidimensionnel, les inter-rétroactions qui [le] tissent, la nécessité d'historiciser, c'est-à-dire de concevoir dans le temps [...], la nécessité de reconnaître et de traiter la dive […] Lire la suite

MOUNIER EMMANUEL (1905-1950)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DOMENACH
  •  • 1 364 mots

Emmanuel Mounier a donné le nom de «  personnalisme communautaire » au mouvement de pensée groupé autour de la revue Esprit qu'il avait fondée en octobre 1932, à l'âge de vingt-sept ans, et qu'il dirigea jusqu'à sa mort. L'influence qu'il a exercée, au-delà de son équipe, et qui se prolonge aujourd'hui, est due à l'alliance d'une pensée à la fois vigoureuse et ample avec une pe […] Lire la suite

MUNIER ROGER (1923-2010)

  • Écrit par 
  • Sylvie JAUDEAU
  •  • 611 mots

Roger Munier est né en 1923 à Nancy. Après avoir dû interrompre ses études en 1940 pour raisons de santé, il entre chez les Jésuites en 1944. Il quittera l'ordre en 1953.Cet écrivain – à la fois essayiste, traducteur, poète et philosophe – chemine hors littérature, dans la voie d'un questionnement de l'être, et cherche à se faire l'écho impersonnel d'une parole qui le traverse. Une orientation rés […] Lire la suite

MURET MARC-ANTOINE (1526-1585)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 654 mots

Humaniste français, fils d'un juriste, Marc-Antoine Muret commence en province — selon un itinéraire encore mal connu — une brillante carrière de professeur. Parmi ses élèves figure Montaigne au collège de Guyenne. Le voici ensuite à Paris, au collège de Boncourt, et il contribue de 1551 à 1553 à révéler les textes anciens à Rémi Belleau ou Étienne Jodell […] Lire la suite

MURGER HENRI (1822-1861)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 224 mots

Fils d'un concierge allemand exerçant aussi la profession de tailleur, Henri Murger ne put, malgré ses dispositions, poursuivre ses études. Très pauvre, passionné d'art, il va connaître la vie de bohème ; non plus celle des Borel, Gautier, Nerval, Esquiros, riche de réalisations concrètes, mais celle de poètes, musiciens et peintres misérables qui ne parviendront jamais à s'imposer. Cette expérien […] Lire la suite

MUSSET ALFRED DE (1810-1857)

  • Écrit par 
  • Jean THOMAS
  •  • 2 440 mots
  •  • 2 médias

Dans les manuels, Musset longtemps figuré parmi les quatre grands romantiques français, après Hugo, avec Lamartine et Vigny. Les collégiens savaient par cœur La Nuit de mai et La Nuit de décembre, et plus d'un en reçut la révélation pathétique de l'amour, de la souffrance et de la poésie.Depuis lors, sa cote a bais […] Lire la suite

NADEAU MAURICE (1911-2013)

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

Maurice Nadeau est né à Paris le 21 mai 1911. Avant de diriger La Quinzaine littéraire, bimensuel à la fois élégant et austère, Nadeau a exercé divers métiers. Orphelin de père, pur produit de la méritocratie républicaine, le fils de Zilda Clair, une servante qui ne savait pas lire, poursuivra des études qui le mèneront à l’École normale supérieure de Saint- […] Lire la suite

NARCEJAC THOMAS (1908-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 173 mots

Écrivain français, de son vrai nom Pierre Ayraud. Après avoir publié en solitaire plusieurs titres reconnus (La Mort est du voyage, 1948) il s'associe à Pierre Boileau pour une fructueuse collaboration (Celle qui n'était plus, 1952 ; D'entre les morts, 1954 ; Les Magiciennes, 1957 ; Les Louves, 1973 […] Lire la suite

NAVILLE PIERRE (1904-1993)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 012 mots

Le nom de Pierre Naville est attaché, dans l'histoire des idées du xxe siècle, au mouvement surréaliste et au développement de la sociologie du travail. Élevé dans un milieu très aisé, le futur militant communiste a connu, de son propre aveu (Mémoires imparfaites, 1987), une enf […] Lire la suite

NDIAYE MARIE (1967- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 047 mots

Peu présente sur la scène publique, Marie NDiaye a très vite refusé le jeu médiatique qui aurait voulu faire d'elle une jeune prodige métissée symbole d'intégration. La polyphonie d'écritures qui caractérise son œuvre n'en rencontre pas moins un succès certain auprès du public. Peut-être pour sa capacité à instaurer, à partir des signes du quotidien, un univers proche de la fable et du merveilleux […] Lire la suite

NELLI RENÉ (1906-1982)

  • Écrit par 
  • René LAFON
  •  • 741 mots

C'est entre 1941 et 1943 que René Nelli se révèle tout à la fois comme un poète en langue d'oc (Entre l'esper e l'abséncia, 1941) et un double érudit : en érotologie médiévale et en métaphysique manichéenne. Les deux grands articles du numéro spécial des Cahiers du Sud sur le Génie d'oc et l'homme méditerranéen (1943), « De l'amour proven […] Lire la suite

NÉMIROVSKY IRÈNE (1903-1942)

  • Écrit par 
  • Alain CLERVAL
  •  • 895 mots

Née en 1903 à Kiev, Irène Némirovsky appartient à la grande bourgeoisie juive russe. En 1918, sa famille fuit la révolution bolchévique et finit par s'installer en 1919 à Paris. En 1926, elle épouse Michel Epstein, dont elle aura deux filles. Arrêtée en juillet 1942, peu avant son mari, elle est internée au camp de Pithiviers, avant d'être déportée à Auschwitz, où elle meurt dès son arrivée. Faisa […] Lire la suite

NERCIAT ANDRÉ ROBERT DE (1739-1800)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 626 mots

De nos jours, les œuvres de Nerciat hantent l'« enfer » de la Bibliothèque nationale. On a pu voir en lui un parfait exemple de l'immoralité et de la corruption de l'aristocratie à la fin de l'Ancien Régime. Guillaume Apollinaire, qui a publié en 1910 une édition assez complète de ses œuvres dans la Bibliothèque des curieux, avec « des morceaux ignorés, des documents nouveaux et des pièces inédite […] Lire la suite

NERVAL GÉRARD DE (1808-1855)

  • Écrit par 
  • Pierre-Georges CASTEX
  •  • 2 628 mots

Le xixe siècle a considéré Gérard de Nerval comme un écrivain mineur : aimable compagnon, doux rêveur, gentil poète. Dans sa Sylvie, déjà tenue pour une réussite exquise de son art, on goûtait le charme idyllique de la narration, sans guère saisir les résonances intérieures. Aurélia, Les Chimères […] Lire la suite

NICOLE PIERRE (1625-1695)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 925 mots

L'un des principaux écrivains de Port-Royal, théologien, controversiste, moraliste. Né à Chartres, issu d'une famille d'humanistes et de poètes, Pierre Nicole est très tôt attiré dans le milieu de Port-Royal par une de ses tantes religieuse. Maître aux Petites Écoles, il poursuit ses propres études et devient en 1649 bachelier en théologie. Mais la même a […] Lire la suite

NIMIER DE LA PERRIÈRE ROGER (1925-1962)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 625 mots

Le deuxième roman de Nimier, Le Hussard bleu (1950), donne son nom à un regroupement d'écrivains de la même génération. Les hussards des années cinquante, A. Blondin, M. Déon, J. Laurent, R. Nimier et quelques autres, s'opposent à l'existentialisme sartrien auquel ils reprochent sa conception pessimiste du monde et sa conception d […] Lire la suite

NIZAN PAUL (1905-1940)

  • Écrit par 
  • Jacqueline LEINER
  •  • 1 609 mots

Pamphlétaire, essayiste, journaliste, reporter et romancier marxiste, Nizan est, par excellence, l'écrivain-miroir des années 1930. Mais il est aussi, en dépit de sa volonté maintes fois explicitée de prétendre ne s'adresser qu'à ses seuls contemporains, un maître à penser de la jeunesse des années 1960.Inscrit au Parti communiste dès 1927, il rompit bruyamment avec lui, en septembre 1939, à l'occ […] Lire la suite

NOAILLES ANNA DE (1876-1933)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

Née à Paris, de mère grecque et de père roumain, la princesse Brancovan et, par son mariage, comtesse Noailles, Anna allie une exubérance toute « orientale » à une riche culture française. Avec son premier recueil de vers, Le Cœur innombrable (1901), réapparaît une poésie romantique, sincère et personnelle, que les recherches symbolistes avaient fait taire. Ses poèmes sont auta […] Lire la suite

NODIER CHARLES (1781-1844)

  • Écrit par 
  • Pierre MOREAU
  •  • 1 868 mots
  •  • 1 média

Si Nodier se rattache aux érudits de la Renaissance qu'il idolâtre, il n'a pas moins d'affinités avec Diderot : son encyclopédisme, le goût de l'exotisme et des voyages, sa liberté d'esprit. Romantique avec humour, préférant à tout l'école buissonnière, il en viendra tout naturellement au conte. Tantôt décrivant, tantôt […] Lire la suite

NOËL BERNARD (1930-2021)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET, 
  • Universalis
  •  • 725 mots

Bernard Noël est né le 19 novembre 1930 à Sainte-Geneviève-sur-Argence (Aveyron). Après des études secondaires à Rodez, il vient suivre à Paris les cours de l’École supérieure de journalisme, mais abandonne vite cette voie. Dans les années 1960, il travaille à la rédaction des dictionnaires de littérature Laffont-Bompiani avant de devenir directeur littéraire des éditions Delpire, de 1967 à 1970, […] Lire la suite

NOËL MARIE ROUGET dite MARIE (1883-1967)

  • Écrit par 
  • Robert LOUIS
  •  • 1 108 mots

Tout semblait se conjuguer pour empêcher que ne parvînt au monde un des chants les plus émouvants de notre temps. Une petite provinciale, sans relations littéraires, publiait sous un pseudonyme aux remugles de sacristie des recueils aux titres dévots. Pourtant Marie Noël, avec Les Chansons et les heures (1920), Le Rosaire des joies (1930) et L […] Lire la suite

NORD PIERRE (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 390 mots

Non sans logique, le romancier Pierre Nord avait pris pour pseudonyme son département de naissance ; né le 15 avril 1900 au Cateau-Cambrésis, près de Cambrai, il s'appelait en réalité André Brouillard.Après des études à Saint-Cyr et diverses campagnes militaires, le capitaine Brouillard fut promu au service des renseignements de la 9e armée (le célèbre deuxième bureau). Fait […] Lire la suite

NOURISSIER FRANÇOIS (1927-2011)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 192 mots

François Nourissier est né à Paris en 1927. Il raconte avec humour dans Le Musée de l'homme (1978) qu'il s'était inventé, à une certaine époque, une identité de « Lorrain de fantaisie », à défaut de pouvoir produire des origines sociales plus légitimées. Il a huit ans quand son père meurt subitement à côté de lui, tandis qu'ils sont au cinéma. Le monde de son […] Lire la suite

NOUVEAU GERMAIN (1851-1920)

  • Écrit par 
  • Alain PETIT
  •  • 1 536 mots

Pour Louis Aragon, Nouveau est « non un poète mineur, mais un grand poète ». « Avec délices, j'entends refleurir dans ses vers le chant grégorien », a dit de lui André Breton. Ces jugements magnifient ce poète singulier qui, par l'unité de sa vie et de son œuvre, témoigna de la possibilité d'un au-delà de la littérature et de l'art, renonça, durant trente ans à l'expression écrite, à son nom même […] Lire la suite

NOVARINA VALÈRE (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 169 mots
  •  • 1 média

« Le théâtre témoigne de la vérité et non du mensonge, il n'est pas le lieu du simulacre mais le lieu de l'accord juste entre l'acteur, le texte et l'endroit de la représentation.[...] Il n'y a qu'un seul endroit où le croisement est juste entre le corps de l'acteur et le texte qui est dit. Il n'y a qu'une façon d'être vrai quand il y a cet accord entre les é […] Lire la suite

NYSSEN HUBERT (1925-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 353 mots

Écrivain et éditeur français, Hubert Nyssen est né en 1925 à Bruxelles. Il sera naturalisé français en 1976. Après une première carrière de publicitaire, il s'installe avec Christine Le Bœuf, sa seconde épouse, au Paradou, non loin d'Arles. Ce qui était initialement un Atelier de cartographie thématique et statistique (Actes) va devenir au fil du temps une des premières maisons d' […] Lire la suite

OBALDIA RENÉ DE (1918-2022)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD, 
  • Universalis
  •  • 439 mots

Auteur discret, René de Obaldia a semé derrière lui livres et pièces avec un air de désinvolture qui lui valut une place marginale dans les lettres contemporaines. Cet humoriste refusait de se prendre au sérieux. Il n'empêche que plusieurs de ses pièces de théâtre ont rencontré le succès dans le monde entier.Obaldia est né le 22 octobre 1918 à Hong Kong, d'une mère française et d'un père panaméen, […] Lire la suite

OBEY ANDRÉ (1892-1975)

  • Écrit par 
  • Sylvie CHEVALLEY
  •  • 484 mots

Né à Douai dans le Nord et mort à Montsoreau en Touraine, André Obey écrit ses deux premières pièces en collaboration avec Denys Amiel : La Souriante Madame Beudet, créée en 1921 par le groupe du Canard sauvage, connaît le succès public, mais le ton satirique de La Carcasse, créée à la Comédie-Française en 19 […] Lire la suite

OHNET GEORGES (1848-1918)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 382 mots

Petit-fils du docteur Blanche et fils d'un entrepreneur enrichi par les travaux d'Haussmann, Georges Ohnet, qui abandonna le barreau pour les lettres, fut l'un des écrivains français les plus en vogue de la fin du xixe siècle. À de premières tentatives malheureuses dans le journalisme, succèdent au théâtre le semi-échec de Regina Carpi […] Lire la suite

OLDENBOURG ZOÉ (1916-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

Romancière et historienne française d'origine russe. Arrivée à Paris en 1925 avec sa famille fuyant la révolution soviétique, Zoé Oldenbourg s'adonne à la poésie dès l'âge de douze ans. Elle pratique également la peinture et goûte même à la théologie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle devient médiéviste en autodidacte. En 1946, elle publie son premier roman, Argile et cendres […] Lire la suite

OLLIER CLAUDE (1922-2014)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 992 mots

Après des études secondaires au lycée Carnot, Claude Ollier, né le 17 décembre 1922 à Paris, entre à l'École des hautes études commerciales et passe une licence en droit. Il exerce ensuite de nombreux métiers. Simultanément, il écrit de petits textes, récits de rêves, carnets, qu'il ne songe pas encore à publier. C'est seulement en 1955 qu'il décide de se consacrer entièrement à l'écriture.Souvent […] Lire la suite

O'NEDDY AUGUSTE MARIE DONDEY dit PHILOTÉE (1811-1875)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 446 mots

L'écrivain français Philotée O'Neddy, membre éminent du Petit Cénacle et Jeune-France convaincu, se lança tout jeune dans la bataille romantique en publiant un recueil de poèmes, Feu et flamme (1833), qui reste son œuvre la plus célèbre. Il y prône non seulement la révolution de l'art, mais la révolution sociale qui doit en être la conséquence logique. Il refuse par ailleurs la […] Lire la suite

ORMESSON JEAN D' (1925-2017)

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 810 mots
  •  • 1 média

Né à Paris le 16 juin 1925, Jean d'Ormesson est issu d'une lignée de conseillers d'État, de contrôleurs généraux des finances, d'ambassadeurs de France et de parlementaires. Sa mère, avec laquelle il a vécu dans le château de Saint-Fargeau, appartient à une famille catholique et monarchiste ; son père, ambassadeur, nommé par Léon Blum, le fait voyager en Bavière, en Roumanie, au Brésil... Normalie […] Lire la suite

ORSENNA ERIK (1947- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 818 mots

Erik Orsenna – pseudonyme d'Erik Arnoult – est né à Paris le 22 mars 1947. Après des études de philosophie et de sciences politiques, il choisit l'économie qui le mène à l'enseignement et à la recherche dans la finance internationale et l'économie du développement. En 1981, il rejoint le cabinet du ministère de la Coopération, et en 1983, l'Élysée, en tant que […] Lire la suite

OSTER DANIEL (1938-1999)

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 850 mots

Romancier, Daniel Oster – né le 15 mai 1938 – ne doit pas faire oublier qu'il fut aussi un critique littéraire d'une agressive et radicale nouveauté. À sa pratique de l'écriture romanesque, sa critique des romans contemporains dont il tint la rubrique dans Les Nouvelles littéraires, son rejet revendiqué des romans qu'il avait […] Lire la suite

PACHET PIERRE (1937-2016)

  • Écrit par 
  • Florence DUMORA
  •  • 904 mots

Né en 1937 à Paris, Pierre Pachet est l’auteur d’une vingtaine d’essais parus de 1976 à 2014. Il fut un membre fidèle, à partir de 1970, du comité de rédaction de La Quinzaine littéraire, puis de En attendant […] Lire la suite

PAGNOL MARCEL (1895-1974)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 1 964 mots

Représentant un cas tout à fait particulier dans le panorama littéraire du xxe siècle, Marcel Pagnol est d'abord le prototype de l'auteur dramatique moderne, auquel le cinématographe a donné un nouveau moyen d'expression : ses œuvres ont ainsi connu un retentissement très vaste et très rapide, que le seul exercice du théâtre ne lui aurait pas offert. […] Lire la suite

PARAIN BRICE (1897-1971)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 621 mots

À l'origine de l'œuvre de Brice Parain se trouve moins une intuition qu'une déception. Très tôt, Parain découvre la profonde duplicité du langage : il est notre fatalité puisqu'il nous permet de communiquer. Mais il ne nous unit qu'en nous trahissant : il nous donne l'illusion que c'est nous qui parlons, alors que nous ne livrons au monde que notre part la […] Lire la suite

PARNY ÉVARISTE DÉSIRÉ DE FORGES DE (1753-1814)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 396 mots

Le chevalier, puis vicomte de Parny a été surnommé en son temps le Tibulle français. Il est connu comme poète érotique et fit parfois scandale par ses tableaux licencieux. Il est né à l'île Bourbon, comme son contemporain Bertin. Parny appartient à l'une des premières familles de la colonie. À l'âge de neuf ans, on l'envoie en France faire ses études au collège de Rennes. Puis il va à Paris, à l'É […] Lire la suite

PASQUIER ÉTIENNE (1529-1615)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 416 mots

Juriste parisien, Étienne Pasquier entre dans la vie publique par le biais d'une charge d'avocat au Parlement de Paris, qui le mène, comme c'est souvent le cas, à la députation pour les états de Blois (1588). Il est conseiller de Henri III, puis de Henri IV (il prend parti pour ce dernier contre la Ligue) ; il se montre aussi adversaire des Jésuites contre lesquels il plaide en 1565 ; il publie su […] Lire la suite

PAULHAN JEAN (1884-1968)

  • Écrit par 
  • Yvon BELAVAL
  •  • 1 380 mots

Éminence grise des lettres ? Puisqu'il n'y a pas d'histoire sans légende, replaçons la légende dans la vérité de l'histoire. Elle explique l'image d'un critique éminent, singulièrement actif et secret, paralysant les uns, éveillant les autres, Socrate paradoxal qui aurait refusé d'argumenter en forme sur l'agora pour ne travailler à rien d'autre, chaque mati […] Lire la suite

PAUL VALÉRY (M. Jarrety)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 103 mots

Avec ses mille deux cents pages de texte serré et ses quelque deux cents pages de notes et d'index, le Paul Valéry de Michel Jarrety (Fayard, Paris, 2008) n'est pas une simple biographie. C'est un monument. On avait rarement connu pareille entreprise visant à tenter de tout dire de la vie d'un homme, semaine après semaine et souvent jo […] Lire la suite

PÉGUY CHARLES (1873-1914)

  • Écrit par 
  • Françoise GERBOD
  •  • 3 176 mots
  •  • 1 média

Aucun auteur n'est cité aussi souvent que Péguy, mais peu d'écrivains de renom sont aussi peu lus. Péguy échappe difficilement aux clichés qui se sont accumulés au cours des années. Il se réduit pour la plupart de nos contemporains à quelques formules : celles qui l'ancrent dans un nationalisme outrancier, scellé par sa mort au champ d'honneur ; dans un catholicisme pieux, de pèlerinages et de cat […] Lire la suite

PELADAN JOSEPH dit JOSÉPHIN (1859-1918)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 441 mots

Partisan de l'ésotérisme et fondateur d'un ordre rosicrucien catholique, Joséphin Peladan, qui se donnait le titre de sâr, hérité, prétendait-il, d'un ancêtre roi babylonien, faisait grand cas de Fabre d'Olivet tout comme son contemporain Stanislas de Guaïta, le fondateur, en 1889, de l'Ordre kabbalistiq […] Lire la suite

PELETIER DU MANS JACQUES (1517-1582)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 633 mots

Poète français, mais aussi grammairien, mathématicien et médecin, esprit mobile et curieux, bouillonnant d'aspirations et d'idées. Un peu plus âgé que Ronsard et que Du Bellay, il fait la connaissance du premier puis du second avant même qu'ils n'entrent au collège de Coqueret, et leur prodigue ses conseils. Il préside ainsi aux origines de la Pléiade ; il […] Lire la suite

PÉLIEU CLAUDE (1934-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

Poète, traducteur et collagiste français, installé aux États-Unis. Dès avant sa majorité, Claude Pélieu fait paraître Rendez-vous avec le sol, recueil poétique de veine surréaliste. Démobilisé de la guerre d'Algérie, il s'installe en 1963 à San Francisco, puis se fixe bientôt à New York, avec son épouse américaine Mary Beach. Ensemble, ils traduisent et éditent en français les […] Lire la suite

PELLISSON PAUL (1624-1693)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 512 mots

L'un des poètes les plus représentatifs du mouvement précieux. Paul Pellisson n'a pourtant consacré à la littérature qu'une part restreinte de sa vie. Ce protestant originaire de Béziers, homme d'esprit et de talent, se fixe à Paris en 1650 et achète une charge de secrétaire du roi. Il publie une Relation contenant l'histoire de l'Académie franç […] Lire la suite

PENNAC DANIEL (1944- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 088 mots

De son vrai nom Pennacchioni, Daniel Pennac naît à Casablanca en 1944. Il est fils de militaire et son enfance se passe hors de France, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Il poursuit des études de lettres à Nice, obtient une maîtrise. Pendant six ans, il enseigne à des enfants placés sous surveillance judiciaire. Par la suite, il assurera son métier de profes […] Lire la suite

PEREC GEORGES (1936-1982)

  • Écrit par 
  • Harry MATHEWS
  •  • 3 750 mots
  •  • 1 média

S'il est souvent possible, chez tout écrivain digne de ce nom, de dégager des traits originaux, il existe une famille d'écrivains dont l'originalité est telle qu'on ne peut les rattacher à aucun auteur, vivant ou mort. C'est à cette famille, dont Franz Kafka et Raymond Roussel sont au xxe siècle des memb […] Lire la suite

PÉRET BENJAMIN (1899-1959)

  • Écrit par 
  • André LAUDE
  •  • 388 mots

De Benjamin Péret, Eluard a dit un jour : « Péret est un plus grand poète que moi. » Celui qui, depuis l'origine du groupe surréaliste, fut, jusqu'à sa mort, le plus fidèle compagnon de route d'André Breton a ignoré et méprisé les compromis tout au long d'une existence d'homme libre, consacrée entièrement à la révolution et à la […] Lire la suite

PERGAUD LOUIS (1882-1915)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 844 mots

Le xxe siècle a vu naître un groupe particulier d'écrivains issus de la classe populaire : les membres de l'enseignement public. On sait de quelle abondante manière ils se sont répandus aujourd'hui. En 1904, ils étaient encore fort peu nombreux. Louis Pergaud fut un de leurs premiers représentants.Il est né le 22 janvier 1882 à Belmont, petit village […] Lire la suite

PERRAULT CHARLES (1628-1703)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 1 757 mots

Le plus énigmatique des grands classiques français a revendiqué la paternité de la colonnade du Louvre, mais non celle des Histoires, ou Contes du temps passé, publiées anonymement en 1697, précédées d'une dédicace de son troisième fils, Pierre Perrault Darmancour. La célébrité de ce recueil en prose a rejeté dans l'ombre une œuvre abondan […] Lire la suite

PERRAULT LES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 546 mots

Le plus célèbre des Perrault reste Charles (1628-1703), contrôleur des Bâtiments et bras droit de Colbert, académicien, chef de file des Modernes et adaptateur probable des fameux Contes, vraisemblablement collectés par son troisième fils. Cet homme illustre est, paradoxalement, encore inconnu pour la partie la plus considérable et la plus amusante de son œuvre : textes autobio […] Lire la suite

PERROS GEORGES (1923-1978)

  • Écrit par 
  • Jude STÉFAN
  •  • 591 mots

La tradition classique des moralistes (La Rochefoucauld et La Bruyère au xviie siècle, Vauvenargues, Chamfort et Rivarol au xviiie, Joubert au xixe) s'est-elle maintenue comme telle, et est-elle restée significative […] Lire la suite

PIA PASCAL (1903-1979)

  • Écrit par 
  • Jean-José MARCHAND
  •  • 1 040 mots

Poète et journaliste, Pascal Pia fut un des plus étonnants érudits littéraires du xxe siècle. De son véritable nom Pierre Pascal Durand, il naît à Paris le 15 août 1903, de parents cévenols.Son père, Arthur Durand, meurt pour la France le 26 septembre 1915, tué à Somain. Sa mère ne peut continuer à payer ses études.Révolté contre tout et tous, il se s […] Lire la suite

PICARD RAYMOND (1917-1975)

  • Écrit par 
  • Jacques ROBICHEZ
  •  • 1 074 mots

Né à Longwy (Meurthe-et-Moselle), Raymond Picard était ancien élève du lycée Poincaré à Nancy et de la faculté des lettres de Paris. Après avoir été reçu à l'agrégation des lettres en 1945, il commence sa carrière au lycée de Chartres, où il enseigne pendant deux ans. Il est ensuite détaché à la direction générale des relations culturelles et professeur à l'institut français du Royaume-Uni, à Lond […] Lire la suite

PICHETTE HENRI (1924-2000)

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 672 mots

Henri Pichette, de son vrai nom Harry Paul Pichette, est né en 1924 à Châteauroux. Frère du peintre James Pichette, il est le fils d'un Canadien arrivé en France avec l'Expeditionary Corps américain de 1917 et d'une Française d'origine méridionale. D'une enfance troublée et de cette double généalogie, il hérite une langue à la recherche de racines linguistiques ou territoriales fondamentalement im […] Lire la suite

PICHOIS CLAUDE (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 637 mots

Né le 21 juillet à Paris, Claude Pichois fut élève de H.E.C. avant de se tourner vers l'histoire littéraire. Monument d'érudition, sa thèse principale, Philarète Chasles et la vie littéraire au temps du romantisme (1965), que prolongeait sa thèse complémentaire, L'Image d […] Lire la suite

PIEL JEAN (1902-1996)

  • Écrit par 
  • Sylvie PATRON
  •  • 715 mots

Jean Piel est mort à Neuilly-sur-Seine le 1er janvier 1996, l'année des cinquante ans de la revue à laquelle il a consacré sa vie :Critique, « revue générale des publications françaises et étrangères », fondée en juin 1946 par Georges Bataille.Né le 28 janvier 1902 à Saint-Martin-de-F […] Lire la suite

PIERRE JOSÉ (1927-1999)

  • Écrit par 
  • René PASSERON
  •  • 738 mots

L'écrivain surréaliste José Pierre est mort le 7 avril 1999. Il était né à Bénesse-Maremne (Landes) en 1927 et, après un bref passage aux Jeunesses communistes, avait rencontré André Breton en 1952 – une rencontre décisive, qui l'intégrera au Groupe surréaliste de Paris jusqu'en 1969, date de l'auto-dissolution du groupe. Dès lors, José Pierre apporte s […] Lire la suite

PIEYRE DE MANDIARGUES ANDRÉ (1909-1991)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 413 mots

Né à Paris, André Pieyre de Mandiargues a commencé d'écrire vers 1933, mais son premier ouvrage date de 1943. C'est dire que son entrée « officielle » en littérature est assez tardive. Pourtant, cette jeunesse sans écriture apparaît moins comme un vide que comme une attente préparant à la littérature. Ainsi, durant son enfance, des séjours dans le pays de Ca […] Lire la suite

PINGET ROBERT (1919-1997)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LIÉBER, 
  • Madeleine RENOUARD, 
  • Universalis
  •  • 1 138 mots

« Une fois venu le moment de la rédaction, c'est en toute conscience que je déclenche le mécanisme ou, si l'on veut, que j'ouvre le robinet du subconscient, disons de la sensation. Ce travail est on ne peut plus volontaire. Une manière presque d'écriture automatique en pleine conscience, c'est-à-dire avec filtrage immédiat des possibles, de ce qui pourrait être développé, et dont je m'efforce de d […] Lire la suite

PIRON ALEXIS (1689-1773)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 301 mots

Quelque chose nuit à la réputation littéraire de Piron : pas seulement l'Ode à Priape, poème puissant dans le genre lubrique qui lui ferma à jamais les portes de l'Académie française ; avec son air facétieux de bonimenteur à la parade toujours entre deux vins, on a peine à le prendre au sérieux. Il y a en lui un fond de gauloiserie bachique capable de donner le change sur sa vr […] Lire la suite

PIVIDAL RAFAËL (1934-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 245 mots

Écrivain français. De père argentin, qui le laisse bientôt orphelin, et de mère française, Rafaël Pividal, après une adolescence marquée par la pauvreté, passe le baccalauréat au lycée français de Buenos Aires et part étudier à Paris. Agrégé de philosophie en 1959, il est nommé au lycée d'Alger puis au lycée Condorcet à Paris, avant d'enseigner la sociologie de l'art à la Sorbonne à partir de 1964 […] Lire la suite

PLANCHON ROGER (1931-2009)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 458 mots

Comédien, metteur en scène, auteur dramatique et réalisateur de films, Roger Planchon a marqué l'univers du théâtre, tant par le rôle qu'il a joué dans la décentralisation, à travers l'aventure du Théâtre de Villeurbanne, que par ses lectures du répertoire classique qui inventent un nouveau réalisme en insistant sur les correspondances qui existent entre destins individuels et société.Du Théâtre d […] Lire la suite

POIROT-DELPECH BERTRAND (1929-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 231 mots

Écrivain et journaliste français. D'une famille de médecins et d'universitaires, orphelin de père à onze ans, Bertrand Poirot-Delpech, après un passage par la faculté des lettres, entre au journalLe Monde en 1951. Il y accomplira l'essentiel de sa carrière de journaliste, passant de la rubrique universitaire à la chronique judiciaire (1955), avant de succéder en 1959 à Robert K […] Lire la suite

POMMERAT JOËL (1963- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 137 mots
  •  • 2 médias

Le théâtre de Joël Pommerat est celui des mots qui se cherchent, des phrases qui s'élancent et se brisent et s'enroulent jusqu'à faire surgir, du plus profond des silences, les non-dits, les secrets inavoués. Faussement réaliste, réellement poétique, son verbe n'en obéit pas moins à des règles savantes. Inscrit dans le concret des existences en proie à la difficulté d'être, il traite tout à la foi […] Lire la suite

PONGE FRANCIS (1899-1988)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT
  •  • 2 418 mots

Tout au long d'une carrière de plus de soixante ans, Ponge a donné l'exemple d'une démarche créatrice parfaitement indépendante et cependant toujours au cœur des préoccupations de ses contemporains ; d'une fidélité à soi qui n'a jamais exclu le mouvement ni l'évolution. Ayant anticipé quelques-unes des modes littéraires du siècle, il s'est laissé rejoindre, mais rarement enfermer par elles, préfér […] Lire la suite

PONSON DU TERRAIL PIERRE-ALEXIS vicomte (1829-1871)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 276 mots

Écrivain français et l'un des producteurs de romans-feuilletons les plus populaires et les plus féconds du xixe siècle. Après avoir entrepris des études pour entrer dans la marine, Ponson du Terrail se tourne vers les lettres, et ses premiers essais sont très rapidement couronnés de succès. À partir de 1853, il publie dans La Patrie […] Lire la suite

PONTUS DE TYARD ou THIARD (1521-1605)

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 738 mots

Poète de l'école lyonnaise, ami intime de Maurice Scève, Pontus de Tyard (ou de Thiard) est né dans une riche famille bourguignonne, qui compte plusieurs hauts dignitaires royaux. Destiné dès l'enfance à l'Église — Fernand Mazade écrit « qu'il fut, presque de naissance, chanoine de la cathédrale de Mâcon » —, il commença pourtant de très bonne heure à […] Lire la suite

POULAILLE HENRY (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 689 mots

Fils d'un charpentier militant syndicaliste et d'une canneuse de chaises, Henry Poulaille occupe une place très particulière dans le monde des lettres françaises : celle de l'écrivain prolétarien, au même titre qu'un Tristan Rémy, un Marc Bernard ou un Louis Guilloux. Mais ce sont les conditions mêmes de la vie ouvrière qui décident de son existence e […] Lire la suite

POURRAT HENRI (1887-1959)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 294 mots

Poète, romancier et conteur français, Henri Pourrat ne quittera jamais cette Auvergne où il est né. Malade dès son adolescence, il mène une vie de retraite et se consacre à la littérature. Dans ses poèmes, Les Montagnards (1919), on ressent l'influence très nette de Jammes (pour l'isolement provincial), de Mistral (pour un régionalisme qui va aller en s'accentuant) et de Péguy […] Lire la suite

POUY JEAN-BERNARD (1946- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 691 mots
  •  • 1 média

Bien qu'il soit né à Paris, ce défenseur opiniâtre du roman noir et de la littérature populaire revendique des origines occitanes. Son père, chef de gare et peintre amateur, va lui inculquer dès l'enfance le goût de la peinture. Il obtient un D.E.A. en histoire de l'art, puis il devient animateur culturel (1972-1980) au lycée d'Ivry, où il croise deux futurs […] Lire la suite

POZZI CATHERINE (1882-1934)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 945 mots

La souffrance et la maladie furent le destin de Catherine Pozzi. Elle en eut conscience: « Je suis un des points singuliers par où la souffrance de la planète rayonne. » Rarement, autant que dans cette œuvre brève, la ferveur poétique atteignit une telle intensité. Une « vie noire », c’est ainsi qu’elle qualifia « son étrange vocation à la nuit ».Catherine Pozzi est née le 13 juillet 1882 à Paris, […] Lire la suite

PRÉVERT JACQUES (1900-1977)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 2 974 mots
  •  • 2 médias

Il est assez curieux de constater que les meilleurs écrivains de notre temps (Céline, Giono, Aymé, Audiberti, Queneau) ont tous édifié leur œuvre à l'écart des modes et des théories littéraires qui fourmillaient de leur vivant. Jacques Prévert n'échappe pas à cette observation : tant d'années après sa mort, il reste le poète français le plus célèbre parmi ses contemporains. Ce succès peu commun qu […] Lire la suite

PRÉVOST ABBÉ (1697-1763)

  • Écrit par 
  • Jean SGARD
  •  • 1 337 mots

Prévost d'Exiles est l'homme de toutes les contradictions : tour à tour moine et soldat, janséniste et jésuite, moraliste chrétien et philosophe libertin, il n'est d'aucune secte, d'aucun parti. Il ne se sent libre ni en France, ni en Angleterre, ni en Hollande ; rêvant de s'évader et revenant toujours à ses chaînes, il n'est nulle part chez lui ; il est, du nom même qu'il s'est donné, Prévost « d […] Lire la suite

PROUST MARCEL (1871-1922)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves TADIÉ
  •  • 7 252 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de Marcel Proust est, comme sa vie, le lieu de rencontre de deux époques : la tradition classique et la modernité. À la recherche du temps perdu est l'aboutissement de l'évolution qui conduit de Racine à Balzac et à Flaubert, et intègre certains apports des romans anglais, allemands et russes ; c'est au nom de ce classicisme que l'on a d'abord défendu Proust. Mais il es […] Lire la suite

PSICHARI JEAN (1854-1929)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 310 mots

Linguiste et écrivain, Jean Psichari, père d'Ernest Psichari et gendre de Renan, est né à Odessa ; il vient en France à quatorze ans, à Marseille puis à Paris où il fera des études supérieures à l'École des langues orientales. Toute sa vie et son œuvre sont consacrées à la question linguistique en Grèce. Après quelques voyages dans ce pays, il devient directeur d'études à l'École pratique des haut […] Lire la suite

QUEFFÉLEC HENRI (1910-1992)

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 426 mots

L'aventure littéraire d'Henri Queffélec, né à Brest, s'est élaborée à partir d'une aire géographique très définie, celle que balisent Belle-Île, Ouessant, Sein, Douarnenez. Un second thème très prégnant — la foi catholique — lui a permis d'insuffler une dimension spirituelle à ses romans maritimes. De fait, ils ont toutes les vertus qu'on attendait de ce genre dans les années 1940-1950 : une énerg […] Lire la suite

QUENEAU RAYMOND (1903-1976)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 3 016 mots

Derrière des lunettes souriantes et une œuvre ouvertement bon enfant, Raymond Queneau apparaît comme un écrivain mystérieux : pas enveloppé, mais rempli de mystère. Au moment même où l'on croit saisir une intention, une propriété, une morale, c'est tout autre chose qui se présente, chaque fil tirant sur le précédent. On ne sait jamais par quel bout le saisir […] Lire la suite

QUIGNARD PASCAL (1948- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 2 584 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de Pascal Quignard multiplie paradoxes et ruptures. La structure de ses livres paraît hésiter entre plusieurs genres – essai, conte, fragment, autobiographie, roman historique ou contemporain – jusqu'à ce que la publication des premiers tomes de Dernier Royaume donne toute la mesure de son talent polyphonique. En même temps, le choix d'une forme volontiers atypique ne d […] Lire la suite

QUINAULT PHILIPPE (1635-1688)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 518 mots

Dramaturge, librettiste et poète français. Bien que Quinault soit fils d'un boulanger, Tristan l'Hermite le prend sous sa protection et l'introduit à l'hôtel de Guise. Il débute très tôt au théâtre avec une comédie fort bien enlevée, Les Rivales (1655), qui obtient un triomphe. C'est le début d'une carrière exceptionnelle durant laquelle […] Lire la suite

QUINET EDGAR (1803-1875)

  • Écrit par 
  • Maurice DOMINO
  •  • 1 129 mots

Comme Montaigne, Pascal ou Rousseau, Edgar Quinet appartient à la famille des écrivains inclassables. Il a été l'un des maîtres de la jeunesse des années 1840, qui allait faire la révolution de 1848 ; il a donné son nom aux rues et aux écoles de la IIIe République ; il est oublié, et on ne le lit plus guère ou plus du tout. Tout aussi dédaigneux de sculpter sa statue pour la […] Lire la suite

RABBE ALPHONSE (1786-1829)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 668 mots

Précurseur des « petits romantiques » français. Un physique séduisant et une brillante intelligence laissaient entrevoir pour Alphonse Rabbe un avenir des plus prometteurs, mais une syphilis, contractée lors de la guerre d'Espagne à laquelle il participa comme administrateur militaire, le défigura hideusement et altéra peu à peu sa santé physique et mentale.Après avoir embrassé la cause des Bourbo […] Lire la suite

RABELAIS FRANÇOIS (1483 env.-1553)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 9 611 mots
  •  • 2 médias

Libre penseur ou chrétien sincère, soutien de la politique royale ou esprit subversif, philosophe ou conteur facétieux : ces rôles, et quelques autres, les commentateurs les ont prêtés à Rabelais, dont l'œuvre polymorphe échappe à tout classement. Les quatre romans publiés de son vivant donnent à rire et à penser, dans une dualité qui ne facilite pas l'interprétation. Ces textes où l'on débat de t […] Lire la suite

RACAN HONORAT DE (1589-1670)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 318 mots

Faux marquis, mais membre authentique de la famille de Bueil, né à la lisière du Maine et de l'Anjou, Racan est élevé aux champs, en Touraine, tandis que son père, maréchal de camp, est tué au service du roi en 1597, et que sa mère meurt à son tour en 1602. Il demeure sous la chaude protection de son cousin, futur duc de Bellegarde, mais son éducation reste plutôt légère. Après avoir été page, il […] Lire la suite

RACHILDE MARGUERITE EYMERY dite (1860-1953)

  • Écrit par 
  • Claude DAUPHINE
  •  • 719 mots

Née le 11 février 1860 dans la demeure familiale du Cros, proche de Périgueux, Marguerite Eymery (Rachilde, en littérature) connaît une enfance et une adolescence troublées, qu'elle passe entre un père officier de carrière préoccupé de ses chevaux plus que de sa fille et une mère dépressive autant que mythomane. Après quelques premières publications dans […] Lire la suite

RACINE JEAN

  • Écrit par 
  • Paul BÉNICHOU
  •  • 4 349 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de Racine marque, dans l'histoire de la tragédie classique, le moment de l'accomplissement. Ce genre, au sein duquel un idéal de simplicité et de rigueur formelles avait lutté longtemps avec une matière héroïco-baroque, trouve enfin chez lui son harmonie et ce qu'on pourrait appeler son allure naturelle. Par quels moyens, et grâce à quelle inspirati […] Lire la suite

RACINE JEAN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 405 mots

22 décembre 1639 Baptême de Jean Racine à La Ferté-Milon.1648-1653 Troubles de la Fronde en France.1649-1653 Après la mort de ses parents et de son grand-père paternel, Racine est élevé aux Petites Écoles du monastère de Port-Royal des Ch […] Lire la suite

RACINE LOUIS (1692-1763)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 263 mots

Le plus jeune des deux fils de Jean Racine, Louis, restera toute sa vie hanté par la gloire de son père (il avait, raconte-t-on, sans cesse sous les yeux le vers de Phèdre : « Et moi, fils inconnu d'un si glorieux père »). Tenté par le théâtre, il se contentera néanmoins de rédiger des […] Lire la suite

RADIGUET RAYMOND (1903-1923)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 396 mots

« Phénomène des lettres françaises », selon Cocteau. La météorique carrière de cet écrivain mort à vingt ans aurait pu valoir à Radiguet un destin posthume à la Rimbaud. Mais l'écriture très classique et la lucidité qui caractérisent ses deux romans donnaient de Radiguet une image qui se prêtait mal à une telle mythification. Fils de journaliste, lancé lui-même à quinze ans dans le journalisme, il […] Lire la suite

RAY LIONEL (1935- )

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 410 mots

Aragon salua comme un « événement poétique considérable » la venue de Lionel Ray (de son vrai nom Robert Lorho, né en 1935 à Mantes-la-Ville) dans la poésie française des années 1970. De 1971, avec Les Métamorphoses du biographe, à 1996, avec Syllabes de sable, Lionel Ray a donné une dizaine de recueils de poèmes – L'Interdit est mon opéra […] Lire la suite

RAYNAL GUILLAUME (1713-1796)

  • Écrit par 
  • Pierre DUPARC
  •  • 404 mots

Auteur d'ouvrages à prétentions historiques ou philosophiques, habitué des salons littéraires du xviiie siècle, Guillaume Raynal, né à Saint-Geniez (Aveyron), fut élève des jésuites à Rodez et entra lui-même dans la Compagnie de Jésus. Il fut d'abord professeur de collège à Pézenas, à Clermont et à To […] Lire la suite

REBATET LUCIEN (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 397 mots

Après des études universitaires commencées à Lyon et poursuivies en Sorbonne, Lucien Rebatet, surveillant à Paris, accorde ses sympathies dès 1923, à l'Action française ; il tiendra dans le journal de Maurras, six ans plus tard, les rubriques musicale, littéraire et cinématographique. Sa véritable entrée en politique se fait par ses articles dans Je suis partout en 1932. En 193 […] Lire la suite

RÉDA JACQUES (1929- )

  • Écrit par 
  • Pierre LOUBIER
  •  • 1 432 mots

Né en 1929, à Lunéville, Jacques Réda est l'auteur d'une œuvre attachante, abondante, qui ne prétend en rien renouveler les formes du poème ou de la prose, tant elle est insoucieuse des modes ou des avant-gardes. Elle affiche même volontiers un certain goût pour le classicisme, au moins sur le plan formel. Et pourtant, elle se caractérise par une voix, un regard, un style fort singuliers : élégiaq […] Lire la suite

REGNARD JEAN-FRANÇOIS (1655-1709)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 481 mots

Parisien des Halles, fils d'un riche marchand de poisson salé, mais orphelin de père dès sa tendre enfance, Jean-François Regnard est élevé par sa mère et ses quatre sœurs, fait de bonnes études et entre en apprentissage chez un mercier. Les démons du voyage, du jeu et de la poésie le saisissent de bonne heure. Avant vingt ans, il part pour Constantinople, revient au bout de deux ans, puis, en 167 […] Lire la suite

RÉGNIER HENRI DE (1864-1936)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 321 mots

Né d'une vieille famille de l'aristocratie de Honfleur, Henri de Régnier poursuit des études de droit avant de se consacrer à la littérature. Il collabore à diverses revues sous le pseudonyme de Hughes Vitrix, soulignant ainsi son admiration pour Hugo et Vigny. Son premier recueil, Lendemains (1885), porte l'empreinte de cette influence. Puis il fréquente, avec son ami […] Lire la suite

RÉGNIER MATHURIN (1573-1613)

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 784 mots

La vie de Mathurin Régnier est assez mal connue, ou du moins avec assez peu de certitude. Il est né à Chartres ; sa mère était la sœur du poète Philippe Desportes ; son père, un notable bourgeois, tenait sur la place des Halles un jeu de paume appelé le Tripot Régnier. Il semble bien que le jeune Mathurin ait hanté de bonne heure des lieux fort peu recommandables. Destiné cependant aux ordres, Rég […] Lire la suite

REMY PIERRE-JEAN (1937-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 244 mots

Écrivain et diplomate français. Né à Angoulême, Jean-Pierre Angremy, qui prendra par la suite le pseudonyme de Pierre-Jean Remy, fait ses études au lycée Condorcet. Il intègre l'E.N.A. en 1963 et commence ensuite une double carrière de diplomate et d'écrivain. Il est tour à tour en poste à Hong Kong et Pékin avant de rentrer en France en 1966. À partir de 1972, il accumule les charges mêlant étroi […] Lire la suite

RENAN ERNEST (1823-1892)

  • Écrit par 
  • Jean GAULMIER
  •  • 1 651 mots
  •  • 1 média

De L'Avenir de la science à l'Examen de conscience philosophique (1889), pendant quarante ans, bien qu'il eût paru se livrer avec volupté au jeu des antinomies, Renan est resté fidèle à ses options initiales. Qu'il traite d'histoire, de morale ou de philosophie, de critique […] Lire la suite

RENARD JULES (1864-1910)

  • Écrit par 
  • Léon GUICHARD
  •  • 1 275 mots

« Homme de lettres », Renard vécut pour écrire, pour écrire « juste » et pour écrire « vrai ». À l'écart des écoles et des vogues passagères, rebelle à toute influence autre que celle des classiques français, il abandonne bien vite les formes usées de la nouvelle et du roman, pour devenir un maître de l'expression condensée, de la page parfaite. Il fixe un regard aigu, parfois cruel, sur les petit […] Lire la suite

RESTIF DE LA BRETONNE (1734-1806)

  • Écrit par 
  • Jacques LACARRIÈRE
  •  • 1 422 mots

Restif de La Bretonne est une des personnalités les plus attachantes du xviiie siècle. Berger, typographe, écrivain, réformateur, philosophe, libertin, visionnaire, il fut tout cela à la fois, ce qui explique les opinions contradictoires portées dès son vivant sur l'homme et sur son œuvre. Cette œuvre immense recèle pourtant des documents de premier o […] Lire la suite

RETTÉ ADOLPHE (1863-1930)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 249 mots

Écrivain français, Adolphe Retté débute en 1889 avec un recueil de vers, Cloches dans la nuit, au croisement du symbolisme et du naturalisme. D'un vigoureux anticonformisme, il participe au mouvement décadent ; sa légende, Thulé des brumes (1892), est une sorte de vision hall […] Lire la suite

RETZ JEAN FRANÇOIS PAUL DE GONDI cardinal de (1613-1679)

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse HIPP
  •  • 1 619 mots

Longtemps, Paul de Gondi a été un prêtre franchement scandaleux, factieux, opportuniste et maladroit. Mais il fut aussi – encore que plus rarement – coadjuteur, familier du pavé de Paris, champion de la romanité, élève de « M. Vincent », proscrit et pénitent de dom Hennezon. Peu à peu, il quitte ce personnage douteux pour devenir ce qu'il est : un des grands écrivains de son temps ; sa vie entière […] Lire la suite

REVEL JEAN-FRANÇOIS (1924-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre RIGOULOT
  •  • 841 mots

Jean-François Revel – de son vrai nom Jean-François Ricard – est né à Marseille le 19 janvier 1924. Engagé très jeune dans la Résistance, cet élève de l'École normale supérieure devient agrégé de philosophie, matière qu'il enseigne en Algérie, au Mexique (1950-1952), en Italie (1952-1956) avant de revenir en France. Il quitte l'Éducation nationale en 196 […] Lire la suite

REVERDY PIERRE (1889-1960)

  • Écrit par 
  • Henri LEMAÎTRE
  •  • 1 288 mots

Le titre du recueil dans lequel Reverdy réunit en 1949 les poèmes écrits au long de plus de trente années (1913-1949), Main-d'œuvre, révèle le secret profond du poète et de son originalité. Voici en effet un poète, au sens authentique et étymologique, d'abord un manouvrier du verbe. N'était-il pas issu d'une lignée d'artisans languedociens, manouvriers de la […] Lire la suite

REVERZY JEAN (1914-1959)

  • Écrit par 
  • Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS
  •  • 796 mots

Jean Reverzy est âgé de quarante ans lorsqu'il publie son premier roman, Le Passage (1954), qui obtient le prix Renaudot à la fin de la même année. Rien ne semblait destiner ce provincial timide, médecin de quartier à Lyon, à la notoriété littéraire. De fait, le succès sera éphémère puisque son public diminue notablement avec ses romans suivants à la fois plus difficiles et plu […] Lire la suite

REYBAUD LOUIS (1799-1879)

  • Écrit par 
  • Louis LECOMTE
  •  • 358 mots

Fils d'un négociant marseillais, Louis Reybaud naît en 1799, comme Balzac et Henri Monnier. Son plus grand titre de gloire est d'avoir créé, avec le personnage de Jérôme Paturot, une figure emblématique de la bourgeoisie sous la monarchie de Juillet (Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale, 1842). Contrairement à […] Lire la suite

REZA YASMINA (1959- )

  • Écrit par 
  • Denis GUÉNOUN
  •  • 936 mots

L'insolent succès de Yasmina Reza lance un défi aux observateurs de la vie théâtrale et littéraire. Car cette jeune femme écrivain, fêtée sur les scènes du monde entier par un public très vaste – et donc tenue pour commerciale –, reste absente des plateaux de télévision, ne livre qu'avec mesure quelques propos réservés. Cette faiseuse de comédies, à l'habileté redoutable, censément boulevardière, […] Lire la suite

RIBEMONT-DESSAIGNES GEORGES (1884-1974)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 951 mots

Né à Montpellier dans une famille bourgeoise, Georges Ribemont-Dessaignes fit le désespoir des siens par ses conceptions artistiques d'avant-garde. Peintre, musicien, romancier, poète et dramaturge, il fut un des précurseurs du mouvement dada en France. Sans lui pas de théâtre dada, pas de musique dada (son […] Lire la suite

RICARDOU JEAN (1932- )

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 740 mots

Né a Cannes le 17 juin 1932, romancier et critique (ces deux activités d'écriture sont chez lui réversibles), membre du comité de rédaction de la revue Tel Quel entre 1962 et 1971, Jean Ricardou doit être avant tout considéré comme l'exégète, le théoricien et le chef de file du Nouveau Roman. Si l'on écarte ses œuvres de fiction – L'Observatoire de Cannes (1 […] Lire la suite

RICHAUD ANDRÉ DE (1909-1968)

  • Écrit par 
  • Renée SAUREL
  •  • 690 mots

Les premières années de la vie d'André de Richaud, qui naît en 1909 à Perpignan, se passent à Nîmes, où son père enseigne l'histoire. La guerre éclate. M. de Richaud, mobilisé, est tué peu après. Sa veuve vient alors vivre avec André à Althen-les-Paluds, village du comtat Venaissin. Non loin de là se trouve la poudrerie nationale de Sorgues, où des Anamites et des Sénégalais fabriquent des gaz tox […] Lire la suite

RICHEPIN JEAN (1849-1926)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 345 mots

Jeune normalien, Jean Richepin, après s'être engagé dans les francs-tireurs durant la guerre de 1870, se fait remarquer au quartier Latin par ses excentricités qui dénotent un mépris des conventions sociales. Son premier recueil poétique, La Chanson des gueux (1875), obtient un très vif succès de scandale. Sa révolte sincère s'y exprime avec beaucoup de facilité et de violence. […] Lire la suite

RICTUS GABRIEL RANDON DE SAINT-AMAND dit JEHAN (1867-1933)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 443 mots

Beaucoup de mystère entoure l'origine de Jehan Rictus, écrivain populaire français. Sans doute fils naturel d'un noble anglais et d'une marquise française, il passe des années d'enfance malheureuses avec sa mère, après que son père l'eut quittée. Très jeune, il abandonne sa famille et vient de Boulogne-sur-Mer à Paris. Tour à tour manœuvre, balayeur, livreur, garçon de courses, il souffre de la pa […] Lire la suite

RIGAUT JACQUES (1899-1929)

  • Écrit par 
  • André LAUDE
  •  • 362 mots

Peut-être Jacques Rigaut a-t-il ressenti trop fortement son appartenance au mythique « château de la démoralisation » dont parle Breton dans le Manifeste du surréalisme. Cité plusieurs fois dans les écrits surréalistes, il a été l'un des incitateurs du mouvement : il est à la barre des témoins lors du procès Barrès (mai 1921), qui voit la première passe d'armes entre Breton et […] Lire la suite

RIMBAUD ARTHUR

  • Écrit par 
  • Jean-Luc STEINMETZ
  •  • 5 062 mots

L'extraordinaire célébrité de Rimbaud, l'évidente propagation d'un mythe que sa vie et son œuvre semblent avoir favorisé empêchent souvent d'estimer réellement ce qu'il fut. Provoquant les admirations les plus sincères et les plus opposées (Claudel et les surréalistes), parfois même l'idolâtrie, il a pu donner lieu également à des jugements suspicieux, parmi lesquels, au premier chef, celui d'Etie […] Lire la suite

RIMBAUD ARTHUR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 536 mots

20 octobre 1854 Naissance de Jean-Nicolas-Arthur Rimbaud à Charleville.1869 Entre en classe de rhétorique.1870 Publication dans la Revue pour tous des « Étrennes des orphelins ». Arrivée au collège d'un nouveau professeur, Georges Izambard, qui aura une grande influence sur Rimbaud.24 ma […] Lire la suite

RINALDI ANGELO (1940- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 713 mots

Romancier et critique, Angelo Rinaldi est né le 17 juin 1940 à Bastia, sur l'île de Beauté qu'il ne cite jamais mais évoque dans ses romans. Journaliste, il débute à Nice-Matin dans la chronique judiciaire, de 1965 à 1969. Un premier roman paraît chez Maurice Nadeau, La Loge du Gouverneur (1969, prix Fénéon), su […] Lire la suite

RIVAROL (1753-1801)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 1 589 mots

Rivarol appartient à la période transitoire située entre l'époque des Lumières et le romantisme, et qui se caractérise par une certaine vacance du génie créateur. Nullement artiste, inapte à la poésie, au roman, au théâtre, il est de la race des critiques, essayistes ou pamphlét […] Lire la suite

RIVIÈRE JACQUES (1886-1925)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 004 mots

Si, à propos de Jacques Rivière, on a bien raison d'évoquer l'importance de son rôle à la tête de La Nouvelle Revue française, sa compréhension profonde des écrivains ses contemporains, ses conseils lucides aux jeunes auteurs, la part qu'il prit à une nouvelle orientation de la critique, on ne doit pas négliger pour autant l'œuvre écrite à travers laquelle se livre un itinérair […] Lire la suite

ROBBE-GRILLET ALAIN (1922-2008)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 2 059 mots

Tout au long d'un demi-siècle, Alain Robbe-Grillet aura été, dans le monde des lettres et de la culture françaises, le plus constant des trublions. Dès son entrée en littérature, cet ingénieur agronome saisi par l'écriture suscita des rejets violents et même haineux. Certains allaient jusqu'à voir en lui un malade mental, voire un assassin parce qu'il projetait d'en finir avec l'héritage romanesqu […] Lire la suite

ROBERT MARTHE (1914-1996)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 103 mots

Née à Paris dans une famille très modeste, remarquée par ses professeurs, Marthe Robert bénéficie, dès ses études secondaires, d'une bourse lui permettant de séjourner en Allemagne. La rencontre avec ce pays, sa langue et sa littérature est décisive pour l'orientation de sa vocation littéraire. Son premier livre publié est une Introduction à la lecture de Kafka (1946), un écriv […] Lire la suite

ROBERTS JEAN-MARC (1954-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 285 mots

Écrivain et éditeur français. Né d’une mère italienne et d’un père américain, Jean-Marc Roberts publie à l’âge de dix-huit ans son premier roman, Samedi, dimanche et fêtes (prix Fénéon 1972). Le livre est paru aux éditions du Seuil, où Jean Cayrol s’avère alors un exceptionnel découvreur de talent […] Lire la suite

ROBIN ARMAND (1912-1961)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 425 mots

Si elle n'était nourrie d'une aventure existentielle admirable et hors du commun, l'œuvre d'Armand Robin retiendrait moins l'attention. Dès l'enfance, ce fils de paysan breton pauvre est placé dans une situation de bilinguisme : à l'école, le français remplace le breton (Le temps qu'il fait, roman, 1935, puis 1941). Toute sa vie tournera autour d'une méditation obsessionnelle s […] Lire la suite

ROCHE DENIS (1937-2015)

  • Écrit par 
  • Jude STÉFAN
  •  • 654 mots

Né à Paris le 21 novembre 1937, Denis Roche est directeur littéraire aux éditions Tchou de 1964 à 1970. Il devient par la suite membre du comité éditorial des éditions du Seuil.Si, dans les années 1950, les seuls noms de Bonnefoy, Schehadé ou Pichette avaient été synonymes de renouvellement de la poésie moderne, vers la fin des années 1960 apparaissent plusie […] Lire la suite

ROCHEFORT CHRISTIANE (1917-1998)

  • Écrit par 
  • Nathalie CROM
  •  • 648 mots

Le nom de Christiane Rochefort demeure fermement lié aux années 1960 et 1970 qui l'ont vue apparaître sur la scène littéraire. De ces années, en effet, des évolutions que connaissait alors la société française – la consommation comme ultime forme de bonheur –, de ses immobilismes tout autant, la romancière s'est faite la contemptrice virulente, volontiers ironique, se taillant dès ses premiers liv […] Lire la suite

ROCHE MAURICE (1925-1997)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 589 mots

Né à Clermont-Ferrand, Maurice Roche fait des études musicales et de médecine. En 1946 — à la mort de son père —, il entre dans un quotidien parisien où il sera, pendant plus de quinze ans, journaliste-reporter. Avant de commencer d'écrire, il compose plusieurs musiques pour la scène (Les Épiphanies de Pichette) et des œuvres instrumentales (Stabile, […] Lire la suite

ROLAND BARTHES (T. Samoyault)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 107 mots

Le centenaire de sa naissance, le 12 novembre 1915, permet de redécouvrir Roland Barthes à travers plusieurs colloques, une exposition à la Bibliothèque nationale de France, où son frère a déposé ses archives en 2010, et des publications très variées : de l’Albumoù Éric Marty a réuni des documents inédits, notam […] Lire la suite

ROLIN DOMINIQUE (1913-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 553 mots

Romancière françaised'origine belge, Dominique Rolin est née le 22 mai 1913 à Bruxelles. Elle est issue d'une famille appartenant à la bourgeosie bruxelloise. Après des études de bibliothécaire, elle épouse, en 1937, Hubert Mottart ; leur fille Christine naît en 1938. De 1942 à 1946, Dominique Rolin publie trois romans qui ont la famille pour thème central : Les Marais (1942), […] Lire la suite

ROLIN JEAN (1949- )

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 148 mots
  •  • 1 média

Né à Boulogne-Billancourt le 14 juin 1949, Jean Rolin passe une grande partie de son enfance à Dinard. Sa grand-mère, institutrice, lui donne le goût de la lecture. Comme son frère Olivier, romancier et essayiste, de deux ans son aîné, il est fasciné par les héros de la Résistance et lit les mémoires des as de la Royal Air Force. […] Lire la suite

ROLIN OLIVIER (1947- )

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 598 mots

Style : le mot pourrait résumer la personne et l’œuvre d’Olivier Rolin. Dans « La vraie vie », publiédans Bric et broc (2011), l’écrivain analyse ce terme, se référant à son étymologie autant qu’à sa polysémie. Le style est d’abord ce qui se tient debout. Il renvoie par exemple à la figure du stylite, ermite qui se tient au sommet d’une colonne et s’isole do […] Lire la suite

ROLLAND DE RENÉVILLE ANDRÉ (1903-1962)

  • Écrit par 
  • Patrick KRÉMER
  •  • 1 039 mots

D'origine aristocratique, André Rolland de Renéville naît à Tours en 1903. Sa mère – qui tient salon et reçoit, autour d'Anatole France, nombre d'artistes et de musiciens – est férue d'occultisme et de spiritisme. Faut-il dès lors s'étonner de ce que l'œuvre de l'auteur de Sciences maudites et Poètes maudits soit à ce point marquée par une constante interrogation des liens qui […] Lire la suite

ROLLAND ROMAIN (1866-1944)

  • Écrit par 
  • Jacques ROBICHEZ
  •  • 1 259 mots
  •  • 1 média

« Je n'appelle pas héros, dit Romain Rolland, ceux qui ont triomphé par la pensée ou par la force. J'appelle héros, seuls, ceux qui furent grands par le cœur ». Il est l'un d'eux. C'est par cette grandeur-là qu'il survit. Aussi haut que l'on place l'œuvre, l'homme vaut mieux qu'elle. L'œuvre ne nous a pas encore tout dit, et le meilleur en est peut-être ce Journal et cette […] Lire la suite

ROLLINAT MAURICE (1846-1903)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 150 mots

Rollinat est-il un poète injustement tombé dans l'oubli ? Ce Berrichon, filleul de George Sand, tout en menant une banale carrière administrative, écrit et fréquente les brasseries littéraires parisiennes. Il y dit ses poèmes ou il les chante (car il compose des mélodies sur ses vers). En 1883, son recueil des Névroses lui vaut un éphémère succès (Le Figaro […] Lire la suite

ROMAINS LOUIS FARIGOULE dit JULES (1885-1972)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 533 mots

Né dans le Velay, venu enfant à Paris, Jules Romains est reçu à l'École normale supérieure en 1905 et à l'agrégation de philosophie en 1909. Il enseigne pendant dix ans, mais depuis 1903 il a parallèlement une activité littéraire importante et il devient vite le représentant le plus brillant de l'unanimisme, doctrine qui marque toute son œuvre. Il l'exprime d'abord dans des poèmes, […] Lire la suite

ROMILLY JACQUELINE DE (1913-2010)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 773 mots

Helléniste française. Fille de Maxime David, professeur normalien de philosophie mort pour la France en septembre 1914, et de Jeanne Malvoisin, Jacqueline David est née à Chartres en 1913. Elle va conduire de brillantes études à Paris, d'abord au lycée Molière (lauréate du concours général en 1930, l'année même où les filles sont pour la première fois au […] Lire la suite

RONDEAU GÉRARD (1953-2016)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

L'importante rétrospective qui eut lieu en 2015 à l'espace culturel du Cellier, à Reims, donnait la mesure de l'œuvre de l'homme d'images qu'était Gérard Rondeau, photographe, écrivain et cinéaste. Né le 10 avril 1953 à Châlons-sur-Marne de parents instituteurs, frère du futur écrivain et diplomate Daniel Rondeau, son aîné de cinq ans, l'enfant suit une formation secondaire au lycée Roosevelt de R […] Lire la suite

RONSARD PIERRE DE (1524-1585)

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 2 912 mots

« C'est plus grand que Virgile et ça vaut Goethe », disait Flaubert de l'œuvre de Ronsard. Précisons qu'il la lisait dans une édition des Œuvres complètes – ce que nos contemporains font rarement –, après s'être aperçu que les anthologies vous privaient du meilleur : « Les plus belles choses en sont absentes. » Depuis cette époque, rien n […] Lire la suite

ROSTAND EDMOND (1868-1918)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 504 mots
  •  • 2 médias

Parmi les auteurs dramatiques qui lui furent contemporains – Sardou, Courteline, Feydeau, Tristan Bernard, Bernstein, Porto-Riche, Maeterlinck –, le nom d'Edmond Rostand brille d'un éclat singulier en raison d'une seule pièce de théâtre qui lui a assuré la gloire : Cyrano de Bergerac. Ce chef-d'œuvre a éclipsé ses autres publications : poésies, autres pièces de théâtre, écrits […] Lire la suite

ROSTAND JEAN (1894-1977)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 1 530 mots

Né à Paris, Jean Rostand vit, dès l'âge de six ans, à Cambo, un village basque ; la nature pyrénéenne déclenche sa vocation de naturaliste ; il reconnaît que s'il avait vécu à Paris « cette vocation, peut-être, n'eût point persisté ». Cette vocation naissante se confirmera lors de la révélation fabrienne (1903) ; la découverte de l'histoire du Scarabée doré l'incite à lire les Souve […] Lire la suite

ROTROU JEAN DE (1609-1650)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 508 mots

Le plus important, après Corneille, des dramaturges français dans les années qui précèdent 1650. Bien qu'il ait été victime d'une épidémie de fièvre pourprée alors qu'il avait à peine plus de quarante ans, il a écrit une cinquantaine de pièces dont trente-cinq ont été conservées. Cette abondance s'explique sans doute par sa précocité (à vingt ans, il fait jouer sa première pièce, L' […] Lire la suite

ROUART JEAN-MARIE (1943- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 870 mots

Jean-Marie Rouart est né à Neuilly-sur-Seine, le 8 avril 1943, dans une famille d'artistes peintres. Il est le petit-neveu de Julie Manet, fille de Berthe Morisot et d'Eugène Manet, le petit-fils des peintres Henri Rouart et Henry Lerolle et le fils d'Augustin Rouart. Après avoir conduit des études de lettres, il entame en 1967 une carrière de journaliste au Magazine littéraire […] Lire la suite

ROUAUD JEAN (1952- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 712 mots

Né le 13 décembre 1952 à Campbon dans la Loire-Atlantique (l'ancienne « Loire-Inférieure » devenue pour l'auteur « Loire intérieure »), il est le fils d'un petit commerçant qui décède en 1963. Rouaud mène une scolarité banale au collège Saint-Denis de Saint-Nazaire, qui se prolonge par des études de lettres sans passion à la faculté des lettres de Nantes. Il enchaîne les petits boulots dans le jou […] Lire la suite

ROUBAUD JACQUES (1932- )

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 2 499 mots

Il n'est guère de présentation de Jacques Roubaud, né en 1932 à Caluire, qui ne commence par mettre en avant sa double qualité de poète et de mathématicien. Pour exact qu'il soit, un tel signalement liminaire risque de susciter bien des malentendus. Le relief donné à une conjonction assez rare renvoie peut-être à l'idée reçue d'une opposition, voire d'une incompatibilité de nature entre deux domai […] Lire la suite

ROUCHER ANTOINE (1745-1794)

  • Écrit par 
  • Édouard GUITTON
  •  • 862 mots

C'est une place d'honneur qu'il faut accorder à Roucher dans le panthéon littéraire du xviiie siècle, car il fut, en intention et en puissance au moins, le grand poète des Lumières. Montpelliérain de naissance, Antoine Roucher débarque à Paris vers 1765 et troque bientôt la théologie pour la philosophie dont il […] Lire la suite

ROUQUETTE MAX (1908-2005)

  • Écrit par 
  • Philippe GARDY
  •  • 764 mots

À l'origine de la vocation d'écrivain de Max Rouquette se trouve probablement l'expérience jamais oubliée d'un contact charnel avec la nature dans le petit village des garrigues montpelliéraines d'Argelliers (Hérault), où il est né et a passé son enfance. Ses premiers poèmes, rassemblés en 1937 et 1942 dans Les Songes du matin, puis Songes de la nuit, comme […] Lire la suite

ROUSSEAU JEAN-BAPTISTE (1671-1741)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 574 mots

Malgré un brillant début dans la carrière poétique, Rousseau eut une existence en grande partie malheureuse. Il était le fils d'un honnête cordonnier de Paris qui fit donner à ses enfants une éducation au-dessus de leur condition sociale. On l'accuse d'avoir rougi de ses origines. C'est un de ses traits d'orgueil qui le rendent peu sympathique à ses contemporains.Il entre dans la carrière littérai […] Lire la suite

ROUSSEAU JEAN-JACQUES

  • Écrit par 
  • Bernard GAGNEBIN
  •  • 4 968 mots
  •  • 2 médias

En plein siècle des Lumières, Jean-Jacques Rousseau élève une véhémente protestation contre le progrès des sciences et l'accumulation des richesses, contre une société oppressive et des institutions arbitraires. Il stigmatise la dénat […] Lire la suite

ROUSSEAU JEAN-JACQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 269 mots

28 juin 1712 Naissance de Jean-Jacques Rousseau à Genève.1715-1774 Règne de Louis XV.Mars 1728 Rousseau s'enfuit de Genève et rencontre Madame de Warens à Annecy.1735-1736 Premiers séjours aux Charmettes, chez Madame de Warens.17 […] Lire la suite

ROUSSELOT JEAN (1913-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 163 mots

Poète français. Dans les années 1930, Jean Rousselot contribue à la création des revues La Bouteille à la mer et Jeunesse et dernier carré. Il entre dans l'intimité de Louis Parrot, Pierre Albert-Birot, Joë Bousquet. Il se rapproche de l'école de Rochefort, animé […] Lire la suite

ROUSSEL RAYMOND (1877-1933)

  • Écrit par 
  • Patrick BESNIER
  •  • 2 778 mots

Raymond Roussel est ce qu'on appelle un auteur “difficile”. Délibérément ou non, il heurte les habitudes de lecture et les idées reçues concernant la littérature. Il est alors tentant de réduire cette œuvre considérable à quelques formules simples, de voir en lui un “excentrique”, un “dandy”, avec une implicite dévalorisation de son œuvre. Or Roussel fut d'abord, fut seulement un poète, un écrivai […] Lire la suite

ROUSSET DAVID (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Annette WIEVIORKA
  •  • 812 mots
  •  • 1 média

En 1946 paraît aux Éditions du Pavois dans la collection Le Chemin de la vie dirigée par Maurice Nadeau, L'Univers concentrationnaire. Le long article, paru dans trois livraisons successives de La Revue internationale, écrit en trois semaines par David Rousset lors de sa convalescence à son retour de déportation […] Lire la suite

ROUSSET JEAN (1910-2002)

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 729 mots

Grand professeur (il enseigna à l'université de Genève, sa ville natale, de 1953 à 1976), Jean Rousset garde son nom avant tout attaché, avec raison mais non sans une part d'ambiguïté, à un sujet – le baroque – et à une méthode, nommée critique thématique, critique de la conscience, ou encore critique des profondeurs.C'est en 1953 que Jean Rousset fait paraître sa thèse, sous le titre […] Lire la suite

ROUX DOMINIQUE DE (1935-1977)

  • Écrit par 
  • Claude-Henry du BORD
  •  • 838 mots

De ce gentilhomme issu d'une vieille famille d'origine languedocienne, Salah Stétié écrit : « Arrière-petit-neveu de Stendhal et de Gobineau, petit cousin de Barbey d'Aurevilly, et fils sans aucun doute de Paul Morand et de Montherlant, il était à l'évidence tout cela. » Cette généalogie imaginaire restitue fidèlement l'esprit de cet homme insaisissable pour qui la littérature n'est pas seulement […] Lire la suite

ROUX PAUL DE (1937-2016)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 551 mots

Poète, écrivain, diariste, critique d’art et traducteur, Paul de Roux est né à Nîmes le 16 septembre 1937. Il occupa diverses fonctions dans le département éditorial de maisons d’édition parisiennes. Chez Robert Laffont, il fut notamment le maître d’œuvre du Nouveau Dictionnaire des auteurs d […] Lire la suite

ROY CLAUDE (1915-1997)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 860 mots

Nul n'ignore le nom de Claude Roy, parce qu'il a écrit sur des sujets très différents et que, outre ses chroniques littéraires régulières au Nouvel Observateur, il a touché à tous les genres : roman, poésie, autobiographie, essai littéraire, histoire de l'art, conte pour enfants, etc. Polygraphe parfait, il a plus d'une corde à son arc, mais sa plume reste toujours d'une égale […] Lire la suite

ROYET-JOURNOUD CLAUDE (1941- )

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 881 mots

Exigeante et solitaire, l'œuvre de Claude Royet-Journoud occupe une place importante dans le cadre de la poésie française du dernier quart du xxe siècle. Portée à une rare intensité d'énigme, à la limite de la raréfaction, son écriture résulte cependant d'un engagement vital, quasi physique. L'effacement que l'on […] Lire la suite

ROY JULES (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Guy DUGAS
  •  • 675 mots

Né en Algérie le 22 octobre 1907 dans une famille de paysans concessionnaires dans la Mitidja dès 1854, Jules Roy, déchiré par une bâtardise qui lui fut tardivement révélée, fut à l'adolescence pris entre deux vocations contradictoires – l'action et l'aventure d'une part, la contemplation d'autre part. Ce qui en fit dans un premier temps un séminariste, plus […] Lire la suite

RUFIN JEAN-CHRISTOPHE (1952- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 763 mots

Jean-Christophe Rufin est né à Bourges le 28 juin 1952. Médecin neurologue et psychiatre, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, l'écrivain globe-trotter parcourt le monde : Nicaragua, Afghanistan, Balkans. Entre autres fonctions publiques, il est chargé de mission auprès du secrétaire d'État aux Droits de l'homme, puis attaché culturel et de coopération près l'ambassade de France au […] Lire la suite

SABATIER ROBERT (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 566 mots

L'écrivain Robert Sabatier est né à Paris le 17 août 1923. Les innombrables lecteurs de son « roman d'Olivier » (successivement Les Allumettes suédoises, 1969 ; Trois Sucettes à la menthe, 1972 ; Les Noisettes sauvages, 1974 ; Les Fillettes chantantes, 1980 ; La Souris verte, 1990 ; O […] Lire la suite

SACHS MAURICE (1906-? 1944)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 391 mots

Crapule misérable ou archange maléfique, Maurice Sachs laisse sur une époque troublée un témoignage irremplaçable. Les étapes de son itinéraire singulier, on les suit à travers des œuvres autobiographiques, inégales mais qui ne laissent jamais d'étonner : Alias (1935), Le Sabbat (1946), La Chasse à courre (1948), ou encore une corresponda […] Lire la suite

SADE DONATIEN ALPHONSE FRANÇOIS DE (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Béatrice DIDIER
  •  • 2 705 mots

Persécuté de son vivant, considéré comme l'image même du Mal à l'époque romantique, Sade fut très peu connu jusqu'au xxe siècle : beaucoup de ses textes étaient demeurés inédits et les tabous d'une ère bourgeoise et pudibonde interdisaient de voir la véritable dimension de l'œuvre. C'est au surréalisme qu'il revient […] Lire la suite

SAGAN FRANÇOISE (1935-2004)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAGET
  •  • 1 768 mots
  •  • 2 médias

À un journaliste qui lui demandait en 1961 : « Comment vous situez-vous dans la littérature actuelle ? », Françoise Sagan répondit : « L'écrivain le plus lu ». Boutade peut-être et constat lucide aussi de celle qui, en 1954, connut avec son premier roman une célébrité immédiate et mondiale. Avec plus de trente millions de livres vendus en France et une œuvre traduite dans une quinzaine de pays, l' […] Lire la suite

SAINT-AMANT MARC ANTOINE GIRARD DE (1594-1661)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 522 mots

Antoine Girard, dont le nom se gonflera peu à peu, naît à Quevilly près Rouen, dans une famille de marins. Son frère courra l'aventure à Java. Son père a navigué, puis est devenu armateur et possède des intérêts commerciaux dans une fabrique de verre. Il professe le protestantisme. Saint-Amant se flatte de n'avoir pas appris les langues anciennes. Il sait du moins l'italien, l'espagnol, l'anglais, […] Lire la suite

SAINTE-BEUVE CHARLES AUGUSTIN (1804-1869)

  • Écrit par 
  • Roger FAYOLLE
  •  • 1 771 mots

Comment parler aujourd'hui de Sainte-Beuve sans être « contre » Sainte-Beuve, avec tous ceux qu'il a méconnus ou calomniés, c'est-à-dire la plupart des grands écrivains de son temps : Balzac, Hugo, Stendhal, Baudelaire..., avec tous ceux qui ont dénoncé l'étroitesse de ses vues, la petitesse de son caractère, la mesquinerie de ses enquêtes biographiques, c' […] Lire la suite

SAINT-ÉVREMOND CHARLES DE MARGUETEL DE SAINT-DENIS DE (1614-1703)

  • Écrit par 
  • Jean THOMAS
  •  • 1 379 mots

Voici un cas hors du commun. Admiré en France et à l'étranger pour son esprit, son talent et l'originalité de sa pensée, Saint-Évremond est mort à un âge très avancé sans avoir pris la peine de faire imprimer aucun de ses nombreux ouvrages, qu'il abandonnait à ses amis, plus intéressé lui-même à bien vivre qu'à soutenir une réputation d'écrivain. Il est de ces auteurs dont on a pu dire qu'ils avai […] Lire la suite

SAINT-EXUPÉRY ANTOINE DE (1900-1944)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 1 673 mots
  •  • 1 média

« Pour moi, voler ou écrire, c'est tout un. » Les lauriers que l'épopée aérienne valut à l'aviateur-poète Antoine de Saint-Exupéry ont cessé d'auréoler son œuvre. La question est de savoir si le poète-aviateur a su conférer à l'éphémère d'une actualité, même prestigieuse, valeur d'éternité. Le mythe envolé, que reste-t-il ? Restent ce que […] Lire la suite

SAINT-GELAIS MELLIN DE (1491-1558)

  • Écrit par 
  • Catherine TRESSON
  •  • 360 mots

Fils naturel ou neveu du rhétoriqueur Octavien de Saint-Gelais, évêque d'Angoulême, Mellin de Saint-Gelais fit dans sa jeunesse un voyage en Italie (Bologne, Padoue) et fut un des introducteurs de l'italianisme en France. Ordonné prêtre, il devint aumônier du dauphin et bibliothécaire de François Ier. Poète de circonstance, favori du roi, organisateur des plaisirs de la Cour […] Lire la suite

SAINT-JOHN PERSE (1887-1975)

  • Écrit par 
  • Charles MOELLER
  •  • 3 193 mots
  •  • 1 média

Poète et diplomate français, Saint-John Perse, prix Nobel de littérature, fut une sorte de Claudel « laïc ». Ce « précieux mandarin fait de laque » était un découvreur de l'univers. Passionnément curieux de la flore et de la faune, « lecteur » de l'histoire géologique des pays où il passait, il joignait l'exploration du passé de la vieille […] Lire la suite

SAINT-LAMBERT JEAN-FRANÇOIS DE (1716-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 380 mots

Né à Nancy d'une famille noble mais pauvre et sans illustration, Saint-Lambert ne prendra le titre de marquis qu'à l'époque de ses succès littéraires. Il est élevé par les jésuites, dont il a très bien défini la tolérance un peu mondaine :  Apôtres pleins d'urbanités,   Aux charmes touchants du bréviaire   Vous entremêlez prudemment   Et du […] Lire la suite

SAINT-MARTIN LOUIS CLAUDE DE (1743-1803)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 1 538 mots

Celui qui s'appelait lui-même le « philosophe inconnu » apparaît aujourd'hui comme un des penseurs français les plus profonds, un des meilleurs écrivains du xviiie siècle. Il reste en tout cas le plus grand théosophe de son époque. Il se présente aussi comme une des figures les plus attachantes du préromantisme, comme un des hommes dont la pensée va f […] Lire la suite

SAINT-POL-ROUX (1861-1940)

  • Écrit par 
  • Gérard MACÉ
  •  • 1 225 mots

« Quarante ans dans le dix-neuvième, quarante dans le vingtième, la terrestre existence de Saint-Pol-Roux est exactement balancée sur un couteau qui est l'aube de notre siècle », écrit André Pieyre de Mandiargues. Quant à l'œuvre, elle semble vouloir dépasser toute limite temporelle. Le premier livre, Golgotha, date de […] Lire la suite

SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, duc de (1675-1755)

  • Écrit par 
  • Dirk VAN DER CRUYSSE
  •  • 3 262 mots

« Tout m'avoit préparé à me survivre à moi-même, et j'avois tâché d'en profiter. » Cette déclaration qui surgit vers la fin des célèbres Mémoiresnous autorise à voir l'œuvre de Saint-Simon comme une immense opération de survie. Il s'agit d'abord d'un témoignage historique exceptionnel, qui se propose de dire la vérité – toute la vérité, fût-elle terrible – non sans céder allégr […] Lire la suite

SALABREUIL JEAN-PHILIPPE (1940-1970)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 597 mots

Né le 25 mai 1940 à Neuilly-sur-Seine, Jean-Pierre Steinbach – qui prit le pseudonyme de Jean-Philippe Salabreuil – meurt à Paris le 27 février 1970. Trois recueils de poèmes constituent son œuvre : La Liberté des feuilles (1964) – dont le titre est tiré d'un hémistiche emprunté à René-Guy Cadou – est remarqué par Jean Paulhan et obtient sur manuscrit, grâce à ce dernier, le pr […] Lire la suite

SALACROU ARMAND (1899-1989)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 438 mots

Auteur dramatique français, Armand Salacrou fait des études de médecine puis de philosophie. Il s'intéresse aux problèmes sociaux et fréquente les milieux socialistes et communistes ; il collabore à L'Humanité. Mais, s'il garde une conscience politique aiguë qui se manifestera dans toute son œuvre, il quitte le Parti communiste et se lie au groupe surréaliste. Sa première pièce […] Lire la suite

SALLENAVE DANIÈLE (1940- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 666 mots

Danièle Sallenave est née en 1940 à Angers, dans une famille d'instituteurs. Normalienne et agrégée de lettres classiques, elle se destine à l'enseignement et devient, dès 1973, maître de conférences à l'université de Paris-X-Nanterre. Elle publie en 1975 son premier récit, Paysage de ruines avec personnages, et réoriente son enseignement vers la poétique du récit en littératur […] Lire la suite

SALMON ANDRÉ (1881-1969)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOJARD
  •  • 898 mots

Au moment où le symbolisme jette ses derniers feux, André Salmon, témoin de la naissance du cubisme, fonde avec Guillaume Apollinaire et Max Jacob les bases d'un nouveau lyrisme.Né à Paris le 4 octobre 1881, il est à peine âgé de seize ans lorsqu'il quitte Paris pour Saint-Pétersbourg où il séjournera c […] Lire la suite

SAMAIN ALBERT (1858-1900)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 436 mots

Né à Lille, Albert Samain a dû abandonner ses études secondaires, à la suite de la mort de son père, pour faire vivre sa famille. D'abord employé de banque, il quitte Lille et vient à Paris où il ne trouve que de modestes emplois. Après un échec dans le journalisme, il travaille à la préfecture de la Seine comme expéditionnaire et, même après ses premiers succès littéraires, il y restera afin de p […] Lire la suite

SANDEAU LÉONARD SILVAIN JULIEN dit JULES (1811-1883)

  • Écrit par 
  • Patrice DUBOC
  •  • 669 mots

Né à Aubusson en 1811. En 1818, ses parents s'installent à La Châtre et l'inscrivent en 1825 au lycée de Bourges, qu'il quittera pour Paris en 1828.Là, il fréquente les milieux artistes et bohèmes, et se montre « aimable et léger comme le colibri des savanes parfumées » (George Sand, 1er déc. 1830). C'est chez lui que la baronne Dudevant vient se réfugier en 1831 : de leur […] Lire la suite

SAND GEORGE (1804-1876)

  • Écrit par 
  • Georges LUBIN
  •  • 1 351 mots
  •  • 2 médias

Renan écrivait au lendemain des obsèques de George Sand, morte à Nohant : « Une corde est brisée dans la lyre du siècle [...]. Mme Sand traversa tous les rêves ; elle sourit à tous, crut un moment à tous ; son jugement pratique put parfois s'égarer, mais, comme artiste, elle ne s'est jamais trompée. Ses œuvres sont vraiment l'écho de notre siècle. » Et pourtant la fortune posthume de Sand a été au […] Lire la suite

SARASIN JEAN-FRANÇOIS (1615-1654)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 393 mots

L'un des plus brillants représentants de la poésie précieuse. Au service de plusieurs grands — Chavigny, puis le cardinal de Retz —, assez mêlé aux affaires publiques pour que Mazarin songe à lui confier une mission importante en 1643 et lance contre lui une lettre de cachet en 1647, il entre dans la maison de Conti avec le titre de « secrétaire des commandements » ; il suivra dès lors le prince e […] Lire la suite

SARRAUTE NATHALIE (1900-1999)

  • Écrit par 
  • Marianne ALPHANT
  •  • 2 476 mots
  •  • 1 média

Si l'on peut faire remonter au recueil de L'Ère du soupçon, paru en 1956, le rayonnement de l'œuvre de Nathalie Sarraute, l'une des plus neuves et des plus marquantes de notre époque, c'est parce que s'y trouve alors abordée pour la première fois l'idée d'une crise du roman, idée partagée par un certain nombre d'écrivains dont l'œuvre serait rangée sous l'étiquette du Nouveau R […] Lire la suite

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 894 mots
  •  • 2 médias

En avril 1980, la mort de Jean-Paul Sartre fut l'occasion d'une grande ferveur collective. Ses funérailles, sans rappeler exactement celles de Victor Hugo un siècle plus tôt, rassemblèrent la communauté intellectuelle, le peuple de gauche, la jeunesse qui lisait Libération, ce journal populaire qu'il avait aidé à fonder. La gauche en […] Lire la suite

SARTRE JEAN-PAUL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 502 mots

21 juin 1905 Naissance, à Paris, de Jean-Paul Sartre.1906 Mort de son père, Jean-Baptiste Sartre.1914-1918 Première Guerre mondiale.1915 Sartre entre au lycée Henri-IV.1924 Entre à l'École normale supérieure, avec […] Lire la suite

SCARRON PAUL (1610-1660)

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM
  •  • 1 339 mots

L'interprétation de l'œuvre de Scarron fut dominée, pendant deux siècles, par les préjugés d'une orthodoxie classique qui soumettait les œuvres littéraires à des exigences de « raison » et de « noblesse ». On comprend mieux aujourd'hui le véritable sens de ses livres, et on cesse de s'étonner que ce prétendu hérétique de la littérature ait eu, de son vivant même, l'estime et l'admiration des meill […] Lire la suite

SCÈVE MAURICE (1500 env.-env.1560)

  • Écrit par 
  • Ian Dalrymple McFARLANE
  •  • 2 031 mots

Né à Lyon, Maurice Scève appartenait à une famille qui avait joué un rôle honorable dans la vie de la cité ; son existence reste mal connue. Il a dû faire de solides études ; puis, en 1533, on le trouve à Avignon où il est pour quelque chose dans la « découverte » du tombeau de Laure. Il fréquentait les cercles cultivés de Lyon et a connu les milieux néo-latins où s'épanouissait le […] Lire la suite

SCHELANDRE JEAN DE (1584-1635)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 423 mots

Poète et dramaturge français. Né d'une famille de noblesse militaire et calviniste, Schelandre fait ses premières armes en Hollande, en même temps qu'il compose ses premiers vers (en particulier des pièces célébrant Maurice de Nassau). Il consacre des loisirs forcés (notamment à Avignon) à la littérature et devient poète de salon et de circonstance. En 1608, il est en Angleterre : il y dédie à Jac […] Lire la suite

SCHLUMBERGER JEAN (1877-1968)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 342 mots

Romancier et essayiste, Jean Schlumberger reste à travers toute son œuvre d'une discrétion et d'une lucidité très classiques. Ami d'André Gide et, comme lui, né protestant, il se dégage de la religion et de la conscience du péché, tout en gardant un sens aigu de la famille et du devoir. De 1909 à 1914 il anime la N.R.F., avec […] Lire la suite

SCHNEIDER MARCEL (1913-2009)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 525 mots

Indéfectiblement, c'est sous la bannière de la défense et l'illustration du genre fantastique que se situe, depuis ses tout premiers livres, le conteur et romancier Marcel Schneider.Il partage le temps de son enfance entre Paris, où il naît, et l'Alsace des vacances familiales. Il fera de cette région, selon ses pr […] Lire la suite

SCHWARZ-BART ANDRÉ (1928-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 169 mots

Romancier. Issu d'une famille juive polonaise dont quatre des membres disparaissent après leur déportation au cours de la Seconde Guerre mondiale, André Schwarz-Bart est surtout connu comme l'auteur du Dernier des Justes, qui obtient le prix Goncourt en 1959. Le livre connaît un succès retentissant, à une époque où les témoignages sur la Shoah n'étaient pas encore très nombreux […] Lire la suite

SCHWOB MARCEL (1867-1905)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 472 mots

Journaliste, conteur, poète, grammairien, essayiste, romancier... Il est bien difficile d'étiqueter les recherches de Marcel Schwob, esprit complexe et curieux, aussi attiré par le bizarre, les littératures anciennes ou étrangères, l'érudition que par la poésie naïve. Par ses travaux sur les littératures étrangères, il a beaucoup contribué à élargir les champs d'intérêt et à modifier la sensibilit […] Lire la suite

SCUDÉRY GEORGES DE (1601-1667)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 637 mots

Il n'est pas seulement le frère (et le collaborateur) de Madeleine, ou le matamore des lettres qu'on s'est plu à ridiculiser : c'est aussi un poète et un dramaturge apprécié de ses contemporains. Il quitte en 1630 une carrière militaire illustrée par cette retraite au pas de Suse qu'il vantera toute sa vie comme un exploit (sans être d'ailleurs, semble-t-il, démenti à l'époque), pour se fixer à Pa […] Lire la suite

SCUDÉRY MADELEINE DE (1607-1701)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 352 mots

Née au Havre, orpheline, Madeleine de Scudéry reçoit une éducation d'une solidité rare pour son sexe, qui contrebalance son goût précoce des romans, et elle se fixe à Paris. Sa laideur lui ôte l'espoir de s'y marier, mais son esprit et l'agrément de sa conversation lui ouvrent l'hôtel de Rambouillet. Elle se lie avec Mlle Paulet et avec Montausier, Chapelain, Conrart, Ménage, Godeau. Bientôt « Sap […] Lire la suite

SEBILLET THOMAS (1512?-1589)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 153 mots

Avocat au parlement de Paris, qui s'est fait un nom dans les lettres par plusieurs traductions et quelques opuscules, mais surtout par la publication, un peu moins d'un an avant la Deffence et illustration de la langue françoise de Du Bellay, du premier art poétique de la littérature française : Art poëtique françois, pour […] Lire la suite

SEDAINE MICHEL JEAN (1719-1797)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 466 mots

Aîné d'une famille de sept enfants, Sedaine ne compte parmi ses ascendants que travailleurs, maîtres maçons, menuisiers ou serruriers. Son père, entrepreneur des Bâtiments du roi, se ruine et meurt de chagrin, le laissant chef de famille. Pour vivre, il se fait maçon ; Diderot nous dit que son ami « a gâché le plâtre et coupé la pierre trente-cinq ans de sa vie » et Sedaine lui-même se présente à […] Lire la suite

SEGALEN VICTOR (1878-1919)

  • Écrit par 
  • Gérard MACÉ
  •  • 1 236 mots

Les histoires de la littérature, les anthologies qui citent Segalen lui font une place entre Claudel et Saint-John Perse, grâce aux poèmes en prose de Stèles, publiés en 1912 à Pékin. La publication, en un seul volume préfacé par Pierre Jean Jouve, de Stèles, […] Lire la suite

SEGHERS PIERRE (1906-1987)

  • Écrit par 
  • Jacques RÉDA
  •  • 495 mots

Le nom de Pierre Seghers ne saurait déjà échapper à tous ceux qui, de quelque manière, s'intéressent à l'histoire de la poésie française vers le milieu de ce siècle. Longtemps en effet l'activité la plus notoire de Pierre Seghers a été celle d'un éditeur, et d'un éditeur de poèmes. Né en 1906 dans une famille d'artisans originaire du Nord, il passe principalement dans le Midi ses années de jeuness […] Lire la suite

SÉGUR SOPHIE ROSTOPCHINE comtesse de (1799-1874)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 964 mots

La comtesse de Ségur partage avec Jules Verne un étrange privilège : celui d'avoir été un célèbre écrivain pour enfants et d'être considérée de plus en plus comme un classique pour adultes ou, en tout cas, comme un témoin privilégié de son époque.D'origine russe, élevée par une mère mystique et par un père fantasque et autoritaire (le comte Rostopchine, […] Lire la suite

SÉNAC DE MEILHAN GABRIEL (1736-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 561 mots

Malgré une carrière politique assez brillante sous l'Ancien Régime, Sénac de Meilhan est surtout connu par le témoignage précieux qu'il apporte sur les milieux de l'émigration dans son roman L'Émigré (1797). Né à Paris en 1736, ce fils d'un premier médecin de Louis XV fait preuve d'un espri […] Lire la suite

SENANCOUR ÉTIENNE PIVERT DE (1770-1846)

  • Écrit par 
  • Béatrice DIDIER
  •  • 1 583 mots

L'écrivain français Senancour semble avoir été la victime d'une malchance qui l'a poursuivi par-delà la mort. Inconnu jusqu'au jour où Sainte-Beuve, George Sand, Liszt le découvrirent, il fut un peu dérouté par ces amitiés romantiques et demeura à l'écart. Oberman était alors – et restera pe […] Lire la suite

SERREAU GENEVIÈVE (1915-1981)

  • Écrit par 
  • Nadine VASSEUR
  •  • 543 mots

Fille de pasteur, Geneviève Serreau naît le 13 août 1915 à Oléron, où elle passe son enfance, baignée dans la lecture assidue de la Bible et un climat d'étude qui stimuleront très tôt son attirance profonde pour la littérature.Agrégative de lettres, elle part pour Lyon pendant la guerre, où elle devient l'élève de Charles Dullin et rencontre, en 1942, son mari […] Lire la suite

SÉVIGNÉ MADAME DE (1626-1696)

  • Écrit par 
  • Roger DUCHÊNE
  •  • 1 345 mots

Mme de Sévigné a été célèbre en son temps comme femme d'esprit et comme mère passionnée, non comme épistolière hors du commun. Chacun, dans les salons, connaissait ses dons exceptionnels pour la conversation et ses trouvailles verbales. Mais ses correspondants seuls connaissaient sa rare aptitude à donner par écrit l'impression de la parole saisie sur le vif. La nouveauté de […] Lire la suite

SEZNEC JEAN (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Richard FARGHER
  •  • 1 016 mots

Le professeur Jean Seznec, mort à Oxford en novembre 1983, a mené presque toute sa carrière à l'étranger. L'université Harvard lui avait proposé un poste avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, mais il fut mobilisé en septembre 1939 comme lieutenant de chasseurs alpins et ce n'est qu'en 1941 qu'il rejoignit Harvard. En 1949, il était président du département des langues et littératur […] Lire la suite

SILVESTRE DE SACY SAMUEL (1905-1975)

  • Écrit par 
  • Yves FLORENNE
  •  • 888 mots

Écrivain, critique, éditeur, descendant de l'orientaliste Antoine Isaac Silvestre de Sacy (1758-1838), qui fut l'ami de Restif de la Bretonne, et d'un rédacteur au Journal des débats, devenu académicien, Samuel Silvestre de Sacy, qui héritait d'une solide tradition, avait si bien été nourri aux lettres dès son enfance qu'à sept ans il avait déjà une certaine idée de la littérat […] Lire la suite

SIMON CLAUDE (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 3 134 mots
  •  • 2 médias

Couronnée en 1985 par le prix Nobel de littérature, l’œuvre de Claude Simon, publiée entre 1945 et 2001, s’affirme comme l’une des plus importantes et originales de la deuxième moitié du xxe siècle. Traduite dans le monde entier, elle exerce une influence majeure sur de nombreux écrivains conte […] Lire la suite

SIMONIN ALBERT (1905-1980)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 526 mots

Né à Paris, rue Riquet, Albert Simonin, fils d'une modiste et d'un artisan spécialisé dans les fleurs artificielles, suit les cours de l'école communale de la rue de Torcy et obtient un certificat d'études à douze ans. Orphelin à seize ans, il travaille dans la bijouterie, tout en fréquentant les bals populaires de l'époque : le Balcon, le Balajo, la Grande Roue, de même que les music-halls de qua […] Lire la suite

SINIAC PIERRE (1928-2002)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 765 mots

À la fois classique et baroque, subversif et imaginatif, réaliste et fantastique, Pierre Siniac occupe une place bien particulière dans la littérature policière française. Parisien, fils d'un bottier et d'une costumière de théâtre, il manifeste des aptitudes littéraires dès l'âge de dix ans en inventant pour ses camarades de véritables feuilletons. Par la suite, il préfère à ses études la fréquent […] Lire la suite

SOLLERS PHILIPPE (1936- )

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 1 099 mots
  •  • 1 média

Philippe Sollers est né à Bordeaux le 28 novembre 1936. Hanté par une question somme toute traditionnelle : Qui suis-je ?, il apparaît, dès son premier texte, Le Défi jusqu'à Paradis et au Portrait du joueur, comme un des écrivains contemporains les plus prolifiques quant à la réponse. De l'esthétisme valéryen à l'engagement au côté du Pa […] Lire la suite

SOREL CHARLES (1599 ?-1674)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 383 mots

Bien qu'étant un professionnel de la littérature, Charles Sorel répugne à signer ses livres ou bien les signe de pseudonymes, si bien qu'« aujourd'hui encore il n'est pas possible de dresser un catalogue sûr de ses œuvres » (A. Adam). Grand liseur — ainsi qu'en témoigne, entre autres, sa remarquable Bibliothèque françoise ou le choix et l'examen des livres françois qui traitent de l […] Lire la suite

SORIANO MARC (1918-1994)

  • Écrit par 
  • Bernadette BRICOUT
  •  • 650 mots

Marc Soriano est né au Caire en 1918. Après la mort de son père, sa famille se rend en Italie. Il séjourne à Pise entre 1921 et 1927, puis il vient vivre à Paris. Il est reçu à l'École normale supérieure en 1939. Mobilisé en 1939, blessé en avril 1940, il entre dans la Résistance en 1942 Premier de sa promotion à l'agrégation de philosophie en 1946, il travaille alors à Genève avec Jean Piaget. Il […] Lire la suite

SOULIÉ FRÉDÉRIC (1800-1847)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 344 mots

Auteur de drames romantiques et de romans-feuilletons, Soulié fut l'un des écrivains les plus prisés de son époque. Né à Foix, fils d'un professeur de philosophie de Toulouse reconverti dans l'administration, il travaille sous les ordres de son père après avoir passé une licence de droit. Cependant, attiré par les lettres, il gagne Paris, où il donne ses premières œuvres tout en dirigeant une scie […] Lire la suite

SOUPAULT PHILIPPE (1897-1990)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 915 mots

Poète, romancier fantaisiste, mémorialiste à trente ans, cofondateur de la revue Littérature, essayiste et traducteur, Philippe Soupault fut le plus violent des dadaïstes et le plus moderne des écrivains d'avant-garde. Son père, médecin, est peut-être le membre le plus ouvert d'une famille étriquée qui ne pense qu'à l'argent, mais il […] Lire la suite

SPONDE JEAN DE (1557-1595)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 602 mots

Né au Pays basque d'une famille protestante, Jean de Sponde est un personnage étrange et instable, à qui ses adversaires reprocheront une « mélancolie si forte que nulle ellébore ne l'a pu purger, encore qu'il ait beaucoup alambiqué son cerveau après son Alchymie ». Excellent humaniste, il traduit Homère et Hésiode en latin, Sénèque en français. Maître des requêtes d'Henri de Navarre, il semble ch […] Lire la suite

STAËL GERMAINE DE (1766-1817)

  • Écrit par 
  • Simone BALAYÉ
  •  • 1 332 mots
  •  • 1 média

Germaine de Staël est une des grandes figures littéraires de la période dite préromantique. Son œuvre, dont l'importance fut largement reconnue par ses contemporains, influença plusieurs générations. Puis la valeur et la nouveauté des ouvrages critiques et politiques s'estompèrent ; le style des romans vieillit. La haine de Napoléon, les passions politiques ont fait leur œuvre : il demeure de l'hi […] Lire la suite

STÉFAN JUDE (1936-2020)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 521 mots

Né le 1er juillet 1930 à Pont-Audemer (Eure), Jude Stéfan, de son vrai nom Jacques Dufour, a enseigné le français, le latin et le grec au lycée de Bernay.Quand on lit le premier recueil de poèmes de Jude Stéfan (Cyprès, 1967), on y voit rassemblés les thèmes futurs de l'œuvre : la fascination de la mort, l'amour des femmes et le désir d'oubli, l’obsession […] Lire la suite

STENDHAL

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 4 989 mots
  •  • 1 média

Stendhal est fâcheusement réduit, de nos jours, à l'état de classique du roman : encore n'en connaît-on ordinairement qu'un ou deux titres. Stendhal s'éloigne, et l'on méconnaît le rôle magistral qu'il a joué dans la littérature française du xxe siècle et l'exceptionnelle présence qu'il a été, lui seul ou presq […] Lire la suite

STENDHAL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 331 mots

23 janvier 1783 Naissance de Henri Beyle à Grenoble.1789-1799 Révolution française.1800 Arrivé à Paris en novembre 1799, Henry Beyle travaille avec son cousin Pierre Daru au ministère de la Guerre. Le 7 mai, il part pour l'Italie. Il est nommé sous-lieutenant au VIe dragons.18 mai 180 […] Lire la suite

STÉPHANE ROGER WORMS dit ROGER (1919-1994)

  • Écrit par 
  • Yves JAIGU
  •  • 583 mots

Né à Paris en 1919, Roger Stéphane a traversé le siècle sans doute le plus tourmenté de l'histoire à la fois en acteur et en observateur lucide et passionné, sans perdre le sens du bonheur et de la liberté que lui avait transmis un humanisme français. Cet humanisme, par sa nature averti des limites de la condition humaine, il en a accepté avec simplicité toutes les conséquences par son œuvre, sa v […] Lire la suite

STIL ANDRÉ (1921-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 192 mots

Écrivain et journaliste français. Né dans une famille ouvrière, enseignant, puis Résistant au cours de la Seconde Guerre mondiale, André Stil publie sa première nouvelle, Le Mot « mineur », camarades, en 1949. Il est alors appelé à Paris par Aragon, qui lui propose le poste de rédacteur en chef du journal Ce Soir. En 1950, il devient rédacteur en chef de […] Lire la suite

SUARÈS ISAAC dit ANDRÉ (1868-1948)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 401 mots

Auteur dramatique, poète, essayiste français, André Suarès a consacré toute sa vie à son œuvre, dans un rêve de grandeur que la postérité hésite à consacrer. En 1893, il fait à pied un long voyage en Italie, dont il tirera un livre, au titre ambitieux, Voyage du condottiere (3 vol., 1910-1932), qui contient de belles et subtiles descriptions, en particulier de Venise et de la T […] Lire la suite

SUE MARIE-JOSEPH dit EUGÈNE (1804-1857)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 1 054 mots

L'écrivain français le plus populaire du xixe siècle, qui conféra au feuilleton ses lettres de noblesse en y intégrant le roman social. Issu d'une famille prestigieuse de chirurgiens, fils du médecin en chef de la garde des consuls, le petit Marie-Joseph Sue a pour marraine Joséphine Bonaparte et pour parrain […] Lire la suite

SUPERVIELLE JULES (1884-1960)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 848 mots

L'Uruguay a donné coup sur coup trois poètes aux lettres françaises : Laforgue, Lautréamont, Supervielle. Trois hommes que tourmente une inquiétude métaphysique. De quoi imaginer quelque genius loci, ou jurer par Taine. Mais ce troisième Uruguayen était du Pays basque. Et, s'il est vrai que Paulhan, dans une lettre inédite à Supervielle, déplore que le Choix de p […] Lire la suite

SUSINI MARIE (1916-1993)

  • Écrit par 
  • Francine de MARTINOIR
  •  • 742 mots

Une enfance corse, des études de philosophie et de lettres à la Sorbonne, une carrière de bibliothécaire à la Nationale, de grands voyages et un intérêt très vif pour la peinture moderne et la pensée de l'Inde, tels sont les éléments biographiques que Marie Susini acceptait de livrer, avec le nom de ses amis fidèles : Bachelard, Camus qui l'encouragea à écri […] Lire la suite

TAILHADE LAURENT (1854-1919)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 401 mots

Poète et publiciste, fils d'une famille bourgeoise du Béarn, Laurent Tailhade poursuit des études de droit à Toulouse. Il se lie aux milieux anarchistes et manifeste un tel anticonformisme que sa famille s'empresse de le marier, espérant ainsi le faire rentrer dans le rang. Il s'installe à Toulouse et participe néanmoins aux mouvements littéraires parisiens. Admirateur de Banville et du […] Lire la suite

TALLEMANT DES RÉAUX GÉDÉON (1619-1692)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 483 mots

Bien que sa famille fît partie de la grande bourgeoisie protestante et occupe une place importante dans le monde de la haute finance, Tallemant des Réaux a toujours préféré aux affaires la littérature, le monde et la compagnie des gens d'esprit. Il écrit des satires, des rondeaux, des épigrammes qu'il ne montre « qu'à ses plus particuliers amis » ; il annote l'œuvre de Voiture et rassemble dans de […] Lire la suite

TARDIEU JEAN (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 999 mots

Qui souhaite la reconnaissance officielle et la légitimation universitaire doit bannir l'humour, qui classe dans la catégorie des amuseurs, mal venus au panthéon littéraire. C'est à bon droit que Tardieu s'irrite, dans On vient chercher M. Jean (1990), de ne voir associer son nom qu'à sa pochade Un mot pour un autre (1951), ce qui a pour effet d'occulter une […] Lire la suite

THARAUD ERNEST dit JÉRÔME (1874-1953) & CHARLES dit JEAN (1877-1952)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 416 mots

Ces deux fils d'un notaire de campagne voyagent à travers l'Europe, participent à la guerre de 1914-1918 et suivent Lyautey au Maroc. Cette expérience vécue sera la matière de tous leurs livres. Ils commencent par publier des reportages dans les Cahiers de Péguy, des récits modestes et simples où ils prétendent seulement peindre, sans ambition d'analyse historique ou politique, […] Lire la suite

THOMAS CHANTAL (1945- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Chantal Thomas est née le 20 janvier 1945 à Lyon. Directrice de recherche au CNRS, spécialiste du xviiie siècle, élue à l’Académie française le 28 janvier 2021, elle est essayiste (La Reine scélérate. Marie-Antoinette dans les pamphlets, 1989 ; Thomas Bernhard, 1990), romancière, auteure de pièces de théâtre et […] Lire la suite

THOMAS HENRI (1912-1993)

  • Écrit par 
  • François BODDAERT
  •  • 853 mots

Poète, romancier, essayiste, traducteur, Henri Thomas a bâti une œuvre abondante et diverse. Une quarantaine d'ouvrages la compose, dont certains ont été couronnés : La Cible, prix Sainte-Beuve 1956 ; John Perkins, prix Médicis 1960 ; Le Promontoire, prix Fémina 1961 ; Les Tours de Notre-Dame, prix des Sept 1979. L'Aca […] Lire la suite

TITUS-CARMEL GÉRARD (1942- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 981 mots

Très tôt remarqué comme dessinateur, notamment par Aragon, Alain Robbe-Grillet, Jacques Derrida ou Pascal Quignard, Gérard Titus-Carmel (né en 1942 à Paris) a engagé depuis 1970 une œuvre picturale en de longues « séries » attachées à travailler successivement les mêmes motifs. Dans la lignée d'un Cézanne, il explore avec obstination un cône de lumière (Intérieurs, 1987-1988), […] Lire la suite

TOPOR ROLAND (1938-1997)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 2 157 mots

Parler de Roland Topor, c'est donner à lire, à entendre, à voir des obsessions jusque-là inconcevables dans une surprenante exubérance imaginative. Créateur aussi insolite que dérangeant, Topor dissèque l'humain, et ce dans sa matérialité corporelle. La traduction expressive de cet univers passe par la plume, l'encre, la lithographie, la linogravure, la photographie, les chansons, les textes – nou […] Lire la suite

TORMA JULIEN (1902-1933)

  • Écrit par 
  • Noël ARNAUD
  •  • 561 mots

Ni homme de lettres ni poète (c'est lui qui s'en défend), aventurier, un peu voyou, cynique, à l'instar de Rimbaud qu'il admire et dont le rapprochent d'autres penchants, Julien Torma laisse une œuvre écrite nombreuse pour une si brève existence, et des plus hétéroclites au double sens du mot : diverse et anomale. On le sait né à Cambrai, d'un père d'origine hongroise ; il anagrammatisera son nom […] Lire la suite

TORTEL JEAN (1904-1993)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 512 mots

La vie et l'œuvre de Jean Tortel ont essentiellement pour cadre le midi de la France : l'écrivain naît à Saint-Saturnin-lès-Avignon. C'est à Gordes puis à Marseille que se déroule la majeure partie de sa carrière. Résistant durant la Seconde Guerre mondiale, il participe à l'aventure des Cahiers du Sud de 1938 à 1966. À lire ses poèmes, et sous le choc de leur exemplaire densit […] Lire la suite

TOULET PAUL-JEAN (1867-1920)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 310 mots

Né au Béarn et mort au Pays basque, Paul-Jean Toulet mène à Paris, pendant quatorze ans, une existence qu'il qualifiait lui-même de dissolue. Ami de Maurras et de Toulouse-Lautrec, il participe à diverses revues, comme le Divan ou La Vie parisienne, et il écrit quelques romans, aux intrigues assez lâches, mais où apparaissent des dons certains de conteur. Le […] Lire la suite

TOURNIER MICHEL (1924-2016)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAGET
  •  • 2 023 mots
  •  • 1 média

Arrivé sur le tard à la littérature, Michel Tournier s'est imposé comme un des romanciers contemporains les plus populaires. Son premier roman Vendredi ou les limbes du Pacifique (1967) s'est vendu à plus de sept millions d'exemplaires, Le Roi des Aulnes (1970) à plus de quatre millions et ses textes sont traduits dans une quarantaine de pays. Saluée par la […] Lire la suite

TOWARNICKI FRÉDÉRIC DE (1920-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 202 mots

Écrivain français. Né à Vienne (Autriche), interprète et animateur du service social « Rhin et Danube » dans l'armée du général de Lattre de Tassigny, Frédéric de Towarnicki invite à partir de 1945 des écrivains et des artistes dans les centres culturels de Lindau et de Rote-Lache, en Allemagne. De cette même année date sa rencontre avec Martin Heidegger […] Lire la suite

TRASSARD JEAN-LOUP (1933- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 900 mots

Les mutations se sont bousculées au point que déjà s'estompent les contours de la civilisation industrielle, qui avait elle-même en quelques décennies brutalement submergé une civilisation agraire millénaire. Les écrivains qui se risqueraient encore à dire le pays français s'exposent alors à n'être bientôt plus compris par personne. Surtout si, comme c'est le cas chez Jean-Loup Trassard, le projet […] Lire la suite

TRIOLET ELSA (1896-1970)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ÉNARD
  •  • 654 mots

Née à Moscou, Elsa Triolet a fréquenté très jeune les milieux intellectuels progressistes de la capitale russe. Sœur cadette de Lili Brik, la femme de Maïakovski, elle est aussi amie d'enfance du linguiste Roman Jakobson. Sa beauté, son charme et son intelligence font d'elle une sorte de muse du groupe futuriste. C'est pour elle que Victor Chklovski écrit […] Lire la suite

TRISTAN FLORA (1803-1844)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 491 mots

Née à Saint-Mandé, enfant naturelle d'une mère française et d'un père aristocrate péruvien, dont la mort prématurée laissera la famille dans la misère, Flora Tristan est d'abord ouvrière coloriste. Son mariage avec le graveur André Chazal sera une catastrophe qui la poursuivra toute sa vie. En 1825, elle s'enfuit du domicile conjugal avec ses deux enfants dont Aline, future mère de Gauguin. En 182 […] Lire la suite

TRISTAN FRÉDÉRICK (1931- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc MOREAU
  •  • 1 092 mots

Dès son premier roman, Le Dieu des mouches, publié en 1959 chez Grasset, à vingt-huit ans, Frédérick Tristan s'est montré un auteur singulier, assuré des orientations de son œuvre, et d'abord convaincu qu'il y en aurait bien une. Deux ans plus tôt, il avait créé la revue Structure. Le programme annoncé, Une aventure spirituelle, définit s […] Lire la suite

TRISTAN L'HERMITE FRANÇOIS L'HERMITE dit (1601-1655)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 393 mots

Après une jeunesse errante et aventureuse qu'il a racontée — ou plutôt romancée — dans un récit curieux et attachant, Le Page disgracié (1642), Tristan l'Hermite entre vers 1621 au service de Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, qu'il quittera vingt-cinq ans plus tard pour suivre le duc de Guise. Il mourra pauvre et désenchanté, regrettant ses années de vaine servitude.Il fai […] Lire la suite

TROYAT LEV TARASSOV dit HENRI (1911-2007)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 826 mots

Lev Aslanovitch Tarassov naît à Moscou en 1911. Soixante ans plus tard, dans un livre de souvenirs, Un si long chemin (1976), il aura à cœur de rappeler les origines arméniennes de ses parents. La révolution bolchévique l'amène à quitter la Russie dès 1917 : après bien des péripéties, il arrive en France à dix-neuf ans. Des études de droit et sa naturalisation lui permettent d' […] Lire la suite

TZARA TRISTAN (1896-1963)

  • Écrit par 
  • Noël ARNAUD
  •  • 1 925 mots

Quels que puissent être le mérite de ses choix ultérieurs et souvent la haute qualité des œuvres qui les ponctuent (ainsi L'Homme approximatif, 1931, de tous les poèmes dus au surréalisme le plus parfait sans doute, par son ampleur, son souffle soutenu, avec ses laisses incantatoires, ses ruptures de rythme, son mouvement de fleuve charriant des mondes, les engloutissant dans s […] Lire la suite

URFÉ HONORÉ D' (1557-1625)

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 566 mots

L'auteur de L'Astrée est né à Marseille ; son père est issu d'une ancienne famille du Forez, sa mère est apparentée à la maison ducale de Savoie, son oncle est gouverneur de la Provence. Honoré d'Urfé est d'abord élevé au château de la Bastie en Forez, puis à Paris au collège de Tournon. Encore tout jeune homme, il prend parti pour la Ligue et demeurera fidèle au duc de Nemours […] Lire la suite

VACHÉ JACQUES (1896-1919)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 539 mots

Comme Arthur Cravan, Jacques Vaché a à peine eu le temps de connaître le surréalisme ; sa production littéraire est remarquable par la qualité, mais infime par la quantité, et pourtant il est l'un des personnages clés du mouvement surréaliste. « Vaché, Cravan, deux météores, deux étoiles fixes au ciel du surréalisme », écrit Maurice Nadeau, l'historien du mouvement. C'est que la rencontre de Vaché […] Lire la suite

VAILLAND ROGER (1907-1965)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 700 mots

À l'automne de 1945 paraît Drôle de jeu, roman de la Résistance et prix Interallié. Le héros en est François Lamballe, dit Marat. Dans le choix de ces patronymes l'un aristocratique, l'autre roturier (et de plus révolutionnaire) se trouve résumé tout le paradoxe et le drame de Roger Vailland. Promenant son profil d'oiseau de proie sur le champ de bataille, avec cet air revenu d […] Lire la suite

VALADE LÉON (1841-1884)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 62 mots

Poète d'inspiration à la fois parnassienne et « fantaisiste » (L'Affaire Arlequin, triolets, 1882), Léon Valade est surtout l'ami de Coppée, de Verlaine et fréquente la bohème littéraire. On a de lui, outre ses recueils de vers, quelques comédies inspirées par la vie de Molière, ainsi qu'une traduction de l'Intermezzo de Henri Heine. […] Lire la suite

VALÉRY PAUL (1871-1945)

  • Écrit par 
  • Michel JARRETY
  •  • 7 553 mots
  •  • 1 média

Désireux de fonder l'exercice de la littérature sur la plus grande lucidité et la maîtrise des propriétés du langage, Valéry considère, en dépit de son admiration pour Mallarmé, qu'elle ne saurait être pourtant qu'une des applications du pouvoir de l'esprit dont il s'attache à étudier le fonctionnement dans des Cahiers – qui témoignent aussi d'une réflexion ininterrompue sur la […] Lire la suite

VALLÈS JULES (1832-1885)

  • Écrit par 
  • Pierre PILLU
  •  • 1 486 mots

Vallès tenait à demeurer un inclassé, même parmi les révoltés ; il y a parfaitement réussi. Historiens et critiques littéraires tentent vainement de lui coller une étiquette ; aucune ne lui convient. « Révolté pur jus » mais non anarchiste, fervent de la Sociale mais se tenant à l'écart des partis socialistes, soucieux de réalisme mais hostile au […] Lire la suite

VARGAS FRED (1957- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 194 mots

Appréciée par quelques milliers d'amateurs dès la sortie de son deuxième roman, L'Homme aux cercles bleus (1992), Fred Vargas a vu les ventes de ses livres progresser de façon régulière pour atteindre et même dépasser, au début des années 2000, les niveaux atteints par des romancières américaines jusqu'alors considérées comme intouchables. Depuis cette date, ses livres, traduit […] Lire la suite

VAUGELAS CLAUDE FAVRE seigneur de (1585-1650)

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 136 mots

Auteur des Remarques sur la langue française, publiées en 1647. On ne peut dire que cet ouvrage de Vaugelas constitue à proprement parler une grammaire ; il s'agit plutôt d'une suite, assez libre, de remarques s'adressant aux « honnêtes gens ». L'auteur ne cherche pas tant à décrire ou à expliquer qu'à indiquer le bon usage, « composé de l'élite des voix. C'est la façon de parl […] Lire la suite

VAUQUELIN DE LA FRESNAYE JEAN (1536-? 1607)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 683 mots

Ce poète normand, né à Falaise, fait ses études à Paris et en province, notamment à Poitiers, où il publie ses Foresteries (1555). C'est le premier recueil de bucoliques françaises qui corresponde aux principes de la Pléiade. Vauquelin imite en effet Théocrite, Virgile ou Sannazaro, et salue comme d […] Lire la suite

VAUTRIN JEAN (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 966 mots
  •  • 1 média

La carrière de Jean Vautrin n'est pas banale. Après s'être illustré d'une façon très honorable dans son premier métier de cinéaste, il décide à quarante ans de se tourner vers l'écriture, en jugeant avec sévérité ses films qu'il assimile à des productions ratées.Jean Herman (son nom véritable), né à Pagny-sur-Moselle le 17 mai 1933, fait ses études secondaires à Auxerre et réussit le concours de l […] Lire la suite

VAUVENARGUES LUC DE CLAPIERS marquis de (1715-1747)

  • Écrit par 
  • Andrée HOF
  •  • 2 145 mots

Il n'est pas surprenant qu'au siècle des Lumières le nom d'un moraliste fût condamné à demeurer dans l'ombre ; peut-être faut-il moins incriminer de cette disgrâce l'œuvre brève et dense de Vauvenargues que la note trop grave qu'elle semblait rendre dans le concert des « philosophes » de ce siècle réputé frivole – vraie dissonance aux oreilles de certains c […] Lire la suite

VAUZELLES JEAN DE (1495 env.-env. 1559)

  • Écrit par 
  • Catherine TRESSON
  •  • 166 mots

Lyonnais, ordonné prêtre, Jean de Vauzelles est fait chevalier de Malte puis commandeur du prieuré de Montrottier (ou Montortier) qui dépend de l'abbaye de Savigny.Il consacre la majeure partie de sa vie à des œuvres charitables, traduit des œuvres mystiques de l'Arétin dont l'Humanité de Notre Sauveur Jésus-Christ (Dell'humanità del Figliuolo di Dio) qui se […] Lire la suite

VEIRAS DENIS (1630?-? 1700)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 455 mots

Écrivain français, « l'un de ces aventuriers qui n'ont pas eu à proprement parler une carrière littéraire, mais qui, par un ouvrage original et audacieux, se sont acquis une place dans l'histoire des idées » (E. von der Mühll). Né dans le Languedoc d'une famille protestante, Denis Veiras prend part à la guerre du Piémont puis devient avocat. En 1665, il est en Angleterre où il s'attire de puissant […] Lire la suite

VENAILLE FRANCK (1936-2018)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 704 mots

Écrivain, poète, essayiste, conteur, librettiste d'opéra, dialoguiste, homme de radio, Franck Venaille fut un Homme en guerre (1995) perpétuelle, qui usa des mots comme d’une arme de révolte et d'une lampe d'éclaireur dans les ténèbres intérieures. Né dans le XIe arrondissement de Paris le 26 novembre 1936, L’Enfant roug […] Lire la suite

VERCORS JEAN BRULLER dit (1902-1991)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 990 mots

Écrivain dont l'œuvre considérable fut, pendant longtemps, mieux connue et appréciée à l'étranger qu'en France. Avant Le Silence de la mer (1942), son récit le plus fameux, écrit pendant la Résistance, et qui inaugure les éditions de Minuit clandestines, Vercors s'appelait Jean Bruller. Il était graveur et dessinateur, s'attachant à dé […] Lire la suite

VERLAINE PAUL (1844-1896)

  • Écrit par 
  • Georges ZAYED
  •  • 3 873 mots
  •  • 1 média

Le génie ne fait ni l'ange ni la bête. Il se mesure à l'homme. Du « Socrate morne » et du « Diogène sali », qui tient « du chien et de l'hyène », au « meilleur poète de son temps », « un poète comme pas deux dans un siècle », Verlaine occupe une place enviable. Pourtant il n'est ni Orphée ni le chien qui retourne à son vomissement. Il est homme, avec ses faiblesses et sa complexité, et sa couronne […] Lire la suite

VERNE JULES (1828-1905)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 2 454 mots
  •  • 2 médias

Traduit dans le monde entier et popularisé par le cinéma, la télévision et le livre de poche, Jules Verne reste un des écrivains les moins connus de la littérature française. Il s'est en effet imposé dans deux secteurs traditionnellement considérés comme mineurs : les livres pour la jeunesse et la science-fiction. De plus, l'homme est mystérieux : secrets dramatiques jalousement gardés, contradict […] Lire la suite

VERSINS PIERRE (1923-2001)

  • Écrit par 
  • Denis GUIOT
  •  • 357 mots

Assez peu connu du grand public mais surnommé le « pape de la S.F. » par les fans, Pierre Versins a marqué profondément de son empreinte le genre de la science-fiction. Authentique « fou littéraire », il est l'auteur de l'Encyclopédie de l'utopie, des Voyages extraordinaires et de la science-ficti […] Lire la suite

VIALATTE ALEXANDRE (1901-1971)

  • Écrit par 
  • Christophe MERCIER
  •  • 509 mots

Né dans un village de la Haute-Loire et chroniqueur à La Montagne, quotidien local auvergnat, Vialatte a longtemps été considéré, au mieux comme un journaliste doué, au pire comme un écrivain régionaliste, dans tous les cas comme un dilettante de la littérature. Ceux qui le connaissent mieux savent que c'est à lui que revient le mérite d'avoir introduit Kafka en France en tradu […] Lire la suite

VIAN BORIS (1920-1959)

  • Écrit par 
  • Noël ARNAUD
  •  • 2 174 mots
  •  • 1 média

Vian, c'est l'arrachement douloureux à l'enfance. Tous ses héros (Colin de L'Écume des jours, 1947, Angel de L'Automne à Pékin, 1947, et l'autre Angel, celui de L'Arrache-cœur, 1953, comme Wolf de L'Herbe rouge, 1950) manquent leur passage à l'âge adulte ; ils meurent ou disparai […] Lire la suite

VIAU THÉOPHILE DE (1590-1626)

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM
  •  • 1 489 mots

La phrase trop fameuse de Boileau : « Enfin Malherbe vint » a conduit l'ensemble de la critique, pendant plus de deux cents ans, à considérer le xviie siècle comme entièrement dominé par une orthodoxie classique fondée sur l'enseignement et l'exemple de Malherbe. Deux chiffres aujourd'hui connus permettent de mesurer combien cette vue était illusoire. […] Lire la suite

VICAIRE GABRIEL (1848-1900)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 169 mots

Poète français, Gabriel Vicaire se met assez tardivement à écrire. En plein symbolisme, il s'oppose à toutes les recherches poétiques à la mode et fait figure d'homme heureux et sensuel auprès des décadents tourmentés par le sens de leur mission. Vicaire se rattache ainsi à une tradition de poésie facile, où se chante un accord profond avec la nature, avec la nourriture, le vin et l'amour. Origina […] Lire la suite

VIEL TANGUY (1973- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 1 048 mots
  •  • 1 média

Né à Brest le 27 décembre 1973, Tanguy Viel se voue très jeune à la littérature. Remarqué par François Bon lors d’un atelier d’écriture à Tours, il entre en contact avec les Éditions de Minuit qui accueillent son premier roman alors qu’il n’a que vingt-cinq ans. Il leur est demeuré fidèle. Lauréat du prix Fénéon en 2001 pour L’Absolue Per […] Lire la suite

VIGÉE CLAUDE (1921-2020)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 676 mots

Écrivain, poète, auteur de textes autobiographiques et d'essais, traducteur, Claude Vigée fut un passeur d'humanité. Nourrie de la tradition juive, son œuvre fut, contre les nihilismes du xxe siècle, une arme de lutte et un art de la joie. « Vigée » est le pseudonyme sous lequel le résistant publiera illégalement ses premiers poèmes (La […] Lire la suite

VIGNY ALFRED DE (1797-1863)

  • Écrit par 
  • Paul VIALLANEIX
  •  • 2 400 mots

Vigny, muré, dès la quarantaine, dans un curieux silence, ne connut pas la gloire que ses succès littéraires semblaient lui promettre. Mais il ne s'adressa pas vainement à la postérité, en lui destinant, comme le naufragé qui jette la bouteille à la mer, une œuvre mieux faite pour durer que pour plaire. Au cours de sa destinée posthume, il pâtit beaucoup moins que Lamartine, Hugo ou Musset du disc […] Lire la suite

VILLARD MARC (1947- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 048 mots

Romancier, nouvelliste, poète, scénariste et dialoguiste, Marc Villard est né le 29 juin 1947 à Versailles. À l’âge de dix ans, il accompagne ses parents qui déménagent à Reims, ville alors fameuse pour son équipe de football, et se prend de passion pour ce sport. De retour en banlieue parisienne, à Les Clayes-sous-Bois, il joue de la batterie dans un groupe de rock n’roll. Parallèlement, il étudi […] Lire la suite

VILLIERS DE L'ISLE-ADAM PHILIPPE AUGUSTE (1838-1889)

  • Écrit par 
  • Pierre-Georges CASTEX
  •  • 1 236 mots

Salué par l'enthousiasme des poètes du Parnasse contemporain, Villiers de L'Isle-Adam fut, d'emblée, écouté comme un oracle. « Vraiment l'arrivée fut extraordinaire », rappelait, au lendemain de sa mort, Mallarmé, ami incomparable, qui est resté, pendant un quart de siècle, son admirateur fervent. Pourtant, victime de la noblesse même de […] Lire la suite

VINAVER MICHEL (1927- )

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 1 689 mots

Michel Vinaver occupe une place singulière dans la vie théâtrale française, dont il s'est longtemps tenu éloigné. À l'écart des plateaux, il a élaboré une œuvre majeure et, novatrice, qui a dès 1986 fait l'objet d'une publication complète en et inspiré de grands dramaturges : Roger Planchon, Antoine Vitez, […] Lire la suite

VIRILIO PAUL (1932-2018)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 851 mots

Paul Virilio est né à Paris le 4 janvier 1932. Une formation de maître-verrier le conduit à travailler aux côtés du peintre Serge Rezvani au couvent de la Clarté-Dieu à Orsay et de Léon Zack à Notre-Dame-des-Pauvres, à Issy-les-Moulineaux (1954-1956). Il s’initie également à la philosophie et à l’urbanisme avant de mener, entre 1958 et 1965, une vaste enquête […] Lire la suite

VITOUX FRÉDÉRIC (1944- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 731 mots

La mémoire familiale joue un rôle particulièrement important dans l'œuvre de Frédéric Vitoux ; aussi se doit-on d'évoquer d'emblée les origines de cet écrivain, né à Vitry-aux-Loges (Loiret) le 19 août 1944, fils de Pierre Vitoux, journaliste au Petit Parisien, condamné à la Libération pour intelligence avec l'ennemi. Frédéric Vitoux est également le petit-fils de Georges Vitou […] Lire la suite

VITRAC ROGER (1899-1952)

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 943 mots

Roger Vitrac est considéré comme le grand dramaturge surréaliste alors même qu'il fut exclu du mouvement dès 1925, son œuvre théâtrale à peine commencée. Cette situation est une conséquence directe du mépris dans lequel André Breton tint le théâtre, pratique sociale à ses yeux compromettante et indigne des recherches artistiques modernes. Vitrac, tout e […] Lire la suite

VIVIEN PAULINE TARN dite RENÉE (1877-1909)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 349 mots

De langue française, Renée Vivien est née à Londres dans une famille d'origine anglo-américaine. Son père meurt à Paris et, toute jeune, elle va voyager à travers le monde jusqu'en Grèce et en Inde. Elle parle de nombreuses langues et l'exotisme de sa personne contribue au mystère qui entoure son existence et ses poèmes. Elle subit l'influence du Parnasse, mais c'est d'abord une sorte de préciosit […] Lire la suite

VIVIER COLETTE (1898-1979)

  • Écrit par 
  • Isabelle JAN
  •  • 568 mots

Née dans un milieu bourgeois et épouse d'un universitaire, ayant toujours vécu dans l'intelligentsia parisienne, cette femme modeste, mais volontaire et autonome, a été nourrie de lectures européennes et d'amitiés qui, pour être littéraires, n'en étaient pas moins profondes. Si elle a reçu dans son appartement comble de livres, en compagnie de son mari d'abord, puis seule pendant un long veuvage, […] Lire la suite

VOITURE VINCENT (1598-1648)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 239 mots

Fils d'un marchand de vin d'Amiens, Vincent Voiture acquiert au collège de Boncourt la protection du comte d'Avaux. Dans les années 1625-1627, il est accueilli à l'hôtel de Rambouillet, où il devient « l'âme du rond » ; il est d'autre part nommé introducteur des ambassadeurs auprès de Gaston d'Orléans dont les équipées l'entraînent, en de multiples pérégrinations, jusqu'au Maroc. Pourtant, il s'at […] Lire la suite

VOLKOFF VLADIMIR (1932-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 143 mots

Écrivain français. Fils de Russes blancs réfugiés à Paris, Vladimir Volkoff, muni d'une licence de lettres, goûte à l'enseignement avant d'être mobilisé pendant la guerre d'Algérie. Ses premiers romans ne lui assurent qu'une faible notoriété, jusqu'à ce que, en 1979, Le Retournement, roman d'espionnage dédié à Graham Greene, le projette sur l'avant-scène. Le livre sera traduit […] Lire la suite

VOLODINE ANTOINE (1949- )

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 737 mots

Antoine Volodine est né à Lyon en 1949. Après des études de russe qui l'amènent au professorat et à la traduction, il se consacre pleinement à l'écriture. Repoussant les frontières de la littérature, détournant ses codes, parasitant ses formes, imaginant des mondes et des voix d'une rare beauté, il signe une œuvre majeure où l'on perçoit les échos de la violence de Maldoror, de la voyance rimbaldi […] Lire la suite

VOLTAIRE

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 5 183 mots
  •  • 2 médias

Qu'on l'admire ou qu'on le déteste, Voltaire symbolise à lui seul le xviiie siècle. Il a constitué et constitue encore le paradigme de l'intellectuel engagé. Zola s'en inspire lors de l'affaire Dreyfus, Sartre s'en réclame pour définir l'intellectuel de son te […] Lire la suite

VOLTAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 368 mots

22 novembre 1694 Baptême de François Marie Arouet en l'église Saint-André-des-Arts à Paris.1704-1711 Études chez les jésuites du collège Louis-le-Grand, à Clermont.1715 Fréquente les salons littéraires, les milieux du théâtre, et la société libertine du palais du Temple. […] Lire la suite

WEIL SIMONE (1909-1943)

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY, 
  • François HEIDSIECK
  •  • 4 004 mots

On ne séparera pas chez Simone Weil l'action et la pensée, le témoignage vécu et la doctrine vivante. Sa passion de militante (de La Révolution prolétarienne à la « France libre » du général de Gaulle) naît des exigences de sa réflexion, et sa réflexion se fait péremptoire pour nous enjoindre d'obéir sans réserve à l'exigence du réel. Au cœur du réel, il y a l'ordre divin, l'ha […] Lire la suite

WEINGARTEN ROMAIN (1926-2006)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 765 mots

Un temps,on a rattaché Romain Weingarten au « théâtre de l'absurde ». Lui se voulait « réaliste » dans la mesure où, précisait-il, « je tiens que les événements dits réels ne relèvent point des catégories fictives du hasard et de la nécessité mais du sens, comme il en va, dit-on aujourd'hui, de ceux du rêve ». À la rigueur, concédait-il, une « lointaine filiation » avec les surréalistes et, surtou […] Lire la suite

WEISS LOUISE (1893-1983)

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 748 mots

Née le 25 janvier 1893 à Arras, dans une famille de la grande bourgeoisie (son père, haut fonctionnaire, appartenait à une dynastie de l'Alsace protestante ; sa mère, juive, descendante de banquiers saint-simoniens, était la fille du célèbre ophtalmologiste Émile Javal), Louise Weiss fait au lycée Molière, à Paris, des études brillantes. Elle les poursuit contre la volonté de son père, qui l'eût v […] Lire la suite

WIAZEMSKY ANNE (1947-2017)

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 1 051 mots
  •  • 1 média

Petite-fille de François Mauriac, Anne Wiazemsky naît à Berlin le 14 mai 1947. Elle est la fille de Claire Mauriac et du diplomate Yvan Wiazemsky, dont la famille princière a émigré en France en 1919, après la révolution russe. Elle passe son enfance à l’étranger – Genève, Caracas –, et rentre à Paris en 1961, […] Lire la suite

WITTIG MONIQUE (1935-2003)

  • Écrit par 
  • Audrey LASSERRE
  •  • 704 mots

Née le 13 juillet 1935 à Dannemarie en Alsace, Monique Wittig grandit dans l'Aveyron, à Rouergue dans les Causses, où ses parents s'installèrent pour fuir l'invasion allemande, puis en région parisienne.À la lecture du manuscrit, resté inédit, de La Mécanique, Jérôme Lindon, directeur des éditions de Minuit, a le sentiment de découvrir une écriture prometteuse mais encore inabo […] Lire la suite

YOURCENAR MARGUERITE (1903-1987)

  • Écrit par 
  • Marianne ALPHANT
  •  • 2 411 mots
  •  • 1 média

« L'historien-poète et le romancier que j'ai essayé d'être » : c'est ainsi que Marguerite Yourcenar tente elle-même de définir une entreprise complexe, variée dans son propos et dans son genre. La discrétion de son œuvre et de son existence, l'érudition et l'orientation plus particulière de ses travaux vers des thèmes historiques ou antiques n'ont pourtant pas empêché son succès grandissant comme […] Lire la suite

ZOLA ÉMILE

  • Écrit par 
  • Henri MITTERAND
  •  • 3 070 mots
  •  • 2 médias

Né à Paris le 2 avril 1840, fils d'un ingénieur d'origine vénitienne, François Zola, et d'Émilie Aubert, Émile Zola passe son enfance et son adolescence à Aix-en-Provence. Au collège Bourbon, il a pour très proches camarades Paul Cézanne et Jean-Baptiste Baille. Revenu à Paris avec sa mère, il entre en 1858 au […] Lire la suite

ZOLA ÉMILE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 524 mots

2 avril 1840 Naissance à Paris d'Émile Zola.Avril 1843 La famille Zola s'installe à Aix-en-Provence.24 février 1848 Chute de la monarchie de Juillet. Proclamation de la république.2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte. L'Empire est proclam […] Lire la suite


Affichage 

Victor Hugo, P. Nadar

photographie : Victor Hugo, P. Nadar

Romancier épique, poète visionnaire, homme de théâtre novateur, Victor Hugo occupe une place centrale dans la littérature du XIXe siècle. Photographie de Paul Nadar (1884). 

Crédits : Paul Nadar/ Archives photographiques

Afficher

Antoine de Saint-Exupéry

photographie : Antoine de Saint-Exupéry

Courrier Sud, Vol de nuit, Terre des hommes... Autant d'expressions d'une morale humaniste qui trouve dans Le Petit prince une manière d'accomplissement. 

Crédits : Walter Limot/ AKG

Afficher

Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, N. Mignard

photographie : Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, N. Mignard

Nicolas MIGNARD, Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, huile sur toile. Musée Carnavalet, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Madame de Staël, F. Gérard

photographie : Portrait de Madame de Staël, F. Gérard

François GÉRARD, Portrait de Madame de Staël, huile sur toile. Château de Coppet. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Figure de fantaisie, J. H. Fragonard

photographie : Figure de fantaisie, J. H. Fragonard

Jean Honoré Fragonard, Figure de fantaisie, autrefois identifié à tort comme Denis Diderot, vers 1769. Huile sur toile, 82 cm × 65 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, H. Rigaud

photographie : Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, H. Rigaud

Hyacinthe RIGAUD, Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, huile sur toile. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton

photographie : Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton

Félix VALLOTTON, Félix Fénéon à la Revue blanche, vers 1896. Huile sur carton, 52,5 cm × 66 cm. Collection Josefowitz, Lausanne. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Stéphane Mallarmé, É. Manet

photographie : Stéphane Mallarmé, É. Manet

Dans le sillage de Baudelaire, Mallarmé poursuit une réflexion sur la fonction du langage et la place du poète dans la modernité, qui interroge également l'œuvre des peintres (Manet) et des musiciens (Wagner). Édouard Manet, Stéphane Mallarmé, 1876. Huile sur toile,... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher

Émile Zola, É. Manet

photographie : Émile Zola, É. Manet

Édouard Manet, Émile Zola, 1868. Huile sur toile, 146,5 cm × 114 cm. Musée d'Orsay, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Paul Verlaine, E. Carrière

photographie : Paul Verlaine, E. Carrière

Eugène CARRIÈRE, Paul Verlaine, huile sur toile. Musée d'Orsay, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

André Malraux

photographie : André Malraux

Avec celle de l'intellectuel, l'écrivain engagé représente l'autre face de la politisation de la littérature au XXe siècle. Ici, André Malraux en 1945. 

Crédits : Archiv Gerstenberg/ Ullstein Bild/ Getty Images

Afficher

Charles Maurras

photographie : Charles Maurras

Charles Maurras (1868-1952) est le principal fondateur du quotidien royaliste «L'Action française». Grande figure de l'extrême droite française, il apporta son soutien au régime de Vichy. À la Libération, il fut condamné à la perpétuité. 

Crédits : Pierre Petit/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Julien Gracq

photographie : Julien Gracq

En 1951, Julien Gracq refusa le prix Goncourt, qui venait de lui être attribué pour «Le Rivage des Syrtes». 

Crédits : Keystone-France/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Émile Zola et l'affaire Dreyfus

photographie : Émile Zola et l'affaire Dreyfus

Émile Zola, défenseur de la vérité et du droit. Carte postale de 1898. 

Crédits : Time Life Pictures/ Mansell/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

Afficher

Milan Kundera

photographie : Milan Kundera

Héritier du grand roman européen, l'écrivain tchèque Milan Kundera a été naturalisé français en 1981. 

Crédits : Louis Monnier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Madame de La Fayette

photographie : Madame de La Fayette

Portrait de Madame de La Fayette. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Littré, A. Gill

photographie : Littré, A. Gill

Émile Littré caricaturé par André Gill dans «L'Éclipse», en 1874. 

Crédits : AKG

Afficher

Léo Malet

photographie : Léo Malet

Léo Malet possédé par son double, le détective Nestor Burma. 

Crédits : D. Bellon/ AKG

Afficher

Jules et Edmond de Goncourt

photographie : Jules et Edmond de Goncourt

Dans les œuvres des frères Goncourt, le réalisme initial des romans s'ouvre très souvent à l'étrangeté. 

Crédits : J.R. Freeman/ British Museum

Afficher

Charles Nodier

photographie : Charles Nodier

Portrait de Charles Nodier. Lithographie d'après une œuvre de Paulin Guérin, 1825. 

Crédits : AKG

Afficher

«.Michelet.», T. Couture

photographie : «.Michelet.», T. Couture

Thomas Couture, «Michelet». Peinture à l'huile. Musée Carnavalet, Paris. 

Crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

Afficher

François de La Rochefoucauld

photographie : François de La Rochefoucauld

Jean Charles François, «Portrait de La Rochefoucauld». 

Crédits : Charles Ciccione/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Georges-Jean Arnaud

photographie : Georges-Jean Arnaud

Georges-Jean Arnaud, romancier français. 

Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Pierre Bergougnioux

photographie : Pierre Bergougnioux

Si elle s'enracine dans les paysages de Corrèze, l'oeuvre de Pierre Bergounioux est aux antipodes de la littérature régionaliste. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Catherine Breillat

photographie : Catherine Breillat

Catherine Breillat, romancière et cinéaste française. 

Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Didier Daeninckx

photographie : Didier Daeninckx

Chez Didier Daeninckx, l'Histoire, dans ce qu'elle a de plus inavouable, apparaît en filigrane du roman policier. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Sylvie Germain

photographie : Sylvie Germain

Sylvie Germain, romancière française : une œuvre traversée par la question du mal et du silence de Dieu. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Pierre Michon

photographie : Pierre Michon

L'écrivain français Pierre Michon, portaitiste précis des parts d'ombre chez les êtres. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Jean-Bernard Pouy

photographie : Jean-Bernard Pouy

Jean-Bernard Pouy, romancier «noir» français, créateur de la série dont Le Poulpe est le héros. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Les frères Goncourt

photographie : Les frères Goncourt

Jules et Edmond de Goncourt, fondateurs de l'académie du même nom et auteurs d'un Journal que Marcel Proust se plut à pasticher dans Le Temps retrouvé. Daguerréotype. Milieu du XIXe siècle. 

Crédits : Apic/ Getty Images

Afficher

Louis-Ferdinand Céline

photographie : Louis-Ferdinand Céline

«Ce qui guide encore le mieux, c'est l'odeur de la merde» (Voyage au bout de la nuit). C'est cette odeur, respirée dans les tranchées de 1917 et en Afrique, « dans le cœur des ténèbres » de l'empire colonial français, que Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline... 

Crédits : Daniel Frasnay/ AKG

Afficher

Jean-Paul Sartre

photographie : Jean-Paul Sartre

Philosophe, romancier, dramaturge, publiciste, Jean-Paul Sartre (1905-1980) fraye, dans le contre-courant du marxisme et de la psychanalyse, un chemin tortueux d'où il ressort que la liberté est encore opérante, que l'existence est une tâche et que l'homme choisit toujours... 

Crédits : AKG-Images

Afficher

Charles Cros

photographie : Charles Cros

Le poète et inventeur français Charles Cros (1842-1888). Photographie (collodion sur verre) réalisée vers 1880 par l'atelier Nadar. 

Crédits : AKG

Afficher

Montesquieu

photographie : Montesquieu

Charles-Louis de Secondat, baron de Montesquieu (1689-1755), portrait, 1728. École française d'après la médaille conçue par le graveur suisse Jacques-Antoine Dassier qui réalisa une série de médailles sur le thème des grands réformateurs. Huile sur toile (H. 0,63 m ;.L.... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Nicolas Boileau

photographie : Nicolas Boileau

Portrait de Nicolas Boileau (1636-1711), auteur de L'Art poétique qui paraît en 1674. Cette peinture provient de l'atelier Hyacinthe Rigaud et date de1704. Huile sur toile (H. 1,16 m ; L. 0,87 m). Versailles, Château et Trianons. 

Crédits : DeAgostini/ Getty Images

Afficher

J. Zimmerman, J. Kessel, R. Dorgelès

photographie : J. Zimmerman, J. Kessel, R. Dorgelès

Jacques Zimmerman, Joseph Kessel et Roland Dorgelès, photographiés à l'occasion de la remise du prix Albert Londres le 19 mai 1939. Jacques Zimmerman obtient le prix du meilleur grand reporter de la presse écrite cette année-là, tandis que Joseph Kessel (1898-1979) deviendra... 

Crédits : STF/ AFP

Afficher

Michel Leiris

photographie : Michel Leiris

Michel Leiris (1901-1990). Portrait de 1979. «.J'ai horreur de me voir à l'improviste dans une glace car, faute de m'y être préparé, je me trouve chaque fois d'une laideur humiliante..»( L'âge d'homme, 1939). 

Crédits : M. Kalter/ AKG

Afficher

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

photographie : Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

Commande de Joséphine de Beauharnais, ce tableau reconstitue, sous forme de portrait de groupe, la société des salons. C'est aussi un hommage à Voltaire, dont on voit le buste au centre du tableau. Entre autres invités figurent Mlle de Lespinasse, d'Alembert,... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Françoise Sagan

photographie : Françoise Sagan

«Bonjour tristesse» vient de paraître. La machine à écrire, pièce indispensable du rêve américain, et le mobilier bourgeois, le détachement théâtralisé à l'extrême, aussi bien dans le regard que dans la posture: tous les éléments sont ici réunis pour la création d'un personnage... 

Crédits : Thomas D. McAvoy/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

Afficher

Frédéric Mistral

photographie : Frédéric Mistral

Frédéric Mistral (1830-1914), écrivain français d'expression occitane. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Gustave Flaubert

photographie : Gustave Flaubert

Gustave Flaubert. Dessin d'E. F. Von Liphart, 1880. Bibliothèque municipale de Rouen. 

Crédits : Courtesy of the Bibliotheque Municipale, Rouen

Afficher

Victor Hugo

photographie : Victor Hugo

Depuis les temps du romantisme jusqu'à la photo de Nadar qui le représente sur son lit de mort, l'iconographie de Victor Hugo est considérable. Ici, un portrait de Victor Hugo jeune. Musée national du château de Versailles. 

Crédits : M. Seemuller/ De Agostini

Afficher

Portrait de Pierre Loti, H. Rousseau

photographie : Portrait de Pierre Loti, H. Rousseau

Henri Rousseau, Portrait de Pierre Loti, 1891. Huile sur toile, 62 cm × 52 cm. Kunsthaus, Zurich, Suisse. 

Crédits : De Agostini

Afficher

Maurice Druon

photographie : Maurice Druon

Entré à quarante-huit ans à l'Académie française dont il était alors le benjamin, Maurice Druon a véritablement incarné cette institution, « plus ancienne assemblée d'Europe après la Chambre des lords et l'Académie florentine », comme il le souligna lors de son discours... 

Crédits : Micheline Pelletier/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Annie Le Brun

photographie : Annie Le Brun

«La beauté sera convulsive ou ne sera pas.» Dans le sillage de Breton mais aussi de Sade et de Jarry, Annie Le Brun s'est attachée à répondre à l'injonction surréaliste. 

Crédits : D.R.

Afficher

Andrée Chedid

photographie : Andrée Chedid

Andrée Chedid est l'auteur d'une œuvre multiforme qui fait la part belle aux mythes. 

Crédits : L. Monier

Afficher

Marie Darrieusecq

photographie : Marie Darrieusecq

Jouant d'un humour volontiers provocant, empruntant parfois la voie de l'autofiction, Marie Darrieussecq aborde dans ses livres les thèmes les plus difficiles. 

Crédits : H. Bamberger/ P.O.L.

Afficher

Laurent Mauvignier

photographie : Laurent Mauvignier

Dans la foule, Seuls, Des hommes : autant de titres qui disent l'ambition polyphonique des romans de Laurent Mauvignier. 

Crédits : L. Mauvignier

Afficher

Louis Aragon en 1981

photographie : Louis Aragon en 1981

Le Roman inachevé, ce titre d'un célèbre recueil de poèmes pourrait caractériser l'ensemble d'une oeuvre qui rassemble en elle les errements et les illuminations du XXe siècle. 

Crédits : W. Karel/ Sygma/ Corbis

Afficher

Pascal Quignard, l'affirmation d'une exigence littéraire

photographie : Pascal Quignard, l'affirmation d'une exigence littéraire

L'Antiquité latine, Port-Royal, la littérature chinoise: autant de mondes qui viennent confluer dans l'œuvre de Pascal Quignard, où fiction et méditation se confondent. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

Afficher

Hector Bianciotti

photographie : Hector Bianciotti

De l'Argentine à l'Europe, la quête de soi-même a conduit Hector Bianciotti à inventer une écriture capable de refléter la diversité de son expérience. 

Crédits : M. Pelletier/ Sygma/ Corbis

Afficher

Jean-Bertrand Pontalis

photographie : Jean-Bertrand Pontalis

Un temps proche de Jean-Paul Sartre et de Jacques Lacan, J.-B. Pontalis a frayé une voie originale entre psychanalyse et littérature. Avec Jean Laplanche, il est également à l'origine d'un Vocabulaire de la psychanalyse qui a fait date. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

Afficher

Stéphane Hessel

photographie : Stéphane Hessel

Il y avait chez Stéphane Hessel une éloquence, une élégance et un flegme employés dans ses combats qui séduisaient irrésistiblement. 

Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

Jean Clair

photographie : Jean Clair

Ancien directeur du musée Picasso à Paris, le critique d'art Jean Clair est également l'auteur de nombreux ouvrages et l'organisateur d'expositions marquantes.  

Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis Entertainment/ Getty Images

Afficher

Michel Houellebecq

photographie : Michel Houellebecq

Provocateur et mélancolique, violemment antiprogressiste, Michel Houellebecq porte dans ses romans un regard acéré sur nos sociétés postmodernes. 

Crédits : Kojoku/ Shutterstock

Afficher

Jean Rolin

photographie : Jean Rolin

Écrivain voyageur d'un genre particulier, Jean Rolin est d'abord un explorateur des marges, du boulevard Ney à Paris au détroit d'Ormuz, en passant par Los Angeles, la ville sans piétons.  

Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis/ Corbis Entertainment/ Getty Images

Afficher

Anne Wiazemsky

photographie : Anne Wiazemsky

Si elle se fit d'abord connaître comme actrice dans des films de Bresson et Godard, Anne Wiazemsky s'est par la suite tournée vers la littérature. La mémoire familiale – celle qui vous est donnée et qu'on réécrit – en constitue le thème privilégié.  

Crédits : Patrick Kovarik/AFP

Afficher

Jean Vautrin

photographie : Jean Vautrin

Parti du cinéma, le romancier s'est par la suite tourné vers une pluralité de genres qui tous tendent à la création d'un nouveau réalisme. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

Afficher

Marguerite Duras

photographie : Marguerite Duras

Marguerite Duras (1914-1996), romancière et cinéaste française, photographiée ici en 1961. 

Crédits : McKeown/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc

photographie : Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc

Le poète et acteur français Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc (1928), film muet du réalisateur danois Carl Dreyer (1889-1968), d'après Joseph Delteil. 

Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

Afficher

Balzac, Nadar

photographie : Balzac, Nadar

Ce daguerréotype de Nadar immortalise, en 1840, le romancier français Honoré de Balzac (1799-1850). 

Crédits : Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Charles Baudelaire , Nadar

photographie : Charles Baudelaire , Nadar

Félix Nadar, Charles Baudelaire au fauteuil, 1855, épreuve unique sur papier salé à partir d'un négatif détruit, 28 cm x 16,5 cm, musée d'Orsay, Paris. Portrait du poète, critique d'art et traducteur d'Edgar Poe, par le portraitiste de la bohème parisienne des années 1850. 

Crédits : Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Alexandre Dumas

photographie : Alexandre Dumas

Le romancier et dramaturge français Alexandre Dumas (1802-1870), caricaturé par Mailly en 1855. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Victor Hugo à Guernesey en 1870

photographie : Victor Hugo à Guernesey en 1870

L'écrivain français Victor Hugo (1802-1885), romancier, auteur dramatique, poète, dans sa maison de Guernesey, à la fin de son exil, en 1870. 

Crédits : Andre/ Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Lamartine

photographie : Lamartine

Alphonse de Lamartine (1790-1869), poète romantique et homme politique français. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Maupassant

photographie : Maupassant

Le Français Guy de Maupassant (1850-1893), maître incontesté de l'art de la nouvelle. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

George Sand

photographie : George Sand

La Française Aurore Dupin, baronne Dudevant, a signé ses romans du pseudonyme George Sand (1804-1876). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Stendhal

photographie : Stendhal

Le romancier et essayiste français Henri Beyle, plus connu sous le nom de Stendhal (1783-1842). Estampe contemporaine d’après une peinture de Johan Olaf Södermark (1790-1848). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Chateaubriand, David d'Angers

photographie : Chateaubriand, David d'Angers

Pierre-Jean DAVID, dit DAVID D'ANGERS, Chateaubriand, plâtre. Musée de Cambrai, France 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Voltaire assis, J.-A. Houdon

photographie : Voltaire assis, J.-A. Houdon

Jean-Antoine HOUDON, Voltaire assis, 1781. Marbre. Hauteur : 1,40 m ; largeur 1,06 m ; profondeur : 80 cm. Comédie-Française, Paris. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Un coin de table, Fantin-Latour

photographie : Un coin de table, Fantin-Latour

Ignace Henri Fantin-Latour, Un coin de table, 1872. Huile de toile, 160 cm × 225 cm. Musée d'Orsay, Paris. Assis au premier plan, de gauche à droite : Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Léon Valade, Ernest d'Hervilly et Camille Pelletan ; debout, au second plan : Pierre... 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Alphonse Daudet et sa fille Edmée, E. Carrière

photographie : Alphonse Daudet et sa fille Edmée, E. Carrière

Eugène CARRIÈRE, Alphonse Daudet et sa fille Edmée, vers 1891. Huile sur toile, 90 cm × 116,5 cm. Musée d'Orsay, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Le Train Bleu

photographie : Le Train Bleu

Jean Cocteau (1889-1963), aux côtés de Sokolova, A. Dolin, Woizikovsky et B. Nijinska, interprètes du Train Bleu, opérette dansée, montée par Diaghilev, sur un argument de Cocteau, avec une musique de Darius Milhaud, et des costumes de Coco Chanel, à Londres en 1924. 

Crédits : Sasha/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Max Jacob

photographie : Max Jacob

Le poète français Max Jacob (1876-1944). 

Crédits : Sasha/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Francis Jammes

photographie : Francis Jammes

Le poète et romancier français Francis Jammes (1868-1938), avec sa mère, dans son Béarn natal. 

Crédits : Kluger & Szigethy/ ullstein bild/ Getty Images

Afficher

Anna de Noailles

photographie : Anna de Noailles

La comtesse Anna de Noailles (1876-1933), poétesse française. 

Crédits : Henri Martinne/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Péguy

photographie : Péguy

L'écrivain français Charles Péguy (1873-1914). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Paul Valéry

photographie : Paul Valéry

Le Français Paul Valéry (1871-1945), écrivain, poète et philosophe. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Simone de Beauvoir

photographie : Simone de Beauvoir

La Française Simone de Beauvoir (1908-1986), romancière existentialiste (L'Invitée), prix Goncourt (Les Mandarins), et féministe (Le Deuxième Sexe). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Albert Camus

photographie : Albert Camus

L'écrivain français Albert Camus (1913-1960) fut révélé en 1942 au public métropolitain par L'Étranger, dans lequel Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir virent une sorte de manifeste de l'existentialisme. 

Crédits : Kurt Hutton/ Getty Images

Afficher

André Malraux

photographie : André Malraux

Commencé avant la Seconde Guerre mondiale, le dialogue qu’André Malraux entretient avec l’art va se poursuivre et se développer tout au long de son œuvre. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Jean Genet

photographie : Jean Genet

Le romancier et auteur dramatique français Jean Genet (1910-1986). 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

André Gide

photographie : André Gide

Le romancier et philosophe français André Gide (1859-1951). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Marcel Proust

photographie : Marcel Proust

À la recherche du temps perdu peut être lu comme un roman d'initiation, un patient décryptage des signes du monde qui permettra enfin au narrateur d'accéder à la vérité de l'art. Véritable révolution dans le domaine du roman, l'œuvre déclencha de vives polémiques,... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Romain Rolland

photographie : Romain Rolland

L'écrivain français Romain Rolland (1866-1944), Prix Nobel de littérature en 1915. 

Crédits : Keystone-France/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Françoise Sagan

photographie : Françoise Sagan

La romancière française Françoise Sagan, de son vrai nom Françoise Quoirez. Elle écrivit son premier roman (Bonjour tristesse) à dix-huit ans. 

Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

Afficher

Le Roman d'un tricheur, Guitry

photographie : Le Roman d'un tricheur, Guitry

Les Français Jacqueline Delubac et Sacha Guitry (1885-1957) dans Le Roman d'un tricheur, film réalisé par Guitry en 1936 et tenu par beaucoup comme son chef-d'œuvre. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Ernest Renan

photographie : Ernest Renan

Ernest Renan (1823-1892), philologue et historien français, ici vers 1875. 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Jean Anouilh en 1963

photographie : Jean Anouilh en 1963

L'auteur dramatique Jean Anouilh (1910-1987) en compagnie de l'actrice Doris Schade, lors d'une répétition de la pièce de Vitrac Victor, ou les Enfants au pouvoir, qu'il monte en 1963. Écrivain grinçant et sarcastique, notamment dans ses comédies bourgeoises, Anouilh... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

photographie : Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

Simone de Beauvoir (1908 -1986) et Jean-Paul Sartre (1905 -1980) : un demi-siècle de dialogue intellectuel. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Jacques Prévert

photographie : Jacques Prévert

Jacques Prévert reste un des poètes français les plus populaires. Son œuvre, qui mêle légèreté et gravité, continue d'être l'une des plus lues et des plus étudiées dans les écoles. Elle survit à la fois grâce aux collaborations que Prévert a eues pour le cinéma en tant... 

Crédits : Reporters associés/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Marguerite Yourcenar

photographie : Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar (1903-1987). 

Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Victor Hugo, P. Nadar

Victor Hugo, P. Nadar
Crédits : Paul Nadar/ Archives photographiques

photographie

Antoine de Saint-Exupéry

Antoine de Saint-Exupéry
Crédits : Walter Limot/ AKG

photographie

Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, N. Mignard

Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, N. Mignard
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Madame de Staël, F. Gérard

Portrait de Madame de Staël, F. Gérard
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Figure de fantaisie, J. H. Fragonard

Figure de fantaisie, J. H. Fragonard
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, H. Rigaud

Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, H. Rigaud
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Stéphane Mallarmé, É. Manet

Stéphane Mallarmé, É. Manet
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

Émile Zola, É. Manet

Émile Zola, É. Manet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Paul Verlaine, E. Carrière

Paul Verlaine, E. Carrière
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

André Malraux

André Malraux
Crédits : Archiv Gerstenberg/ Ullstein Bild/ Getty Images

photographie

Charles Maurras

Charles Maurras
Crédits : Pierre Petit/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Julien Gracq

Julien Gracq
Crédits : Keystone-France/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Émile Zola et l'affaire Dreyfus

Émile Zola et l'affaire Dreyfus
Crédits : Time Life Pictures/ Mansell/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Milan Kundera

Milan Kundera
Crédits : Louis Monnier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Madame de La Fayette

Madame de La Fayette
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Littré, A. Gill

Littré, A. Gill
Crédits : AKG

photographie

Léo Malet

Léo Malet
Crédits : D. Bellon/ AKG

photographie

Jules et Edmond de Goncourt

Jules et Edmond de Goncourt
Crédits : J.R. Freeman/ British Museum

photographie

Charles Nodier

Charles Nodier
Crédits : AKG

photographie

«.Michelet.», T. Couture

«.Michelet.», T. Couture
Crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

photographie

François de La Rochefoucauld

François de La Rochefoucauld
Crédits : Charles Ciccione/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Georges-Jean Arnaud

Georges-Jean Arnaud
Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Pierre Bergougnioux

Pierre Bergougnioux
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

photographie

Catherine Breillat

Catherine Breillat
Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Didier Daeninckx

Didier Daeninckx
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

photographie

Sylvie Germain

Sylvie Germain
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

photographie

Pierre Michon

Pierre Michon
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

photographie

Jean-Bernard Pouy

Jean-Bernard Pouy
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

photographie

Les frères Goncourt

Les frères Goncourt
Crédits : Apic/ Getty Images

photographie

Louis-Ferdinand Céline

Louis-Ferdinand Céline
Crédits : Daniel Frasnay/ AKG

photographie

Jean-Paul Sartre

Jean-Paul Sartre
Crédits : AKG-Images

photographie

Charles Cros

Charles Cros
Crédits : AKG

photographie

Montesquieu

Montesquieu
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Nicolas Boileau

Nicolas Boileau
Crédits : DeAgostini/ Getty Images

photographie

J. Zimmerman, J. Kessel, R. Dorgelès

J. Zimmerman, J. Kessel, R. Dorgelès
Crédits : STF/ AFP

photographie

Michel Leiris

Michel Leiris
Crédits : M. Kalter/ AKG

photographie

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Françoise Sagan

Françoise Sagan
Crédits : Thomas D. McAvoy/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Frédéric Mistral

Frédéric Mistral
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert
Crédits : Courtesy of the Bibliotheque Municipale, Rouen

photographie

Victor Hugo

Victor Hugo
Crédits : M. Seemuller/ De Agostini

photographie

Portrait de Pierre Loti, H. Rousseau

Portrait de Pierre Loti, H. Rousseau
Crédits : De Agostini

photographie

Maurice Druon

Maurice Druon
Crédits : Micheline Pelletier/ Sygma/ Getty Images

photographie

Annie Le Brun

Annie Le Brun
Crédits : D.R.

photographie

Andrée Chedid

Andrée Chedid
Crédits : L. Monier

photographie

Marie Darrieusecq

Marie Darrieusecq
Crédits : H. Bamberger/ P.O.L.

photographie

Laurent Mauvignier

Laurent Mauvignier
Crédits : L. Mauvignier

photographie

Louis Aragon en 1981

Louis Aragon en 1981
Crédits : W. Karel/ Sygma/ Corbis

photographie

Pascal Quignard, l'affirmation d'une exigence littéraire

Pascal Quignard, l'affirmation d'une exigence littéraire
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

photographie

Hector Bianciotti

Hector Bianciotti
Crédits : M. Pelletier/ Sygma/ Corbis

photographie

Jean-Bertrand Pontalis

Jean-Bertrand Pontalis
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

photographie

Stéphane Hessel

Stéphane Hessel
Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Jean Clair

Jean Clair
Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis Entertainment/ Getty Images

photographie

Michel Houellebecq

Michel Houellebecq
Crédits : Kojoku/ Shutterstock

photographie

Jean Rolin

Jean Rolin
Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis/ Corbis Entertainment/ Getty Images

photographie

Anne Wiazemsky

Anne Wiazemsky
Crédits : Patrick Kovarik/AFP

photographie

Jean Vautrin

Jean Vautrin
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

photographie

Marguerite Duras

Marguerite Duras
Crédits : McKeown/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc

Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Balzac, Nadar

Balzac, Nadar
Crédits : Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Charles Baudelaire , Nadar

Charles Baudelaire , Nadar
Crédits : Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Alexandre Dumas

Alexandre Dumas
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Victor Hugo à Guernesey en 1870

Victor Hugo à Guernesey en 1870
Crédits : Andre/ Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Lamartine

Lamartine
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Maupassant

Maupassant
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

George Sand

George Sand
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Stendhal

Stendhal
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Chateaubriand, David d'Angers

Chateaubriand, David d'Angers
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Voltaire assis, J.-A. Houdon

Voltaire assis, J.-A. Houdon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Un coin de table, Fantin-Latour

Un coin de table, Fantin-Latour
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Alphonse Daudet et sa fille Edmée, E. Carrière

Alphonse Daudet et sa fille Edmée, E. Carrière
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Le Train Bleu

Le Train Bleu
Crédits : Sasha/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Max Jacob

Max Jacob
Crédits : Sasha/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Francis Jammes

Francis Jammes
Crédits : Kluger & Szigethy/ ullstein bild/ Getty Images

photographie

Anna de Noailles

Anna de Noailles
Crédits : Henri Martinne/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Péguy

Péguy
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Paul Valéry

Paul Valéry
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Albert Camus

Albert Camus
Crédits : Kurt Hutton/ Getty Images

photographie

André Malraux

André Malraux
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Jean Genet

Jean Genet
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

André Gide

André Gide
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Marcel Proust

Marcel Proust
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Romain Rolland

Romain Rolland
Crédits : Keystone-France/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Françoise Sagan

Françoise Sagan
Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

photographie

Le Roman d'un tricheur, Guitry

Le Roman d'un tricheur, Guitry
Crédits : Hulton Getty

photographie

Ernest Renan

Ernest Renan
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Jean Anouilh en 1963

Jean Anouilh en 1963
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jacques Prévert

Jacques Prévert
Crédits : Reporters associés/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar
Crédits : Louis Monier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie